web analytics

Impossible de calibrer les nouveaux Macbook Pro ?

48
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

J’expliquais il y a quelques jours en commentaire, que je n’avais pas réussi à profiler correctement l’écran de mon Macbook Pro (avant dernière version du MBP avec batterie amovible) en utilisant ma vénérable sonde Monaco XRite… (relire Pétition pour un Macbook Pro… plus pro).

MBP154 Je ne parle même pas de le « calibrer » (qui implique un réglage matériel ce qui n’est pas possible en l’absence de boutons RVB), mais seulement de le caractériser. C’est à dire créer un profile pour le rendre aussi neutre que possible. Vous n’êtes pas sans savoir en effet, que par défaut les écran Apple (quasiment tous) sont par défaut trop chaud ou trop violets (relire notre catégorie Écrans et Calibration)…

Il n’est donc pas conseillé de travailler se photos sur un écran Apple sans caractérisation. Cas typique : vous corrigez une image pour obtenir vrai ciel bien cyan, car vous trouvez que tous vos ciels sont trop bleu-violets. Vous accusez même votre appareil, ou bien votre logiciel ! En fait vos ciels étaient parfaits, mais le défaut que vous cherchez à corriger c’est un défaut de l’écran, ce qui vous conduit à abimer vos images (induit en erreur par votre écran non caractérisé). Quitte à avoir un écran approximatif, mieux vaudrait un écran légèrement trop vert et trop sombre (qui vous conduirait à réchauffer et déboucher vos images), que l’inverse (la situation actuellement par défaut)…

Autre problème : le profile ICC livré par défaut par Apple est en gamma 1.8 (assez clair). Alors qu’il est recommandé d’utiliser un gamma 2.2 plus sombre (typique des PC) dans un soucis de compatibilité avec le reste du monde (notamment le web). Pour l’instant les écrans trop clairs par défaut des Mac, conduisent ceux qui n’ont jamais utilisé de sonde à densifier et contraster exagérément leurs photos, qui se retrouvent « bouchées » à l’impression (depuis 2001 date à laquelle je suis passé en numérique, j’ai vu ça 100 fois). Heureusement, avec OSX 10.6, Apple passera au gamma 2.2 (relire ceci Apple abandonne (enfin) le gamma 1.8).

Mais revenons à nos Macbook Pro. Le profil crée par ma Monaco XRite, souffre immanquablement d’une horrible dominante bleu violette. J’ai d’ailleurs vérifié ce résultat sur 3 ou 4 MBP différents. Pas trop inquiet, j’ai mis cela sur le compte de l’ancienneté de cette sonde (bien qu’elle semble fonctionner parfaitement avec la plupart des écrans de bureau). Je pensais donc faire l’acquisition d’une Eye One Display 2 prochainement en vue de régler ce problème. Mais voilà que ce soir, je découvre un nouveau commentaire de PeeJee qui m’alerte : 

 » cet écran est galère à calibrer (je ne parle même pas de caractérisation !) avec la Eye One display 2, le profil oscille entre bleu et violet (et j’en suis moi aussi revenu à la calibration manuelle comme tu l’évoques Jean-François) « .

Déjà, il y avait déjà eu ce premier commentaire, laissé sur le même fil il y a deux jours par Peter, qui m’avait mis la puce à l’oreille :

 » Je viens d’acheter un 17″ avec justement l’option «mat», la colorimétrie livrée est totalement décalée… j’ai beau passer une sonde qui fonctionne assez bien dans tous les cas (Blue eye Pro) là elle se viande. Donc j’en viens à regretter d’avoir acheté une option qui était peut-être mal mis au point par Apple. « 

Fichtre ! Et si ce n’était pas un problème de sonde ? Ni la mienne, ni celle de, ni celle de Peter… Mais un problème commun à cette race d’écran LED ?

Alors je pose la question à tous les utilisateurs de Macbook Pro 15″, 17″ et même 13″ : avez-vous réussi à calibrer votre écran ? Et avec quelle sonde ? Et surtout, auriez-vous remarqué un profile inutilisable tirant sur le bleu / violet avec votre sonde habituelle ? Merci de répondre en commentaires (là en dessous)…

Du coup, en attendant de trouver la sonde qui marchera sur cet écran (à technologie LED, faut-il le préciser et c’est peut-être de là que vient le soucis), j’ai ressorti l’ancestral outil de callibration à l’œil fourni avec Mac OSX.

Et il ne marche pas si mal que ça finalement, même si c’est très fastidieux et relativement aléatoire… En tous cas, c’est la seule méthode que j’ai trouvé pour obtenir un profile qui me donne un gris vraiment neutre et un gamma de 2.2 sur cette superbe machine. J’affiche sur tous mes écrans la même mire de gris avec 256 carrés du noir au blanc et j’obtiens un résultat visuellement très proche (suffisamment proche) de l’aspect de mes Dell 2408WFP et 2407WFP, (calibrés avec trois sondes successives qui donnent des profiles assez proches, mais jamais identiques)… Je vous propose d’ailleurs de télécharger ces mires en diverses tailles ci-dessous :

Installez les respectivement sur votre portable et votre écran de bureau de façon à matcher vos deux postes. Pour l’instant la callibration « à la mano » me suffit, car ce n’est pas sur un MBK Pro qu’on fait de la retouche… Mais ce n’est pas intellectuellement très satisfaisant, car je me surprend à avancer de plus en plus mon boulot de retouche sous Lightroom en déplacement sur mon portable. Et ce sera de plus en plus le cas avec ce nouveau MBP, qui dépote « sévèrement » grâce à son disque SSD.

Dernière question : je suis très curieux de savoir si la différence entre mon modèle d’écran (avant dernière version du MBP avec batterie amovible) et le nouveau modèles (au gammut encore élargi paraît-il) est perceptible… Ce dont je doute. Mais il faudrait comparer en vrai pour en être certain.

PS : sur mon écran, j’ai aussi ajouté une feuille autocollante anti reflet commandée sur l’Apple Store :
c’est assez moche, mais finalement ça arrange beaucoup les choses…

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

48 commentaires

  1. Avec une sonde Spder Express, j’obtiens un résultat assez comparable entre mon iMac 20′ 2006 et mon nouveau MBP 13′, peut-être un tout petit peu plus chaud sur le MBP.
    Par contre j’ai calibré le MBP dans le noir complet, parce que sinon j’obtenais un résultat assez folklorique (tirant sur le violet)…

  2. Salut Jean-François, petite question qui n’a rien à voir avec le Macbook Pro mais en rapport avec le profil couleur écran de mon Imac.
    Lorsque j’ai reçu mon imac (20 pouces) le profil de couleur (dans Paramètres > Moniteurs) était sur « Imac ».
    Par rapport à mon ancien PC, je trouvais les couleurs assez fades et claires. J’ai donc regardé dans la liste des profils et ai trouvé Adobe RGB (1998). J’ai sélectionné celui-ci qui donne des couleurs plus fortes, plus sombres et surtout beaucoup plus agréables à l’oeil que le profil Imac « jaune pisseux ».
    Il y a d’autres profils pour n’en citer que quelques uns qui ressemblent fortement au Adobe RGB, du moins aucune différence à l’oeil nu sur le moniteur comme l’Apple RGB ou le sRGB (IEC61966-2.1).
    Je voudrais savoir si j’ai bien fais de changer ce profil, car je modifie toutes mes photos sur celui-ci, et tous les utilisateurs de ce modèle d’imac qui se moquent du profil écran sans jamais l’avoir changé verront certainement toutes mes photos avec des couleurs différentes ?
    Et saurais-tu sur quel profil dois je me mettre en fin de compte sur mon imac 20 pouces ?
    Merci :)

  3. Et bien c’est une erreur (très classique)…
    Car le profil Adobe RGB ou sRGB ne sont pas des profils écran…
    Autrement dit : ils sont dans ta liste, mais ce n’est que par hasard (en fait le logiciel voit tous les profils ou presque, y compris ceux qui ne sont pas conçu pour etre des profiles écrans).
    Donc ne les utiliser en aucuns cas : car le résultat est parfaitement aléatoire.
    Soit tu crée un profil avec une sonde.
    Soit avec l’outil Apple (dans préférences Moniteur > calibration).
    Soit tu garde le profile d’origine…
    Mais rien d’autre surtout !

  4. Ok, merci J-F, donc il va falloir que je me réhabitue au profil de base, mais au moins comme tu le dis, j’aurais les mêmes paramètres que tous les autres utilisateurs d’imac.
    Merci :)

  5. Eh bien voilà un nouveau « détail » à rajouter à la pétition pour des mb plus pros…des écrans calibrables !!!
    Ton expérience confirme mes craintes…
    Les réglages usines des derniers unibody sont tellements délirants qu’ils rendent impossible même la plus simple des caractérisations…
    Il y a quelques mois, le site les Numériques avait testé l’écran des mbp 15′.
    Ils avaient mesurés
    - un contraste double de la normale.
    - une luminosité 60% plus forte que les valeurs standarts.
    Il y avait donc fort à parier qu’en partant d’aussi loin on ai peu de chance de normaliser ces écrans…
    Le pire c’est que c’est écrans ont surement du potentiel.
    Ils sont juste rendu impropre aux professionnels de l’image et du graphisme pour de stupides raisons marketing…

  6. FrankWestPosté le

    Une question de débutant ;) Si j’imprime une photo depuis LR2, l’imprimante prendra t-elle en compte les réglages LR ou celle de mon écran ? En d’autre terme puis je me fier à la photo imprimé depuis LR pour juger de la calibration de l’écran ?
    P.S : Les réglages LR étant les réglages par défaut.

  7. Hmm les nouveaux nouveaux MBPro ont un écran calé sur un gamma de 2,2 par défaut, j’ai vérifié le mien avant de le calibrer. En fait les MBP 15″ ont par défaut une dominante assez froide. J’ai utilisé une Spyder3Pro pour caler l’écran LED de mon MBP 15″ et mon vieux DELL 24″ et je n’ai pas noté de dominante violette dans le résultat.

  8. le problème dont tu parle, serait-il pas plutôt lié au logiciel de calibrage (et non pas à la sonde, réputée comme étant la meilleure du marché…), incompatible avec ce type de dalle ?? Selon mes propres expériences de calibrage sur un MacBook et un G4 12″, qui datent déjà presque deux ans, je n’ai jamais réussi à calibrer les deux écrans avec la Monaco/X-Rite sans y introduire une dominante fichtrement prononcée. Je ne jetterai donc pas l’opprobre sur un écran sans avoir fait des tests avec a) une sonde récente (après trois années de services, tous les colorimètres sont prêts pour la retraite, car les filtres en gélatine perdent leurs teintes d’origine…) et b) avec un logiciel récent et à jour…
    Just my two cents…

  9. PECourtejoiePosté le

    Je pencherais plutôt comme Volker sur un problème de génération du programme de calibrage. Certains écran Wide Gamut sont parait-il une plaie à caractériser.

  10. Alain BachellierPosté le

    Un truc que je ne comprendrais jamais : ceux qui regardent vos photos changent-ils leur profil d’écran pour le faire correspondre à votre caractérisation ? Ou regardent-il vos tirages sous l’éclairage conforme au rendu attendu ?
    J’ai vu des dizaines de photos faites avec des écrans calibrés et des tirages fait sous le profil indiqué. Il suffisait de se déplacer de deux mètres dans la pièce ou de regarder les photos un jour gris ou un jour de beau temps pour que les couleurs soient totalement différentes… Quel genre de sonde ou de programme peut-il résoudre ce problème ? (mon boss ne veut pas m’inscrire à la formation de JF ;-))

  11. Alors, me concernant, j’ai un MacBook Pro 13″ avec dalle 9EBD (LG/Phillips), calibré (caractérisé) avec une Spyder2PRO, et je n’ai pas à me plaindre, le rendu est proche, pour ne pas dire identique à mon iMac 24″ de 2007 (caractérisé lui aussi avec la même Spyder2) souvent apprécié pour la photo. Seule différence, des couleurs très legerment plus vives et chatoyantes sur le MBP (et encore…).
    Bref, RAS de mon coté, probablement un souci de sonde de ton côté ?
    Si tu le souhaites, et si tu as un modèle similaire au mien (modèle de dalle), je peux te transmettre un profil pour comparaison. Peut-être que mes écrans sont mal calibrés depuis le début, mais que je ne m’en rends pas compte ^_^¨

  12. L’idéal serait que tout le monde se mette à adhérer à une norme (écran calibré « au mieux » et gestion des couleurs tout au long de la chaîne), mais là on est encore loin. Je connaît par exemple des spécialistes pré-presse et des imprimeurs qui se fichent du calibrage d’écran puisqu’ils se basent uniquement sur les nombres en CMJN :-))Mais pour revenir à la nécessité du calibrage : il est bien évidemment dangereux de corriger ses images sur un écran qui est ni calibré ni caractérisé car on aurai tendance à corriger des dominantes supposées tout en introduisant de nouvelles… Pour ce qui est des conditions de visualisation, là encore chacun a ses recettes. De manière générale, la TC de l’éclairage de visualisation doit idéalement correspondre à la TC de l’écran, le choix (5000, 6000 ou 6500K… n’est donc pas arbitraire, contrairement à ce qu’on aurait tendance à penser.

  13. Macbook Pro Unibody 15″ avec batterie amovible caractérisé avec la sonde colormunki et la dominante bleue dont vous parlez est effectivement présente. Lorsque je connecte un écran externe sur le portable, caractérisé avec la même sonde, je vois parfaitement la différence de rendu.

  14. Avez-vous testé avec d’autres sondes? Parce que les blue eye pro et eye pro display 2 sont pas des plus récentes et les problèmes avec les écrans brillants et LED sont déjà connus depuis un moment si j’en crois divers forums…
    Il me semble également que leurs logiciels ne sont plus trop à jour (surtout Lacie), non?
    La Spyder 3 passe très bien si on en croit les forums photos.
    « PS : sur mon écran, j’ai aussi ajouté une feuille autocollante anti reflet commandée sur l’Apple Store : c’est assez moche, mais finalement ça arrange beaucoup les choses… »
    Cela ne risque pas de gêner la sonde?
    « je suis très curieux de savoir si la différence entre mon modèle d’écran (avant dernière version du MBP avec batterie amovible) et le nouveau modèles (au gammut encore élargi paraît-il) est perceptible… »
    A priori, la différence serait la même qu’entre le 17″de début 2009 et le 15″ (modèle sans SD donc). En gros, les écrans de la gamme actuelle auraient le même gammut que le 17″, qui été soi-disant meilleur avant.
    Maintenant, pas pu comparé de visu donc aucune idée si la différence est visible ou non…

  15. FrankWestPosté le

    « c’est malheureusement pas si simple… il reste à régler le pilote d’impression, les profils papier / imprimante, ect…. Il y a heureusement des formations pour ça (j’en fais) ! »
    Ben écoute si je monte un jour sur Paris et que j’ai sufisament de temps pourquoi pas. En attendant je vie à Cannes ;)
    Merci pour ta réponse

  16. Et avec des logiciels de calibration plus avancés que ceux fournis par le constructeur de la sonde, ça donne quoi ? Je pense notamment à ColorEyes Display Pro, qui est très bon.

  17. Fred ErykPosté le

    Pas de problème de mon coté avec un unibody 17″ mat et une sonde eye1 et en utilisant le mode LCD. Par contre le mode laptop du soft donne des résultats délirants au niveau du profil.
    De toute façon le laptop n’est pas la pour faire les retouches…..
    Fred Eryk

  18. Jf ton avis est sollicité
    Bonjour,
    Avez vous remarqué qu’en exportant votre image RAW de LR en profil adobe 98 pour la sortie et que vous l’ouvrez dans Photoshop CS4 pour continuer le post traitement (et dont l’espace de travail est bien entendu configuré également en adobe 98), vos couleurs changent et sont plus ternes???Quelqu’un a t’il une explication ou LR est configuré en profil SRGB en espace de travail ce qui voudrait dire qu’il convertit l’image en adobe 1998 en l’exportant.je viens de refaire l’essai lightroom exporte en profil adobe 98 car à l’ouverture dans cs4 pas de demande de conversion, cs4 est configuré en adobe 98 comme espace de travail, j’ai tout essayé les couleurs sont bien moins saturées, j’ai verifié en ouvrant direct le raw avec camera raw 5.4 et bien j’ai le rendu après exportation lightroom mais en aucun cas les mêmes couleurs que celle affichés dans lightroom la comptabilité entre camera raw et cs4 est correcte pas de soucis mais l’affichage de lightroom non;videment votre espace LR et PS CS4 doit être identique pour ne pas avoir de surprise, cependant je constate comme le dit Gilles que l’erreur provient du profilage d’écran car je fais le même essai sur mon macbookpro pas de soucis les couleurs correspondent sans soucis, pour le bureau j’utilise un Dell2408 WFP avec une sonde Eyeone display 2, le plus étonnant c’est que celà marche avec la même sonde

  19. Hervé LewandowskiPosté le

    Je n’ai pas, non plus, de problème avec mon nouvel Unibody 17″ à dalle Mat (option à 45€)
    J’utilise la sonde Monaco Optix et le logiciel LaCie blue eye pro Proof Edition en version 1.0.3.
    C’est le soft que je trouve le plus simple d’utilisation. Il permet le calibrage en mode simple et avancé de tous les écrans.
    Le Gamut de ce nouvel écran 17″est bien meilleur que celui du précédent MacBook Pro 17″ à batterie amovible que j’abandonne.(visualisation dans ColorThink)
    Pour info, les problèmes de calibrage des Wide Gamut commencent à s’estomper également avec ce logiciel. LaCie, avec qui je suis souvent en relation, travaille à la compatibilité de son 724 avec les nouvelles cartes NVidia, et rend son logiciel compatible en software avec tous les autres écrans du marché.
    La dernière version Beta de Blue Eye Pro m’a permis de certifier UGRA un HP LP2475W (autour de 500€) avec ce couple Optix et Blue Eye Pro Proof Edition. En effet, ce logiciel permet aussi la certification des écrans (;-)))

  20. Pas de problème avec mon mbpro 15′ mat (dernière série juste avant la sortie des unibody) et l’EyeOneDisplay 2.
    Et pourtant, sur cette génération déjà, les écrans étaient à base de led. Donc les led ne semblent pas en cause…
    Quand au wide gamut faut pas exagérer quand même…
    Les écrans des derniers MBP ne sont pas wide gamut !
    Je vous renvois aux tests de Rob Galbraith qui avait comparé les écrans des MBP 15′ mat/unibody et qui n’avait constaté qu’un très léger progrès au niveau du gamut…

  21. christophePosté le

    Et si c’était la sonde qui était en cause? Je me suis ainsi retrouvé avec un écran présentant une forte dominante violette après calibration d’un moniteur Lacie 321, malgré un rapport de calibration excellent (dE94 moyen inférieur à 0,5).
    Un nouveau rapport de calibration avec la sonde d’un autre écran Lacie 321 mettait en évidence ce que mes yeux voyaient, à savoir, un excès de rouge et de bleus (le dE94 pour ces deux couleurs était supérieur à 8). Après calibration avec cette autre sonde, les images affichées semblaient neutres.
    Pour information le matériel décrit entame sa cinqième année de service.
    Je ne me suis pas interrogé quant à la technologie des sondes de calibration, mais ne pourrait-on pas incriminer la perte de propriétés des « organes de mesure » (filtres?) de la sonde?
    Je me rends compte que Gilbert Volker a déjà pointé du doigt cet aspect du problème.
    En ce qui concerne l’hypothèse de l’inadéquation des sondes de calibration à la technologie des écrans à LED, il semblerait qu’il n’en soit rien.
    Pour info: http://www.robgalbraith.com/bins/content_page.asp?cid=7-8741-9027

  22. C’est un peu un casse tête les calibrages d’écran. Je viens d’en refaire un avec une sonde Spyder 3, en regardant le résultat du profil et comparant avec les précédents et celui d’origine de l’iMac, il est quelques fois tentant de choisir à l’instinct. Sur certaines images un profil convient mieux sur d’autres non ! Bien sûr que j’aimerais suivre une formation avec JF mais quand le pourrais je ?
    Dans cet article on parle de régler le pilote de l’imprimante, quelqu’un peut il m’éclairer à ce sujet?
    Merci. JM Duriaux

  23. « Sur certaines images un profil convient mieux sur d’autres non !  »
    Non, le but de la calibration-caractérisation, c’est d’obtenir un profil spécifique en rapport avec le hardware (écran) le plus neutre possible. Cela n’a rien a voir avec le type d’image. En gros, l’écran doit afficher le rendu le plus proche de la réalité. La réalité étant l’image imprimée… (et oui la photo c’est avant tout une image sur une feuille de papier…) D’ou l’importance de « cohérence » sur toute la chaîne graphique.
    Exemple pour le travail en studio:
    -Apn calibré à la lumière des flashs avant chaque shooting ( pour les plus dingues ;)
    -Ecran calibré
    -traceur calibrée en fonction du papier utilisé. (valable pour toute technique d’impression, et tellement rare chez les prestataires extérieurs, même ceux qui bossent bien, car les profiles fluctuent en fonction du temps, et demanderaient presque à être refait tout les 2-3 jours sur des machines qui fonctionnent beaucoup)
    Sinon, Jean-François, as-tu essayé de calibrer ton mbp dans le noir total ? Le verre recouvrant l’écran ayant une épaisseur, une lumière parasite doit pouvoir influencer la sonde.

  24. La je crois que vous m avez vraiment fait regretté d’avoir vendu mon iMac blanc 20″ et mon MacBook unibody pour acheter une machine plus récente. J’ai un écran hp (moyenne gamme) sur lequel je contai brancher un MacBookpro 2009 une fois calibré avec ma sonde Spyder 3. Au vu du fils de cette discution je me demande si il ne faudrait pas opté pour un iMac alu.
    Le problème est il rédibitoire à ce point?
    D’autant plus qu’il ne faudra pas compté sur une m.a.j du MacBookpro avant un certain temps.

  25.  » Sinon, Jean-François, as-tu essayé de calibrer ton mbp dans le noir total ? Le verre recouvrant l’écran ayant une épaisseur, une lumière parasite doit pouvoir influencer la sonde.  »
    Effectivement Olivier cette piste me semble assez sérieuse… Je n’ai pas encore pu faire cet essai, mais je vais tenter le coup.
    Imaginons que des rayon de lumière soient réfléchis à l’intérieur du verre… Cela expliquerait même peut-être la dominante violette (en imaginant que le verre produise une couleur verte ;-)
    Faut que je teste.

  26. ChristophePosté le

    Sur mon macbook unibody 13, j’ai calibré avec une monaco optix XR et monaco EZColor 2.6. J’avais une légère dominante magenta. Je viens de télécharger la version demo de ColorEyes Display Pro.En comparaison, le profil obtenu tire sur le jaune avec des noirs moins profonds. Les photos paraissent plus fades. Peut-être est-ce plus juste ?
    Je précise que je ne suis pas un pro.
    Christophe

  27. La je crois que vous m avez vraiment fait regretté d’avoir vendu mon iMac blanc 20″ et mon MacBook unibody pour acheter une machine plus récente. J’ai un écran hp (moyenne gamme) sur lequel je contai brancher un MacBookpro 2009 une fois calibré avec ma sonde Spyder 3. Au vu du fils de cette discution je me demande si il ne faudrait pas opté pour un iMac alu.
    Le problème est il rédibitoire à ce point?
    D’autant plus qu’il ne faudra pas compté sur une m.a.j du MacBookpro avant un certain temps.

  28. « J’ai un écran hp (moyenne gamme) sur lequel je contai brancher un MacBookpro 2009 une fois calibré avec ma sonde Spyder 3. »
    Je vois pas le problème. On parle de calibrer l’écran du portable, pas celui qui sera branché en externe.
    Un profile d’écran est propre à un écran. Si sur votre Mbp vous branchez en + un écran externe vous devrez calibrer successivement les 2 ecrans avec votre sonde spyder. Il en résultera 2 profiles un pour l’écran intégré du mbp, et un pour l’écran externe, qui leurs seront propre.

  29. Gourou EditPosté le

    Bonjour tout le monde,
    Je suis possesseur d’un MBP unibody 15″ de début 2009 (donc avec écran brillant et batterie amovible).
    J’ai également tenté de calibrer avec ma sonde X-Rite DTP94 et le logiciel EzColor et j’ai un souci de dominante violette.
    Le fait est que le monde Mac est tout nouveau pour moi et je me suis dit que j’avais du louper un truc quelque part (avec le gamma par exemple vu qu’avant sur PC j’étais tout le temps en 2.2) mais bon j’ai laissé tombé l’affaire et gardé le profil par défaut.
    Aujourd’hui j’ai envie de retenter de faire une calibration propre donc je vais refaire des tests. Est-ce que finalement certains d’entre vous ont réussi à calibrer leur MBP avec cette sonde et si oui comment ?
    Merci.

  30. Juste pour préciser à Volker et PEC (et puisque j’ai eu l’honneur d’une citation dans le post de JF, il faut bien argumenter un tant soit peu), ma sonde Xrite (et donc son soft) est (quasi) neuve puisque achetée en mars dernier. Dans mon cas l’âge du matos n’est donc pas en cause ; quant à celui du capitaine, c’est une autre histoire…

  31. MacBook Pro Unibody 15″ début 2009.
    Sonde Datacolor Spyder 3.
    Deux cas de figure:
    - calibration faite en journée -> ça foire à tous les coups. D’une mesure à l’autre, les résultats varient. Difficile de dire lequel du profile par défaut ou du profile calibré est le plus juste. Les deux sont mauvais.
    - calibration dans le noir -> ça marche impec. D’une mesure à l’autre, l’écart est très faible, voire invisible. Les couleurs sont très semblables à mon écran Dell 24″, calibré avec la même sonde.
    Comparaison avec mon précédent portable, un MacBook Pro 15″ 2008 non Unibody, les couleurs sont plus justes, pas de solarisation génante, la luminosité meilleure… Bref, c’est mieux en tout point.
    Assez content quoi. Largement assez bon pour mes modestes besoins d’amateur.

  32. entreplumePosté le

    J’ai réussit à configurer mon mac 13″ modèle d’il y a 2 ans sous tiger avec une sonde greta. Mais pour cela j’ai du désactiver l’option ‘lumière ambiante’ sinon le logiciel ou le mac je ne sais pas me donne un écran ultra sombre et effectivement assez violet. Si je me sert pas de cette option ça à l’air plutôt correct. (ça ressemble d’ailleurs au commentaire de Yann qui a réussit à calibrer dans le noir, je pense donc que c’est équivalent à ne pas tenir comte de la lumière ambiante)

  33. Bonjour,
    un peu inquiété par vos diverses expériences, je viens de calibrer (soft) et caractériser mon nouveau MacBook Pro 17′(Unibody) option Mat avec Eye1 Pro et Binuscan Monitor Calibration.
    Résultat nickel ! C’est bien le premier portable sur lequel je constate un si bon résultat. Il faut dire que le dernier que j’avais calibré était un 17′ de toute première génération et pour le coup j’obtenais une sérieuse dominante jaune.
    Ce n’est donc pas l’Eye 1 qui est en cause lorsque l’on obtient un mauvais résultat, mais le soft qui analyse les infos et construit le profil.
    Christophe.

  34. À Alain Bachelier
    Le problème dont tu parles, une même image qui donne un rendu différent sous différentes lumières est du au métamérisme. un phénomène colorimétrique. La solution consiste effectivement à comparer toujours les images sous une même lumière. Typiquement D50 (5000 K) en arts graphiques. Dans la vie courante cela ne se passe pas comme ça ! Donc… Il faut imprimer différemment en utilisant au max l’encre noire qui elle n’est pas soumise à ce phénomène.
    http://gutenberg1point5.canalblog.com/archives/2009/01/09/13350986.html
    http://gutenberg1point5.canalblog.com/archives/2009/06/21/14158551.html
    Cordialement
    Christophe

  35. C’est marrant ces utilisateurs qui disent obtenir des résultats très proches d’un écran de bureau, des gris neutres sur toute l’échelle de gris…
    Les gris c’est bien, mais les couleurs ? en clair, un rouge vif est-il affiché rouge, ou bien rouge pâle ? l’unibody à batterie amovible a un écran hyper décevant à ce niveau et à mes yeux c’est ce qui le rend inutilisable pour le travail d’images : les couleurs sont pâles (malgré des couleurs un peu plus vives sur les dalles 9c85 comparées aux dalles 9c84).
    Avec un CRT trinitron à côté, c’est flagrant.

  36. Hello.
    Non Gilles, je ne pense pas en l’occurrence : cela n’a rien à voir.
    D’autant que je procède toujours à une Clean Install sur un nouveau Mac (je perds un peu de temps, mais je préfére, c’est plus Clean).

  37. J’ai un macbook pro Core Duo 1 taille 15 pouces mat
    il doit avoir 3 ans
    jamais eu de problème pour le calibré avec une Monaco Optix DTP94
    y compris en double écran, le soft permet de calibré les 2 ecrans

  38. J’ai un macbook 13″ (noir) et la eye-one display 2 parfaite sur mon power PC G5 mais comme toi: impossible de calibrer ou caractériser mon macbook (écran magenta et dense), portant avec la eyeone display 1 prêtée par un ami retoucheur, il avait bien été calibré!Donc je calibre mon écran graphique(Eizo) de mon G5 avec ma sonde et j’essaye manuellement(avec la fonction étalonner de préf.syst/moniteur) de régler on macbook pour qu’il se rapproche du G5.

Leave A Reply