web analytics

Le plus noir des scénarios climatiques se profile

22
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

A lire sur cette page du Monde :  » Imaginez un avion dont la probabilité d’arriver à destination est de 10 %. Monteriez-vous à bord ? Evidemment non… »  ( … ) Il est certain, à 90 %, que l’homme est à l’origine de la transformation du climat qui menace les grands équilibres planétaires « .

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

22 commentaires

  1. C’est étonnant quand même cette façon qu’à l’espèce humaine a fermer les yeux jusqu’à se retrouver face au mur. A la manière du pétrole, on ira jusqu’au bout du bout et après on aura d’autres solutions mais tant qu’on peut se faire du fric à moindre coût alors allons y sans états d’âmes…
    Apres tout on s’en fout, on fait notre passage sur terre, on profite, on abuse, ce qui se passera derrière, on s’en branle
    Tout ça me dégoûte, me fait gerber, quel monde laisserons nous à nos enfants?

  2. Alain Bachellier on

    Moi, j’en ai marre du catastrophisme ambiant et de la dictature de la « peur écologique »… Jusqu’à preuve du contraire, nous sommes des êtres naturels que la terre elle même a fabriqué.
    Ce que nous faisons, même si cela nous parait dangereux, est le produit de l’évolution et des multiples « essais » que la planète, la vie font depuis des milliards d’années. Une espèce préhumaine à déjà disparue par non adaptation aux nouvelles conditions de vie. Nous subirons peut-être le même sort… Si ce sont les activités humaines qui aujourd’hui produisent majoritairement le bouleversement climatique, ce n’est que le fruit du hasard.
    Il suffirait seulement de deux éruptions importantes comme le Pinatubo (20 millions de tonnes de dioxide de souffre balancé dans l’atmosphere en 1991) pour que le bouleversement climatique soit dû… à la nature ! Et la nature se fout royalement de nos frayeurs humaines.
    Et tout cela n’est pas une raison pour faire n’importe quoi bien entendu.

  3. Alain, je partage aussi ce point de vu en ce sens que quoi qu’il arrive, nous disparaîtrons à un moment où un autre et que la nature nous survivra.
    Cependant force est de constater que nous sommes déraisonnables et irresponsables.

  4. Le bouleversement climatique est une chose, la destruction dans une fébrile allégresse de TOUT l’environnement en est une autre.
    Ce qui me fait peur c’est de voir avec quelle application les 3/4 de la population aime à détruire tout ce qui n’est pas humain et considère qu’un animal, une plante est inférieur et par la même n’a aucune valeur.
    On peut bien leur laisser une Terre dévastée à nos enfants, si eux mêmes considèrent que ce qui les entoure est destiné à être la base de leurs profits, ils ne feront pas mieux que nous.

  5. J’ai envoyé un portable HP en réparation la semaine passée… direction la Pologne (en dessous de Gdansk donc pas tout près quand même) !!
    Ce qui veut dire que la différence de coût de main-d’oeuvre entre ici et là-bas est largement assez grande que pour couvrir le coût du transport (par avion donc).
    Même si bien évidement ce portable n’est pas parti tout seul dans un joli 747-400F, je n’ose pas imaginer le « bilan écologique » d’une telle opération dont le but final n’est après tout que le profit maximum.
    Et on peut bien sûr multiplier les exemples à l’infini : tout ce qui est manufacturé en Chine et qui doit revenir d’une manière ou d’une autre ici, …
    Pour ma part, et je vais en faire hurler plus d’un, je n’ai depuis lors plus aucun scrupules en matière « d’écologie » surtout quand je vois tout ce qu’on nous fait payer comme taxes « écologiques » diverses.

  6. Houa !
    Je suis impressionné par le raisonnement de Gilles !
    Sous prétexte qu’il est indirectement à l’origine d’un gaspillage écologique (son portable qui est réparé en Pologne) il conclut qu’il peut se lâcher puisque d’autres le font.
    Bel esprit ! C’est clair qu’avec de tels comportements, on est pas sauvé.
    La démarche citoyenne devrait te poussez à faire pression auprès d’HP pour faire connaître ton mécontentement et, d’une façon générale, faire entrer ce type de critère lors de tes prochains achats (en le faisant savoir).
    La démarche « Geek », dans ce qu’elle a de consumériste, n’est pas écologique en soit. Il est toutefois intéressant de constater que des blogs comme celui-ci permettent d’allier ces deux courants.
    Il est assez rare d’avoir réellement « besoin » de changer d’ordinateur ou de téléphone, par contre, nous avons tous besoin d’une planète en bon état pour nous et nos enfants.

  7. Les hommes ne sont pas responsables directement du changement climatique. C’est l’activité du soleil qui a des répercutions sur les températures. Le pollution est un fait mais a ne pas confondre avec les températures qui montent (chose somme toute normale quand on voit les périodes glacières/sécheresses depuis l’aube de l’humanité).
    Énormément de scientifiques (de toute la planète) se battent arguments à l’appui contre ce « faux » discours de la responsabilité de l’homme dans le réchauffement climatique.
    A VOIR (rien que les premières minutes qui résument le propos :
    http://video.google.fr/videoplay?docid=-4123082535546754758&hl=fr
    REGARDEZ LE ça ne vous prend que qq minutes

  8. Quand je vois les gens autour de moi qui se précipitent sur le dernier portable, le dernier mac…
    Quel est le besoin réel, si ce n’est de flatter son ego par la consommation parce que la société à travers les médias, la pub, les constructeurs, nous dit que si nous n’avons pas le dernier joujou à la mode, à côté de nos semblables nous faisons pâle figure. Combien de batteries de portables à la poubelle, combien d’adaptateur secteur différents alors qu’il ne devrait y en avoir qu’une sorte de façon à ne pas les changer systématiquement.
    Si j’ai été dans ma jeunesse un de ces consommateurs, j’ai depuis changé mon fusils d’épaule, aussi je m’interroge systématiquement avant d’acheter quoi que ce soit.
    Un exemple frappant, les jouets, avant chez nous il y avait du made in china, aussitôt déballé, aussitôt cassé (j’exagère à peine), pour noël, nous avons essayé d’acheter « responsable » (on aurait pu et peut être dû acheter d’occaz, mais bon c’est noël) et bien on à trouver des jouets made in France (jura) ou made in Allemagne et la différence est flagrante niveau qualité pour un écart de prix qui est largement justifié (et il est pas énorme).
    Je ne suis pas militant vert, prêcheur de bonne parole, c’est à chacun d’agir selon sa conscience et ses moyens

  9. « Pour ma part, et je vais en faire hurler plus d’un, je n’ai depuis lors plus aucun scrupules en matière « d’écologie » surtout quand je vois tout ce qu’on nous fait payer comme taxes « écologiques » diverses. »
    > Qu’est-ce que je disais !
    Pathétique d’infantilisme et d’irresponsabilité.

  10. Post sur ce site sur les pbs de l’Iphone 11 reaction la premiere heure, ici 4 reactions
    On comprends mieux les priorités des gens

  11. > Moi, j’en ai marre du catastrophisme ambiant et de la dictature de la « peur écologique »… Jusqu’à preuve du contraire, nous sommes des êtres naturels que la terre elle même a fabriqué.
    D’un coté, oui c’est sur, les discours moralistes sont toujours agaçants, ça ne plait à personne. De l’autre, ce sont avant tout les pays riches qui ont fabriqué des processus qui remettent l’équilibre écologique mondial en discussion. Après, on peut toujours en douter. Comme le fait de savoir si la planète est plate ou ronde, ou encore si elle tourne autour du soleil ou son contraire…
    Les scientifiques observent et analysent. Personnellement ils m’inspirent plus confiance que les politiques, qui n’agissent que selon la pensée majoritaire et les interets dominants. C’est le comportement humain vu de l’extérieur, on peut rester observateur et dire « qu’importe, continuons et voyons ce qu’il se passe », puisque c’est l’évolution de l’espèce qui veut ça.
    Mais la conscience collective change lentement, de la mentalité individuelle à notre mode de vie. Il nous faudra bien sortir de notre ère basée sur ressources et croissance illimitées, encore agitée par des dinosaures (ils n’ont malheureusement pas tous disparus). Tout changement inspire doute, scepticisme, peur, rejet… alors que c’est justement là le plus intéressant: pourquoi ce serait nécessairement en mal?
    Une des questions cruciales est l’eau, et certains subiront les effets avant les autres. Nous avons déjà le luxe immense de pouvoir observer et d’en discuter.

  12. Alain Bachellier on

    Là je suis d’accord sur ce point, l’important est d’agir pour améliorer la répartition des ressources et réflechir à la façon dont les ressources naturelles qui servent à vivre, toutes les ressources naturelles,et qu’elles ne soient plus accaparées par ceux qui les ont dans leur sous-sol, leur territoire ou ceux qui les exploitent. Ainsi en est pour l’eau, comme pour l’énergie… ça c’est un vrai probleme à résoudre plutôt que de planter des éoliennes partout. :-)
    PS : c’est marrant cette propension à la provoc que j’ai du mal a réfrener !!

  13. Je suis allé voir le début de la vidéo cité plus haut. Par nature je doute de tout ce que les médias me présentent trop violemment.
    J’ai déjà lu pas mal de truc sur le réchauffement, peut-être finalement lié à l’activité solaire. Et très franchement, que ce soit la théorie « Soleil » ou la théorie « CO2″, les deux sont convaincantes pour qui y connaît que dalle : moi.
    La « bonne » nouvelle, c’est que dans 10 ans, on saura qui avait raison : on est à la fin d’une très forte activité solaire. Donc si dans 10 ans (voir moins), il fait « froid », et bien les politiques et les medias nous aurons bien bernés.
    MAIS ça n’enlève rien au fait qu’on vit dans un monde créé par l’homme complètement déséquilibré, endetté, malsain : on n’en parle plus, mais y’aura toujours un problème d’approvisionnement en pétrole*. On ne peut moralement et techniquement plus vivre au rythme où l’on vit à mon avis.
    *quoi que… les militaire sont en train se s’accaparer le pays des Inuit… y parait qu’il y a pas mal d’or noir là bas dessous…

  14. Quand je passe à la voiture NANO en Inde qu’ils prévoient de vendre à des millions d’exemplaires!!! c’est complètement dingue.

  15. « Pathétique d’infantilisme et d’irresponsabilité. »
    Ce qui est pathétique d’irresponsabilité, c’est que pendant que nous sommes assaillis de toutes parts de taxes soit-disant écologiques diverses, pendant qu’on n’arrête pas de nous en chier une pendule avec le climat et la pollution (faites ceci, faites pas cela), pendant qu’on nous impose des limitations de vitesse quand le seuil de pollution de l’air et atteint (et que l’état en profite donc pour sortir ses radars ce jour là afin de s’en mettre un maximum dans les poches), des multinationales, afin de réaliser un profit maximum (ce qui en soit n’est pas vraiment condamnable) n’hésitent pas à faire parcourir à un petit portable des milliers de kilomètres pour le faire réparer par des gens qui au final crèvent un peu de misère quand même (que ce soit en Pologne, en Chine ou autre pays de ce genre).
    Dans le même temps, nos chers dirigeant roulent dans des bagnoles toutes plus grosses les unes que les autres… question de prestige probablement.
    Et les actionnaires des grandes multinationales, plein d’argent qu’il seront grâce aux dividendes (tant mieux pour eux à la limite) prendront un avion privé pour aller à Nice. De la un hélico privé pour rejoindre leur belle villa ou leur immense bateau qui consomme en une promenade en mer ce que je consomme de carburant en une année.
    Alors oui, même si je ne m’amuse pas à polluer par plaisir, je n’ai plus aucun scrupules !

  16. Arrêtez d’acheter des appareils photos, des ordinateurs, des écrans plats etc… Ca pollue énormément
    Ha les moralistes de tout poil :)

  17. Jos > j’avais bien compris la première fois, ce n’était pas la peine de confirmer !
    Je ne comprends pas bien la démarche visant à justifier ses propres travers par les travers des autres…. partant de ce principe on ne ferait jamais d’effort sur rien sous prétexte que les autres font pire (c’est valable dans tous les domaines). Il n’y a bien que les gamins en primaire et les politiques usé(e)s qui nous sortent avec aplomb « c’est pas moi qu’à commencé » !

  18. Comme toujours, dès que l’on parle d’écologie, on a des réactions de comptoire.
    Personne n’en sait rien, mais tout le monde a une idée.
    La mienne (je n’en sais pas plus que les autres), c’est qu’au vu du risque que l’on prend, autant faire gaffe à la planète.
    Y’a pas de mal à être prudent.

  19. Ce qu’il y a de bien maintenant dans les blogs, c’est qu’il ne sert à rien de lire les commentaires (dont le mien)…

Leave A Reply