web analytics

Guide des reflex Full frame (6/6), conclusions

59
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Voici la sixième et dernière partie de notre dossier consacré aux reflex Full frame. Retrouvez le reste par ici :

En ce jour de Noël, il est tant d’essayer de tirer quelques conclusions
de ce que nous avons appris des trois reflex full-frame du moment… Nous avons
attendu pour cela que les premiers exemplaires de série du Canon EOS 5D
Mark II soient livrés, ce qui est le cas depuis une grosse semaine même
si toutes les pré commandes sont encore loin d’être honorées.

Full-frame Il se dit que quelques centaines de boîtiers seulement auraient été
livrés pour la France à ce jour et de l’aveu de plusieurs responsables
de magasins, rarement auparavant un boîtier n’avait été si largement
pré commandé et si impatiemment attendu (même info en provenance de
Hong-Kong)…

Ce qui en dit long sur le trou qui existait dans la gamme EOS, sur le créneau de l’entrée de gamme
Professionnelle (entre 2000 et 3000 €). Pour cette raison, on peut
supposer que le Nikon D700 était peut-être un tout petit peu moins
impatiemment attendu, puisque de nombreux Nikonistes sont déjà équipés
de Nikon D300.

6a00d8341c048f53ef010535c00729970b8

Un D300 qui satisfait pleinement ses utilisateurs même avec son
capteur Dx. Il faut dire que la « culture full frame numérique » est
encore très récente chez les Nikonnistes, le Nikon D3 est réservé aux
professionnels et n’est pas si vieux après tout… La plupart des
Nikonistes ont investi dans des optiques Dx et l’idée de gamme
entièrement Fx doit encore faire son chemin.

Dans le même temps,
Canon possède une gamme optique full frame plus riche et propose des
boîtiers Full frame depuis longtemps, dont un modèle accessible (l’EOS
5D premier du nom) depuis 2005. Voilà qui explique que beaucoup
d’utilisateurs de D300 ne se précipitent pas trop vite sur le D700. Souvent ils en rêvent, ils y réfléchissent, mais ne craquent pas
immédiatement, alors que presque tous les Canonistes se ruent sans se
poser de question sur l’EOS 5D mk2 (ou recherchent des Canon EOS 5D ancienne version). Le coût des optiques Nikon full
frame (plus chères que les EF Canon) y est peut-être pour quelque chose…

Celui que j’aimerais acheter : le Nikon D700.

Nikon_d700_body_frontIl
n’empêche que s’il me fallait faire un classement et désigner mon
reflex préféré (celui que j’achèterais les yeux fermés si j’avais le
choix), ce serait certainement le Nikon D700, pour sa qualité d’image
et sa polyvalence inégalée… Dommage qu’il soit un peu plus lourd que
les autres, mais je devrais pouvoir m’habituer à ses 1074 gr. J’ai
supporté bien plus lourd à l’époque de l’argentique…

Malheureusement
je suis comme la plupart des photographes : coincé par une gamme
optique patiemment financée années après années. Une optique, c’est
comme la bourse tant qu’on ne l’a pas revendu elle n’a rien perdu de sa
valeur… Et il faudrait beaucoup plus qu’un nouveau reflex (même l’excellent Nikon
D700) pour me décider à changer de marque, c’est-à-dire renouveler 3
optiques série L, quelques optiques fixes, sans oublier un EOS 50D
(pour le sport) et un 450D (pour voyager léger et aller aux conférences de presse sans me charger inutilement).

Il est
très coûteux de changer de marque de reflex : lorsqu’un photographe
s’engage avec un système, c’est pour de nombreuses années… Il ne faut
donc pas se décider à la légère, voilà pourquoi Nikon et Canon rassurent : depuis 50 ans ils sont les seuls à n’avoir jamais laisser tomber les pro.

Celui que je vais acheter : le Canon EOS 5D mark 2

P1c04_x7_005J’opterais
finalement pour le Canon EOS 5D Mark 2, qui offre la meilleur qualité
d’image du marché grâce à ses 21 megapixels, donc un poil plus de
possibilités de recadrage que les 12 Mpix du Nikon D700…

Sans oublier
la vidéo, un gadget qui m’amusera certainement de temps en temps (just
for fun). Et puis j’avais tellement adoré l’EOS 5D original, que je ne
serais certainement pas déçu par son successeur, même s’il n’est pas
aussi pointu qu’on aurait pu le rêver (dommage qu’il ne
possède pas un petit flash notamment). Relire notre article : Canon EOS 5D mark2 : moins de bruit, plus de possibilités

Celui que je n’achèterais pas sera donc
le Sony Alpha 900, je ne vois d’ailleurs pas à qui je pourrais le
conseiller… Premièrement a cause d’une gamme optique insuffisante et
coûteuse, ensuite à cause d’une qualité d’image décevante dès 1600 ISO, une
sensibilité pourtant devenue standard en 2009. Dommage car le viseur de
l’Alpha 900 est splendide et sa construction de très haut niveau… Les
ingénieurs Canon devraient d’ailleurs s’inspirer (au moins un petit
peu). Mais sans doute ont-ils fait leurs comptes et réalisé certains
arbitrages, au final le viseur de l’EOS 5D mk2 me semble largement
suffisant.

Qualité de construction est-ce là l’essentiel ?

Quand à la construction du boîtier voilà une question encore plus secondaire pour la plupart d’entre nous. Il s’agit de faire des photos, pas des crash-test… Pas besoin d’un Land Rover pour traverser l’Afrique, de nombreuses personnes le font avec des voitures banales qui ne sont pas forcément des 4×4…

Au-delà d’un niveau minimum de finition (dont on peut éventuellement placer la limite inférieure au niveau d’un EOS 50D qui n’est pas si mal après tout), il convient je crois de relativiser l’importance de la construction y compris pour un photographe professionnel. Et j’écris cela, après avoir mis à rude épreuve des dizaines de boîtiers non tropicalisés dans des conditions variées depuis pas mal d’années (le dernier en date est le minuscule EOS 450D testé en Indonésie). Depuis plus de 50 ans des millions de photographes et d’aventuriers ont parcouru le monde avec des reflex non tropicalisés, ce qui ne les a jamais empêchés de travailler en toute sécurité.

En « y mettant le prix » n’importe quel constructeur est capable de réaliser une construction somptueuse et un viseur de luxe équivalent à celui de l’Alpha 900 (qui présente tout de même l’incroyable défaut de ne pas afficher la sensibilité ISO). Mais la construction « char d’assaut » a un coût, forcément répercuté quelque part… Et l’on peut se demander, est-ce là vraiment l’essentiel ? N’est-ce pas l’arbre chargé de cacher la forêt ? Ne préférez-vous pas des possibilités photographiques supplémentaires, notamment la possibilité de photographier dans l’ombre à 1600, ou 3200 ISO ? Mais, c’est bien évidement à chacun de voir et il en faut pour tous les goûts : des tas de gens préfèrent encore d’énormes 4×4 aux États Unis, là ou de simples berlines seraient suffisantes pour aller de la maison au bureau.

Qualité d’image : Sony doit encore convaincre…

Si Sony a réussi à une construction magnifique et le meilleur viseur de cette catégorie, l’électronicien n’a par contre pas encore réussi à rattraper l’expertise accumulée par Canon et Nikon pour le traitement de l’image… Un domaine ou les deux leaders historiques font toujours « visiblement » la différence.

Testd60mdlp1224c688
A ce propos permettez-moi de m’éloigner un tout petit peu de notre sujet du jour, pour vous signaler le numéro 12 (daté de janvier) du Monde de la photo qui a testé les kits reflex amateurs sur 44 pages (excusez du peu), vous verrez c’est passionnant…

On constate au fil de cette enquête minutieuse menée par Laurent Katz et Jean-Marie Sepulchre (pour la partie mesure), que pour ces gammes également c’est la maîtrise du « traitement de l’image » qui fait souvent la différence. A lire leurs conclusions, ce sont les Nikon D60, Canon EOS 450D, Pentax Km et Pentax K200D qui dominent les débats, suivis des Olympus et Panasonic (le Nikon D90 n’était pas testé). Les Sony Alpha 200 et 350 ferment la marche. A signaler dans le même numéro un très intéressant test du Canon EOS 5D Mk2 concocté sur 8 pages par Laurent Katz.

Pour revenir aux boîtiers full-frame, je vous recommande aussi le dernier Chasseur d’Images (n°310 celui de Janvier Février) qui livre un passionnant comparatif des trois reflex full-frame du moment sur 18 pages (en comptant les 4 pages consacrées au Nikon D3x et les 2 pages de mesures du Canon EOS 5D MK2).

Le Nikon D700, vainqueur jusqu’au tirage A3

Ils concluent dans leur « palmarès subjectif » à la domination globale du Nikon D700 « une assurance résultat tout terrain », suivi de près du Canon EOS 5D Mk2 qui produit la meilleure image. « Dans des conditions d’utilisation exigeantes, il domine le D700 par son piqué à faible sensibilité et tient parfaitement la route à 1600 ISO et même à 3200 ISO »… Malheureusement : « coté boîtier, il est complet mais banal »…

Mais Chasseur d’Images ne parle pas du tout des gammes optiques ce que je trouve bien dommage, nous y reviendrons…

Le dernier du classement est le Sony Alpha 900 handicapé par une maîtrise imparfaite du bruit et une mesure d’exposition « pas particulièrement bien réglée ni fiable ». Chasseur d’image assène même « franchement trop dense. Une façon triviale que l’on croyait révolue de se prémunir de la surexposition ». En 2009, à l’heure du traitement RAW et de l’exposition dite « à droite », voilà qui est assez gênant…

Les nombreux agrandissements réalisés par le mensuel pour présenter la qualité d’image sont édifiants, pour ne pas dire impitoyables… Il est à d’ailleurs important de préciser que ces comparatifs n’ont pas été faits à partir de captures d’écran à 100%, (comme on en trouve plein sur le web), mais sur la base de vrais tirages. Le journaliste explique longuement pourquoi, vous comprendrez la nuance…

Camera_labs

Pour autant les résultats obtenus par le mensuel confirment tout ce qu’on a pu lire sur le net jusqu’alors (lire chez DPreview ceci et cela sans oublier cela). Les captures à 100% ne sont donc pas si inutiles que ça. Pour ma part j’apprécie particulièrement les tests menés par Cameralabs.com.

Le Canon EOS 5D mk2, vainqueur à partir du tirage A2

On constate dans ces conditions que le Nikon D700 est handicapé face au Canon à partir d’une taille de tirage A2. Chasseur d’image précise même : « les détails qui font ici la différence n’étaient guère visibles en A3 »…

Ma première conclusion est que si vous n’allez pas trop souvent au-delà du tirage A3, il est un peu inutile de vous encombrer de plus de 12 Mpix, sauf à souhaiter disposer d’une importante marge de recadrage de sécurité…

Ma seconde conclusion est que Nikon devrait d’ici 2010 opposer un D800 de 21 Mpix à moins de 3000 €, face à l’EOS 5D mark II. Car beaucoup de professionnels ont peur de se sentir à l’étroit avec – seulement – 12 Mpix. Je me permets à ce propos de rapporter approximativement ici une conversation avec mon ami Patrick Robert qui par le passé a toujours privilégié les EOS 1Ds, de préférence aux EOS 1D : « je pensais à mes archives futurs. Dans quelques années personne ne voudra de fichiers de seulement 10 megapixels ». Ce n’est pas idiot, il faut envisager ce que seront les attentes des iconographes d’ici quelques années.

Ceci dit, un bon fichier RAW de 12 Mpix peut-être assez généreusement agrandi (avec un peu de savoir faire). Il est par ailleurs facile d’effacer les données EXIF qui trahissent la taille du capteur et le modèle de l’appareil : du moment que la taille et la qualité sont là, vos clients n’ont pas forcément besoin de tout connaitre du matériel utilisé…

Un capteur quasi identique, mieux exploité par Nikon que par Sony ?

245321200cx85100_frontPour ce qui est des tirages A2 du Sony Alpha 900 à sa sensibilité nominale de 200 ISO, Chasseur d’Image précise, « le capteur 24,5 Mpix est certainement capable de faire mieux »… On en revient toujours à ce problème de maîtrise du traitement de signal qui est le gros point faible chez Sony.

J’en veux pour preuve que les images issues d’un capteur très proche (le CMOS de 24,5 Mpix du Nikon D3x) sont très largement supérieures. Autre fait qui démontre le manque d’expérience du spécialiste de l’électronique Japonais : les images issues du capteur 21 Mpix du Canon sont d’après Chasseur d’Images, plus définies à 100 ISO que celles issues du 24,5 Mpix du Sony.

Principal enseignement apporté par le mensuel : le Sony Alpha 900 est donc battu y compris aux basses sensibilités en dépit de son capteur plus grand (en plus d’être largement distancé en haute sensibilité comme nous le savons déjà).

Comme je l’avais écrit à l’époque lointaine du CMOS de 8 Mpix de l’EOS 20D : mieux vaut 8 Mpix de bonne qualité, que 10 Mpix de moins bonne qualité. Rappelons qu’à cette époque Canon était le seul à disposer de capteurs CMOS, qui étaient largement supérieurs aux CCD Sony utilisés par toutes les autres marques. Nikon parvenait toutefois à dominer ses concurrents équipés du même capteur Sony, grâce à sa maîtrise du traitement de l’image. Il faut croire qu’aujourd’hui avec des capteurs CMOS de qualité – enfin – équivalente aux CMOS Canon, les ingénieurs de Nikon se « baladent » et peuvent exprimer tout leur talent…

A 3200 ISO, le Nikon D700 est le meilleur !

Démonstration de cette maestria : à 3200 ISO les petits 12 Mpix du Nikon D700 offrent une meilleure résolution des fins détails que les 21 Mpix du Canon. Un fait à souligner et même un véritable exploit…

Pendant ce temps, les résultats du Sony Alpha 900 sont « inacceptables » à 3200 ISO dixit Chasseur d’Image… Ce que l’on savait déjà avec les tests publiés sur le net, il n’y a donc pas eu d’améliorations significatives sur les Alpha 900 de série.

Pour ce qui est de la sensibilité 1600 ISO, il faut lire le test du Nikon D3x (page 117), ou l’on constate que juste après le nouveau modèle pro de Nikon (7500 € tout de même), c’est le Canon EOS 5d mk2 qui produit les meilleurs résultats… A la même page vous constaterez une fois de plus que dès 1600 ISO, les résultats sont cruels pour les 24,5 Mpix du Sony Alpha 900. Les détails sont totalement noyés dans le bruit, (sans parler de la sous-exposition récurrente)… Pourtant on devrait en 2009 considérer 1600 ISO comme une sensibilité usuelle. Je n’hésite d’ailleurs pas à l’utiliser régulièrement avec un simple Canon EOS 450D, dès que le soir tombe ou pour des images de spectacle dès que les acteurs bougent un peu…

Résultats des courses

Ce que je trouve de particulièrement intéressant dans le test des reflex full frame de Chasseur d’Images, c’est qu’ils ont été évalués systématiquement selon sept critères : Exposition, Flash, AF, Viseur, Chassis, Résolution et Granulation en haute sensibilité (à 3200 ISO), une méthode que j’avais utilisé pour comparer l’EOS 40D au D300 l’an dernier…

Résultat des courses selon Chasseur d’Images, Canon et Sony n’emportent qu’un seul match chacun. Alors que le Nikon emporte 5 matchs sur 7 ce qui fait de lui le boîtier le plus équilibré du moment. Au niveau des contre performances, Canon est dernier deux fois, alors que Sony est dernier quatre fois sur sept matchs.

Pour autant cette façon d’évaluer les boîtiers n’a rien d’absolu, car elle favorise les boîtiers très équilibrés comme le Nikon D700 au détriment de boîtiers très typés comme l’EOS 5D.

Parcequ’il existe autant de visions du reflex idéal que de photographes, il appartiendra donc à chacun de pondérer les sept critères évalués par le mensuel en vous intéressant particulièrement à ceux qui comptent vraiment pour votre pratique photographique (je n’imagine pas un photographe de sport ou de spectacle faire l’impasse sur la possibilité de travailler à 3200 ISO par exemple).

Pour cela, notre Guide des full frame propose une liste – quasi – exhaustive de tous leurs points forts et point faibles (dont vous ne trouverez pas vraiment d’équivalent dans la presse écrite, soulignons le au passage)…

Quid des gammes optiques et de leur rapport qualité / prix ?

Après avoir souligné l’excellence du test de Chasseur d’Images, le seul reproche sérieux que je trouverais à lui faire est l’absence étonnante d’un match concernant les gammes optiques de chaque constructeur et surtout leur rapport qualité prix… Il est probable que la première place se serait jouée entre Nikon et Canon, avec peut-être un léger avantage pour ce dernier.

Dommage, car cette question me semble vraiment fondamentale tant c’est la richesse d’une gamme optique et son accessibilité financière, qui font le succès à long terme d’un système reflex.

A ce titre l’approche du Monde de la photo pour son comparatif des kit reflex d’entrée de gamme est assez intéressante, puisqu’ils ont testé des couples boîtiers objectifs notés chacun sur 10 (une note pour le boîtier, une note pour l’optique et une note pour l’ensemble)… Si cette méthode avait été appliquée aux reflex full frame, les résultats auraient peut-être étés très différents.

Ef24105mm200_tcm79306157
Ainsi le couple formé par le Canon EOS 5D Mk2 et le génial EF 24-105mm f4L IS USM, aurait très certainement emporté le match du rapport qualité prix. Jugez plutôt : le kit est dispo dès 3272 € sur le net et 3899 € à la FNAC…

Et l’on trouve par ailleurs cet excellent zoom seul pour 847 € sur le net et 1070 € à la FNAC…

A mettre en perspective avec le Sony Zeiss 24-70 mm f/ 2.8 que l’on trouve à 1703 € sur le net et 1898 € à la FNAC… Qui ne propose que l’Alpha 900 boîtier nu. Je n’ai d’ailleurs pas trouvé d’offre Alpha 900 en kit sur le net, similaire à ce que propose Canon.

Canon ou Nikon ? Pas si simple…

On voit donc que les choses ne sont pas simples… Dans le match Canon vs Nikon, je serais donc tenté de conclure à un mach nul. Aucun de ces deux boîtiers ne justifie à lui seul un changement de marque. Nikon a pris de l’avance globalement côté boîtiers, mais Canon reste leader au niveau rapport qualité prix sur les optiques…

Mais pour un photographe partant de zéro et devant faire un choix entre ces deux marque, il faut reconnaître qu’actuellement Nikon propose la gamme la plus moderne et la plus complète. Les Nikon D90, D300, D700, D3 et D3x sont tous leaders sur leur secteur ou presque (la marque devrait toutefois faire l’effort de démocratiser un peu ses optiques Fx haut de gamme)… Reste que Canon finira bien par réagir, on ne sait pas encore vraiment quand ni comment. Mais plus le temps passe et plus l’effort à fournir sera important.

.


La suite par ici :

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

59 commentaires

  1. Il vrai est que la gamme d’optique déjà à la maison influence énormément le choix. Même si le 5D Mark II est un excellent boîtier, je reste persuadé que le d700 aurait plus fait l’affaire pour un photographe de reportage.
    Cependant, tu ne regrettera absolument pas l’achat du 5D, j’en suis convaincu.

  2. Je suis aussi en attente pour l’achat d’un boitier en remplacement de mon vénérable 10D. Par contre, je voudrais savoir ce que tu penses du problème sur le 5D II.
    Voici le lien sur une discussion autours des points noirs.
    http://www.astrosurf.com/ubb/Forum2/HTML/028932.html
    Bon, il est vrai que c’est sur un cas spécifique, mais important pour nous astronomes amateurs.
    Bonnes fêtes de fin d’année.

  3. Hello ! Pour l’instant je n’en pense absolument rien, car il est encore trop tôt… Je me méfie un peu des polémiques qui naissent sur Internet. Je n’en parlerais donc que lorsque j’aurais vu le problème moi-même…
    En attendant, j’invite tous les possesseurs de 5D à m’envoyer des fichiers (RAW et JPEG) s’ils découvrent des points noirs…

  4. EOS 5D Mark II
    N° FAQ: L00000030
    Dernière mise à jour: 05-déc.-08
    FAQ: Information importante à l’attention des utilisateurs de l’EOS 5D Mark II.
    Il a été récemment porté à notre attention que certains utilisateurs de l’appareil photo réflex numérique Canon EOS 5D Mark II ont décelé deux types de phénomènes affectant la qualité de l’image dans certaines conditions de prise de vue.
    Phénomène de « point noir » (la partie droite des sources de lumière ponctuelles devient noire)
    Bruit de lignes verticales
    Cause : Nous sommes actuellement en train d’étudier et d’analyser les causes de ces phénomènes. Nous examinons des mesures visant à réduire voire éliminer ces phénomènes par le biais d’un micrologiciel correctif. Une annonce sera faite à l’adresse http://www.canon.fr dès que mesures auront été déterminées.
    Réponse : Vous trouverez ci-dessous des informations détaillées sur ces phénomènes et sur les conditions de prise de vue dans lesquelles ils sont susceptibles de se produire.
    Phénomène de « point noir » (la partie droite des sources de lumière ponctuelles devient noire) : Lors de prises de vue nocturnes, il est possible que la partie droite des sources lumineuses ponctuelles (telles que les lumières provenant des fenêtres d’un bâtiment) devienne noire. Ce phénomène peut devenir apparent si les images sont agrandies à un taux inférieur ou égal à 100 % sur un écran ou si les photos sont tirées dans des formats très grands.
    Bruit de lignes verticales : Si le format d’enregistrement est configuré sur sRAW1, un bruit de lignes verticales peut devenir apparent en fonction des paramètres de l’appareil photo, du sujet et de l’arrière-plan.
    ▪ Le bruit de lignes verticales n’est pas perceptible si le format d’enregistrement est configuré sur sRAW2.
    ▪ Le bruit de lignes verticales ne se produit pas si le format d’enregistrement est configuré sur RAW ou JPEG.
    ▪ Le bruit peut être réduit si la fonction personnalisée C.Fn II-3 : Priorité hautes lumières est configurée sur 0 : Désactivée.
    Canon vous prie d’accepter ses excuses pour les désagréments occasionnés et vous remercie de votre patience.

  5. Merci pour ce travail passionnant que je suis depuis le début.
    J’ai lu avec beaucoup d’attention le comparatif réalisé par Chasseur d’Images, beau travail.
    Mais je diverge sur ses conclusions sur quelques points .
    – Ils n’ont pas tenu compte du parc des Optiques, surprenant.
    – Entre 100 et 3200 ASA, le Canon est supérieur, il faut travailler avec du 3200 ASA ou plus pour que les photos du Nikon soient meilleures. D’où cette simple question, quels sont les photographes qui ne travaillent qu’à de telles sensibilités en permanence ?
    Pour la qualité de fabrication, il faut, hélas, accepter à ce jour qu’un boîtier, même très bon, est dépassé au bout de 2 ou 3 ans, donc …. on relativise ce point.
    Voilà pourquoi, en ce qui me concerne, je resterai Canon 5D m2, simplement parce qu’il produit, dans 90 %, si ce n’est plus, de meilleures images.
    Joyeuses fêtes de Noël à tous.

  6.  » Entre 100 et 3200 ASA, le Canon est supérieur, il faut travailler avec du 3200 ASA ou plus pour que les photos du Nikon soient meilleures »
    Tout dépend de ta pratique photographique. En ce qui me concerne – même à faible sensibilité – le Nikon produit des images qui sont meilleures dans 99% des cas. Tout simplement parce-que le Canon est incapable de me fournir une image nette…

  7. Plus que d’accord pour les objectifs, après de nombreuse année Nikon, j’ai changé de système il y a 6 ans parce que Canon proposait un zoom stabilisé (70-200) et les optiques TSE. Je considère les boîtiers comme des portes objectives, seulement, maintenant qu’ils intègrent le capteur, il faut prendre ce dernier en considération.
    Pour les EXIF, c’est une vraie plaie, ils sont plus difficiles à éliminer que les IPTC, pourtant nettement plus importants. Bah ! les amateurs adorent connaître les conditions de prises de vues, alors que l’essentiel est dans le regard.

  8. Cela fait 10 jours que je joue avec mon Mark II, après 3 ans en compagnie du 5D. La migration s’est bien passée, mais je dois encore relire le manuel pour comprendre certaines choses (notamment la mise au point de l’AF en mode liveview). Je trouve génial d’avoir 3,9 images/secondes par rapport à 5 (même si je suis loin des 8,5 de mon 1D). Je n’ai pas encore testé les différents types de fichiers RAW, pour l’instant je fais du 21Mpix par défaut. La vidéo HD m’amuse beaucoup, surtout de jouer avec la PdC.

  9. Tgd… il suffit de règler la netteté dans les Style d’image (valable sur les JPEG et les RAW seulement dans DPP)…
    Pour les RAW dans Lightroom ou autres, il te suffit d’appliquer en lot (3 clic suffisent) la netteté de ton choix à toutes les images…
    Pour ma part je n’ai jamais trouvé que les Canon font des images floues. Elles sont moins accentuées par défaut : pour jsutement préserver toutes possibilités d’amélioration .
    Poure éliminer les EXIF facilement j’utilise un petit soft spécialisé (et gratuit ou presque)… Shotshifter

  10. Ben moi ça sera le Nikon D700 je ne veux pas jouer les bêtes testeurs avec le 5DII
    Au prix que ça coûte ces machines. Donc Canon c’est sans moi

  11. Ben moi ça sera le Nikon D700 je ne veux pas jouer les bêtes testeurs avec le 5DII
    Au prix que ça coûte ces machines. Donc Canon c’est sans moi

  12. La Belette: le risque de jouer le cobaye est limité. Le capteur c’est celui du 1DS, le liveview et le nettoyage de capteurs sont dérivés des autres produits. Il faut le voir comme une évolution du 5D (d’ou le nom) et pas comme un nouveau produit révolutionnaire.

  13. La Belette: le risque de jouer le cobaye est limité. Le capteur c’est celui du 1DS, le liveview et le nettoyage de capteurs sont dérivés des autres produits. Il faut le voir comme une évolution du 5D (d’ou le nom) et pas comme un nouveau produit révolutionnaire.

  14. Salut JF,
    ça fait un peu qu je lis ton blog (et tes livres) et je t’en fais mes compliments.
    J’ai vu que tu a achetè une 50d. Je vois que c’est une des reflex Canon plus discutèe dans le web (aprè la MKII), mais on peut en lire le meilleur et le pire. Serais-tu en mesure de nous fournir ton opinion (et 1 livre)?
    En particulier on si on cherche sur le web on voit que, dans les hauts iso, certain la trouve moin performante que la 40d et d’autre la trouvent mieux performante…. En fait ce qui est interessant c’est jusaqu’a quelle valeur tu retien pouvoir l’utiliser?
    Merci D’avance.
    Gianluca (Italie)

  15. Relativement au test de CI il faudrait peut être comparer ce qui l’est : il est normal qu’un 21 Mpix soit plus « bruité ». Attendons que Nikon fasse un D700 avec 21 Mpix et voyons ce que devient le bruit à 3200 ISO !

  16. «Tgd… il suffit de règler la netteté dans les Style d’image (valable sur les JPEG et les RAW seulement dans DPP)…»
    Jean-François, je ne parlais pas de l’accentuation des fichiers, mais du suivi AF !-/ (surtout excentré).
    Mon 5D (Mark1) m’a toujours donné satisfaction sur des sujets fixes (ou peu mobiles). Mais il n’a jamais fait le poids sur les sujets rapides, alors que le D700 si :-)

  17. Article très intéressant, qui conclue bien le long dossier que tu as posté. Ensuite les conseils n’engagent que toi, mais c’est toujours intéressant d’avoir plus de recul sur tous ces nouveaux boitiers.
    Bon, étant sur Minolta/Sony avec de très belles optiques, le 900 me ferait bien plaisir, et je me vois mal changer tout mon attirail chiné après beaucoup d’efforts (les optiques ne se faisant plus depuis longtemps!). Donc l’A900 pourrait être conseillé pour ceux déjà sur cette marque et qui en sont satisfait. Mais c’est vrai que ce 5D et la vidéo HD embarquée font plus que de l’effet.

  18. citation:
    « Il ne faut donc pas se décider à la légère, voilà pourquoi Nikon et Canon rassurent : depuis 50 ans ils sont les seuls à n’avoir jamais laisser tomber les pro. »
    Bonjour , vous parlez sans doute pour Nikon car Canon a scandaleusement laché les pros avec le Mark III …J’en ai eu deux défectueux et je me félicite d’être passé chez Nikon depuis !…
    Finalement merci Canon , car j’ai maintenant des boitiers dont l’AF est performant et fiable !
    Cordialement.

  19. Bonjour,
    J’ai lu avec attention votre article et vous remercie pour ce travail conséquent !
    Un tout petit bémol cependant car je ne pense cependant pas qu’il soit possible de « mettre en perspective » un Canon 24-105 ouvrant à f/4 (qui est certes un excellent objectif) avec un 24-70 Zeiss ouvrant à f/2,8…CET objectif Canon (car ce n’est pas le meilleur de la gamme) est certes un trés bon objectif à tout faire pour les vacances mais il est logique que son prix soit moins elevé que le Zeiss.
    Je vous rejoins néanmoins lorsque vous écrivez qu’il est fort dommage de ne pas trouver le A900 en kit…

  20. Les resultats obtenus avec le 24-105 Canon sont en tous cas largement superieurs que ceux obtenus avec le zeiss tout les test le prouvent…
    C’est tout ce qui compte non ?

  21. Le nouveau Canon 5d MarkII semble actuellement passionner le monde de la photo, et l’option vidéo, être une petit plus que beaucoup attendent avec impatience( mwouai!!).
    Photographe de sports, je me dis que ce boitier ( et d’autres à venir) va être une problématique à prendre en compte part des grandes instances dirigeantes du sport, notamment d’un point de vue du droit à l’image. Rappelez vous les problèmes que nous, photographes, avons rencontrés lors de la coupe du Monde de Rugby en France où l’IRB voulait gérer notre production photos. Quand on connait les sommes engagées par les télédiffuseurs, l’arrivée des boitiers avec vidéo m’interpelle…

  22. Le nouveau Canon 5d MarkII semble actuellement passionner le monde de la photo, et l’option vidéo, être une petit plus que beaucoup attendent avec impatience( mwouai!!).
    Photographe de sports, je me dis que ce boitier ( et d’autres à venir) va être une problématique à prendre en compte part des grandes instances dirigeantes du sport, notamment d’un point de vue du droit à l’image. Rappelez vous les problèmes que nous, photographes, avons rencontrés lors de la coupe du Monde de Rugby en France où l’IRB voulait gérer notre production photos. Quand on connait les sommes engagées par les télédiffuseurs, l’arrivée des boitiers avec vidéo m’interpelle…

  23. Punaise ça cartonne sec ici. :)) on devrait se voir offrir des gants de boxe en cadeau.
    Vive Canon et LR2 voilà qui devrait faire plaisir à Nôtre Grand Maître :)))

  24. après de longues années chez canon (20d puis 5d), j’ai décidé de migrer car je n’en pouvais plus de certaine choses sur ces mêmes boîtiers dépassé !
    j’ai donc risqué un switch et depuis mon D700… je ne me pose plus de questions !
    je me sens dans un monde plus adapté et pourtant, je n’ai qu’un objectif alors que j’avais deux fixes et un Ultra GA chez Canon…
    de plus, le résultat à 3200 iso que j’utilise maintenant sans arrière pensée explose ce que j’avais à 1600 iso avec mon ex 5d.
    que du bonheur :)
    longue vie à ce blog

  25. C’est marrant de voir les comparaisons entre des boitiers de quelques années et les nouveaux sortis !
    Faudrait être un brin plus objectif ;) Ça fait penser à certaines réflexions (avant, c’était mieux. etc…).
    Bonne continuation pour le blog.

  26. A l’époque j’avais acheté le D200 au lieu du 5D, quand ils sont sortis. J’ai toujours regretté ce choix (j’ai d’ailleurs revendu le D200 moins d’une année après).
    J’ai eu les premiers 5Dmk2 et j’en suis content pour l’instant. S’il est vrai que le D700 a l’air beaucoup plus intéressant, plus costaud, bruit mieux géré, les optiques Canon m’intéressent beaucoup plus. Le 35/1.4 24/1.4 et 85/1.2. Si Nikon avait leur équivalent je n’aurais pas hésité.
    Maintenant il faut que je teste le 5Dmk2 en situation, pour confirmer si j’ai fait un bon choix ou pas.

  27. Merci Jeff pour ce dossier. Je vais faire comme toi je pense, acheter un 5DII.
    Le D700 me branchait beaucoup mais vu la gamme d’optiques Canon que j’ai, cela me revient beaucoup trop cher de switcher.
    Au fait, c’est pour quand le comparatif 40D/50D ?

  28. Hello ! De retour après quelques jours de snow à La Clusaz… La neige était bonne et le temps frais…
    Sinon, j’ai pris quelques images afin de comparer D300, D90 et Canon EOS 50D.
    Et bin vous me croirez si vous voulez, mais les meilleurs images en terme de définition, je les ai obtenu avec… le Nikon D90 !

  29. J’étais un peu en vacance, je n’avais pas eu le temps de lire vos commentaires… (ce que je fais systématiquement). Donc voici quelques réponses en retard.
    Pour répondre à olivier qui écrit :  » Bonjour , vous parlez sans doute pour Nikon car Canon a scandaleusement laché les pros avec le Mark III …J’en ai eu deux défectueux et je me félicite d’être passé chez Nikon depuis !  »
    En fait que je disais que Nikon et Canon n’ont jamais lâché les pro, je voulais dire que contrairement à Minolta, Sony, Olympus, Pentax et d’autres… ils n’ont jamais cessé de proposer de boîtiers professionnels spécifiquement destinés aux pro.

  30. Pour répondre à bdg qui écrit :
     » Un tout petit bémol cependant car je ne pense cependant pas qu’il soit possible de « mettre en perspective » un Canon 24-105 ouvrant à f/4 (qui est certes un excellent objectif) avec un 24-70 Zeiss ouvrant à f/2,8…CET objectif Canon (car ce n’est pas le meilleur de la gamme) est certes un trés bon objectif à tout faire pour les vacances mais il est logique que son prix soit moins elevé que le Zeiss.  »
    Je ne suis pas vraiment d’accord avec toi, Je ne crois pas que le EF 24-105 mm f/4 soit un objectif pour les vacances ! Je crois même que c’est un objectif de très haut niveau…
    Et même pas si éloigné du EF 24-70 mm f/2.8 (j’en ai un). Du moins la différence est je crois assez négligeable… Le 24-105 a l’avantage d’un range plus élevé ce qui est aussi utile pour un pro (il recoupe le range du 70-200, ce qui évite de devoir trop souvent utiliser son deuxième boîtier).
    Et l’ouverture à f/4 au lieu de f/2.8 n’est pas un gros problème, lorsque l’on connaît la capacité de monter dans les ISO des récents Canon…
    Seuls quelques amateurs de portraits auront vraiment besoin du surcroît de « flou » offert par l’ouverture f/2.8. Car avec un 5D full frame on obtient déjà un très joli flou d’arrière plan avec un f/4… Ceux-là auront plutôt intérêt a s’offrir une optique fixe à f/1.4 ou f/1.8… Canon en a plein son catalogue.
    D’ailleurs le 24-105 était sorti peu après que j’ai renouvelé mon 24-70 (j’avais le 28-70 avant)… Si j’avais eu le choix (quelques semaines plus tard), j’aurais probablement opté pour le 24-105, qui a aussi l’avantage d’être stabilisé.
    Je pense qu’il fait un couple vraiment idéal avec les EOS Full frame… D’ailleurs il suffit de comparer les résultats obtenus par le couple 5D mk2 / 24-105 mm… Ils sont très supérieurs à ceux du couple Alpha 900 / Zeiss 24-70 :
    http://www.cameralabs.com/reviews/Canon_EOS_5D_Mark_II/noise.shtml
    Comme l’a écrit quelqu’un plus haut : « c’est tout ce qui compte »… La conclusion me semble assez évidente : ce 24-105 mm f/4 est parmi ce qui se fait de mieux actuellement et le surcoût pour s’offrir un 24-70 mm f/2.8 est très difficile à justifier.

  31. Pour répondre à Marco, je n’ai pas pris l’EOS 450D déjà car j’étais déjà très chargé…
    Et puis je pense qu’il n’appartient pas vraiment à la même famille que le D90 : il est moins cher, plus petit, plus léger… Le D90 est situé à mi chemin entre le monde amateur (EOS 450D) et le monde Expert (EOS 50D)… Le Nikon D300 étant lui à mi chemin entre le monde Expert et le monde Pro.
    Au niveau qualité d’image les 12 Mpix de l’EOS 450D n’arrivent pas si loin derrière D90, D300 et EOS 50D. Néanmoins les résultats obtenus avec le D90 sont un peu supérieurs tout simplement car il est plus récent et que Nikon continue d’améliorer la qualité d’image (à qualité de capteur égale)… j’en veux pour preuve que les images à 1600 ISO du D90 sont presque meilleurs que celles du D300 !
    Enfin la fiche technique largement supérieure du D90 et son tarif, font qu’il n’appartient pas à la même famille que l’EOS 450D.
    Il faut comparer ce qui est comparable !

  32. Petite précision sur l’Alpha 900 à 1600 isos : avec camera raw, on obtient très rapidement d’excellents résultats.
    Le JPEG est certes bruité mais le RAW contient tout ce qu’il faut pour être bien exploité.
    Par ailleurs, en RAW avec ACR, le piqué et la finesse sont bien présents.
    « Gamme optique  » : il semblerait que vous n’ayez pas eu en main le 24/70 2.8 et le 70/200 2.8 SSM. Je viens de recevoir des clichés pris avec ces optiques et au niveau qualité, il n’y a pas grand chose à critiquer.
    C’est un peu l’inconvénient de votre méthode : vous avez le Canon donc vous savez de quoi vous parlez mais pour les autres appareils, vous êtes obligé de rapporter ce que les autres écrivent. Vous pourriez citer aussi citer le site http://www.luminous-landscape.com/ dont l’auteur est très satisfait de l’A900…

  33. Salut tout le monde et bonne année 2009, pleine de photos et de voyages !
    Hery, je ne comprends pas bien cet acharnement à combattre l’évidence…
    Les divers essais réalisés par Chasseur d’Image ont assez nettement démontré les intérêts et les faiblesses du Sony… Il suffit de lire !
    Attaquer l’excellent travail de synthèse réalisé sur ce site ne changera rien à la réalité. Tout le monde a bien compris que le Sony n’est pas si mal, mais pas encore au niveau…
    Par ailleurs les deux optiques Zeiss dont tu parles, sont deux monstres extrêmement lourds au tarif inaccessible à la plupart des lecteurs de ce site et même à pas mal de professionnels.
    Dans le même temps on trouve des optiques Canon à tous les prix, pour les gros et les petits… qui donnent de meilleurs résultats au final (regarde les test parus sur le web et en presse écrite).
    Pour finir : si le Sony est incapable de rivaliser en JPEG et oblige à travailler en RAW SYSTEMATIQUEMENT, c’est quand même un très gros handicap pour ce boîtier ! Rédhibitoire pour tous ceux qui préfèrent encore le JPEG…. et il y en a beaucoup chez le pro comme chez les amateurs (surtout quand tu vois la qualité incroyable obtenue en JPEG avec les derniers Canon et Nikon qui bénéficient de sacré raffinements comme la correction du vignettage et j’en passe…)
    En résumé, le Sony Alpha est moins performants et revient plus cher à son propriétaire… tout en lui offrant des possibilités inférieurs que chez Canon et Nikon !
    Il faut être sacrement aveuglé par le marketing Sony pour encore refuser de voir l’évidence !

  34. Bonjour et bonne année à tous.
    Hé bien, comment dire, je suis équipé en Alpha900 + 24/70 + 70/200, je sais donc de quoi je parle, je connais les faiblesses de l’appareil… Je ne suis pas non plus aveuglé par le marketing de Sony et j’ai acheté cet appareil en parfaite connaissance de cause vis à vis du D700.
    Les gens qui lisent un comparatif de FF sur ce site sont prêts à mettre 2400 euros dans un appareil et pas 1500 euros dans une optique digne de ce nom ? Quel intérêt de faire un comparatif alors ….?
    RAW : si on veut tirer le meilleur d’un appareil, il faut travailler en RAW et développer sur PC. C’est du bon sens : on oublie qu’un processeur de TS embarqué ne peut rivaliser avec la puissance d’un PC et les algos embarqués sont nécessairement contraints par le facteure « temps » par rapport aux algos PC.
    D’ailleurs, dans Déclic Photo du mois d’octobre, toutes les photos des 3 semaines avec le D700 qui ont été publiées ont été faites en RAW/NX2 et non pas en JPEG.
    Pareil pour le test CI du D700 d’Octobre 2008 ( page 108 ) : « J’ai systématiquement travaillé en RAW et je m’en porte bien » affirme R. Loaëc. Si ces personnes nous présentent de très belles images en RAW…

  35. salut !
    tu fais bien de rappeler que le RAW est évidement préférable au JPEG, pour toutes les raisons que tu a dis (et j’en ajouterais quelques autres en plus) !
    Pour autant les fichiers JPEG produits par les reflex numériques sont parfaitement exploitables et utilisables y compris en grand format.
    J’en sais quelque chose, j’ai pendant des années travaillé en JPEG pour 80% de mes images… et réalisé de agrandissements géant à partir de JPEG (poster, tirages 4 x 3 pour salons, doubles pages dans la presse, ect)
    D’ailleurs une majorité de photographes pro travaillent encore en JPEG. J’avalue la proportion de professionnels en JPEG entre 50 et 70% en me basant sur les centaines de gens que j’ai pu rencontrer sur des salons, ou en formation (parmi les lecteur de ce site elle est évidement beaucoup plus faible)…
    Donc le minimum pour un reflex moderne est de produire d’excellents JPEG. C’est à mon avis un critère de base…
    Et d’ailleurs les JPEG produits par les reflex sont de plus en plus compétitifs par rapport à ce que l’on fait en RAW sur son Mac ou PC. Les fabricants ont beaucoup amélioré leur JPEG et continuent à les améliorer modèles après modèles grâce aux :
    – Style d’images et Picture Style (pour plus de simplicité dans le choix du rendu)
    – Correction de l’aberration Chromatique chez Nikon (vraiment très impressionnante et tellement plus efficace et rapide que ce que l’on peut faire dans son logiciel)
    – D Lighting et Correction auto de Luminosité
    – Protection des hautes lumières
    – Correction du vignettage (chez canon)
    – Correction géométrique des optiques (encore une option de développement présente uniquement sur le Nikon D90, mais d’ici 1 à 3 ans intégrés probablement en standard sur tous les Nikon et Canon)
    Il ne faut donc surtout pas croire que le JPEG est mort… Ce serait une grave méprise !
    Des tas de gens y sont attachés et les reflex embarqueront bientôt l’équivalent de DxO (ou presque) afin de produire des JPEG quasi parfait automatiquement !
    Car beaucoup de photographes pressés, ne veulent surtout pas entendre parler de « post traitement » ! ! !

  36. Par rapport aux optiques Zeiss f/2.8…
    Oui, on se doute qu’elles sont excellentes… (à presque 1700 € pièce sur Internet pour le 24-790, c’est bien la moindre des choses)
    Mais jpuisque les résultats obtenus avec le 24-105 Canon sont équivalents et même meilleurs : d’après cette page :
    http://www.cameralabs.com/reviews/Canon_EOS_5D_Mark_II/noise.shtml
    … et bien des tas de professionnels seront heureux d’économiser 1000 € en faisait une croix sur l’ouverture f/2.8 (qui n’a vraiment rien d’obligatoire)… Pour investir dans un autre matériel : par exemple un portable plus puissant, un meilleur écran, ou une autre optique !

  37. Il n’est pas question de dire que le JPEG est mort, la question qui doit être posée est plutôt « Puis je faire aveuglément confiance aux JPEGs produits par un DSLR ? » La réponse est ‘non’ AMHA et ce qque soit l’appareil et cet état perdurera pendant de longues années encore. Quant à embarquer DXO-Like/ACR etc. un jour, il ne faut pas rêver : le type de techno hardware utilisé de nos jours est trop limite ( regardez ce qu’a été obligé de faire Intel pour augmenter la puissance de ses puces…) et il faudrait inventer qque chose de nouveau et ceci est un autre débat.
    Enfin, mon but en intervenant sur ce blog n’est pas de vanter la supériorité d’une marque/apn/système par rapport à un autre ( personnellement je m’en fous ), mais juste de préciser certaines choses du point de vue d’un utilisateur et n’est ce pas ce que vous attendez des personnes qui interviennent ici ? Si cela vous embête, dites le ( vous avez mon mel ) et je m’abstiendrai d’intervenir à l’avenir.
    Une dernière anecdote : il y a qques années, j’étais équipé en 700SI argentique et un colègue a acheté l’EOS 5 argentique ( 5 im/s, retouche manuelle via USM, belle bête à l’époque ) et, le croiriez vous ?, cet EOS 5 se plantait nettement plus au niveau de l’expo que mon pov’ 700SI.

  38. mais il n’y a pas de soucis, vos remarques sont très intéressantes et ne dérangent personne (on a le droit de pas être d’accord , vous avec moi et moi avec vous… et d’en débattre ;-)
    DxO dans le boîtiers on y vient tout doucement , c’est une évidence : il n’y a qu’a essayer la correction de vignetage de Canon dans le boîtier et dans DPP… Si ce n’est un peu de DxO embarqué, je me demande bien ce que c’est ! Le reste viendra doucement…
    Enfin avec des puces hyper spécialisées comme les DIGIC ou EXPEED, pas besoin d’une puissance énorme comme celle d’un PC pour faire tourner quelques fonctions simples de correction géométrique. Rendez-vous dans 2 ans pour en reparler…
    Personnellement ce qui sort en JPEG d’un EOS 5D ou d’un D300 est déjà excellent et va au delà de mes épérances de photographes ! A condition d’avoir bien réglé les paramètres d’images comme je les aimes (netteté et style d’image)… on peut très bien s’en contenter dans 80% des cas ! C’est d’ailleurs ce que font la majorité de ceux qui n’utilisent toujours pas le RAW.
    (on est d’accord, ils ne savent pas ce qu’ils perdent)
    Reste les lumières difficiles, les contre jours et ce genre de chose ou rien ne remplace le RAW…

  39. Pour ma part, je souscris à l’idée que la qualité des optiques est un critère déterminant, il suffit pour s’en convaincre de regarder avec le même boitier et des optiques de différentes qualités le résultat final sur les photos. Ayant plusieurs optiques canon de la série L, je suis tout à fait séduit par le descriptif technique de l’EOS 5D mark ii. Pour ceux qui n’arrivent pas à faire des photos nettes avec un CANON, lol… J’ai eu des boitiers Nikon et personnellement je trouve que ces 2 grandes marques sont top, j’ai basculé CANON pour le rapport Q/P de ses optiques et je ne le regrette pas, même avec mon modeste 20D,… Même si je regrette aussi un peu que CI n’ai pas une approche pondérée par la qualité des optiques, il me semble illusoire d’attendre d’un comparatif qu’il décidse à votre place, ces boitiers étant destinés à des amateurs éclairés, ces derniers savent pondérer les caractéristiques objectives des boitiers par les besoins de leur pratique.

  40. 200% d’accord avec le message précédent. Je suis moi aussi passé à Canon, il y a 4 ans car à l’époque les images des Nikon étaient moins bonnes à cause de ces merdes de CCD.
    Canon avait des CMOS et même un modeste EOS 20D faisait la nique aux boîtiers pro Nikon.
    Et puis il y avait aussi la question de la gamme optique bien plus riche et moins cher chez Canon qui m’a fait réflechir.
    Actuellement Nikon est à la mode, mais ces truc là ça va, ça vient…

  41. Je vais dans le sens de J-F pour la correction embarquée. Il s’agit d’ailleurs d’un des axes de développement futur de DxO qui verra peut-être sa version soft plus comme un module pour LR ou Aperture ou C1 ou autre, et directement intégré dans les compacts et reflex.
    Pour revenir sur la puissance de calcul et comme tu le soulignes J-F, un processeur dédié de type DSP (les marques leur donnent des petits noms marketing pour apporter plus de force de vente : Bionz, Expeed, DiGiC, etc.) à une tâche rivalise sans problème avec un processeur généraliste de chez Intel/AMD, voir la plupart du temps le laisse sur place. Suffit de voir ce qu’est capable de faire un CELL dans une PS3, les Motorola dans les systèmes embarqués de télécommunications, spatiales, et d’autres applications. Ils traitent des millions/milliards de données par seconde sans broncher et sont développés pour ces tâches uniques et spécialisées, dont le soft qui les fait tourner est aussi optimisé. Le fait qu’Intel et AMD doivent ajouter des coeurs à ses processeurs est nécessaire pour continuer à avoir une courbe de croissance en terme de puissance de calculs. Ces processeurs sont prévus pour effectuer différentes tâches (traitement de texte, photo, vidéo, Internet, comptabilité, et ainsi de suite). D’ailleurs, les DSP ont des fréquences de travail bien en dessous de celles des processeurs des ordinateurs personnels, pour des questions d’optimisation justement.

  42. Je ne crois pas être aveuglé quand au choix de mon Alpha900 et ses Zeiss,
    Quand on dépense 7000 euros pour un premier équipement je pense que l’ion se pose
    Bien des questions … et le marketing discret de Sony ne pèse pas lourd.
    J’ais une certaine volonté de vouloir autre chose entre les mains que la majorité !
    L’Alpha fournit de très bon JPG j’jusqu’a 800 ISO, et j’ais rarement besoin de plus
    Donc pour moi le choix des hauts ISO n’est absolument pas important
    L’Alpha900 à une très bonne prise en main, et un viseur d’exception,
    (J’ai testé les autres pour le dire …)
    Pour finir, je pense que cette concurrence est bénéfique pour tous les mondes,
    La 3ème place de Sony ne me choque pas.
    Bonne photos à tous, peux importe la boite noir, c’est l’image qui compte !

  43. ouah ! ! ! 7000 € en Sony pour un premier équipement ?
    Soit t’es riche et t’as pas peur de te tromper… Auquel cas, pas de souci, il faut bien des gens pour aider Sony a démarrer (car tu l’as dit la concurrence profite à tout le monde)… Tout va bien et si dans 3 ans tu veux passer chez Nikon, Canon ou autres cela restera possible…
    Soit t’es pas riche (enfin pas hyper riche)… Et mon avis est que tu t’es ruiné pour un matos qui même à 200 ou 400 ISO est moins performant que du Nikon ou du Canon (on peut dire que tu te ferme des portes techniques sans même savoir si tu aura un jour envie de les ouvrir) ! Dans ce cas là tu as fais preuve de beaucoup légèreté en choisissant Sony sans rien y connaître (tu l’as dit toi même c’est un premier équipement. J’en déduis que tu manque de background technique et surtout de pratique. Dans ces cas là mieux vaut jouer la sécurité)…
    En plus tu t’enferme dans un système Sony Zeiss très coûteux dont tu ne connais absolument pas les évolutions futures… Sony peut très bien tout arrêter du jour au lendemain ! C’est un vrai risque, si, si… Et tu restera avec ton matos sur les bras qui vaudra 1/4 de son prix d’achat. Cela ne risque pas d’arriver chez Nikon ou Canon…
    Enfin, ce que j’en dis moi… 7000 € pfff ça laisse rêveur ! Je te dis pas ce que tu peux avoir comme matos pour ce prix là chez Canon et comme possibilités créatives surtout… (dans ce budget on pourrait caser l’indispensable grand angle 14 mm f/2.8 ou un 85 mm f/1.4 pour le portrait… Mais ce n’est qu’un exemple).

Leave A Reply