web analytics

Test terrain du Canon EOS 450D dans Le Monde de la photo

20
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Même si les derniers reflex full frame de Canon, Nikon et Sony déchaînent les passions (lire notre comparatif) n’oublions pas que pour 95% des photographes passionnés (et même une majorité des professionnels), la photo numérique se conjugue au petit capteur (un format qui conservera encore longtemps beaucoup plus d’avantages que d’inconvénients)…

Une_mdlp_dec8_verybig_1300_penche Voilà donc pourquoi j’ai testé le merveilleux petit Canon EOS 450D (boîtier nu dès 487 €), durant 40 jours en Indonésie cet été… Un des reflex les plus intéressants du moment (avec le D90), eu égard à son rapport qualité/prix et à son ergonomie quasi parfaite… Raisons pour lesquelle, j’avais écrit au printemps le Guide complet du Canon EOS 450D (24 € chez Micro Application) et le Tekno Guide Canon EOS 450D et EOS 1000D (9,5 € seulement chez MA Editions).

Ne loupez pas le test vérité du reflex le plus vendu sur la planète (ben woui), dans la livraison de décembre du Monde de la Photo…

Pages_1_2_verybig_1300

Le sommaire complet est par ici… Vous trouverez aussi dans ce numéro un dossier complet sur le meilleur compact expert du momment, le Canon Powershot G10 que j’ai essayé et que j’ai moi aussi adoré (presque envie d’en acheter un, notamment car il shoot en RAW et son ergonomie me convient à peu près). Il sera certainement la star des sapins de Noël… D’autant plus que les RAW de son seul véritable concurrent (le Lumix LX3), ne sont toujours pas supportés par Lightroom (la faute à Panasonic, pas à Adobe).

 

 

 


Lire aussi à propos de Canon :

  • Canon S90 et viseur externe, l’astuce qui tue !
  • Deux petits accessoires utiles pour le Canon S90.
  • Test terrain : Canon G10 au Costa Rica (en attendant le G11).

 

 


 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

20 commentaires

  1. très belle double page ! Félicitations à la maquettiste (et au photographe, mais il doit être habitué)
    Pour le contenu (technique), je ne suis pas inquiet non plus (déjà lu ton excellent bouquin), je file au kiosque et te donnerais mes commentaires. A+

  2. Bon, JF est un canoniste mais qui sait aussi dire quand les autres font mieux.
    Looping, the way of the samourai c’est aussi de laisser son mail quand on est pas content sinon, c’est the way of the lamentable
    au moins on aurait pu débattre, dommage

  3. ne vous étonnez pas, j’ai du virer (définitivement ce coup-ci) loopin g et ses humeurs…
    Pour répondre à Jean 2000 : sans aucune hésitation l’EOS 450D, globalement plus réussi que le 40D (j’en ai eu un donc je sais de quoi je parle)… Heureusement que l’EOS 50D remis un peu les pendules à l’heure.
    EN d’autres termes, j’ai fait de meilleurs images avec le petit qu’avec le gros !

  4. Excellent point de vue sur l’EOS 450D dans cet article (magnifiquement illustré en plus)… J’ai ce boîtier aussi et je confirme tout le bien qu’en a dit JF.
    J’ai été longtemps photographe de presse, j’ai eu toutes sortes de boîtier Minolta, Canon et Nikon… Franchement je n’avais jamais eu un appareil si agréable et performant.
    Alors oui, j’ai aussi un EOS 5D. Pourtant, une fois sur deux je préfère prendre mon petit 450D, car il est plus léger. D’autant qu’avec le 10-22 mm de Canon on dispose d’un excellent grand angle.

  5. Je viens de lire votre article. Félicitations, j’y ai retrouvé la plupart de ce que j’ai remarqué avec mon 450D.
    Je pensais devoir passer au 40D mais il semblerait que la différence ne vaille pas tant la peine. Et bien finalement je crois que je vais plutôt attendre que le 50D baisse un peu…
    Ou alors passer au Nikon D90 ?

  6. Michel,
    La différence entre le 450D et le 40D est une question de prise en main (meilleure viseur et meilleure ergonomie pour le 40D). Dans l’absolu, le 450D l’emporte sur la définition mais cela ne se verra que si vous réalisez de très grand tirages( A3+). Si pour vous (comme pour moi) l’ergonomie fait partie des critères de choix lors de la prise de décision pour un appareil photo alors optez pour le 40D ( le D90 est a priori excellent, mais le choix en optiques Nikon hors occasion est moins fourni et les prix en général plus élevés), sinon, gardez votre appareil et investissez dans des optiques de choix (qui ont une durée de vie en principe plus élevée que les boîtiers).

  7. oui ALF en effet la poignée du 40D / 50D est plus large… Mais personnellement je ne pense pas que ce soit un avantage si déterminant (par contre la cadence 6 im/ sec et le vieuer plus large oui)…
    Car la petite poignée du 450D me semble très suffisante et ne m’empêche pas de prendre de bonnes photos y compris au 70-200 mm (j’ai pourtant depuis 1994 utilisé des dizaines de gros appareils EOS 1, EOS 5, EOS 5D, EOS D60, 10D, 20D, 30D, 40D avec leurs grip et maintenant 50D sans oublier Nikon D200 et D300 ) !
    ET je préférerais 100 fois que le 50D et le 5D mark 2 aient la taille et le poids du 450D (mais pour des raisons marketing les fabricants ne cherchent pas trop à faire maigrire ces gammes intermédiaires).
    Pourtant je suis convaincu que les appareils experts pourraient perdre leur embonpoint !

  8. Oui, Jean -François je pense que vous avez raison. La taille de la poignée du 450D ne constitue pas un facteur rédhibitoire en soi (bien qu’il faille veiller à l’équilibre objectif-boîtier). D’ailleurs, il est toujours possible de complémenter le boîtier par un grip si on l’a de grandes mains. Qui plus est, pour un photo-reporter comme vous, je conçois tout à fait que le poids soit un facteur déterminant dans l’achat d’un boîtier.
    Par contre, en tant qu’amateur, le plaisir de la photo passe aussi pour moi par l’ergonomie du boîtier, et de ce point de vue, le 40D conserve à mon sens encore une longueur d’avance. Et pour répondre à Michel, je lui conseillerai de se préoccuper avant tout, si il a quelques économies, de compléter son parc objectifs avant de songer à changer de boîtier, la qualité des photos que l’on est susceptible de produire dépendant à mon sens (outre évidemment le talent du photographe) plus de la qualité des optiques que du boîtier (j’entends lorsqu’il n’y a qu’un écart de génération, comme entre le 40 et le 50 D, mais si celui-ci apporte des qualités indéniables).
    Sur ce, Jean-François, pendant que j’y suis, félicitations pour votre article et longue vie au Monde de la Photo que j’apprécie beaucoup.

  9. Bonsoir,
    A la suite de la lecture de l’article paru sur MDLP, je suis allé le prendre en main ce 450D (moi qui vise un 40D étant donné son prix actuel). Bon point pour le viseur bien lisible pour un porteur de lunette (dont je fais partie) mais la poignée est vraiment fine, très fine et c’est le seul reproche que je fais à cet appareil (à ce niveau). je me doute bien que pour mon utilisation (web, 10*15 et A4 maxi) je ne verrais aucune différence entre un 40D et un 450D, c’est plutôt le porte-feuille qui va la voir :)
    Alors est-ce qu’un système du genre « Camera Armor » ou encore « DELKIN Snug-It PRO » pourrait améliorer les choses côté poignée donc prise en main, sans pour autant géner l’utilisation des différents boutons qui tombent bien sous les doigts? Parce que le grip devient intéressant que pour du cadrage vertical non? (tout en évitant aux doigts de dépasser par le bas).

  10. lorsqu’on prend en main un appareil dans un magasin, on se fait tout un monde de la prise en main… on test on essaye, on se dit : tiens si je prenais la poignée grip ?
    Mais je vous promets que lorsque l’on travail réellement avec son boîtier : on oublie tout ça… et la prise en main n’a plus vraiment d’importance ! On fait des photos : point final (même avec un minuscule Olympus E-410 que j’ai testé 3 semaines en Guadeloupe, je n’étais pas géna par la prise en main… d’ailleurs sur le Salon de la photo une de mes images faites avec cet appareil était visible en grand format) !
    Et ce 450D fait de sacré bonnes images ! Point final, c’est la seule chose qui compte…
    Il serait vraiment ridicule de se priver de bonnes optiques pour viser un appareil plus cher !
    Mieux vaut économiser sur le boîtier pour s’offrir un 70-200 mm f/2.8 L IS… Ou un EF-S 10-22 mm (indispensable)… Ou le EF-S 17-55 f/2.8

  11. Oh Surprise! le G10 meilleur que le LX3, sur quels critère fondez-vous ce constat? Par ailleurs, les raw du Panasonic seront reconnus dans la prochaine version de Adobe Camera Raw et, par-là même de Lightroom. J’ai pour ma part longtemps utilisé les compacts Canon de la série G, je ne regrette pas pour autant le passage au LX3, auquel beaucoup de photographes et de testeurs reconnaissent une bien meilleur qualité d’images que pour le G10. 14 millions de pixels sur un si petit capteur, c’est peut-être bon pour le marketing, mais pour ce qui est de la dynamique et des réelles possibilités d’exploitation des fichiers, ça me laisse particulièrement perplexe. Maintenant, je suis prêt à changer d’avis si on me prouve que j’ai tord.

  12. Disons que pour le coup l’ergonomie et la prise en main du Panasonic m’ont semblé beaucoup moins agréables que celles du Canon G10 (je voulais acheter un LX3 et après avoir joué avec 30 minutes j’ai définitivement changé d’avis)…
    Le Panasonic a vraiment une philosophie de Compact (qui ne me plait pas beaucoup)… alors que le Canon ressemble un peu plus à un appareil photo. Il se pilote un peu comme un reflex.
    Mais bon l’avantage du LX3 est son 24 mm (contre 28 pour le Canon)… Je conçoit donc qu’on puisse préférer le Panasonic pour cette raison. Mais pour moi il n’y a pas de match : ce sera le Canon…
    Pour les détails lire les tests de Camera Labs. Le Canon obtient une note de 90 contre 88 pour le Panasonic. La différence est donc faible.
    http://www.cameralabs.com/reviews/Canon_PowerShot_G10/verdict.shtml
    http://www.cameralabs.com/reviews/Panasonic_Lumix_DMC_LX3/verdict.shtml
    C’est notament sur la qualité d’image et la construction que Le Canon l’emporte (de peu) :
    http://www.cameralabs.com/reviews/Canon_PowerShot_G10/outdoor_results.shtml
    http://www.cameralabs.com/reviews/Panasonic_Lumix_DMC_LX3/outdoor_results.shtml

  13. Dommage que LMDP ne soit pas disponible en kiosque au Québec pour l’instant, je ne pourrais pas consulter ton article. J’ai acheté le numéro de cet été lors de mon passage en France et c’est une très belle revue.
    JF continue d’écrire sur plusieurs plateforme comme ça on peut te lire dans toute la francophonie même si on a pas accès à la version paier de luxe bien imprimée.

Leave A Reply