web analytics

Scandale : Lara Croft a tenté de manipuler la presse Anglaise !

8
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Dans le même veine que « l’intoxication » récurrente à coup de publi rédactionnels, voici maintenant comment certaines agences de communication pratiquent sans scrupules le chantage aux bonnes notes… avant d’autoriser la publication de test de jeux vidéos en « avant première » !

 » L’éditeur Eidos aurait ainsi exigé que les sites britanniques mettant moins de 8 sur 10 à son dernier jeu, Tomb Raider Underworld, attendent jusqu’à lundi pour mettre en ligne leur critique du jeu. A partir de 8 sur 10, en revanche, aucun problème pour publier dès maintenant une critique du coup nettement plus élogieuse. Contacté par le site videogaming247, Barrington Harvey, l’agence de communication d’Eidos, a dans un premier temps fait preuve d’une rare honnêteté, voire d’une certaine candeur : « c’est exact, nous essayons de gérer les notes à la demande d’Eidos « .

On aurait pu croire que c’était la une excellente garantie d’obtenir de bons tests… Tant il est vital pour certains site de publier « en avant première » les test des produits les plus populaires (l’audience que génère les tests produits est vitale pour vendre de la pub) ! Et disposer de produits « sous embargo » est un avantage vital pour certains médias… par rapport à ceux qui sont privés d’informations jusqu’au moment de la commercialisation !

Malheureusement pour les « manipulateurs » d’opinion, il existe (et
existera longtemps peut-on espérer) des journalistes intègres… Comme
Guy Cocker, un journaliste de l’édition britannique de Gamespot qui a
« balancé » la bombe. Une très instructive affaire à lire sur Ecran.fr.

Lire également cet article : « Jeux vidéo : Odeur de scandale
dans la presse spécialisée », ou l’on constate que les éditeurs de site
ont beaucoup plus à perdre qu’à gagner, lorsqu’ils abdiquent leur
crédibilité sous la pression de gros annonceurs…

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

8 commentaires

  1. Ta note est un peu courte, c’est la réalité pour tous les médias qui font du test produit… Il suffit de voir comme, en photo, tout le monde pleure pour imiter DPReview.

  2. Un petit effort au moins pour le titre des articles svp… « a tenté » et non « à tenté » (faute facile à éviter en plus). Merci

  3. Merci pour les lecteurs !!
    Nous sommes déjà tellement envahis par le language sms, l’anglais et le franglais qu’il vaut la peine selon moi de faire une petit effort sur un blog qui est lu par de nombreux internautes.
    Il n’y avait pas « mort d’homme » bien sûr et ma remarque a été faite en toute cordialité.

  4. … parceque ce sont d’excellent produits pour la plupart et servis par une gamme optique sans concurrence !
    Chez nous aussi la plupart sont highly recommanded (EOS 450D par exemple).
    Mais pas tous ! Par exemple : l’EOS 1Ds MK2 est hautement non recommandé…
    Tout comme les Nikon : également hautement recommandés : D90, D300, D700 surtout !
    Je ne crois pas que DPreview soit suspecté de compromission ! Pas le genre…

  5. lillegubbenPosté le

    Il ne faut pas oublier que DPreview appartient depuis plus d’un an à Amazon.
    Un site de test qui appartient à un site marchand, je demande à voir quant à l’impartialité. Je n’ai pas remarqué pour l’instant de prise de position contre un produit mais il est vrai qu’ils ne se sont pas intéressés au 1d Mk3 comme l’a fait entre autre Chasseur d’images bien que l’impact est moindre sur internet que pour la presse papier

Leave A Reply