web analytics

Publi rédactionnel : l’affaire France 5 – Presse-citron

18
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

J’adorais ce blog Presse Citron… Et bien c’est fini ! Presse Citron a lui aussi vendu son âme (ce n’est pas la première fois, son auteur devait avoir besoin d’argent pour abdiquer ici même toute crédibilité).

Publi_redacEt cela fait un peu de bruit sur le net, on en parle même à la Télé depuis que l’affaire a été révélée par Libération… car franchement c’est une honte ! Florilège  :

Libération : « Le publi-rédactionnel sur le Web, où des agences de communication achètent des articles dans les blogs les plus populaires, voilà un beau sujet pour, disons, l’émission Médias, sur France 5, que présente Thomas Hugues. (…) Payer des blogueurs, ces nouveaux relais d’information, pour faire sa com, c’est pas joli joli. (…) La semaine dernière, le blog Presse-Citron, un des plus suivis de
France, interviewe justement Thomas Hugues. Lequel, écrit le blogueur
Eric Dupin, décrypte l’information
«sans concession, en toute indépendance».

Ahah ! En toute indépendance, c’est très, très bon ! Heureusement que Libé est là… Ce que je trouve tout particulièrement scandaleux, c’est que France 5 soit tombé dans ce piège là ! Combien d’émissions (excellentes souvent) chaque semaines sur cette chaîne, pour défendre l’indépendance de la presse, la culture et ceci-celà ?

Nouvel Obs :  » Sur son blog Eric Dupin précise avoir été rémunéré pour cet entretien. Il l’explique par le fait que son blog “est une source de revenus. L’interview a demandé deux jours de travail et un déplacement Lyon-Paris”. Il n’a cependant pas voulu indiquer le montant de cette rémunération « .

Télé2Semaines : « France 5 : pataquès autour d’une interview payée de Thomas Hugues (…)  » Si nous avions su nous l’aurions refusé « . Thomas Hugues lui-même dit ne pas avoir été au courant de la nature promotionnelle de l’entretien auquel il s’est prêté.

20 Minutes
: « Voici un nouveau pavé dans la mare des journalistes et des
blogueurs. Thomas Hugues, présentateur d’une émission sur les médias
sur France 5, a obtenu une interview sur un blog moyennant… finance « .

jeanmarcmorandini.com
a joint Thomas Hugues qui nous a précisé » qu’il n’avait jamais été
informé du fait que France 5 avait organisé une campagne de promotion
pour son émission en payant des internautes.  » Et d’ajouter  » Si je l’avais su, je n’aurai pas accordé cette interview, car c’est un mélange des genres que je ne peux pas cautionner. »

Le
principe est aussi de rémunérer d’autres bloggers pour qu’ils relayent
fidèlement (servilement) l’information, histoire de « faire prendre » le
buzz… Par exemple celui-ci, qui en a croqué aussi mais nous prévient avec la mention sibylline : « Sujet d’article proposé par Blogrider« …

On touche la toute l’hypocrisie de la méthode : « Sujet d’article proposé par Blogrider« … Afin de brouiller les pistes et ne pas avouer la vérité, à savoir : « Acheté par Blogrider« 

Et cet autre, qui indique : « Ce billet a été écrit à la demande de Blogrider« . Ou encore celui-là et celui-la et celui-là ! Bonjour la variété et la créativité… C’est tout simplement une honte !

Mais plus grave encore : combien d’autres blogueurs honteux vous
cachent la vérité en n’indiquant nul part, qu’ils se sont vendus ?
Comme celui-ci

Celui-ci, qui insère très discrètement dans l’article cette mention incroyablement hypocrite :  » Pour ma part, sur la proposition de Blogrider, je suis allé voir Médias, le magazine. En fait, j’ai même vu la première
« . Personne ne peut comprenne que c’est du publi rédactionnel
(tellement énorme que j’en ai fait une capture d’écran pour montrer un
jour à mes petits enfants)…

C’est la démonstration édifiante de la perversité du phénomène, qui
est en train de gagner discrètement du terrain. Avec tous les
blogueurs-chomeurs que la crise nous prépare, peut-être faudra-t-il
bientôt se méfier davantage de ce qu’on lit sur Internet… que de ce
qu’on rajoute dans le lait en Chine !

Comme la dernière fois (rappelez-vous le scandale des articles rémunérés sur Canon EOS 40D),
c’est l’agence spécialisée Blog Rider qui à sévi et s’est « payé » Presse
Citron. Combien ? On aimerait le savoir, car Presse Citron doit coûter
cher avec plus de 10.000 visiteurs unique par jour parait-il. Tiens,
mais ce n’est que 3.3 fois plus que Macandphoto, (j’aurais cru
davantage). C’est sûrement pour ça que je reçois plein de propositions discutables.

J’ai reçu la semaine dernière un coup de téléphone sur mon portable
d’un commercial de chez Blog Rider (non pardon, il faut être plus précis : c’était l’agence Bermudes RP qui m’appelait « de la part » de Blogrider c’est ce que j’ai fini par comprendre au bout de quelques minutes). Il me proposait de « commenter cette opération qui a été un véritable succès » (une opération organisée par Blogrider par rapport à la dernière imprimante portable
Polaroid Pogo).

MAJ : Mathias détail ici (en langage djeunes) l’opération en question ! Celle qui a été « un véritable succès »… Extrait : « le truc c’est qu’une fois qu’on a enlevé l’orga et les bloggueurs qui sont venu piller du matos, il n’y a personne. L’opération est un flop retentissant. Non contentes de se les peler dans le vent, les filles doivent à présent tenter d’attirer les simples passants, qui les envoient chier « .

Je suppose que « commenter », voulait dire reprendre cette vidéo nullissime de cet évènement raté et écrire un article rémunéré… Je ne sais pas combien ils proposaient, car j’ai déclaré très rapidement ne pas être intéressé, bien avant que l’on me parle d’argent. Franchement je regrette le temps des attachées de presse à l’ancienne qui faisaient leur métier normalement en vous proposant d’essayer le produit !

Attendez-vous donc a voir fleurir des articles
sur le net à propos de cette Polaroid Pogo ! Par exemple cet article « sponsorisé« … C’est quoi la différence entre « sponsorisé » et vendu ? Plus grave, certains bloggers publient l’article sans rien mentionner du tout ! Là c’est carrément malhonnête…

Tout le problème maintenant, est de savoir parmi tous les articles
publiés à propos de cette imprimante, lesquels ont étés écrit à
l’initiative de l’auteur (qui trouvait éventuellement ce produit intéressant)… Et
lesquels ont été écrits uniquement pour de l’argent dans le but de vous intoxiquer ? Donc tous les
blog qui parlent de cette imprimante peuvent maintenant être suspectés et l’on a plus confiance en personne.

C’est
malin… Les blogueurs se sont décrédibilisé… et même l’imprimante est de fait décrédibilisée (ce qui fait espérer que ces méthodes finissent à terme par se décrédibiliser elle-même).

Tout ça est consternant, désastreux et même écoeurant ! On en a déjà parlé… Faites une petite recherche sur Google pour prendre conscience du phénomène, cela donne le vertige : article sponsorisé + blog, Publi rédactionnel + blog. Le phénomène du publi rédactionnel va si loin aux USA et a tellement
pourri et décrédibilisé les blogs que Wired à écrit ceci :

 » The blogosphere, once a freshwater oasis of folksy self-expression
and clever thought, has been flooded by a tsunami of paid bilge.
Cut-rate journalists and underground marketing campaigns now drown out
the authentic voices of amateur wordsmiths « .

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

18 commentaires

  1. Le grand journaliste du service public (intègre évidement)… piégé par un bloguer amateur et vénal !
    Grandeur et décadence d’une profession… Pitoyable aventure !
    Ce genre de pratique devrait être interdite… Le presse a une sois-disant déontologie. Pourquoi pas un conseil similaire au conseil de l’ordre des médecins pour la faire appliquer ?

  2. Pour info, je ne cache aucunement le fait que je rédige des billets sponsorisés…comme je l’ai déjà dit, je suis étudiante et ça me permet d’avoir de l’argent de poche ( http://melweb.fr/2007/11/13/symptomes-dune-crise-annoncee/ )
    D’ailleurs, si tu avais bien lu mon article sur « medias le magazine » tu aurais pu te rendre compte que je ne dis pas que du bien de cette émission et que je mets plus en avant l’émission concurrente « +clair » diffusée sur canal+! Pour info, on ne m’a pas censuré, j’ai été libre de donner mon avis sans que France 5 ou blogrider ne me demande de changer mon article!
    Par contre, je te rejoins sur le fait d’indiquer clairement s’il s’agit d’un article sponsorisé, il faut assumer!

  3. Le phénomène du publi rédactionnel va si loin aux USA et a tellement pourri et décridibilisé les blogs que Wired à écrit ceci :
     » The blogosphere, once a freshwater oasis of folksy self-expression and clever thought, has been flooded by a tsunami of paid bilge. Cut-rate journalists and underground marketing campaigns now drown out the authentic voices of amateur wordsmiths « .
    http://www.wired.com/entertainment/theweb/magazine/16-11/st_essay

  4. En même temps, entre un article sponsorisé de temps en temps et 15 pavés Amazon, un myfab.com, un adsense et un actionreporter, j’ai fait mon choix.
    C’est quand même beaucoup moins nocif. Faire du blé avec son blog n’a rien de honteux, la preuve tu es le premier à essayer de monétiser… Après les moyens de le faire sont nombreux, libre à chacun de choisir celui qu’il souhaite tester.
    Quand je vois ça :
    « Macandphoto refuse tout « Publi-rédactionnel rémunéré » pratique qui débarque sur certains blogs. Nous resterons 100% crédibles, 100% libres de nos opinions, de nos coups de cœurs et coups de gueule ! Ce site n’est pas à vendre ».
    Laisse moi rire… Ce blog n’est pas à vendre mais si des pigeons achètent tout ce que tu recommandes sur tes 15 encarts Amazon, tu vas pas les redistribuer…
    Sinon quel est le rapport entre cet article et la ligne éditoriale? Besoin de trafic? Besoin de se faire connaître sur une population plus large? Faire comme les « grands » de chez Libé?

  5. Merci de tes précisions MeL… Tu as ta conscience pour toi, mais selon moi (et beaucoup d’autres), le publi rédactionnel est une tache définitive sur la crédibilité des blogs.
    Ce n’est pas pour rien que cette histoire fait tout ce raffut sur Internet !
    Les bloggers n’ont pas conscience de l’énormité de la faute, car ils n’ont aucune formation de journaliste, ne travaillent pas en équipe, n’ont pas d’expérience de la presse et ignorent la déontologie de cette profession. Tout est donc possible !
    Juste une question. Si tu n’a pas signé d’engagement de confidentialité (mais c’est probablement le cas), combien Blogrider rémunère la « reprise » de la vidéo de l’interview ?

  6. Bonjour Roycod
    JF a déjà expliqué l’énorme différence entre les panneaux de pub Amazon (ce que tout le monde fait et ne trompre personne)… et les publi rédactionnel : communication insidieuse, dissimulée et foncièrement malhonnête visant a tromper le lecteur (les avertissement sur leur nature sont le plus souvent minuscules ou invisibles)…
    Cette différence terrible tombe sous le sens. Ceux qui ne la comprennent (ou font semblant de ne pas comprendre) n’ont pas de déontologie ou manquent tout simplement de jugeote !

  7. oui, certains blog « branchouilles » sont tellement pourri de « vrai faux test » produits rémunérés… qu’on se demande si l’argent n’est pas l’unique motivation du bloguer ! Triste monde…

  8. Pour moi il n’y a pas de différence. Sur le panneau de pub Amazon, c’est marqué où que tu touches une bonne commission sur l’achat des internautes?
    Le seul point où je peux être d’accord c’est sur la mention. « sujet proposé par Blogrider » ne me semble pas assez explicite. Perso je parle de rémunération mais en étant libre de mes propos.
    Citation :
    « Les bloggers n’ont pas conscience de l’énormité de la faute, car ils n’ont aucune formation de journaliste, ne travaillent pas en équipe, n’ont pas d’expérience de la presse et ignorent la déontologie de cette profession. Tout est donc possible ! »
    Et quand tu es journaliste dans un quotidien et que tu pars 4 jours à Hawaï pour tester une crème de jour, c’est de la déontologie? Pour travailler dans ce monde là, je peux te dire qu’il n’y a pas plus, si ce n’est moins, de déontologie chez les journalistes. Car les cadeaux qu’ils gardent sans faire la parution promise, ça existe aussi. Pas chez les blogueurs…

  9. Hello à tous,
    [Clément, Quietglover]
    Vous avez tous une réaction normale en trouvant choquant que des blogueurs puissent écrire de manière sponsorisée. Je suis d’accord avec vous, mais cela dépend du contexte et la façon dont les opérations sont mises en place. Sur quieglover, le sujet traité a été rédigé d’une traite, j’ai travaillé sur le sujet 2 semaines avant la publication et en plus, le sujet est en relation avec le thème du blog. Tant que ce genre de billet est utilisé avec parcimonie(1), et que le blogueur rédige à destination de ses lecteurs, et non pour caresser un annonceur, où est le mal? Ah oui, le blogueur est payé. Dans ce cas, OUT! la pub sur les blogs, halte! le bandeau amazon.fr qui tente de me faire acheter des produits dont je ne veux pas (d’ailleurs, à ce sujet: 12 encarts pub pour un blog qui ne se vends pas, c’est pas mal je trouve :). Il y a un moment ou il faut bien vivre (cf Mel).
    Qui plus est:
    Dans quel monde de OUI-OUI vivez-vous? Croyez vous que presse et télévision traitent de sujets qui leur plaisent ou…qu’un annonceur leur glisse discrètement des idées? Les rubriques coups de cœur et autre sélections de la rédaction regorgent de sujets « sponsorisés » qui sont en général très appréciés. SAUF qu’aucune mention n’indique que le sujet est proposé par un annonceur ou que le journaliste ait été invité à un « séminaire » , en soirée VIP ou à une bonne bouffe. Les blogueurs le disent. (les faits ne concernent naturellement pas tous les journalistes)
    Mais encore :
    Au sujet de la rémunération. Vous, lecteurs de Macandphoto, croyez vous que l’auteur de votre blog préféré mérite rémunération ? Le contenu est professionnel et de qualité, j’imagine que le temps passé doit être important (en plus du travail de fond) Pourquoi n’aurait il pas le droit de gagner des sous ? J’ai lancé une pique sur tes encarts pub mais c’est totalement légitime de vouloir retirer, en plus de la satisfaction liée à la réussite d’un blog/site, des revenus !
    Et pour terminer,
    En tant que rédacteur de Quietglover j’assume 100% de mes choix, et notamment celui d’avoir publié un billet pour lequel j’ai été payé sur un sujet que j’apprécie.
    Sinon, le sujet des posts sponsorisés, qui sont, effectivement achetés, mérite d’être traité, et même si les réaction sont quelque fois primaires je pense que tout cela est constructif.
    (1)0,25% des posts de Quietglover ont été sponsorisés, c’est-a-dire 1…
    PS : PL, je ne pense pas que Eric Dupin soit ni amateur, ni vénal.

  10. Aaaaaaah l’eternel débat du statut du blogger… Je trouve marrant que vous soyez scandalisés par le fait que des bloggers soient payés pour rédiger mais pas les journalistes. Car les journalistes le sont aussi. Par forcément en cash, mais en nature…
    Ce qui est scandaleux, je l’avoue, c’est que des bloggers fasent du publireportage sans en avertir son lecteur, là d’accord on est dans le scandale. Mais j’ai l’impression qu’en général le blogger le stipule. Non ?
    Comme le dit Clément, je trouve cela tellement moins agressif que toutes ces bannières sur ton blog ;-)
    Par exemple sur Enchères et en Blog nous ne cachons pas lorsqu’un article est un publireportage ou un article sponsorisé. Nous l’indiquons clairement. Et nous gardons constament un droit de veto sur ces articles. Nous refusons de publier n’importe quoi : en thème avec le sujet du blog, le contenu doit également être adapté.
    Je ne comprends vraiment pas ce qu’il y a d’incensé et de mal-honnête à cela si tout est stipulé clairement ?
    De plus dans le cas de la campagne de Canon, l’annonceur ne payait que pour qu’un article soit diffusé à son sujet, quelques que soit le contenu. Je ne vois pas ce qu’il y a de mal à rédiger un article sur son opinion et à être rémunéré pour…
    Enfin ce petit coup de gueule m’aura permis de découvrir ton blog qui risque de m’intéresser fortement puisque j’ai l’intention de me mettre un peu plus sérieusement à la photo… Alors quel reflex je vais choisir ? Le nouveau Canon surement, j’en ai lu tellement de bien ^^.

  11. Salut ! Si mon blog était pourri de publi rédactionnel… il ne t’intéresserait certainement pas autant mon cher Quentin ;-)
    D’ailleurs je ne chercherais même pas à faire du bon travail pour attirer des lecteur (et vendre de l’espace classique à Amazon)… puisque je serais directement payé pour mes articles rémunérés !
    CQFD

  12. Faudra-t-il expliquer encore longtemps la différence entre publicité et publi rédactionnelle ? Je trouve la malhonnêteté intellectuelle de certains hallucinante !
    • Publicité = espace habituellement vendu et identifié comme tel (bandeaux, etc…). La publicité est connue et reconnue du lecteur aucun risque de confondre avec le contenu rédactionnel.
    • Publi rédactionnel = intrusion discrète (ou dissimulée) dans un espace réservé à l’expression indépendante du journaliste ! Qui du coup jette le doute sur tout le contenu.
    Faut vraiment être bête pour ne pas comprendre (ou faire semblant de ne pas comprendre ;-)
    La question est définitivement tranchée je pense !

  13. Comme nous avons déjà largement débattu de tout ça il y a un an (souvenirs, souvenirs…) et que je n’ai pas que ça à faire de surveiller les commentaires toute la journée (je sais déjà que ça va saigner ;-) j’ai décidé de fermer les commentaires. Désolé…
    Ben woui ! C’est comme ça… On va encore me reprocher d’avoir des pub Amazon sur mon blog (faut être complètement idiot pour me reprocher ça, ou complètement à cours d’arguments ;-)
    … lire ce que vient d’écrire Olivier juste au dessus.
    Je n’ai pas envie de ferrailler sur ce sujet (qui est bien triste mais finalement pas vital)… Car je suis en train de préparer un grand comparatif des reflex full frame, c’est un gros travail de plusieurs jours, c’est plus important que tout le reste à mes yeux (la raison d’être de ce blog) et j’ai besoin de me concentrer pour ça…
    Chacun en pense ce qu’il veut (c’est une question d’éthique, à vous de voir)… Pour ce qui me concerne je considère que le publi rédactionnel sur les blog, c’est de l’intoxication et de la manipulation… point barre ! Et comme l’a écrit Libération (bravo) : « c’est pas joli, joli… »
    A+