web analytics

Du nouveau à propos des MacBook Pro et de leurs écrans !

21
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Benoît nous écrit :  » Bonjour, pour info, des données intéressantes sur le MacBookPro et son écran. C’est par ici : lesnumeriques.com. Cela intéressera peut être les lecteurs de votre blog ? (lecteur que je suis  avec grand plaisir !) – Cordialement « .

Web21947

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

21 commentaires

  1. Franchement, on ne peut pas être satisfait par ce type d’ecran, c’est vraiment naze, je comprends pas que ça soit à la mode! Avant on avait encore le choix sur les portables Apple, maintenant c’est brillant obligatoire….ZERO

  2. Il est clair que si on recherche les reflets, on finit par les trouver :-)
    Perso, ça ne me gênerait pas, car à moins d’être maso, on travaille généralement à l’ombre et l’écran d’un portable peut être orienté comme on l’entend. Je passe du vieux Powerbook à un PC brillant sans problème, et même en bossant près d’une fenêtre, j’ai aucun souci. Je pense que les new Macbook n’en poseront pas plus. D’ailleurs j’ai très envie d’un de ces engins pour remplacer mon vieux Powerbook qui commence à sentir le démodé ;-)
    En plus la vitre doit être plus facile à entretenir : un coup de chiffon et zou !

  3. rassure toi, sur les anciens écran, je passe aussi chaque mois un coup de chiffon humide…
    Pourquoi ai-je besoin d’un écran propre ? C’est nécessaire pour faire la différence entre poussières sur la capteur et tache sur l’écran ! ! !

  4. Mon avis d’utilisateur depuis un an du Macbook à ecran brillant et de l’imac 24 pouces avec la vitre brillante également… au début j’avais peur des reflets… maintenant je ne les voit que si je les cherche ! C’est dingue mais ces écrans sont d’une luminosité bluffante. Il serait hors de question pour moi de revenir à un écran mat.
    Quand au Macbook, je vois certains tests où l’on met les machines dans des conditions vraiment limites (sous les néons, en plein soleil etc…) Personnellement puisque qu’il est portable mon Macbook… je me déplace et me met à l’ombre avec un verre à côté, des glaçons… et j’ai plus de reflets ! ;-))

  5. Ah bon ? c’est donc bien le brillant ?
    Alors pourquoi la médecine du travail pousse à rester sur du mat ? Bon la médecine du travail vous me direz…
    Mais alors pourquoi mon ophtalmo m’explique la chose suivante : sur un écran brillant, avec le temps on y prête plus attention aux reflets, MAIS l’oeil continue a avoir deux possibilité de mise en point : l’écran, et le reflet sa personne (généralement).
    Et ça, le fait que mon oeil force plus depuis que je passe du temps sur l’iMac 24′ brillant, je m’en rend compte : non, les reflets ne me gênent plus, mais je fatigue juste plus vite. Et effectivement, l’oeil passe son temps à ce concentrer sur un plan de netteté et pas l’autre.
    On s’habitue à tout… même à manger de la merde. ;-)

  6. Première intervention sur ce blog que je lis depuis longtemps. J’utilise beaucoup le plexi noir comme fond pour mes shoots d’objets en studio, et bien retoucher les poussières, inévitables avec ce matériau, sur un écran brillant (Imac alu 24″) est une vraie galère, il faut sans cesse dodeliner de la tête pour être sûr de ne pas en louper une qui se sera dissimulée dans le reflet de vos lunettes. Solution : travailler dans le noir, mais là, bonjour les yeux !

  7. Miroir, Miroir… Suis-je toujours la plus belle ?
    Apple a inventé le portable pour les filles « parce que je vaux (veau ?) bien »

  8. Je suis repassé voir le nouveau macbook en magasin et il se trouvait à coté du « vieux » macbook blanc.
    J’ai donc pu comparer les écrans en affichant les même images. Voici mes constatations
    -L’angle de champs du nouveau macbook est considérable. En me mettant à équidistance des 2 machines je pouvais toujours parfaitement voir les images sur le nouveau mais pas sur l’ancien.
    -L’affichage du nouveau est superbe, à coté de lui tous les autres paraissent fade, manquant de contraste et de luminosité…Bref très rapidement on ne voit plus que lui. La raison : contraste et saturation sont très (trop ?) poussés. Le contraste est vraiment too much et visiblement pas moyen de le diminuer…donc j’imagine que l’on n’arrivera pas à grand chose même avec une sonde…Le « vieux » lui nécessite au contraire que l’on pousse un peu son contraste. Et son affichage parait plus juste.
    -L’écran du nouveau est encore plus brillant que l’ancien, dès qu’il y a du noirs dans une image c’est un miroir.
    Sinon la fabrication et les finitions du nouveau sont vraiment exceptionnelles, on a vraiment l’ impression de tenir une brique de métal plein tellement ça semble solide. Il faut aussi voir les trous pour les différents connecteurs, j’ai jamais vu ça…
    Si vous voulez mon opinion, on est vraiment passé à 2 doigts du chef d’oeuvre absolu. Si l’écran n’était pas si brillant, si l’affichage était moins pétant et un peu plus juste et si il y avait un tout petit firewire de rien du tout…

  9. Donc je pense me diriger vers l’ancien macbook…
    Mais une copine graphiste qui est passé du powerbook 12 au macbook noir trouve que ce dernier manque de puissance.
    Alors cette question à Alain Bachelier et plus généralement à tous les photographes présent qui utilisent un macbook plastique. Conseilleriez vous cette machine ?
    Pour faire de l’editing avec iview et de temps en temps du photoshop et du lightroom sur un écran externe, le macbook plastique a t’il assez de puissance ?

  10. Alors l’écran brillant est à la mode, mais parler de l’écran brillant sur un blog semble l’être d’autant plus. On dirait que c’est un moyen de s’attirer plein de visiteurs.
    J’ai mon nouveau macbook depuis 1j et c’est après l’avoir utilisé 2h que je me suis dis « mais tiens, ces reflets ou sont ils ». Et en inclinant mon écran correctement, effectivement, j’ai pu voir l’éclairage présent dans la pièce… Mais il faut le vouloir.
    Si vous voulez des reflets, allez en extérieur, inclinez bien l’écran et vous y arriverai :-)

  11. pour le « pétant » Si vous ête si « bon » tecnohile, il est assez « simple » (pour un technophile » de regler « moins pétant ».
    pour le « brillant » = petit rapel
    les « mêmes arguments phtographiques » étaient hurlé ( sans rentré sur les justiications) quand Apple st passe des « studio dispkay » cathodique (les belu/balnc de belle ré »puration)au « cinema display » LCD, dont le 20″ qui à l’époque était devenu une reérence phto et grphique (malgré son spectre rose dans une gamme de gris..).
    bre tout le monde trouvais la cathodique « plus mieux photo »
    regadez bien un Imac 24″, bien réglé « pas trop flatteur » = vous avez le rendu « photo » d’un ex-studio display____________ en mieux!
    et photo = comme un tirage Cibachrome (devenu par la suite Ilfochrome) brillant sur surface triacétate, là encore une reférence – photo- de l’époque, pour sa profondeur de rendu.
    alors le brillant pour la photo et le mat « coated » pour les imprimeurs ?
    question posée. (splotch! dans la marre les petits canards)
    je préfère toujours les questions aux hurlations partisanes et trop souvent – imbéciles –
    vala!

  12. Bige
    je ne suis pas sûr de comprendre tes propos: ce qui nous plaisait avant devrait continuer de nous plaire?
    Si oui, pourquoi ne pas en rester aux vieux ordinateurs?
    Le Cibachrome, qui n’était pas très nuancé… C’était très bien du temps où la technologie n’avait pas mis au point les fantastiques papiers tout cotons mat actuels, et où les imprimantes Epson ne nous permettaient pas d’atteindre la finesse et les nuances d’aujourd’hui.
    Sauf que pour atteindre un contrôle suffisant sur les tirages, il faut un écran…mat.
    De très bonne qualité.
    Donc certainement pas celui d’un imac, même réglé au mieux

  13. leblase = clairement OK pour la « pauvreté » en nuance du Ciba, je pense peu personnes oseraient le contester, du moins ceux qui ont vraiment pratiqué, planche contact , puis tirages « a mano ».
    Ben, pour la vison écran seule, je trouve qu’un « brillant » style Imac 24″ (je cite pas le 20″ que je trouve inapte et au gamma iincalibrable) que c’est Ciba avec la richesse de nuance actuelle, entendu que l’imac 243 n’affiche pas tout le spectre aussi.
    et est clairemnt insuisant pour controle de sorti « to », j’ai pas de mal a l’imaginer et a l’admettre.
    hum, qui n’a pas observé des chaine de prod, très « pro » avec des écrans qui erait peurer un Imac …
    je ne parlerais pas du rendu et des nuances dans la presse! ou même dans des bouquin…
    alors toute les nuances, pour des sortie A CHIER! qui piquent les yeux… qui rapellent plus le desert des tartares que le jardin des plante…justement…. en nuances (couleurs et transitions)… donc bien en decç d’un écran basique mat ou brillant, on peu se poser des questions…
    bref = moins et bien, plutot que « toujours plus » mais « a chier » au final.
    autre question pour la course a la nuance = la peinture.
    la « lassitude » a été atteinte quand « l’hyperréalisme » à été de fait et possible (aérographe), bon, on a eu des tableau de calandre de Cadillac comme « en vrai », et alors ?
    ok pour ton argument tirage coton, etc
    mais pour faire contre-arguement, on pourrais dire pareil pour tirage brillant sur alu, nan ? cela justiierais, le brillant (hihi! discu de bourrin, mauvaise foi!)
    pour le pas très nuancé, et usage « pro », je te pose une question, pourquoi les agences demandais des dias, pourtant, bien moins nuancées que les négas ?
    ça s’explique très bien! et si tu sait pas tu demande au vieux pros d’içi, il te l’exliqueront. (pas moi, je suis une croute en « pro », vieux con, mais pas vieux pro))
    faut faire gaffe avec les « arguments d’autorité », notamment comme sur ce blog, ou les pros semble un peu en abuser
    le contrôle aussi, je me demande, si justement ce n’est pas le rôle de l’imprimeur de celui qui la sortie « en main », bon, je ne sui plus les mains dans le camboui, mais il n’y pas si longtemps, quoique def asse le photographe, c’était toujours re-calibration par l’imprimeur avec SA chaine de contrôle (écran, etc).
    je me demande aussi, si le photographe ne devrais pas rester et revendiquer photo
    « seule ».
    re-ok pour le gars qui fait tout lui même et fait dans le « coton » = clairement un mat « coated » sera plus adapté.
    mais ce ne serais pas une portion très congrue des photographes = amateurs passionnés, et « photgraphes » dit « d’art » avec tirage maison ?
    nous avons tous le même travers, confondre nos usages particulier avec l’usage général.
    et les possibilité technologique « pures » avec ce qui sera « offert » au regard, là c’est du « mépris » en plus « d’aveuglement » on pourrais dire.
    mais bon, les photographe « montrent » le plus souvent leur nombril d’une façons compliquée, que les « chose »… simplement, j’ai noté.
    ho! m… j’ai divergé! et dix verges c’est beaucoups (CF Desproges)

  14. @ Arnaud sur le sujet du macbook ancien model pour faire du photoshop / Lightroom / iView, je te livre mon expérience
    Pour du iView, donc tri, enrichissement des données EXIF, classement : Aucun souci.
    Pour Photoshop & Lightroom : Obligation d’avoir un ecran externe, on ne peut par prétendre de développer poprement des fichiers numeriques sur un portable (qui soit mat, brillant, PC, macbook pro ou pas).
    J’ai un macbook black branché sur un 24″ illyama, c’est nickel. Effectivement le macbook a une carte video plus light que le modele pro, mais pour le travail opéré en traitement photo comme on peut le faire avec lightroom, c’est loin d’être déterminant. Mieux vaut prévoir de gonfler au maximum la mémoire vive qui est bien plus réclamée par ce type d’utilisation.
    Bon achat à toi…

  15. Hello,
    Ce qui me choque moi c’est le « toujours plus ». Apple décide de flatter l’oeil pour que ce soit plus mieux dans les rayons, les concurrents vont certainement suivre avec surenchère.
    Bientôt on ne saura plus ce qu’est une vrais couleur. Comme les peaux de plus en plus lissées des magasines, comme les plats de plus en plus salé, au final on s’habitue bien sûr et on trouve même que avant c’était moins bien …
    Ce qui me dérange aussi c’est qu’on aie plus le choix ! c’est ça ou rien, alors évidement ils vont le vendre.
    Bref je suis pas du tout emballé (en plus pour la consommation d’énergie c’est peut-être pas le plus judicieux de forcer sur la luminosité ? ).

Leave A Reply