Prototype Olympus Micro 4/3, une bonne nouvelle ?

27
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Si rien de bien nouveau n’a été annoncé dans le monde du reflex récemment (mise à part l’habituelle course aux pixels, le full frame qui fait (bien tardivement) des émules et l’arrivée de la vidéo chez Nikon et Canon qui pour le moment semble inquiéter les pro, plus qu’elle ne les réjouit), il se pourrait que l’innovation la plus intéressante vienne finalement (un peu à la surprise générale) du côté d’Olympus, avec la présentation d’un prototype répondant à la norme Micro Four Thirds (communiqué ici en Anglais)…

Et fichtre ! Quand on voit ce minuscule appareil aux lignes très pures, compatible avec les optiques Four Thirds, on se dit que tout n’a pas encore été inventé en photo.

Olympus On espère aussi que dans un avenir proche, on puisse (enfin) disposer d’une solution compacte qui soit réellement pensée pour les photographes (un instant j’avais cru voir en le Lumix LX3 l’appareil de poche dont je rêve depuis longtemps… Las, j’ai déchanté rapidement après l’avoir pris en main. Ce n’est qu’un compact à l’ergonomie barbare, un de plus)…

Imaginez un peu coller le grand angle ED 7-14mm f/4.0 (que j’avais testé ici) sur ce boîtier minuscule (ce n’est qu’un prototype). Avec si possible un viseur optique au dessus (on ne va tout de même pas abdiquer de si tôt la visée directe ;-)

Dmcg1r
Ce prototype semble en tous cas plus intéressant et prometteur que le modèle DMC-G1 présenté par Panasonic il y a quelques jours, qui à la déception générale s’annonce à peine plus compact qu’un Olympus E-420.

Je rêverais que Canon et Nikon nous proposent des initatives identiques en complément de leur gamme de reflex actuels… Pourquoi pas des « Canon EOS Micro » ? Ou des « Nikon Micro D » qui seraient en fait de simples portes capteurs CMOS dépourvus de visée reflex. Au cul desquels on pourrait coller nos plus belles optiques, ou de minuscules optiques fixes pancakes lorsqu’il s’agit de sortir léger…

Microfourthirds04

Rêvons d’un système ultra simple et ultra modulaire comme ont su le
concevoir Panasonic et Olympus, qui pourrait accueillir un viseur
optique (ou même un viseur électronique amovible, le signal passant par
des contacts électriques), ainsi qu’un flash bien évidement…

Une fois de plus, Olympus est une marques qui réussit à nous faire
rêver, même si l’on sait que du rêve à la réussite d’un projet
industriel… le grand écart est malheureusement fréquent (l’aventure
de Sigma et du capteur Foveon sont la pour nous le rappeler)
! Tout ce qu’on leur souhaite, c’est que cette idée géniale du Micro
Four Thirds, leur permette de sortir de l’impasse technologique
(relative) ou la course aux pixels et la taille réduite de leurs
capteurs 4/3 semblent les avoir engagé (relire l’histoire récente d’Olympus que j’ai publié ici). Ci-dessous, les tailles de capteurs photo actuelles comparées :

Sensorsizes

Pourquoi cette illustration ? Tout simplement car c’est bien dans la
taille du capteur que réside le secret des succès à venir, alors que se
poursuit la fuite en avant des megapixels, sans relâche…

A
l’heure ou les reflex pro et expert sont appelés à migrer doucement
vers le Full frame (sans quoi la barrière des 16 MP risque d’être
difficile à franchir en APS-C), les capteur 4/3 seront bientôt
distancés sur ce secteur car physiquement trop petits. Ils peuvent par
contre se repositionner très intelligemment sur le marché des compacts
haut de gamme… Car les capteurs des compact actuels sont bien trop
petit pour nous satisfaire et supporter la fuite en avant du nombre de
megapixels !

Les APN Micro 4/3 seront donc peut-être les premiers compacts
qualitatifs à optiques interchangeables… Un rêve de photographe : la
compacité alliée à la modularité, ça ne vous rappele rien ? Un peu
comme des Leica des temps modernes ? Réfléchissez, ça y ressemble un
peu non : pas de miroir, juste une surface sensible idéalement placée
derrière une optique… Exactement, juste derrière !

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

27 commentaires

  1. Toutafé, il faut un adaptateur du fait de la réduction du tirage. Je me demande s’ils n’avaient pas annoncé que ce dernier serait fourni gratuitement ; à vérifier.
    Effectivement cela est assez excitant, si seulement leurs capteurs pouvaient être dans la norme des autres reflex, ils pourraient tout casser avec des produits pareils.

  2. L’idée est alléchante, certes, au moins pour les courtes focales (j’imagine un 600 mm avec un « compact » au bout! :-p ) mais un truc me chiffonne : le format 4/3.
    J’ai essayé, mais je n’y arrive vraiment pas. Soit je bosse avec un format carré, soit je reste en 3/2.
    Suis-je vraiment le seul?

  3. Moi aussi je me prends à rêver d’un compact idéal de poche. Je n’ai pas encore essayer le LX3 et son ergonomie, ça ne m’étonne pas que ça soit décevant. Quant au G10 (enfin un 28 mm, même si ce n’est qu’un 28…), son ergonomie est meilleure, mais pourquoi avoir foutu 15 Mpx sur un capteur 1/1.7 !?! Était-ce bien nécessaire.
    Alors oui, attendons un peu ces micro 4/3, on aura peut-être de bonnes surprises.
    Pour ce qui est de travailler au format 4/3, je le fais de temps en temps avec un compact. Ce n’était pas forcément évident au départ, mais je m’y suis fait assez vite. Je trouve que ça permet de développer un regard assez différent, un peu détaché, avec une certaine distance. Super pour certains sujets persos.

  4. Depuis le temps qu’on attend un truc comme ça, oui, je suis intéressé… si en plus ils pouvaient m’annoncer que, vu que l’objectif est plus proche du capteur avec la norme micro 4/3, on peut y visser des optiques Leica M, là j’en achète douze, des Olympus ! ;oD
    En revanche, suis d’accord avec Lezolive sur le format 4/3 : impossible de penser ou même recadrer une image dans ce format… 3/2 OK, Carré OK, 16/9 passe encore, j’y arrive avec mon petit Leica dlux-3, mais 4/3, pas possible… Pas grave, je me mettrai un petit bout de scotch pour continuer à cadrer en 3/2 ! :o)

  5. C’est vraiment génial ce truc! Je n’avais pas trop aimé le sigma dp1 avec son optique fixe.
    Mais là, j’ai hâte qu’ils le sortent.
    Quand au format 4/3, ça ne me gêne pas trop. J’espère juste qu’il sera bien réactif.

  6. Bessot AndréPosté le

    Il va falloir compléter vos graphiques des dimensions de capteurs par le dernier arrivé : 30×45 mm du Leica S2. En plus ce nouvel appareil possède des lignes magnifiquement épurées…
    Merci pour vos informations toujours intéressantes et bien cordialement.
    André

  7. Pendant ce temps là Leica propose un nouveau boitier de rêve avec un capteur 60% plus grand que le full frame 37,5 Mpxl pour le Leica S2, capteur 30 X 45 ….Le prix du bijou???

  8. J’espère que tu es chaud aujourd’hui Jean-François, les annonces vont pleuvoir (Adobe CS4 notamment).
    Personnellement, j’attends avec impatience la sortie de Bibble 5 qui sera annoncée aujourd’hui.
    Si le produit est à la hauteur des annonces et vidéos de démo, alors LightZone est mort le 23 septembre 2008 (s’il ne l’était pas déjà avant).
    En plus, on peut continuer à utiliser son catalogueur (Expression Media ou LR) si on souhaite.
    Bibble permet de travailler sur plusieurs catalogues (pourquoi LR ne se limite qu’à un seul catalogue à la fois, ce qui impose de travailler avec un catalogue gigantesque de +ieurs milliers de photos avec les lenteurs qu’on connaît dès qu’on doit changer une option).
    La notion de calques avec outils de sélection vectoriel (lasso) ou bitmap (pinceau) qui permettent de modifier tous les paramètres de l’image (saturation, exposition, température de couleur, …), le tout en RAW non destructif est tout simplement génialissimmmmmmme !!!!!
    On est déjà en 2020 ou bien ??

  9. Excellent article !!
    Avec le recul, je m’aperçoit des limites du systeme 4/3, notamment sur le bruit et la gestion des hautes lumières (+ codage sur « seulement » 12 bit des RAW). Mais je reste attaché a ce concept qui permet des optique et des boitiers plus petits.
    De plus, je fait beaucoup de noir et blanc, donc le bruit n’est pas trop gênant.
    Si je peut recycler mes optique dans un mini 4/3, ca serait FABULEUX !
    L’esprit d’innovation d’Olympus, c’est ce qui m’a tjrs attiré vers cette marque !
    Ils ont également annoncé un nouveau boitier qui viendrait prendre place entre le E-520 et la E-3 !

  10. Et il permet de choisir un format carré pour faire de photos ce 4/3? Tant qu’à choisir un format « exotique », autant faire du carré qu’on s’éclate.
    Bien évidemment on peut rogner l’image après coup, mais de pouvoir cadrer avec une idée du format définitif est incontestablement un plus.
    Salutations

  11. Merci au micro 4/3 de nous faire réver nous les photographes ! En ce moment on en a bien besoin ! Parce coté nouveau produit avec Canon c’est plutôt pas l’extase…
    Bon…je suis déjà sorti hihihi !
    PS : qui aime bien chatie bien

  12. je vous trouve bien injuste avec le Lumix LX 3, dont l’ergonomie inhabituelle est loin d’être désagréable. Si seulement ses Raw pouvaient être lus par Lightroom.

  13. Nous n’en sommes qu’au début de la Photokina et les annonces pleuvent comme toujours. Attendons de voir. Le « petit canon G10″ aurait tout pour séduire mais les 15 mpx font peur sur ce type de capteurs. Alors patience et pourquoi pas un micro 4/3 pour Nikon ! merci J.F. de l’avoir souffler !
    Quant au nouveau Leica, certes une « bombe » si la bête tient toutes ses promesses mais cela fait un prix avec quatre « 0 » après le « 1 » ou le « 2 » ;-)

  14. La perfection, ce serait un de ces boîtiers avec un capteur full frame.
    Je sais, ça serait un peu plus massif, mais quand même, en enlevant le miroir et le prisme, on peut arriver à faire quelque chose. Plus une optique standard ouverte à 2 (1,4, c’est trop mastoc), la possibilité de varier les formats (4/3, 3/2, 16/9 – avec un capteur à 15Mo, ça passerait), voilà un engin de rêve qui se laisserait transporter dans un coin de sac et, le cas échéant, concurrencerait les boîtiers reflex pour tout ce qui n’est pas photo de sport ou reportage pointu.
    Vous devriez suggérer la formule gagnante à Canon ou Nikon.

  15. Je ne vois pas en quoi un compact avec un capteur « Full Frame » serait massif …
    Personne ne se souvient des Ricoh GR1, Nikon 35TI et , Rollei 35, Minox 35 et autres Mju II ? Ils étaient massifs ? pourtant bien en 24×36 ….

  16. @Franklin :
    Je n’ai pas dit « massif » mais « plus massif ».
    Simplement parce que pour des raisons de cercle images, on aurait un boîtier plus épais. Les optiques seraient un peu plus volumineuses, etc. (parce que vous avez oublié de citer les Yashica avec leurs beaux 1,7/45, qui étaient déjà de gros engins).
    Mais en effet, bien conçus, ces appareils « micro full frame » seraient de merveilleux compacts, surtout s’ils permettaient des varier les formats, comme sur les LX3 ou le G9.
    On aurait une vraie alternative aux reflex ultra-sophistiqués mais astreignants. Comme les capteurs seraient identiques, on ne serait certainement pas loin en qualité d’image.

  17. Quel est le problème exactement avec l’ergonomie du Lumix LX3?
    Je n’ai pas vu de critique du LX3 posté sur ton blog, uniquement l’annonce enthousiaste en juillet, j’ai loupé quelque chose?
    D’après d’autres sources (ex: Focus numérique, Les Numériques), le LX3 est un très bon compact, handicapé par son faible zoom, mais très lumineux.

  18. bluesmoonPosté le

    pour ce qui est des appareil micro avec objectif inter changeable, il y a eu pentax si je ne m’abuse dans les années 80/70……..
    alors il pourrait y penser aussi ! ! ! !

  19. bluesmoonPosté le

    pour le format du pentax, c’était du 110 et le modèle le pentax auto 110…….
    je pense que pentax pourrait sens inspirer.
    je serais preneur…..

Postez un commentaire