web analytics

Ecrans sRVB ou Wide gamut : du pareil au même ?

23
BILLET PRÉC.
BILLET SUIV.

Après quelques six mois d’utilisation côte à côte de mes deux écran
Dell 2407 WFP et Dell 2408 WFP, je dois dire que je n’ai pas été
capable de noter d’énorme différence entre les deux. Je me pose donc la
question : l’affichage en Wide Gamut présente-t-il un quelconque
intérêt pour un photographe ?

_mg_1498_sonde_spyder3
Mon Dell 2407 WFP (07, pour 2007 c’est le plus ancien) affiche du sRVB
: je l’ai donc placé verticalement en qualité d’écran secondaire…
Alors que le nouveau 2408 WFP présente un espace dit « Wide Gamut »
proche de Adobe RVB : je l’ai donc placé horizontalement en qualité
d’écran principal…

Grill_loupe_double_b_1024
Lorsque je passe mes images de l’un à l’autre (par exemple avec Lightroom 2 qui offre un très intéressant raccourci
clavier pour cela « G » et « Maj G »)… les seules différences réellement
perceptibles restent limitées à la saturation et au contraste qui sont
un peu plus forts sur le 2408 (même après de nombreuses tentatives de
calibration).

Grill_loupe_double_a_1024
Sans oublier une infime différence calorimétrique liée aux
imperfections de calibration. Je pensais découvrir des bleus et des
verts plus profonds ou plus nuancés… et bien cela n’a rien d’évident
figurez-vous ! Ce n’est d’ailleurs pas un problème et c’est même un
constat assez rassurant.

Au final je me suis habitué à ce nouvel écran et je préfère
travailler dessus. Mais cela n’a rien à voir me semble-t-il avec son
espace d’affichage.

1_dell_24_landscape_portrait_24

D’ailleurs, un mail (que j’avais mis de côté il y a déjà de longues
semaines) qui m’avait été envoyé par John un de nos lecteurs Belge,
revient sur cette question intéressante :

 » Bonjour Jean-François, j’ai l’occasion de suivre votre blog
depuis un moment et la lecture en est toujours agréable et informative,
merci.

J’ai déjà eu l’occasion de rapporter un lien (le test du Dell 2408), voici une explication que vous connaissez peut-être, mais que
personellement, je n’ai pas eu l’occasion de lire assez clairement. Je
tenais à la partager avec vous, peut-être cela en intéressera d’autres.

Nous avons a beau utiliser ProPhotoRGB (ou MelissaRGB), AdobeRGB,
idéalement en 16 bit pour un maximum de gradation et un minimum
d’erreur d’arrondi, le lien vers l’écran reste, lui, en 8bit.
L’affichage est donc toujours de 16.7 millions de couleurs quelque soit
l’espace de couleur.

L’affichage ne sait donc pas avoir les mêmes caractéristiques
pour l’espace sRGB et AdobeRGB. Ceci m’est venu à l’esprit et est
précisé à la lecture d’un message de Andrew Rodney (digitaldog.net) posté sur le forum de Luminous Landscape http://luminous-landscape.com/forum (post concernant le choix d’écran sRGB/aRGB) :

What I said (more or less) is both an sRGB and Wide Gamut are
ideal, that if you do a lot of very subtle color correction work on
lower gamut images, it will be easier to see these subtle differences
on a lower gamut unit.

Think of the two displays as a balloon with 16.7 million dots on
them. They represent the colors each can reproduce. One is half
inflated (sRGB), the other is twice as inflated (Adobe RGB (1998)). The
colorimetric space between the dots in the Adobe RGB display is twice
the distance. The differences between R123/G45/B90 and R123/G46/B90 has
a higher deltaE value. Is this an issue? It depends on what you’re
doing and if it is really important to SEE the differences in one value
in green in this instance.

If you spend all day working on brides in white wedding dresses,
and you need very fine visual separation of colors, an sRGB display is
going to be easier to see these values. If you work on more saturated
work, then you probably do want to see the extra saturated colors
provided in the wide gamut display.

So for the price of an Eizo, get a 2490 and 2690 for probably the
save money, work with a dual display. Profile each using the same
excellent SpectraView II software and one puck. Use the smaller sRGB
display for palettes but when you want to see the differences on subtle
images, drag it over to the 2490. Best of both worlds, you might even
save some $$.

Intéressant non ?

BILLET PRÉC.
BILLET SUIV.

23 commentaires

  1. Salut JF, t’es déjà rentré ???
    Je viens de rentré du Bots mais je repars dans 12 jours.
    Bah, perso je suis très content de mon DELL WFP 2008, mais je pense que finalement, je vais quand même investir dans un Eizo. J’ai des doutes parfois… J’attends ma nouvelle sonde Spyder3 Elite d’une minute à l’autre en chrono…
    Bon ben à plus alors… Ha, au fait JF, je ne sais pas si l’EOS 3D ou 5D mkII va sortir avant que je ne reparte sur le terrain… T’as de news de ce côté ?

  2. Pour ma part, j’utilise EIZO 241W et je dois dire que là on voit réellement une différence…oui, les prix ne sont pas les même, mais c’est un investissement dans la durée.

  3. l’Eizo est mieux, c’est sûr, mais il coûte nettement plus cher.
    De plus le 2408 a encore baissé (sous les 400€ en ce moment)…
    Comme pour ma part, je dois rester en Adobe98 afin d’être en accord avec mon imprimeur, le Dell est OK, même si encore une fois j’ai plus de plaisir à regarder les images sur ma station équipée d’un Eizo (le top étant le Cie 526).
    Mais une question annexe, puisque tu parles de Lr2: éprouves-tu les problèmes de lenteur cités sur le forum de Gilles?
    Je n’ai pas encore osé faire la MaJ à cause de çà: un catalogueur lent, beurk

  4. Bonjour les garçons…
    Oui, moi aussi j’ai constaté que LR2 était bcp plus lent que la version précédente… Mais bon, sur un PowerMac G5 dual 2.0 Ghz. .. alors sur MAC PRO aussi ???
    c’est dingue.. :o(

  5. SAlut Christophe !
    alors bien rentrés vous aussi ! :o)) je sais tout ! :o))
    Ben oui, je suis passé définitivement à LR2. Bien plus souple, notamment sur le terrain pour editing d’urgence à rendre avant de prendre l’avion ! ;o)
    je t’appelle ce soir !

  6. Et ben les nouvelles vont vites. Oui bien rentré mais j’ai fait beaucoup moins de photos de Lycaons que toi :-(((
    Moi je reste sur Aperture, pas envie de tout transférer sur Lightroom ou d’avoir 2 systèmes en parallèle. Et puis mes besoins ne sont pas les mêmes que les tiens.
    Alors les news de chez Canon, personnes n’a de scoop ???

  7. Concernant LR2, je conseille pour l’instant de desactivé le mode 64 bits dans Leopard, autrement il est bien plus lent qu’en mode 32bits. Alors qu’en théorie, on ne devrait pas éprouvé de différence (Adobe indique un gain de 5 à 15%, mais je ne sais toujours pas si c’est sur un système Windows 64bits ou Leopard).
    Pour ce qui est de l’écran, il ne faut pas oublier que la carte graphique joue un rôle important avec le lien DVI. De plus, il me semble que le lien DVI envoie les données en 8bits/canal (ce qui fait en théorie, les 16,7 millions de nuances possibles : 256 nuances par canal, 256x256x256).

  8. Bah ça alors, depuis que j’ai tout remis à zéro, et recalibré mon WFP 2008, c’est en regardant la TV dessus que je vois la plus grande différence ! C’est bien meilleurs qu’avant en calibrant avec ma bonne « vieille » sonde Monaco…
    Le rouge flashi depuis le début est bien meilleurs maintenant…

  9. Puisqu’on vous dit et redit que LR2 est bien meilleur que AP2
    « par exemple avec Lightroom 2 qui offre un très intéressant raccourci clavier pour cela « G » et « Maj G »).. »
    Bon sang vous êtes bouchés les gars :)))

  10. bonjour,
    je suis graphiste et je fais un peu de photo. Je suis actuellement à la recherche d’un écran pour la retouche. Pourriez-vous me dire si vous avez déjà utilisé la marque quato avec dalle ips et ce que vous en pensez. d’avance merci

  11. @Laurent,
    comme dit lillegubben Qato c’est cher (hyper cher même).Je l’ai essayé avec des scientifiques, et c’est très bon pour la définition, la stabilité, les contrastes… Mais pour le graphisme, Eizo ,la Cie (même dalles), et Dell dans une moindre mesure, c’est très bien.

  12. Merci JF. Je suis bien content d’avoir pu offrir une contribution.
    De mon côté et puisqu’on parle du LaCie 526 plus haut, j’ai craqué pour un Nec 2690WUXi (1019€ sur Cyberport.de, plusieurs commandes réalisées, très bon site). A ce prix, ce n’est pas encore la version Spectraview qui « ouvre » la fonctionnalité du calibrage hardware. Limitation inexistante dans le firmware américain mais bon, on est en Europe…
    Ce Nec 2690, comme le 2490 (backlight différent), utilise la même dalle H-IPS que le LaCie 526. En fait le 526 est à rapporté au modèle Nec Spectraview (SV) européen, à savoir que les dalles sont sélectionnées sur la ligne de fabrication et que la calibration HW est possible. Le 2690 SV est donc le même écran que le 526. Le modèle 2690 non SV offrant donc quasi les mêmes performances pour moins cher.
    Il faut avoir pu comparer une dalle H-IPS A-TW POL (à vos souhaits) face à une s-pva (du moins celle que j’ai vue) pour se motiver à faire le saut financier (à mon niveau). Les ombres vues de face sur un s-pva sont bouchées, par contre si on regarde avec un peu d’angle, elles s’ouvrent et les détails apparaîssent. L’inverse aurait été moins gênant.

  13. Bonjour monsieur Vibert,
    Une petite question sur les écrans…
    Que penser de l’écran Dell UltraSharp U2410 24 pouces avec la technologie premier color ?
    avez vous fais des tests, avez vous eu des échos d’autres photographes ?
    j’envisageais de commander le Dell 2408 (encore merci pour vos tests et remarques qui permettent à bon nombre de passionnés de l’image de faire un choix raisonné), mais là, devant la fiche technique en ligne, je reste perplexe : cet écran est réglé en usine pour la colorimétrie avec certificat à l’appui, le tout pour un prix de 657,00€ ce jour… soit le même prix que le 2408. Bref, de quoi se poser la question du juste choix.
    Merci pour votre réponse et bons voyages.
    Cordialement,
    Alexandre Letessier

  14. Bonjour,
    Pour ma part j’ai un MacPro et un écran HP LP2475w donc wide gamut 24″ à dalle IPS.
    Je me demande de plus en plus si j’ai bien fait de prendre un wide gamut.
    Je l’ai pris car à l’époque je faisais beaucoup de photo et je préparais des fichiers pour l’impression de livres, cartes postales, etc. du coup un wide gamut me permettait d’avoir des prévisualisations a peu près fidèles (enfin je pense).
    Aujourd’hui je n’ai quasi plus le temps pour la photo. Je fais du webdesign et là c’est la cata car je conçois des sites sur mon matériel mais quand je regarde ce que j’ai fait sur l’écran de monsieur tout le monde, les couleurs sont très largement plus saturées que ce que j’avais sur mon mac…. Savez vous comment remédier à ça ?
    Merci

  15. bonsoir,
    pour pouvoir exploiter le wide gamut adobe rgb98 sur 10 bits à la visualisation sur un écran 10 bits également capable de déceler 1.07 milliard de couleurs il faut impérativement une carte graphique capable d’afficher 30bits (3x10bits) également.
    pas étonnant que la différence n’ai pas l’air flagrante pour ceux qui n’en sont pas équipés. autrement dit ceux qui n’en sont pas équipé et bien.. ça ne leur sert a rien d’avoir une dalle qui couvre adobe rgb…
    si en théorie toutes les cartes graphiques sont capables d’un points de vue hardware d’afficher le wide gamut, en pratique seules les cartes graphiques professionnelles possèdent les drivers adéquats et peuvent donc afficher les 1.07 milliards de couleurs pour les dalles qui peuvent les afficher comparé au 16.7 millions rgb pour les autres cartes.
    je vous l’accorde les constructeurs sont des c…. actuellement les seules qui sont abordables oscillent entre 150 et 200 euros. nvidia quadro 600 et AMD/ATI firepro V4900.
    la gamme au dessus dite milieu de gamme est plutôt entre 450 et 500 euros (ça commence a faire cher dans une config pc) et ce sont les nvidia quadro 2000 et AMD/ATI v5900.
    ne parlons pas des haut de gamme et très haut de gamme qui sont faites pour la 3D et qui coûtent une voiture d’occaz.
    concernant les écrans rapport qualité prix avec wide gamut 24″ 1980×1200 et pré calibrés en usine avec un delta honorable qui pourrait ne pas nécessiter de recalage il faut guetter la sortie des asus PA249Q et du dell U2413 imminente! le dell est déjà en précommande sur le site du constructeur.
    pour ceux qui s’en fiche et travaillent en srgb, eizo vient de frapper un grand coup dans leur gamme flexscan avec un 23″ 1980×1080 (hélas..) et un 24″ 1980×1200 cette fois ci (qui ne supportent pas l’espace adobe rgb), respectivement a 385 et 515 euros sur leur site en vente directe. avec une luminosité d’écran variable suivant la luminosité de la pièce. top! cependant d’après les premiers test ils doivent être calibrés. il est possible de trouver moins cher sur d’autres sites.
    au plaisir ;)

Leave A Reply