web analytics

Très intéressante fonctionnalité d’Aperture 2

16
BILLET PRÉC.
BILLET SUIV.

Merci à Vincent de nous avoir signalé (il y déjà quelques temps) cette page très intéressante sur le site  Apertureprofessional.com qui détaille une fonctionnalité très innovante d’Aperture 2.

Opendialogue
Il s’agit d’obtenir une pré visualisation rapide des albums d’Aperture, directement depuis une autre application (de mise an page, par exemple)… Cette possibilité n’est pas très souvent mise en avant par Apple et c’est dommage, car c’est bien avec ce genre d’intégration qu’Aperture se distingue de Lightroom.

Lecture conseillée donc, y compris pour les utilisateurs forcenés et convaincus de Lightroom 2 (dont je suis). La liste des améliorations souhaitées reste ouverte sur le site d’Adobe !

BILLET PRÉC.
BILLET SUIV.

16 commentaires

  1. Ollivier Robert on

    C’est clair qu’Apple a un avantage dans ce domaine (ce qui est naturel) mais je reste convaincu qu’ils ont manqué le coche avec Aperture2 et ses nouveaux plugins; LR2 et ses modifications non destructrices est bien en avance de ce point de vue.

  2. C’est amusant, dans un précédent commentaire, j’avais fait cette remarque sur l’intégration d’Aperture au sein d’OS X. Le fait de pouvoir récupérer directement des images sans démarrer l’application, ce qui n’est pas le cas de LR.
    @ Olvier,
    Adobe fait peu d’efforts d’intégration supplémentaire dans OS X, car il veulent garder les mêmes fonctions que dans Windows. Du coup, ils passent à côté de beaucoup de choses intéressantes dans OS X (CoreImage par exemple, et le Media Browser cité).
    En même temps, il n’y pas tellement de plug-in d’édition dans LR, alors que l’on a déjà une bonne dizaine de sérieux sous Aperture. Certes on doit passer par un rendu, mais j’attends aussi de voir ce que cela va donner dans LR2 à ce niveau.

  3. Si j’utilise Lightroom quotidiennement pour l’editing et le traitement de mes images, j’avoue que ce qui pénalise le plus le logiciel d’Adobe c’est le défaut de module d’exportation! Je sais je sais, il y a le SDK, mais c’est tout de même assez galère, surtout en comparaison du plug-in ftp destiné à Aperture. Autre chose, qui efface du coup bien des doutes à l’égard d’Aperture, c’est l’extension fichier. J’ai récemment fait un petit sondage auprès de mes collègues américains, qui confirme la pratique de la grande majorité des photographes pro… le RAW n’est pas un format populaire! En dépit des défauts du JPEG, tout le monde continue de l’utiliser, ne réservant le fichier natif qu’à de rares occasions (feature ou photo compliquée en basse lumière). L’avantage du JPEG, facilité d’usage, compacité, légèreté.
    Alors si effectivement le système de catalogue d’Aperture coté coulisse me parait plus complexe que Lightroom (définitivement intuitif)… Les efforts d’intégration du logiciel d’Apple ont tendance à me séduire de plus en plus! Et pourquoi acheter Apple si l’on est réticent à adhérer au tout intégré?

  4. Je fais un glissé/ déposé d’une photo sous Aperture directement dans la timeling de FCE et pas besoin de règlage un petit coup de rendu et c’est tout bon.
    Vous voyez Aperture n’est pas si mauvais que ça, encore faut-il savoir l’utiliser

  5. Gilles, un plug-in est par définition « un module ajouté ».
    Ceux que l’on trouve pour Aperture fonctionne rarement de manière autonome et donc même s’ils ouvrent une deuxième fenêtre et qu’Aperture doit transmettre un fichier « rendu » depuis le RAW original, cela reste au sein d’Aperture. Par ailleurs, tu peux aussi travailler avec des applications tierces comme Photoshop.
    LR étant un produit Adobe, il me paraît normal que l’intégration avec CS3 soit plus aboutie (il ne me semble pas que les objects dynamiques puissent être intégré par des éditeurs tiers et que la doc pour le faire soit publique, mais si tu as des renseignements à ce sujet, sont les bienvenus :). Toujours est-il qu’il faut aussi avoir la possibilité de s’offrir Photoshop, surtout au prix auquel il est vendu en Europe.
    « Quant à l’avantage d’Aperture d’utiliser et de se baser sur les technologies OS X, il y a également le revers de la médaille : le marché de ce logiciel se limite au Mac, plate-forme sur laquelle il y a une grosse pression Adobe. »
    Oui et de toute quelque soit le choix on reste collé à un éditeur, et le but étant de vendre du matériel en plus du logiciel pour Apple, Adobe n’a pas besoin de prendre cet aspect en considération.

  6. je connais aussi perso pleins de photographes qui ne shootnt pas en raw, en tous cas l essentiel de leur travail. je bosse dans la mode, des test mannequins a imprimer en A4 qui seront finnallment destine a etre photocopie de book en book, personne ne s amuse a shooter ca en raw…
    quand a dire que puisque les machines le permettent il serait idiot de s en priver, pour moi c est un discour de victime inconsciente du marketing, ca en revient a dire qu il est idiot de rouler a 130 avec une voiture qui peut atteindre 200…

  7. « Je pense qu’il vaut mieux lire 4a que d’être aveugle. C’est totalement faux. Quel photographe sérieux rejetterait le raw, sa souplesse d’emploi, son flux de travail non-destructif, ses qualités techniques largement supérieures par rapport à un JPEG 8 bits dont la moindre altération entraîne une perte de qualité. »
    Quel photographe sérieux ? tu peux mettre cela au pluriel et prendre en compte l’écrasante majorité des photographes qui shootent la NBA, la NFL, la MLB, la NHL, toute l’année.. ça en fait un très gros paquet… de nombreux qui ne sont pas des manches, qui font ce métier depuis des années, et pas mal qui sont bien loin d’être des rigolos… Gilles, tu connais bien ton milieu, ton marché, mais la photographie professionnelle est très diverse…

  8. Gilles, si dès que l’on ne se range pas à ton avis tu ne souhaites pas « poursuivre la conversation », autant que tu ne commentes jamais rien sur un blog, qui est justement le lieu pour « poursuivre la conversation »…
    Inutile de se montrer ironique et sarcastique, je n’ai pour ma part pas parlé de norme, mais toi en revanche tu as clairement mis en doute que des photographes sérieux puissent ne pas bosser en raw, et bien dans le monde de la presse c’est monnaie courante, j’ai pour ma part parlé de ce que je connais c’est tout, ce qui apporte un contrepoint à ton affirmation.
    Au passage, je n’ai pas porté de jugement sur le fait que de nombreux photographes shootent en JPEG, j’ai juste apporté une information. Tu connais l’expression: ne tue pas le messager…

  9. Ma question n’a aucun rapport avec la discussion, mais quelqu’un saurait comment fait-on pour avoir cette partie « Media » dans la partie gauche du finder ?
    Y a rien de tel chez moi et ça semble bien pratique.
    Merci :)
    Et concernant Aperture… pas trop d’avis sur la question, je préfère LR et ne compte pas acheter tous les catalogueurs existant :p

  10. ET c’est reparti pour un bon vieux dialogue de sourd à la sauce pc contre mac, argentique contre numérique, blonde ou brune……..
    Si au passage, on pouvait m’expliquer à quoi sert une « norme » à part à se rassurer…..
    Les gars à pekin, ils sont en raw ?? Je ne pense pas, ils laissent le traitement aux bouchers/ maquestistes (rayer la mention inutile).
    Christophe, tu passe par le berry cet été ??
    Jf et les autres, je viens de passer devant le chantier du futur apple store de Genève, il vas être boooooooooooo !

  11. Christophe, juste par curiosité, j’y suis là, il fait beau !!! Je me remet de mes blessures à eguzon ((aaahh la bouée derrière un bateau, ca peut faire mal ).

Leave A Reply