web analytics

Ce que j’attends du Canon EOS 5D mark II

27
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Rappelez-vous, fin 2007 j’avais tenté d’imaginer ce que serait l’EOS 5D mark II… Mais la sortie de cet appareil s’est malheureusement fait attendre (grrr…). Depuis, les technologies et la concurrence ont beaucoup évolué, notamment grâce à l’incroyable Nikon D700 qui est extrêmement attirant, au point de motiver certain switcher, tant il fait la paire avec le D300 (sans oublier le D3)… Et l’on attend toujours le full frame de Sony (et celui éventuellement de Pentax, qui sait).

Il est donc temps de mettre à niveau notre précédent article et surtout de mettre en perspective les caractéristiques que nous imaginions (à l’époque), avec ce qu’offre le récent Canon EOS 50D. D’ailleurs il faudra que je trouve un moment pour essayer cet EOS 50D et mettre à jour mon comparatif Nikon D300 versus Canon EOS 40D

Eos5dmk2frontview_2

Voici donc en ce 31 août (toujours depuis Bali ou je profite d’une journée un peu grise), ce que l’on peut espérer (exiger ;-) d’un probable EOS 5D mark II, qui sera certainement présenté à la Fotokina. Que sera le successeur du génial 5D  ? Prenez un Canon EOS 5D actuel et ajoutez-lui :

  • Le même écran 3 pouces que l’EOS 50D avec son traitement anti reflet. Aiguillonné par les progrès des derniers écrans Nikon et Sony, les ingénieurs de Canon auront revu leur copie et opté pour un afficheur VGA de 920.000 pixels… En utilisant côte à côte l’EOS 5D et le D300 sous le soleil de Bali depuis 1 mois, je vous assure qu’un gouffre énorme s’est creusé entre les deux types d’écran… Un écran plus lumineux et plus précis donne un énorme avantage au photographe qui en est équipé, lui permettant un meilleur contrôle de son travail durant la prise de vue. Après vérification de la qualité de l’image (visuellement et avec l’histogramme) on est moins tenté de multiplier les prises de vues pour « assurer » et le post traitement s’en trouve accéléré…
  • Excellent viseur affichant 100% de l’image. Même si celui de l’EOS 5D était déjà excellent, il faudra bien cela (la couverture 100%), pour contrer l’engouement renouvelé des amateurs experts en faveur des derniers Nikon… Avec verres de visée interchangeables, bien évidemment !
  • Un flash embarqué enfin ! ! ! Et oui, comme sur le Nikon D700, car ce n’est certainement pas un détail lorsque l’on veut voyager léger…

  • Système anti poussière : La norme en 2008, RAS de ce côté là…
  • Full frame (coef x1) : Comme son ancêtre, l’EOS 5D mark II sera probablement incompatible avec les optiques EF-S (notamment l’excellent EF-S 10-22mm f/3.5-4.5 USM dont je parlais ici, ou le génial EF-S 17-55 mm f/2,8 IS USM)… Les acheteurs de 5D mark II devront investir dans des optiques de série L assez coûteuses (un peu moins chères toutefois que leurs équivalents Nikon). Mais ce genre d’investissement est fait pour durer…
  • Capteur CMOS de 16 à 21 MP (probablement) : Plutôt qu’une très haute définition, je préférerais que l’EOS 5D mark II atteigne les 5 images / sec. Les 15 megapixels de l’EOS 50D me suffiraient largement et n’emcombreraiennt pas inutilement mes disques durs…
  • Vitesse de 5 im/sec (au moins) : Je considère que la lenteur relative de l’EOS 5D en rafale est un sérieux handicap pour un professionnel, dès que l’on sort du paysage et du portrait…
  • Autofocus nouvelle génération avec 19 à 21 collimateurs : jusqu’à présent Canon à « bridé » quelque peu ses boîtiers experts, réservant l’AF de compétition aux EOS 1D (contrairement à Nikon qui a doté le D300 de son autofocus professionnel). Il serait souhaitable que l’AF de l’EOS 5D mark II « grimpe » au niveau de celui du Nikon D700. Je pense que Canon devrait monter au moins à une vingtaine de collimateurs, beaucoup plus largement répartis sur la largeur du capteur (les 9 de l’EOS 5D sont trop regroupés au centre). Canon devrait également offrir des paramétrages plus sophistiqués de l’AF, comme Nikon (mais aussi plus faciles à appréhender)…
  • Ajustement précis de l’AF en fonction des optiques : Comme sur l’EOS 50D et chez Nikon…
  • Processeur Digic 4 : Comme sur l’EOS 50D, nous aurons droit aux raffinements permis par cette puce (notamment sa puissance de traitement, des tailles de fichiers RAW supplémentaires et de nouveaux menus)…
  • Traitement de l’image sur 14 bits en standard : garant d’une qualité d’image superlative et d’une dynamique étendue. Rappelons que chez Nikon, le 14 bit n’est toujours qu’une option coûteuse en temps de calcul, du moins sur le D300… Je n’ai pas testé avec le D3 ni le D700, mais on me dit que ça va mieux.
  • Correction du vignettage des optiques Canon : Comme sur l’EOS 50D, elle ne profitera qu’aux JPEG et aux RAW à condition de les traiter dans Canon DPP (dommage, mais c’est comme ça).
  • Sensibilité de 100 à 6400 ISO avec extention probable à 12.800 ISO, ou 25.600 ISO… Grâce à la grande taille des photosites du capteur, aux progrès des algorithmes et à la puissance du processeur Digic 4. J’attends des progrès du côté des options de réglage de la Sensibilité Auto  qui fera certainement son apparition sur l’EOS 5D mark II : ajustement fin du range maximum comme sur le D300 et réglage de son comportement (sans quoi je ne l’utilise qu’avec une certaine méfiance).
  • Visée Live view en progrès : Même si mon idée est qu’elle est relativement inutile en l’état (mais pas gênante non plus)… Allez, elle peut éventuellement se justifier en studio, mais elle devra encore beaucoup progresser pour commencer à m’intéresser !
  • Progrès ergonomiques variés : une touche paramétrable (comme sur l’EOS 50D), de nouveaux menus (Menus Perso Paramétrable), le menu global d’accès rapide (façon Olympus) qui a fait son apparition sur l’EOS 50D, deux ou trois Modes Utilisateurs Personnalisés (C1, C2, C3), meilleur contrôle de l’autonomie restante de la batterie (Nikon fait mieux)… Toujours plus de fonctions personnalisées (plus d’une trentaine ?), sans oublier de nouvelles options d’affichage index, comme chez Nikon ou Olympus), exploitant mieux la définition de l’écran. Et le basculement des menus de prise de vue à la verticale lorsqu’on bascule l’appareil, c’est pour quand ?
  • Prise HDMI : Pour de beaux diaporamas (allez, une raison de plus de passer à l’écran plat et me débarrasser de ma vieille TV à tube)…
  • Mode vidéo comme sur le Nikon D90 ? Bof, je n’y crois pas trop… Canon étant très conservateur, il faudra que les autres (Pentax, Sony, Olympus) s’y mettent, pour que la vidéo arrive sur un EOS semi pro. Les EOS amateurs de la marque (EOS 500D) y auront probablement droit avant.
  • Semi-tropicalisation : Comme celle de l’EOS 50D, avec une griffe porte-flash étanche comme l’EOS 1D mark III…. L’EOS 5D mark II aura d’ailleurs la même carrosserie que l’EOS 5D (ou presque)…
  • Cartes CF et batteries BP 511 toujours au programme : Espérons que Canon soit bien inspiré en conservant la compatibilité avec l’existant, notamment avec la poignée Grip de l’EOS 5D !
  • Probable arrivée du mode Creative Auto comme sur l’EOS 50D : ainsi que des Programmes Résultats (rappelons que l’EOS 5D en était privé n’offrant que les modes PASM)… Ceci afin d’élargir la cible commerciale vers le bas.
  • Espérons l’arrivée du développement RAW embarqué : J’ai toujours trouvé Canon un peu « radin » question fonctions logicielles embarquées, alors  que Nikon fait de gros efforts de ce côté (sur le Nikon D60 par exemple). Canon devrait  nous offrir quelques options de retouches embarquées, notamment sur les fichiers RAW (recadrage, D Lighting, balance des blancs, exposition…), avec  possibilité de création d’un JPEG, ceci d’autant plus que la qualité de l’écran le permet maintenant.
  • Prix compris entre 3050 € à 3550 € ?
  • Toute nouvelle version de Canon DPP 4 : Espérons très fort que Canon ait revu son soft de A à Z, avec d’énormes progrès attendus du côté du cataloguage, avec l’arrivée de véritables « collections », (comme la toute dernière mise à jour nous l’a fait espérer, avec une collection unique et embryonnaire)… La liste des progrès attendus est énorme (dévignetage, corrections localisées), notamment face à Lightroom 2 et Nikon Capture NX2 ! Canon a vraiment du boulot de ce côté…

Allez, rendez-vous dans quelques temps pour décortiquer les annonces à venir… L’exercice des pronostiques ne m’avait d’ailleurs pas si mal réussi la dernière fois, lorsque j’ai tenté de deviner les spécificité de l’EOS 40D. Idem pour le calendrier de sortie précis des futurs Canon EOS (bouleversé depuis la sortie des EOS 1000D et 50D)… Dans les grandes lignes, je ne m’étais pas trompé à l’exception notable de l’arrivée du Live View auquel je ne croyais pas du tout (mea culpa).

Vos commentaires, suggestions et protestation (il y a des spécialistes ;-) sont toujours bienvenus !

 


Lire aussi à propos de Canon :

  • Canon S90 et viseur externe, l’astuce qui tue !
  • Deux petits accessoires utiles pour le Canon S90.
  • Test terrain : Canon G10 au Costa Rica (en attendant le G11).

 

 


 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

27 commentaires

  1. Salut JF ! SI tout ce que tu décrit est vraiment dans l’EOS 5D mk2, ce sera une bombe ! ! ! !
    Je croise les doigts…
    ET félicitations pour tes images de Bali ! Du grand Art… Tu prouve (si cela était nécessaire) qu’en plus d’un grand blogger tu est surtout un véritable photographe. Merci.

  2. En tous cas, Canon joue très gros avec ce boîtier là !
    Perso je travaille comme photographe dans le voyage et le tourisme (un peu comme Jeff), et si ce 5D n’est pas à la hauteur je bascule chez Nikon avec un D700 et D90.
    Certes, ce sera un très gros effort financier, mais je pense que ça vaut le coup. Canon m’a un peu déçu ces derniers temps.

  3. Bonjour JF,
    Toujours aussi agréable de venir sur ton blog. Au fait, il se trouve que tes souhaits pour ce futur Canon existe déjà …. ils sont chez Nikon !
    Blague à part, je ne suis pas équitable car je suis un Nikoniste assidu mais j’espère réellement que Canon va remonter vite la pente car nous avons tous besoin de cette concurence pour le développement de nos matos adorés.
    Bon de voyage

  4. Romain PouzolPosté le

    Tout ça semble bien alléchant !
    Mais même moi, simple amateur équipé en 350D, je me sens de plus en plus tenté par les news de Nikon…
    Une question cependant : pourquoi un 90-210 L ƒ/4 ?
    Ça ne commencera pas à faire long comme « bas de range » ?
    Et si l’on parle compacité, il y a toujours le EF 70-300mm f/4.5-5.6 DO IS USM certes assez cher :s
    Nikon m’avait aussi bluffé avec ses ISO hyper haute, si je trouve probable l’arrivée des 12,800 ISO, je suis malheureusement plus sceptique quant aux 25,600.
    En ce qui concerne le mode vidéo, pour ma part j’attends de voir.
    Je pense bien sûr qu’on aura toujours la meilleure qualité vidéo sur de vrai caméscopes (les gros sony là avec des objo dérivés de la photo..) mais si justement on met une bonne puce sur des reflexs, peut-être que la qualité, due à la qualité de nos objectifs, sera une bonne surprise !
    Les caméscopes HD grand public genre sanyo xacti donnent de bons résultats en vidéo et d’assez bons en photo, si on inverse la logique on peut s’attendre au meilleur !
    J’ai relevé deux petites coquilles dans le post :o
    [§ vitesse] handicapE => handicap
    [§14 bits] calculE => calcul

  5. Oué!
    perso ce que j’espère:
    à part le déjà écrit par JF = anti poussière (et pas la « triple rustine » des premier anti poussière Canon, du VRAI à la Olympus!
    1 – Plus léger et petit
    2- Simplisime « blonde-proof » = les modes standard comme le 5D et avec Verouillage de la molette! (qui n’a pas changé de mode sans s’en apercevoir ?
    3- une 2 eme molette « au pouce » à la Nikon (faut pas rêver là..) je n’aime pas le gros « machin » Canon, bre = j’ai toujours prééré la contruction-ergonimie Nikon.
    5- l’inter marche-arrêt mieux placé et moins consternant (y’aura pas de mal, cela peut pas être pire!)
    6- relever le miroir sans passer pas des menufonction-alacon au fond du tiroir!
    7 – une meilleure gestion de la courbe des HL, c’est déjà bien sur le 5D, alors autant aller au bout ! c’est pas loin! et pas du d-lightinq qui n’est qu’une vielle recette technoîde de fumiste = encore une « rustine » d’un problème natif ! donc pas nativement « resolu » – ben oui! d’autant que la combine de sous-exposer et relever les ombres sur les fichiers du 5D c’est la « pire voie » = clairement l’histo « border line » àdroite pour des bon fichiers avec le max de quantification sur le 5D = donc l’inverse du « d-lighting »!
    8 – un progres NATIF du capteur = ruser en surexposant les rouges, ça fonctionne! mais cela reste de la « ruse » = on s’en aperçoit vite en post-traitement fin.
    sur le D3-D700 c’est les jaune-orange = c’est pas mieux!
    mé bon, cela permet des peromance en haut-iso dont on osait pas rêver il y a 5 ans… (au prix de perte des repères et valeur générale sur le modelé…ormatge de la vision…)
    9- Flash intégré « pilote » multi-flash = le STE 2 si il est efficace est complêtement « has-been » ruineux et abscond en onctionnement (je met au defi quiquonque de comprendre sa puissance et possibiité avec les doc Canon..), bre = mort à la verrue STE_2 ! ha mais!
    10 – On ne parlera pas du placement du testeur de PDC… on va se fâcher, là!
    11- tant qu’à avoir du live-view = une assitance assemblage-pano comme sur les compacts Canon = à l’heure de Autopano, Sticher et CIe = ce n’est plus « gadjet » de aire dupano sans se prendre le cou avec des trépieds, t^tes spécilisée et « point nodal » même si cela défrise les « experts », et hop un horizon artiiciel en prime avec pour s’allgner!
    12- là on rêve = DPP et tout les sot Canon = regrpupé en une seulle aplli ! avec pré-préference = mode « blonde » avec les onction de bases ‘simples » et mose « expert », point!
    et là on se ait du mal = plug-in pour Aperture et LR
    et SVP Mr Canon des GROS PHOTOSITES comme sur le 5D, j’aimerais que le progrès ait sur le gain d’espace entre eux se asse sur leur taille etpas leur densité, alors 15 mpx, pas un de plus! non mais! pour des bon gros ichier qui puent des pieds avec des optiques « pas top pour le num » comme sait le aire le 5D (un de ses atout unique, essayez des « vielles optiques » Olympus sur le 5D m’en direz des nouvelles! .
    Mode « Nunuche » que j’assume :
    et j’aimerais un monde plus beau, bon, et simple a photographier même avec du matos « has been  » (simple et qui dure..)…
    Si cela continue on aura le top du top en matos et rien à tofer « avec âmes »… on aura détruit note conort « naturel » pour les produire ces appareils (version techno-idolatre du syndrome de « l’ile de Pâques »…
    voilà et… prout.

  6. Oué!
    perso ce que j’espère:
    à part le déjà écrit par JF = anti poussière (et pas la « triple rustine » des premier anti poussière Canon, du VRAI à la Olympus!
    1 – Plus léger et petit
    2- Simplisime « blonde-proof » = les modes standard comme le 5D et avec Verouillage de la molette! (qui n’a pas changé de mode sans s’en apercevoir ?
    3- une 2 eme molette « au pouce » à la Nikon (faut pas rêver là..) je n’aime pas le gros « machin » Canon, bre = j’ai toujours prééré la contruction-ergonimie Nikon.
    5- l’inter marche-arrêt mieux placé et moins consternant (y’aura pas de mal, cela peut pas être pire!)
    6- relever le miroir sans passer pas des menufonction-alacon au fond du tiroir!
    7 – une meilleure gestion de la courbe des HL, c’est déjà bien sur le 5D, alors autant aller au bout ! c’est pas loin! et pas du d-lightinq qui n’est qu’une vielle recette technoîde de fumiste = encore une « rustine » d’un problème natif ! donc pas nativement « resolu » – ben oui! d’autant que la combine de sous-exposer et relever les ombres sur les fichiers du 5D c’est la « pire voie » = clairement l’histo « border line » àdroite pour des bon fichiers avec le max de quantification sur le 5D = donc l’inverse du « d-lighting »!
    8 – un progres NATIF du capteur = ruser en surexposant les rouges, ça fonctionne! mais cela reste de la « ruse » = on s’en aperçoit vite en post-traitement fin.
    sur le D3-D700 c’est les jaune-orange = c’est pas mieux!
    mé bon, cela permet des peromance en haut-iso dont on osait pas rêver il y a 5 ans… (au prix de perte des repères et valeur générale sur le modelé…ormatge de la vision…)
    9- Flash intégré « pilote » multi-flash = le STE 2 si il est efficace est complêtement « has-been » ruineux et abscond en onctionnement (je met au defi quiquonque de comprendre sa puissance et possibiité avec les doc Canon..), bre = mort à la verrue STE_2 ! ha mais!
    10 – On ne parlera pas du placement du testeur de PDC… on va se fâcher, là!
    11- tant qu’à avoir du live-view = une assitance assemblage-pano comme sur les compacts Canon = à l’heure de Autopano, Sticher et CIe = ce n’est plus « gadjet » de aire dupano sans se prendre le cou avec des trépieds, t^tes spécilisée et « point nodal » même si cela défrise les « experts », et hop un horizon artiiciel en prime avec pour s’allgner!
    12- là on rêve = DPP et tout les sot Canon = regrpupé en une seulle aplli ! avec pré-préference = mode « blonde » avec les onction de bases ‘simples » et mose « expert », point!
    et là on se ait du mal = plug-in pour Aperture et LR
    et SVP Mr Canon des GROS PHOTOSITES comme sur le 5D, j’aimerais que le progrès ait sur le gain d’espace entre eux se asse sur leur taille etpas leur densité, alors 15 mpx, pas un de plus! non mais! pour des bon gros ichier qui puent des pieds avec des optiques « pas top pour le num » comme sait le aire le 5D (un de ses atout unique, essayez des « vielles optiques » Olympus sur le 5D m’en direz des nouvelles! .
    Mode « Nunuche » que j’assume :
    et j’aimerais un monde plus beau, bon, et simple a photographier même avec du matos « has been  » (simple et qui dure..)…
    Si cela continue on aura le top du top en matos et rien à tofer « avec âmes »… on aura détruit note confort « naturel » pour les produire ces appareils (version techno-idolatre du syndrome de « l’ile de Pâques »…
    voilà et… prout.

  7. paetite « note parso » concernat l’AF:
    Je vais aire hurler dans les chaumières , MAIS l’AF traditionnel hérité de l’argentique et patché pour le num est appelé à disparaître!
    Pas besoin d’être un Paco Rabanne tecnophile pour cela!
    Constat des FAITS dans la pratique =
    même avec des bon yeux et le meilleres viseur optique, l’ensemble œil-viseur est inférieure a la précision nécessaire sur un capteur!
    Seule la détection de contraste sur le capteur peut vraiment le faire et donner un vrais assistance pour aire le point Exact ou on veut (ben oui…).
    Alors oui, on paie actuellement cher (et c’est normal) des super viseur, etc, mais qui ne sont que des « gravats » argentiques inadaptés au num… nécessitant des appairages -ajustage de ou (ne cherchez pas plus loin les déconvenue sur les MK3 et certaine optique tres chères impossibles a caler en SAV, notamment les zoom TGA chez Canon..).
    deux solution intermédiaire = le liveview (beurk..), ou la superposition d’un écran critaux lique dans le viseur aec visualisation du point en mode « détection par contrate sur capteur »…
    avant la disparitions totale et inéluctable de =
    des griffe flash électronique tel qu’on les connaît (un non-sens préhistorique actuellement)
    les obstacles acteuls sont:
    – pas encore assez de progrès dans les viseur electronique EVF
    – capteur = echauement en mode « live-view » mais cela progresse
    – et bien sur alimenter le marché, le renouvellement et aite la transition en vendant un max, logique, les abricant ne sont pas des ONG humanitaires… (quoique les ONG aussi entretiennet leur « marché »…).
    – des viseur optiques, prismes, miroirs et pièces mécanique (a part le suivi anti-bougé par mouvement du capteur).
    Olympus-panasonic l’on compris pour leur nouvelle gamme 4/3.
    bre, j’en sui persuadé = le système relex acteule est condammé! pas grave!pas de quoi hurler! mais a savoir:
    Plus que jamais investir dans ces sytème en connaissance de cause , caprice assumé ou amortissement par le boulot et le besoin…
    Ne surtout pas miser sur un investissemnt à long terme.
    voilà, j’ai fumer le plancher sous la moquette ;o)

  8. correction:
    cela a sauté a la redaction « à la hache » =
    – disparition a terme du viseur optique, miroir et tout le tremblement, y compris les reflex « pros » et des Optiques « tres chère » mais « trop loin du capteur » et oui….
    car non seument gain de fiabilité (partie mécanique out), compacité, et rendement optimum optique-capteur.
    bre le num a jeté le bébé argenique avec l’eau du bain, mais ce n’était pas le « num  » vrai ! une pahse intermédiare, qui sera jetée elle-aussi avec l’eau du bain! (on prend les paris ?).
    hihi! ça va chialer et cracher au bassinet chez les adorateurs certitudeux! « chialez, payez c’est bon pour le marché !  »
    je rajouterais dans les « obstacles » = on ne change pas en deux coups de cuillère à pot les habitudes, à-prioria, formatage des « pros », c’est pas une ironie mais un constat « naturel ».

  9. Les acheteurs de 5D mark II devront investir dans des optiques de série L assez coûteuses >
    Les optiques EF ne sont pas toutes de séries L et donc y a moyen de s’équiper à moindre cout pour des performances acceptable (notamment dans les optiques fixes, courtes focales).

  10. Ramassi de conneries? oui, et j’assume! (le net, les blog et orum servent à cela, hihi! aut pas se brider..)
    sûrement pour un a-bruti (transorfmé en brute par les slogans et cie), un « crétin » (de « chrétien » celui qui « crois »).
    mais juste , des « truismes » tellement c’est évident et de fait des que l’on utilise que pour autre chose que de la « pignole technoïde » et que l’on observe les évolutions, bre en plus aucun mérite ou expertise particulière pour sortir ce « ramassi ».
    sinon, pour le pleutrequi signe même pas : j’attend tes arguments.
    – Explique moi en quoi le systeme des lash avec grie n’est totalement obsolette à l’heure du « wirelless » ?
    – Explique moi en détail le dematricage des données d’un capteur et la correction de courbe pour cause de non-linéarité ?
    – Explique moi les systeme AF en détail, leur mode de fonctionnement.
    – montre moi des photos ou la MAP est faite, au dessous de 1/10 de mm de precsion et ce avec un 5D et un 90 mm TSE avec bague allonge manuellement et sans pied à la volée.
    – montre moi comment tu extrait le jus d’un CR2 « korrect » mais parceque la dominante rouge est pédominante et « cramée » sous-quantiiée pour faire du « haut iso correct » » ? (en plus c’est un « secret » pour personne ce truc…).
    – prend un 5 D ou untre Canon num, et toffe en te calant TOUJOURS de manière a ne pas enplafonner à droite dans les rouges ( je me marre, tu verra que les « super possibilité » en ichier Canon en prennet un sacrée coups…).
    Vivi! Mr l’abruti sans argument, là, on cause USAGE et REALITE, on se tripote pas sonetit bout de tuyau pour se aire du bien…
    J’attends, et je crois que je risque d’attendre un sacré bout de temps.

  11. Merci à tous pour vos commentaires (j’ai corrigé les coquilles.
    Salut Bige ! Toujours en forme à ce que je vois ;-)
    Possible que tout le tremblement issu de l’argentique disparaisse un jour, miroirs, AF and co… mais cela prendra encore un peu de temps avant qu’un constructeur mette un grand coup de pied dans la fourmilière !
    Le dernier a avoir osé une remise à plat complète ce fut Canon avev l’EOS en 1987. Ils sont capables de nous refaire le coup : avec un nouveau système photo / video professionnel remettant tout à plat ! ! ! Un de ces quatre… Mais il faudra pour cela que les possibilité du standard actuel soient arrivées au bout !
    D’ici 5 ou 10 ans pourquoi pas…

  12. Salut Jean François, un vrai plaisir de te relire, après avoir pu profiter de ces images superbes de Bali. Dis donc, cette liste de Noël, ça n’aurait rien à voir avec une réalité observée par hasard? ;-)
    http://forums.dpreview.com/forums/read.asp?forum=1032&message=29139579
    Le mark II est effectivement le boîtier attendu de tous, et Canon tient là un rendez vous qu’il ne doit pas manquer avec les pros (non staffer) à qui on ne paie pas d’onéreux 1D ou 1Ds.
    On a beaucoup parlé de Nikon et de ses progrès fulgurants, j’ai moi même laissé quelques traces de bave sur les D700 et D3 de mes collègues, mais il faut dire qu’avec la traversée du desert que les Nikonistes se sont payés pendant toutes ces années… ce n’était que justice.
    we’ll see next photokina.

  13. oué, JF, il y en encore pour un moment pour que la transition se termine.
    pour le 5D, quand je vois les progrès sur le 450D, et si ils tiennent la barre du 5D dans ce que la majorité des 5 dieselistes aiment = simple, accepte les optiques « crades », douceur relative en dynamique, bref = l’essentiel dans un boîtier a l’opposé des armoire normande MK, et le top canon en qualité de fichier, cela devrait donner un 6D très attrayant, je « prierais » presque qu’ils ne se précipitent pas pour le sortir, quitte a attendre encore, pour leur cause de sortie du D700, qu’ils nous sortent un 6D vraiment bien né.
    Perso j’ai fait le choix 5D justement car je soupçonnait pour un renouvellement bien plus lent que les autres, et cela me va.
    Marrant l’histoire de ce 5D = hué comme un vialin petit canard mal taillé à sa sortie, et maitenant choyé comme un vieux cygne par ses propriétaires.
    de toute facons, même si sortie à la kina, je trouve préférable d’attendre 6 mois apres les première mise en vente, et les « correction fourbes » de Canon pour l’achat du 6D, bcp l’on noté, cela, les premier 5D que j’ai essayé n’était pas aussi « bons » que ceux sortis 6 mois apres, en terme de qualité de fichiers.
    mais mon plus grand vœux reste le même que toi = qu’il ne dépasse pas les 15 mpx !
    pour les canon APS_C =
    de toute façons pour le 40D-50D c’est un renouvellement intermédiaire, ce sera le 60D qui fera un bond, comme D60 VS 20D et 20D vs 40D.
    10D, 30D, 50D ne sont que des bouche-trous pour « suivre » la cadence du marché.

  14. bonjour.
    j’ai rajouté un commentaire sur la page « test autofocus » sur le comparatif D300 / 40D ( auquel j’avais déjà contribué par mes commentaires ).En fait, je propose, surtout aux Nikonistes peu expérimentés ( pour les Canonistes, ça va sembler rébarbatif ), une façon d’appréhender l’autofocus sophistiqué mais combien efficace d’un D300. Je pense que mes propos valent aussi pour les D700 et D3, quoique je doute que leurs utilisateurs en aient besoin :-)
    @+

  15. ChristophePosté le

    Bon, j’ai pas lu tout le monde… je rentre de qqs jours au vert.
    J’en ai profité pour lire un papier sympa dans Télérama sur les photojournalistes.
    Ben quand on voit que même les plus grands au niveau international sont obligés eux aussi de faire du corporate pour survivre… he ben ça fout les boules… vraiment…
    je vous le conseille ce numéro de Télérama. :o(
    Ben réfléchissez bien avant de racker pour un nouveau boitier numérique… et faites comme Gilles, réfléchissez bien à la vidéo… parce que la photo… enfin le reportage photo, il perd des points tous les jours…
    :o(

  16. Le 5D est un boîtier semi-pro, de facto 5D Mark II (ou 7D) l’est aussi. Pour un pro, un flash intégré ne présente aucun intérêt, de plus il nuit à l’étanchéité (je ne parle pas de tropicalisation). Quant aux optiques, la question ne se pose pas. Sur un boîtier pro ou semi-pro, c’est du L et rien d’autre. Et le capteur de 24mp, c’est du bonheur (les tailles de disques durs et les cartes suivent).

  17. Hello ! Pas d’accord avec toi Hervé… Le flash intégré est très utile pour certains pro (notamment ceux qui veulent voyager léger). Pour moi il est même indispensable (d’ailleurs Nikon doit penser un peu comme moi, puisqu’il en a doté le D700 ;-)
    Je suis parti à Bali sans emporter aucun de mes 3 flash ! Et j’utilise des boîtiers avec flash intégrés depuis des années…
    J’espère dons trèc fort que le successeur de l’EOS 5D en sera équipé !

  18. En même temps jean-François, ce n’est pas parce que Nikon intègre un flash sur un D700 que ça va devenir un élément standard. Compte tenu de ma spécialité, je n’utilise que rarement le flash, mais quand c’est le cas, je monte mon 580ex. Les obstacles du flash intégré : résultats souvent pauvres, impossible d’utiliser un diffuseur de lumières (je suis un inconditionnel du Lightsphere de Gary Fong) et obstacle de taille à l’étanchéité. Je suis donc persuadé que le successeur de EOS 5D n’embarquera pas un flash intégré. On parie ? Résultat dans quatre jours… ;)

  19. oui, je comprends ton point de vue évidement.
    Mais en reportage (type voyage), le flash c’est trop lourd à transporter (comme le pied d’ailleurs), très encombrant et ça ne sert pas souvent (c’est d’ailleurs très moche les images au flash), d’autant moins souvent qu’on peut monter en sensibilité 800 ou même 1600 ISO…
    Et puis je n’ai jamais eu le moindre problème d’étanchéité de toute ma carrière (avec des appareils non tropicalisés style 20D ou 450D) et ce depuis des années et des années (lire aussi dans mon bouquin).
    Donc je me contente du petit flash embarqué qui fait souvent merveille (si, si, j’ai plein d’exemples, lire dans mon bouquin)… Donc si le successeur du 5D n’avait pas de flash, (possible) et bien ça ferait une bonne raison supplémentaire… de passer chez Nikon ! ! !

  20. Trop lourd, je compatis. Sinon, tu mets le doigt sur un détail essentiel du nouvel EOS, la plage de sensibilité. De ce point de vue Canon est à la traîne de qui tu sais et pas que. De là à switcher vers Nikon il y a un pas que je ne franchis pas, enfin… pas pour le moment.

Postez un commentaire