Warning: fopen(/homepages/46/d519583683/htdocs/wp/wp-content/wptouch-data/debug/20140820-1b292fb2ff.txt): failed to open stream: Disk quota exceeded in /homepages/46/d519583683/htdocs/wp/wp-content/plugins/wptouch/core/class-wptouch-pro-debug.php on line 33
Essai (express) de la sonde Datacolor Spyder 3 Elite - photoetmac.com

Essai (express) de la sonde Datacolor Spyder 3 Elite

12
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

J’ai depuis quelques temps déjà une sonde Datacolor Spyder3Elite (site anglais ici) que l’on m’a gentiment prêté et que je n’avais pas eu beaucoup le temps d’essayer jusqu’à présent. Voilà qui est fait ce soir…

Spyder3elit_extrasCette sonde que l’on trouve aux alentours de 250 € est l’une des plus récente et une concurrente directe de la Eye-One Display (aux alentours de 209 €). Elle n’est pas directement concurrente de la XRite Color Munki Photo qui coûte 513 € et réuni dans un même boîtier une sonde et un spectrophotomètre permettant la création de profiles d’impression.

Je n’ai pas encore eu l’occasion d’essayer la ColorMunki. Pour ce qui me concerne, les résultats que j’ai obtenu jusqu’alors en installant les profils des fabricants de papiers m’ont toujours paru très concluants. J’ai pas mal imprimé avec mon Epson R 1800 ainsi qu’avec une Epson R 2400 et je me suis régalé avec les papiers Epson (notamment le superbe Sumerset Velvet mat) en utilisant les profils livrés par le constructeur. J’ai également pu essayer divers papiers Moab pour lesquels j’ai pu télécharger des profils sur le site Moab.

Je ne pense donc pas avoir besoin d’un outil de création de profils papiers. Mais si vous imprimez tous les jours sur de multiples
supports différents, il faut voir… Comme je n’aurais sans doutes pas le temps de la tester avant longtemps je vous invite à lire l’avis de Volker sur la question.

Mais revenons à la Datacolor Spyder3Elite. Je me suis attaqué à la calibration et à la caractérisation de mon Dell 2408 et de son espace Wide Gamut qui à posé quelques soucis à certains. Tout s’est bien passé et j’ai pu arriver à un équilibrage très précis. Le profil établi me semble tout à fait équilibré alors que ma vieille sonde Monaco XRite me donnait une très légère dominante violette (quasi imperceptible). Les valeurs sombres sont également un peu plus sombres que mon ancien profil, ce qui donne une vision un peu plus contrastée des images.

_mg_1498_sonde_spyder3

J’ai également testé la Datacolor Spyder3Elite
sur mon MacBook Pro (caractérisation uniquement, pas de calibration
possible). Comme sur le Dell, le profil est également équilibré, à
peine plus vert et un poil plus contrasté que celui crée par ma vieille
Monaco, ce qui est assez conforme à ce à quoi je m’attendais.

Le plus intéressant
est que cette sonde est capable de calibrer
les vidéos projecteurs… Ah ! Voilà quelque chose d’intéressant, qu’il
me faudra essayer un jour avec le Epson de la Nikon School.
Malheureusement, c’est aussi là que commencent les soucis pour moi…
Car malgré tout mes efforts, le logiciel (mis à jour) persiste à
considérer mon second écran comme un video projecteur, ce qui m’empêche
de le calibrer. Après une demie-heure de redémarrage et d’essais
divers, toujours rien à faire ! Je laisse donc tomber le calibrage du
Dell 2407 qui est assez bien calibré d’ailleurs par ma vénérable Monaco
XRite…

Mais au final il subsiste une légère différence entre les deux
écrans, le 2408 calibré par la Spyder étant à peine plus vert et
contrasté que le 2407. Je pourrais tenter d’approfondir cette question
par exemple en débranchant le 2408. Mais la différence n’est pas énorme
et je n’en ai plus le temps…

Le
logiciel qui pilote la sonde a beaucoup évolué lui aussi (pas seulement
l’interface) et se compose de trois modules : SpyderProof,
SpyderConsole et SpyderMatch qui permet de matcher plusieurs écrans (je
ne l’ai pas à ma disposition, peut-être est-ce à cause de cela que je
n’ai pas pu calibrer mon second écran ? Reste à creuser cette
question). Toujours est-il que ce logiciel, s’il semble très complet
n’est pas vraiment le plus convivial que j’ai pu essayer…

Avec l’arrivée de Spyder3Elite, la gamme des outils de calibrage pour
moniteurs Datacolor se répartit aujourd’hui ainsi :

  • Spyder2express : 85 €HT.
  • Spyder2Studio : 135 €HT.
  • Spyder2PRO : 165 €HT.
  • Spyder3Elite : 215 €HT (259 €TTC).

Vous trouverez d’autres informations sur la Spyder3Elite chez l’ami Volker Gilbert qui a touché l’objet de près…

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

12 commentaires

  1. Bruneton EricPosté le

    bonjour Jean-François,
    Deux petites infos pour compléter ton témoignage:
    - sur le site de Datacolor, un menu « Product Finder » aide l’utilisateur à définir son produit dans la gamme Spyder par une successions de questions sur son besoin http://www.datacolor.eu/fr/produits/product-finder/index.html
    - effectivement, la fonction de synchronisation de plusieurs écrans n’est disponible que sur le modèle Elite par le menu Action > StudioMatch
    - le modèle Pro devraient néanmoins permettre de régler plusieurs écrans de façon indépendante.
    Pour ma part, je trouve l’utilisation de cet outil satisfaisant, et arrive à un meilleur résultat, un moindre écart, entre mes deux FlexScan L557 qui ont évolué différemment qu’avec mon ancienne Monaco.
    Toujours le même bémol sur la réglage des écrans qui n’ont qu’un bouton de luminosité, je ne suis pas certain d’arriver au meilleur résultat. Les paramètres disponibles de réglages des écrans seront vraiment un critère important de mon prochain achat.

  2. Salut,
    J’ai la spyder 3 en version Pro et j’en suis déjà très satisfait pour utiliser au mieux les profils des différentes tireuses que j’utilise par le biais d’internet. Après, juste une petite question, quel est le gamma à utiliser lors de la calibration ? 2 ? 2.2 ? 1.8 ?
    Je travaille sur Imac G5 et Macbook core 2 duo.
    Merci.

  3. Normalement un gamma 2.2 est à choisir dans le cadre d’une utilisation normale (pour regarder ses photos à son bureau ou à la maison) alors que l’étalonnage à 1.8 permet d’avoir un rendu proche de celui d’une impression.

  4. Euh sinon, cette sonde à l’air bien mais je pense que je vais plutôt me tourner vers la version Pro (pas besoin d’étalonner deux écrans ou un projecteur).
    D’après le magazine « Chasseur d’images » la Munki est très bien mais 513€ ça fait cher pour une sonde (sachant que j’ai payé mon écran Dell 2408 600€, ça fait la sonde pratiquement au même prix que l’écran)

  5. Simon N.Posté le

    Bonjour, que signifie « caractérisation uniquement » pour le cas du MacBook Pro? Je cherche à calibrer correctement le mien mais ne sais pas quelle sonde utiliser..
    Merci d’avance.

  6. Je viens d’acheter la Spyder 3 Pro et j’ai essayé de calibrer mes écrans avec mais je me demande ce que je dois penser du résultat.
    J’ai un iMac core2 duo (pas la version alu donc un écran mate) sur lequel j’ai branché via HMDI un dell 2408. Bien entendu les écrans ne sont pas comparables notamment au niveau du gamut. Mais le résultat est très différent. Le Dell ressort beaucoup plus foncé et les couleurs beaucoup plus vives, surtout le rouge. Du coup je me demande si je peux me fier au résultat affiché par le dell ou si celui du mac est plus correcte.
    Si quelqu’un a une idée je suis preneur parce que là je suis un peu perdu…
    Merci beaucoup
    Brice

  7. Après avoir relu cette page avec attention je viens de voir que je rencontre le même problème que vous concernant le second écran. Moi aussi, avec la maj du soft il considère mon imac comme un vidéoprojecteur!!
    J’ai contacté le sav datacolor par mail et ils m’ont dit d’essayer de tout effacer et réinstaller. Je n’ai pas encore eu le temps d’essayer mais je pense que si je ne suis pas le seul alors ça risque fort peu de fonctionner. Si qualeu’un a une solution pour ce problème…??
    Merci
    Brice

  8. A priori la Spyder3Elite permettrait donc de calibrer de manière correcte le Dell 2408 ? Cela permet il de résoudre le problème de sursaturation ?
    Frederic

  9. Bon moi j’ai essayé de tout réinstaller comme le sav me l’a conseillé… effectivement j’ai résolu le problème de détection du deuxième écran qui est maintenant bien reconnu comme un lcd et non plus comme un beamer. Par contre, après calibration je trouve toujours les résultat assez étrange. J’arrive avec les ajustements RVB du l’écran à un réglage très précis lors de la calibration mais le résultat final reste trop saturé, trop rouge et trop sombre. Pourtant tout le monde dit que cet écran est trop lumineux mais moi, à 50% luminosité les noirs sont bouchés. Mon iMac me donne de bien meilleurs résultats… c’est invraisemblable. Je me demande si c’est la luminosité ou le contraste qui pose problème mais sérieux… après calibration c’est vraiment limite mieux qu’avant….

  10. Bonjour !
    Je sais que j’envoie un commentaire sur un post qui date de 2008…mais je viens de le découvrir…avec bonheur ! Je passe de l’argentique au numérique et même si les nuages se dissipent peu à peu beaucoup de choses restent encore obscures…peut-être pourrez-vous m’aider…
    Je dois étalonner mon écran et pour cela, je pense acquérir la spyder3 Elite mais le labo avec lequel je travaille me propose de télécharger ses profils ICC. Qu’en pensez vous ? Si je fais ça, je dois quand même étalonner mon écran ? Merci beaucoup pour vos lumières !

Leave A Reply