web analytics

Conditions de travail dans les usines d’ordinateurs Chinoises

10
BILLET PRÉC.
BILLET SUIV.

Un reportage de plus sur les conditions de travail qui règnent dans les usines Chinoises qui fabriquent nos ordinateurs pour le compte des géants de l’informatique (pour une fois vous pouvez le visualiser légalement et gratuitement sur le site de la Télévision Suisse).

On y apprend notamment que plusieurs usines sous-traitantes d’Apple, Acer, Dell, HP et Fujitsu Siemens violent systématiquement certaines lois du travail Chinoises : notamment l’obligation de donner un jour de repos par semaine aux ouvriers, la limitation à 36h supplémentaires par mois, l’obligation de fournir une assurance maladie… Et l’on note qu’à chaque fois Apple est citée comme cliente des sociétés fautives.

Steve Jobs aura-t-il les moyens de s’attaquer à ce chantier là ? On peut en douter, car l’exploitation des travailleurs Chinois est véritablement la clef de voute de toute l’économie High-Tech…

Tsr1_2

BILLET PRÉC.
BILLET SUIV.

10 commentaires

  1. Si on veut faire jouer notre rôle de consommateur comme dit la présentatrice, il nous reste quoi comme choix de marque ? Je suis presque sûr que même les bouliers chinois sont fabriqués dans ces conditions, sans parler des vêtements, des jouets, des jeux et bientôt des voitures….

  2. Merci de nous rappeler dans quelles conditions sont fabriqués nos joujoux, et comment se construisent les marges bénéficiaires de certaines marques que certains adulent au-delà de toute décence.

  3. C’est bien triste tout ca car à aucun moment un boycott n’est envisageable.
    Lequel parmi vous serait capable de renoncer à son mac et de chasser un ordi fabriqué dans le respect du travailleur ?
    Donc c’est très mignon de dénoncer, le truc dommage c’est que nous entretenons ce système.
    Et moi le 1er, j’entretiens le système, je vais même travailler dedans.

  4. « c’est très mignon de dénoncer »
    Mignon, je ne sais pas mais plus efficace que de continuer à nous vautrer dans le fétichisme des machines.
    Si personne n’avait jamais tenté d’éveiller les consciences, les enfants européens travailleraient encore dans les mines, les vêtements Gap, nike et consorts continueraient d’être fabriqués par des gosses enfermés dans les usines.
    Or ils ne le font plus, et pourtant on continue de se chausser, s’habiller, etc.
    Comme quoi c’est peutêtre mignon, mais c’est aussi utile.
    Le fait que tu travailles dnas l’informatique ne t’oblige pas à te mettre des oeillères ou à te dire: « qu’y puis-je? »
    Science sans conscience n’est que ruine de l’âme, comme disait l’autre

  5. Qui sont les fautif ?
    Apple ? ou les directeurs des usines concernés ?
    Pi c’est pareils, il y a des lois en chine aussi, a eux de mettre en place des contrôles pour que les lois soit respecté, c facile de toujours taper sur les même mais au final la responsabilité ne va pas a apple, après on peu leurs reprocher qu’il ferment les yeux.

  6. realface, paris on

    En tant que photographe pro, nous sommes autant responsable que les grosses boites…
    êtes vous prêts à payer 10 000 euros pour un mac pro ? 15 000 pour un D3 ? c’est notre propre modèle économique qui serait mis à mal…
    Aura-t-on la conscience plus légère si ils obtiennent tous leurs jours fériés et leurs heures sup payés ?
    Ce serait intéressant de connaitre le surcout d’une telle production en France avec les salaires ad hoc…

Leave A Reply