web analytics

Le Sony Alpha 200 remplace un Alpha 100… fort démodé !

13
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

De tous les reflex que j’avais essayé pour la rédaction de mon Guide des Reflex numériques 2008, le Sony Alpha 100 était le plus ancien… et le plus démodé (analyse complète ici). Il aura fallut attendre longtemps pour le voir remplacé, voici enfin (comme prévu) l’Alpha 200 proposé aux alentours de 600 € boîtier nu et 700 € en kit avec un 18-70 mm… Et qu’il faudra comparer attentivement avec le Canon EOS 450D attendu en février, ainsi qu’avec les futurs Nikon et Pentax.

Cx62700_wsal1870_right_low_s_2

Détail intéressant, Cet Alpha 200 présente une protection « tous temps »… Voilà une nouvelle qui risque de faire bouger les lignes, car en dessous des 1000 € seul le Pentax K10D bénéficiait jusqu’alors de cette caractéristique (relire ici le dossier Pentax que j’avais concocté pour Le Monde de la Photo).

D’un certain point de vue, c’est une très bonne chose qui va pousser les leaders en place Canon et Nikon à réagir (à nous proposer des écran 3 pouces en entrée de gamme qui sait ? )… Mais d’un autre point de vue, on peut s’interroger : en effet qui a vraiment besoin de la tropicalisation ?

Mis à part les photographes travaillant en mer ou en montagne, mon idée est qu’assez peu de personnes sont réellement concernées… Moi-même qui rencontre parfois des conditions parfois difficiles (jungles, déserts, neige), je n’ai jamais été gêné par l’absence de tropicalisation des ancêtres du Canon EOS 40D.

À relativiser donc ! Pour des gens qui n’ont jamais voyagé, la tropicalisation touche au fantasme… Un peu comme ces citadins toujours équipés d’un couteau Suisse qui roulent en 4×4 par « sécurité » et pour mieux monter sur les trottoirs ! Alors qu’il est possible de traverser le Sahara en 404…

Mais d’un point de vue Marketing, je veux bien croire que l’argument fasse mouche. Tant mieux pour Sony, tant mieux pour tous ceux qui font des photos sous la pluie ( ! ) et tant mieux pour tous les photographes… Car une concurence dynamique entre tous les constructeurs est la meilleur chose qui puisse nous arriver.

Cx62700_cardslot

Mais l’on aurait sans doute préféré voir arriver une fonction anti-poussière optimisée qui ne soit pas une simple utilisation « opportuniste » d’un dispositif anti bougé non conçu pour cela à l’origine (relire ceci)…

Pour le reste des caractéristiques techniques, pas trop de surprises… En fait, Sony ne s’est pas trop foulé ! L’écran passe à 2,7 pouces. La vitesse stagne à seulement 3 images / sec… Et même pas de sortie HDMI (alors que Sony était attendu à ce niveau pour nous offrir de beaux slide-show en haute definition).

  • Autofocus amélioré.
  • CCD de 10,2 millions de pixels (taille APS-C).
  • Sensibilité en hausse jusqu’à 3 200 ISO avec réduction de bruit.
  • Stabilisateur amélioré (gain jusqu’à 2,5 à 3,5 vitesses).
  • Système anti-poussière.
  • Écran LCD de 2,7 pouces.

Comme je ne suis pas fan du copier collé, je vous envois directement ici lire le communiqué de presse de Sony. Vous l’avez compris, ma première impression, c’est plutôt « bof, bof, bof »… Mais j’aurais certainement l’occasion de le prendre bientôt en main et si je changeais d’avis, je ne manquerais pas de vous en informer.

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

13 commentaires

  1. Oui, Sony a quelques chances du côté des amateurs… Mais pas la moindre du côté des pro je le crains !
    D’une part grâce au parc optique de Canon et Nikon
    D’autre part lorsque l’on voit un D300 ou un EOS 40D, on se dit que Sony a du travail !

  2. C’est un point qui m’a toujours inquiété faute d’avoir les renseignements ou des témoignages. Les hivers et printemps peuvent être difficiles au Québec. Par des températures à -20c et plus, après quelques heures, il se forme une couche de glace de quelques millimètres sur la molette et les boutons qui sont près de la bouche. Même si je déglace l’appareille avant de le ranger dans mon sac, j’ai toujours peur que ça s’infiltre un peu dans le boitier en fondant. Les printemps et automnes la neige fond immédiatement au contact du boiter et l’eau à tendance à s’accumuler près des boutons. Combien de fois je n’ai pas osé sortir l’appareil sous la pluie devant un magnifique panorama faute d’avoir un sac prêt à servir.
    Quelles sont les limites des boitiers non tropicalisés, ce n’ai pas évident à savoir à part en prenant le risque pour voir.

  3. @ Marc : l’A700 n’a pas à rougir face au 40D… ;-)
    Sony sera susceptible de tailler sa part du gâteau du marché pro à condition qu’ils sortent un boitier digne d’un 1D ou D3 et qu’ils consolident sérieusement leur parc optique haut-de-gamme…
    A mon avis, ça prendra du temps, mais c’est faisable! Reste à voir si les ambitions de Sony vont jusqu’à toucher les pros où « seulement » les « experts » et « semi-pro »… RDV à la PMA!!! :-p
    Grâce à Sony : « I’m shooting in the rain…… pour moins de 1000€ !!! »…. :-ppp
    D’accord avec vous, la tropicalisation n’est que rarement indispensable.

  4. Rien que que le terme « tropicalisation » me hurler de rire !!
    Combien en ont vraiment besoin?? Ceux là ont des boitiers pro et n’ont pas attendu sony.
    Quand aux amateurs, ca leur donne plus une contenance, une allure héroïque, l’impression qu’ils sont prêt à aller à shooter au bout du monde ou au bout du jardin de la belle mère….

  5. Rien que que le terme « tropicalisation » me hurler de rire !!
    Combien en ont vraiment besoin?? Ceux là ont des boitiers pro et n’ont pas attendu sony.
    Quand aux amateurs, ca leur donne plus une contenance, une allure héroïque, l’impression qu’ils sont prêt à aller à shooter au bout du monde ou au bout du jardin de la belle mère….

  6. bonjour, moi je suis content de cette news…
    faudrat attendre les téstes pour plus d’objéctivité.
    il y a une image du « amateur » assez reductive, kome les autres d’en bas…
    -un amateur qui à l’oeil.

  7. Quel image de l’amateur!! Incroyable tant de prétention!!
    Et même si peu en auront besoin, voila une bonne nouvelle pour les amateurs qui apprécient les conditions difficiles sans avoir un budget énorme!
    Et je rajoute qu’il y a des pros, dont moi, qui travaillent avec des boitiers entrée de gamme. Tous les pros n’ont pas le budget necessaire à l’achat d’un 1D. Et ca ne m’empêche nullement de réaliser des couvertures de magazine! :)

  8. Quelques samples circulent déjà :
    http://masterchong.com/v2/dslr-guide/sony-alpha-dslr-a200-real-world-sample-photo.html
    http://masterchong.com/v2/dslr-guide/sony-alpha-200-a200-iso-100-iso-3200-sample-photos.html
    Ça me paraît pas mal du tout, non?
    Si le 450D et le D80s? D90? ou autre gardent le capteur de 10MP, y’a moyen que Sony se taille la part du lion… ;-)
    A oui, pour les objectifs, le nouveau Carl Zeiss 24-70 f 2.8 SSM pourrait bien être le début de l’offensive de Sony sur le marché pro (A900 à la PMA?)… ;-)

  9. @ Marc…
    quand on voit le 40D, on se dit que Sony a bien travaillé et est au même niveau que CAnon….c’est rassurant je trouve.
    Quand à l’A200 il me semble très bien positionné en terme de prix et niveau technique.
    Une bonne nouvelle pour tous, que l’on soit équipé Canon, Nikon, Pentax, Sony ou autres….

  10. moi qui suis un simple amateur je savait meme pas que je pouvais faire de le photo sous la pluie avec ce sony a200 que je viens d’acheter hier , car aux debut je voulais m’acheter le canon eos400 mais on mas pas dit que du bien au niveaux des optiques alors moi qui travailler avant avec un minolta 505si super qui ne mas jamais deçus par ailleurs.Donc quand le vendeur m’as dit que mais optique que j’avais deja telle que af 75-300 et le 28-80 s’adapter deçus que je n’ais pas hesiter que je l’ai pris et pour l’instant c’est que du bonheur jusqu’a la telecommande qui s’adapte aussi, voila ils et peut etre top tot pour en dire que du bien mais pour moi j’en suis tres comptant j’attend avec impatience les premier orage pour faire de belle images de foudre…

  11. Quelle vanité dans certains de ces commentaires…
    J’ai encore passé ma soirée de Samedi à shooter de l’urbain sous la pluie, les plus belles lumières citadines… Il est des photographes amateurs qui photographient par goût de la belle lumière, quelles que soient les conditions climatiques, et des experts auto-proclamés qui pendant ce temps prennent de haut les débutants « frimeurs », au lieu d’aller se mouiller…
    Je repars faire mes traitements ;-)

Leave A Reply