web analytics

Le coup de gueule de Chasseur d’Images… plus un conte moderne !

54
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Si d’une main « Canon se paie les blogs » comme le dit très bien Zone-numerique et comme nous l’expliquions ici-même… De l’autre Canon « coupe les vivres » à Chasseur d’Images ! En retirant ses pubs… Ahah ! Si ça n’est pas une belle stratégie de la carotte et du bâton ça ? Voici ce qu’on peut lire chez eux ce soir :

 » …un incroyable coup de bâton : les annonces prévues pour Chasseur d’Images ont été transférées à un autre magazine ! En 30 ans d’existence, c’est la première fois que nous subissons une telle mesure « 

Imgphp A consulter absolument sur le site de Chasseur d’Images, à qui j’exprime d’ailleurs ma confraternelle solidarité et celle (je le suppose) d’une majorité de lecteurs de Macandphoto.

Je suis d’ailleurs près à échanger mes 15 barils de blogs quotidiens gratos (surtout s’ils venaient à être envahi de publi rédactionnel)… contre un seul baril mensuel payant de Chasseur d’image (même s’il devait augmenter)… Même si je persiste à trouver leurs Une furieusement ringardes (mais un Chasseur d’Images design, perdrait son âme ! Alors ne changez rien les gars).

Et j’en dirais autant de la plupart des mensuels photo Français : Réponse Photo, Le Photographe, Déclic Photo, Le Monde de la Photo…

Même si c’est bien à Internet (et particulièrement à Rob Galbraith), que l’on doit d’avoir mis le doigt sur le problème d’autofocus de l’EOS 1Dmark III (qui n’était donc pas une légende comme je l’avais d’abord supposé) et qui apparement, à coûté ses pages de pub à CI.

Maintenant, cauchemardons un peu ensemble… « Psychotons » un bon coup et imaginons le pire scénario possible : un cauchemard digne de 1984…

Nous sommes en décembre 2017 ! Plombé par le prix du papier (il n’y a plus d’arbres à couper), les coûts salariaux et le baril de pétrole (à 200 USD on ne livre plus les kiosques), la presse écrite vit ses dernière heures ! Car il est devenu bien trop cher d’imprimer, à l’heure ou les écran souples et le iPaper d’Apple (qui vient de passer à la 7G) ont conquis les foules connectées 24h sur 24…

Les quotidiens et les mensuels qui ont tardé à investire sur le net sont au abois ! Ils sont débordés par des armées de bloggers au chomage, qui informent gratuitement le monde entier (tous les emplois étant délocalisés, ne nous reste que la matière grise et beaucoup de temps à tuer depuis l’avènement des « 25 heures »)…

Pour survivre, ces millions de blogeurs (dont une minorité d’ex-journalistes nostalgiques prêt à tout pour reprendre la plume) sont sponsorisé par des industriels (Monsanto, Microsoft, Sony, Mac Donald, Apple, Areva, Canon, Philipp Moris, Samsung, EADS, Gazprom) qui financent leur travaux et sponsorisent leurs reportages au nom de LA liberté d’expression !

Dans le même temps, ces industriels ont fermé les groupes de media qu’ils s’étaient offert au cours de deux décénies précédentes et n’investissent plus un centime
dans les quelques feuilles de choux indépendantes qui subsistent…
D’une part, car elles ne sont lues par personnes, mais en plus car elle
refusent toujours aussi obstinément, de laisser valider leurs articles par les annonceurs avant
parution (alors que c’est pour leur bien… quelle attitude rétrograde).

D’autant que les annonceurs proposent même gratuitement leurs services de
correction orthographique et stylistique en ligne (comme moi, la dernière
génération  de journaliste ne sait plus trop écrire en français, victime de
la généralisation du texto et de la crise de l’éducation qui a suivi sa
privatisation)…

De la science fiction ? Oui rassurez-vous. Car Chasseur d’image
bouge encore et les mensuels ont tout plein de lecteurs fidèles… Une
bonne raison à cela : on ne trouve pas en un mois de surf sur le net,
un quart des infos que l’on peut lire dans les mensuel photos que l’on
achète en kiosque actuellement !

Paradoxalement, le
salut de la presse écrite pourrait peut-être bien venir du publi
rédactionnel lui-même, s’il persiste à s’inviter sur les blogs avec pour effet
immédiat de décrédibiliser tout ce qu’on y trouve (décridibilsant sans faire de détails y compris les blog ne publiant pas de publi rédactionnels)…

Ce soir encore,
j’ai découvert une nouvelle campagne tout à fait épatante, qui touche de près notre métier de photographe (pas de noms, c’est la règle) ! Je pense qu’il serait intéressant d’écrire un article sur ce sujet, mais je me l’interdit à cours terme, car je suis lassé des polémiques et des commentaires agressifs. Il s’agit d’ailleurs d’une cause déjà perdue…

Lisez nos blogs, mais de grâce continuez
à acheter des journaux… (tiens la direction du Monde démissionne). Et n’hésitez pas à réagir en commentaires, je
ne censure que ceux qui franchissent la ligne rouge

MAJ : Je reviens rapidement sur la stratégie du « bâton » dont nous avons eu ici un exemple rare… Extrèmement rare même… Car ce genre de conflits ne finit habituellement pas sur Internet ! On peut dire que Chasseur d’Image est « gonflé », on le savait déjà d’ailleurs…

Pourtant ce moyen de
pression aussi simple qu’inavouable (qui consiste tout bêtement pour
l’annonceur à « menacer de retirer ses campagnes publicitaires »), n’est pas si rare dans la presse traditionnelle… Si, si ! Cela arrive
parfois… (rarement, mais cela existe bel et bien).

J’en ai moi-même
été le témoin direct, alors que j’étais Rédacteur en Chef du Hors Série Glisse de VSD. Bien avant cela, j’ai vécu ce type de chantage alors que
j’étais Rédacteur en Chef des HS Surfneige du mensuel Planchemag… Et oui ! Je ne crache pas dans la soupe. Je ne cède pas non plus à la
« théorie du complot »… Mais je rapporte des faits dont j’ai bel et bien été
le témoin… Heureusement ce type de « bâton publicitaire » à deux
limites :

  • D’abord, il ne concerne pas encore les blogs qui ne sont
    pas envahis de pub (car on ne s’improvise pas si facilement Chef de
    pub). Faute d’interlocuteurs, les communicants doivent donc inventer
    d’autres moyen pour toucher les auteurs de blogs (d’où l’irruption du
    publi-reportage)…
  • Ensuite, ce « bâton publicitaire » perd de son efficacité
    lorsque le marché de la pub se porte bien et que les annonceurs se
    bousculent au portillon ! C’est d’ailleurs le cas dans la photo
    numérique, ou de nouveaux annonceurs investissent le secteur avec de
    gros moyens…

Voilà qui explique que tant que marché publicitaire est sain, on ne
peut CERTAINEMENT PAS suspecter les journalistes de la presse écrite de
subire des pressions des annonceurs… ni de manquer d’objectivité ! Ce qui explique « en partie » la liberté de ton de Chasseur d’Image qui peut se permettre de « balancer », car sa régie pub ne manque pas d’annonceurs pour remplir les pages laissées vacantes !

Soyons clairs : depuis que je lis la presse photo, jamais je n’ai
suspecté la moindre compromission de la part des Chasseur d’Images,
Réponse Photo, Le Photographe, Déclic Photo, Reflex Numérique (devenu
le Monde de la Photo.com), etc…

D’ailleurs, tous les journalistes de ces media se connaissent,
s’estiment et… se surveillent ! Plus généralement, les journalistes de
la presse écrite (et de la presse photo en particulier) sont tous de
vrais professionnels dont le salaire dépend directement de la
CREDIBILITÉ de leur journal. Ils sont tous fiers de leur carte de
presse et défendent farouchement (jusqu’à l’excès parfois) la déontologie de notre métier… Rien de tout ça sur les blogs : dont les auteurs sont pour la plupart individualistes et peu motivés à l’idée de se regrouper pour agir ensemble… Il n’existe pas encore à ma connaissance d’associations, de syndicats ou de fédérations de blogers, telles que l’on en trouve dans la presse et dans la photo.

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

54 commentaires

  1. ahah ! Quel pamphlet, très bien tourné…
    Très amusant et un peu flippant, car pas si irréaliste que cela !
    Continue, tu es dans le vrai.

  2. Philippe RothPosté le

    très bon papier. Merci ! On connait depuis longtemps le danger !
    Le pouvoir est au plus riche, de plus en plus… Avec la mondialisation les contre pouvoir (qui ne sont pas mondialisés) faiblissent !
    Le monde de demain ne sera pas le même. Pas certain qu’il soit meilleur… En attendant profitons du bling bling !

  3. Pour info, on ne coupe pas d’abre pour la fabrication du papier (encore un légende écolo à 2 balles) mais avec de la sciure de bois.

  4. Juste une info : Si si, on coupe du bois pour la pâte à papier….on rase même des milliers de km2 pour ça, mais je vous rassure, pas en France , hein… en Malaisie, en Indonésie surtout, faut dire que la demande pour les photocopieurs est exponentielle… Et puis il y a aussi toutes les forêts d’Amérique du nord, plus des îles du Pacifique qui n’intéressent personne, mis à part la biodiversité… enfin ce qu’il en reste.
    Et puis quand c’est pas la pâte à papier, dont le cout explose, en Indonésie et Malaisie, on raye de la carte des centaines de milliers de Km2 chaque année, juste pour produire de l’huile de palme pour la blédine de vos gamins, pour votre pain de mie, pour vos céréales, pour des tas de conneries alimentaires industrielles, et aussi pour …. rouler avec l’air con mais détendu. Ben oui, pour rouler aux « biocarburants ». Pardon, AGRIcarburants…
    Excusez moi, c’était le coup de gueule du matin, entre le publi-reportage qui remet ça sur un blog pour parler des agences mondialisées à la con qui font croire aux amateurs qu’ils vont pouvoir se faire du pognon sur le dos des pros, , Canon qui me rend mon Mk III hier avec l’AF réparé mais qui n’ont rien fait sur le capteur (rappelez-vous), donc retour à la case départ pour le boitier sauf que c’est les fêtes de fin d’année, blablabla… plus la petite note « écolo » dans le blog de mon pote JEF, ben ça y est, suis de mauvais poils!
    ARGGHHH !
    Ha, au fait, pour savoir à quoi ça ressemble une forêt équatoriale rayée de la carte pour faire de l’agro-carburant, allez donc jeter un oeil là :
    http://www.christophe-courteau.com/fr/galerie/zoom.asp?pre=33666&NumPhoto=33692&suiv=32926&Rub=721
    C’est beau, la légende écolo, hein…
    :o(

  5. Ah que cela est bien dit… !!!
    Quel grand dramaturge ce Jean-François. Te lire à 8h50, ça ne me donne envie que de deux choses, prendre mon petit bonhomme de 11 mois dans les bras pour un gros câlin et d’ouvrir une crêperie…
    Jounaliste, photojournaliste, photographe, quel avenir ??? ça y est… J’ai les boules….!!!
    Et puis c’est malin, hein !!!! Maintenant je n’ai plus envie d’acheter CANON. Encore un post pour nous faire aller vers la concurrence. Tu es trop fort JF !!! (Humour, bien sur !!!… Humour, parce qu’il ne nous reste plus que cela, en rire.)
    Bon en espérant que la plupart d’entre vous ne se sera pas petit-suicidé en nous lisant.
    Maintenant, dans quelques jours, c’est Noël et peut-être… Aurons nous droit à un
    miracle, avec le baril de pétrole qui va se souvenir qu’il a été côté à 25 USD, ou Canon qui va nous dire « c’était pour rire !!!, ou non, ouvrir une crêperie c’est très « C– » comme projet, une blanchisserie, c’est mieux…. ;-)
    En tout cas, moi, j’en rigole…
    Aller, je vous laisse avec vos petits suisses.
    Aymeric,

  6. @ Christophe, qui a posté juste en même temps que moi…
    Je suis d’accord avec toi en ce qui concerne toutes ces forêts dites « d’exploitation » ou tous ces hectares qui n’intéressent personne est que l’on a rasé.
    Je pense que nous avons vu la même chose. Le monde est moche. Je précise, et cela à été le sujet de mon dernier reportage en Amérique du Sud, la déforestation de la forêt Amazonienne, légende ou réalité. Bah c’est réalité, entre les routes et les espaces d’industrialisation par les grands groupes capitalistes issus de la mondialisation, La forêt recule, et le bois et transporté à quelques kilomètres pour se voir offrir un avenir de putréfaction. En gros; ils rasent pour se faire du dollar à moindre coup, se foutants un peu de la biodiversité et de l’avenir générale de la planête.
    Maintenant, pour la petite note Politico Ecolo Buisiness, c’est bien à vous que notre état vous demande de payer une « eco taxe » alors que vous ne polluer certainement pas autant que les industriels en manque de Dollars. Bref, ….
    Canon est en train de merdouiller sur toute la ligne. Ca ma fait penser à une discution que j’ai eu, une fois avec mon assistante, qui me soutenait que Nikon avait plus d’avenir que Canon… Soeur Ann DORMENAC’H aurait elle vu venir le déclin de Canon ??? En va se poser la question …
    @ Christophe toujours, tu as refais ton site ou c’est moi qui ai la mémoire qui flanche… ???
    Aymeric,

  7. Merci pour l’info.Ce n’est malheureusement pas un cas isolé.J’ai travaillé pour un titre de la presse éco qui à l’époque était très critique .Des grands groupes faisaient pression avec chantage à la pub pour éviter certains articles.Bilan :ce titre n’est plus que l’ombre de lui même
    Je suis très content d’être en Nikon depuis 24 ans .Cela m’aurait embêté que Nikon fasse cela.Mais d’après ce que j’ai lu c’est la bêtise d’un homme du marketing France qui est responsable de cela.Je souhaite une large publicité négative pour ce procédé.Et merci aussi pour ta campagne anti publi-reportage .Décidément encore Canon.Ils sont tellement peu sur de leur produit pour faire cela

  8. Franchement je ne vais pas pleurer sur le sort de CI, à part des photos moches fournies par les lecteurs et quelques kilos de pub pour les gadgets Photim il n’y a pas grand chose dans ce magazine.

  9. Il est vrai que les pubs Photim de CI font toujours l’effet toujours d’un mercantilisme consommé. Peut-être parce qu’elles sont si moches…

  10. … ce ne sont que des pub !
    Et vous oubliez les test matos les gars. S’il n’y avait pas Chasseur d’Images pour tester chaque optique, chaque boîtier, ect… qui le ferait ?

  11. Je ne me suis jamais arrêté à un quelconque test d’une rédaction X ou Y pour me faire un avis sur tel boîtier ou telle optique.
    Nous n’utilisons pas ,pour la plupart, notre matériel dans les mêmes conditions, et nos attentes en sont parfois divergeantes.
    Je ne suis pas certain que Christophe ou moi-même utilisions un Canon 500mm de la même manière et dans les mêmes conditions qu’un photographe sportif ou autres.
    Je ne me fie qu’a mon propre test, et pour cela, j’enquiquine mon fournisseur afin d’avoir en main l’espace d’une semaine le matos qui, peut-être, finira sa triste carrière entre mes mains.
    Les tests de rédaction, me font marrer. On vous montre pour la 25000ème fois le pot à crayon du bureau du voisin. Quelques shoot pris de la fenêtre de ce même bureau, et il suffit que le gars soit courageux pour que vous ayez droit à quelques vues extérieures. On vous colle des shoots amateurs en fond d’article et on vous conclue tout ça avec un on aime, on n’aime pas ». Avouez que c’est balaise comme procéder.
    Et même si je suis critique, et que l’on va me dire « ah comment il est lui !!! » On avouera tous qu’aucun journaliste de ce genre de presse spécialisée ne va nous faire un test par 50° ou -50°, dans la poussière ou dans une région ou le taux d’humidité est égal au taux de cholestérol de Casimir.
    Et il est rare de voir apparaître dans ces articles/Tests, l’avis d’un vrai photographe de terrain qui, aura su demander à son matos le meilleur en conditions X ou Y.
    Ca se fait outre-atlantique, en france, les rédactions sont encore frileuses à voir débouler l’avis d’un pro.
    Pour prendre un avis et se tenir informé des news, oui pourquoi pas, mais de là à dire que c’est saintes paroles, non…
    Aller, je me suis encore fait des ennemis. Si si, j’en suis certain.
    Aymeric,

  12. Si Canon considérait toujours que Chasseur d’Images est incontournable dans ses media planning (ses plans de communication pub dans les médias), ils ne retireraient pas leurs pubs. S’ils le font, c’est soit très temporaire pour en effet « punir » CI de ses prises de position (ce qui est stupide et écoeurant, mais la pub ce n’est pas exemplaire de responsabilité citoyenne…), soit qu’ils considèrent vraiment que communiquer dans CI, ils peuvent s’en passer.
    Ce serait étonnant, et je pense qu’il est un peu tôt pour dire que c’est parce qu’il y a des blogs, gratuits, lus, et que Canon peut publi communiquer dedans. En revanche, possible que Ci soit de moins en moins lu aussi, et soit sorti de facto des media planning de certains annonceurs.

  13. Pour les tests : heu les gars, franchement, je parle aux copains professionnels franchement, vous avez besoin d’un test CI pour acheter du matos ? Moi, perso, je vais chez mon revendeur, je pose la question : c’est comment, il me dit, oui, achète, ou non, pas pour toi. Point final. J’ai acheté mon 500 mm L IS à distance, au tél portable, après avoir essayé celui d’un pote sur le terrain au Danemark (j’avais le 500 f:4,5 L non IS à l’époque). En rentrant en France la semaine suivante, il m’attendait au chaud chez Bastille…. J’ai pas eu besoin de lire CI….
    Pour le papier, faut pas charrier, le lien est marrant : la feuille de choux des pro de l’imprimé… C’est du publi-reportage en gros !
    Evidemment que les fabricants essayent d’améliorer leur image, pas pour l’environnement, mais pour leur business… comme toutes les industries !
    Aller aller, basta les « légendes.. ». Les industriels ne font pas des efforts pour améliorer l’environnent les mecs, arrêter de rêver, c’est une question d’image de marque, de tendance marketing et d’obligation légale, tout ça en accord avec l’opinion public qui évolue chaque jour d’avantage, grace aux… médias ! he oui ! … C’est pas pour faire une BA !!!
    Et c’est qui les médias ? Ben C’est nous !
    :o)

  14. Pour ce qui est du SAV Canon et du bug sur le 1D MK III, j’oublie de dire qu’ils m’ont Prêté un 1Ds, remboursé mes billets de TGV puisque j’étais monté à Paris exeprès et offert une carte mémoire…
    Et en sortant, j’ai déjeuné avec un bon pote, Nikoniste fidèle depuis 38 ans, et qui s’est fait lamentablement planter le mois dernier par le SAV Nikon qui lui a réparé un boitier avec 8 jours de retard au lieu des 2 jours SAV pro… et c’est un pote à lui qui lui prêté du matos pour repartir sur le terrain….
    Voilà, la balance est remise à zéro…
    Balle au centre.

  15. je vois qu’il y en a qui ont la science infuse alors qu’ils ne connaissent pas le secteur du papier. j’applaudis des deux mains.
    je vous laisse avec vos croyances puisque vous savez tout sur tout

  16. Pauvre CI, Canon n’a pas payé son obole ? Dur ! Un coup à être privé d’IPhone à Noël !
    Une réaction pathétique de gamin trop gâté.
    Bienvenue dans l’aire de jeux !

  17. Bon, et bien moi, je vais de ce pas acheter le dernier numéro de CI ! (je pourrais même me ré-abonner, d’ailleurs…)
    En tout cas, c’est un bon coup de pub pour ce magazine, qui est souvent taxé de prosélytisme pro-Canon. Ce type d’évènement prouve que la liberté de la presse existe (et qu’elle a un prix, d’ailleurs).
    Bravo à nos amis de Chasseur d’Images, donc !

  18. Canon, you can (or not)… :-p
    Pas de bol pour CI, très sale coup de la part de Canon! En même temps, CI étant le journal photo le plus vendu chez nous, ils se privent d’une bonne pub, tant pis pour eux après tout!
    Excellent le pamphlet! Mais un brin flippant… parce que malheureusement pas si surréaliste que ça… :-S

  19. Pour le papier… La MEGA-société où bosse mon beau-père approvisionne (intermédiaire) entre-autre quelques grands fabricants, européens et Asiatiques…
    La sciure et la copeaux, j’ai grandi dedans…

  20. Bizarre, entre ceux qui « connaissent » le secteur du papier et ceux qui ont vu sur le terrain, je me demande pourquoi j’ai tendance à être plus attentif à leur arguments !!
    Bon, et cette créperie, on l’appelle comment ??

  21. au fait, je n’ai pas dit que la sciure et les copeaux ne participaient pas à l’essentiel de la matière première pour la pâte à papier, hein…
    Faut pas me faire dire ce que je n’ai pas dit…

  22. Pareil que Cristophe, je suis de très, très mauvais poil, j’ai lu ce matin un publirédationnel (…..) à propos d’une photothèque discount ses prix dans des proportions catastrophiques pour l’usage Web.
    Pour se faire une petite gratte minable certains sont prêt à scier la branche sur laquelle ils sont. Franchement je suis écoeuré … (Ceux qui connaissent la profession me comprendrons, désolé pour les autres).

  23. ha ça, les photothèques bidons, à 2 balles la photo une fois par an, y en a qui vont déchanter…
    Et pour justifier le publirédactionnel, notre ami donne son avis sur l’interface que l’on pourrait améliorer, blablabla… ‘tain, franchement, il n’est pas photographe, c’est pas possible autrement !
    GRRRRR !

  24. Humm, j’ai lu beaucoup de choses étranges sur le papier et l’impression…
    Faut pas confondre exploitation contrôlée de la forêt et trafic de bois exotiques…
    Pour ceux qui souhaitent se faire une idée (même si c’est un groupement de professionnels, donc « forcément » c’est louche (;-), je vous suggère de regarde ce site fort bien fait…
    http://www.lepapier.fr/
    Et vive le papier !

  25. Quand un mag ne peut se passer de la pub d’une marque sur un numéro, ça s’appelle de la dépendance. Je ne lirait plus des tests réalisés dans ces conditions. Merci Canon de nous avoir ouvert les yeux !

  26. Ha c’est sûr que si jamais Nikon et d’autres grandes marques faisaient pareil, ils seraient pas dans la merde à CI !…… Parce que, c’est pas avec les lecteurs qu’ils font tourner la boutique… comme tous les journaux, c’est la pub qui fait vivre… Avant tout la pub ! Après les abonnements pour justement récupérer les annonceurs, et ensuite, dernière roue du carrosse, les ventes en kiosque… et il n’y en a pas tant que ça… Attention aux chiffres… Le magazine le plus lu… ne veut pas dire le plus vendu… un même exemplaire de CI passe dans un paquet de mains… mais ce n’est qu’un seul exemplaire…
    Le tirage est le seul indice.

  27. ha j’oubliais à propos du papier.
    encore un lien très intéressant effectivement…
    Mais je suis sûr que si tu vas sur le site de Monsanto, ils ont un site très bien documenté aussi sur le bienfaits des OGM qui vont sauver le monde de la famine, sur le site d’AREVA, ils ont une belle documentation sur les bienfaits du nucléaire, sur le site de Greenpeace, une belle documentation sur la conservation de l’environnement, sur le site des industriels de sucre, tu vas y apprendre que c’est un aliment formidable, sur le site de la SEITA, tu vas y apprendre que fumer tue mais pas tout le temps et que les pauvres paysans du Sud Ouest qui font du tabac ils ont besoin de toi, etc, etc etc etc….
    Oui, tous ces sites sont bien documentés. Mais ils y a comme qui dirait un parfum, commun à tous, celui de l’omission… à défaut du mensonge parfois…
    Moi, un site sur le papier qui met en gros dès la page d’accueil : « le papier aide à lutter contre l’effet de serre… » Mmmmffff ! je me pince avant de continuer.. !!! ça sent drôlement bizarre ! Je pensais que c’était pour imprimer des trucs moi, pas pour lutter contre l’effet de serre…

  28. Les gars SVP, on va éviter le sujet sur la phototheque ! Je susi bien d’accord avec vous, mais je ne veux pas que la polémique soit relancée…
    Tirons plutôt au clair cette histoire de copeaux ! On coupe des arbres oui ou non pour faire du papier ? Ou cela ? Et dans quelles proportions ?
    Et d’ailleurs ? Les copeaux… Il faut bien des arbres pour faire des copeaux ?

  29. D’après ce que je sais, les différentes essences arbres ne sont pas toutes utilisées pour la pâte à papier. Par exemple, la Scandinavie est une grande région de production de papier. Comme ils veulent pouvoir continuer à faire du business longtemps, ils ont une exploitation contrôlée des forets.
    La sciure est récupérer pour faire de la pâte à papier, mais aussi pour d’autres choses (agglomérés, chauffage, etc.)
    Les essences coupées dans les zones équatoriales servent plus pour les meubles, portes, jardins ou simplement pour faire de la place pour autre chose, ce qui pose le problème de la forêt amazonienne pour la plus connue, mais aussi au Cameroun, Indonésie, etc. Malheureusement cela a été fait sans réelle vision à long terme et on ne peut pas en vouloir au gens d’essayer d’améliorer leurs conditions de vie (évitons donc de donner des leçons).

  30. pour info, une nouvelle usine va entrer en production en 2008 pour produire de la pâte à papier à partir de paille de céréales, donc c’est renouvelable et c’est en France.
    et il me semble que la déforestation conduit plutôt à suréquiper les occidentaux avec des salons de jardin et autres meubles en bois précieux. la pâte à papier vient surtout de forêts d’exploitation, replantées quand elles sont exploitées.

  31. Je voudrais vous parler de la production de papier Québécoise ou Canadienne. Ici on coupe des arbres pour faire du paier et du bois de construction, des km2 de résineux sont coupés à blanc chaque année.
    Le chanteur Québécois Richard Desjardins à fait un documentaire percutant à ce sujet « L’erreur boréale ». Vous pouvez voir un extrait sur le lien suivant :
    http://www.richarddesjardins.qc.ca/documentaires/erreur_boreale.html
    Personnellement je vais pêcher dans le Nord du Québec, et on peut parcourir des km avec plus un arbre !!! C’est pas les plus beaux paysages de notre coin de pays ce qui fait que j’en ai pas dans ma phototèque à vous montrer. Je vais me reprendre l’été prochain.
    Ce qui est rassurant, c’est que le papier recyclé augmente ses parts de marché et que l’on coupe de moins en moins d’arbre dans des forêts sans replanter, car c’est bien cela le problème ici.
    Pour le cas de Canon et CI, c’est pas une belle pub pour Canon. Un mauvais calcul à mon avis.
    P.S. Jean-François continue ton blog, même de l’autre bord de l’Atlantique on te lit !!!!

  32. Le papier recyclé et blanchit n’est pas ce qu’il y a de plus écologique comme procédé du à l’usage de produits chimiques pas tellement biodégradables.
    Le papier recyclé « brut » c’est un peu différent.

  33. Heeee oui on coupe des surface à blanc pour le papier, n’en déplaise à plein de gens, c’est la réalité.
    Ici, effectivement, les scieries vendent de grosses quantités de matière aux fabricants, mais c’est peanuts comparé aux besoins exponentiels des grands papetiers…
    Bon, pour le carbone, reprenons. JE crois qu’il faut poser les choses.
    Et là pour le coup, effectivement, la légende est tenace… mais il faut dire qu’elle est entretenue savamment pour la cause par les grandes institutions de conservation.
    Un arbre, oui, ça fixe du carbone dans sa production de biomasse. Comme tout végétal. Bien.
    Seulement, dans son cycle normal, un arbre, ça meurt. ça tombe au sol. ça se décompose. Bien, et le carbone, il fait quoi ? Ben, il est recycler dans le sol. Dont une bonne partie va refaire surface à un moment ou un autre, sous une forme ou une autre, car il s’agit d’un CYCLE.
    Le carbone n’est donc absolument pas piéger comme on essaie de la faire croire depuis 30 ans, dans les forêts, il y est TEMPORAIREMENT stocké, avant d’être relargué dans l’atmosphère ou recyclé au sol… donc toujours là, toujours potentiellemtent relarguable.
    Et aussi, il peut brûler l’arbre, ou la forêt, avec la couche de matière organique stockée au sol, en cas d’incendie, ce qui est TRES fréquent dans le cycle normal, TOUT est alors relargué…
    Bref, le carbone, il est toujours dans le pool atmosphèrique.
    LA SEULE FIXATION DU CARBONE QUI PERMETTE DE LEUR FAIRE DISPARAITRE, C’EST LA FIXATION PAR LES ALGUES MARINES EN SUSPENSION EN MER. là non plus je ne rentre pas dans les détails, mais pour leur croissance, ces algues utilisent le carbone pour leur « squelette » et LORSQUELLES MEURENT, ELLES SEDIMENTENT AU FOND DES OCEANS; ALORS ET ALORS SEULEMENT LE CARBONE SORT DU CYCLE ATMOSPHERIQUE.
    Les océans, voilà le seule et réelle source de fixation du carbone. Les forêts, les prairies, les cultures, ce ne sont que du stockage temporaire.
    SAUF : les meubles, la menuiserie et autres productions humaines, si on considère qu’ils ne seront pas brûlés dans les siècles qui viennent…
    c’est la raison pour laquelle les chercheurs ont tenté , en vain, de booster la production d’algues au large de cartaines zones comme l’Océan Indien par ex. Le problème, pour faire « court » , c’est plus ces algues ont leur métabolisme boosté, plus elles fixent donc le carbone qui va ensuite sédimenter au fond et disparaître du pool plénétaire, et bien plus elles ACIDIFIENT les océans… C’est une réaction chimique basique, mais c’est un fait, elles relarguent des composés acides en fabriquant le carbonate de calcium.
    DESOLE…
    NB: la conservation des forêts est absolument nécessaire de toutes façons pour la biodiversité et pour des raison de climatologie (circulation des masses d’air, etc).
    plus il y a de forêts, plus elles stockent du carbone… temporairement soustrait au pool atmosphèrique, mais non planétaire.
    J’ai répondu à la question ?

  34. Salut Olivier et merci pour ton message ! ça fait plaisir d’être lu de si loin…
    Si tu nous fais un petit reportage sur le bois au Canada je le passe ! Car visiblement cela intéresse pas mal de gens cet histoire de papier… Ou même, un petit topo sur la photo au Canada je passerais !
    Te voilà donc bombardé correspondant de Macandphoto au Canada ! T’as gagné ta journée ;-)

  35. Les gars, l’INRA…. ils font aussi du « publi-reportage » scientifique… croyez-moi, ou pas…
    La bonne preuve, c’est leur dernier colloque sur la production d’huile de palme…
    :o(((

  36. Ah qu’il est plaisant de lire autant de tickets ouvert au commun des mortels.
    Christophe a mis le doigt là ou ça fait mal en nous parlons du professionalisme mis en place par les industries de tous secteurs réunis, dans leurs campagnes de communications. D’ailleurs, ils ont du faire appelle au même team que celui utiliser par TF1 pour nous lobotomiser. Et dieu sait qu’il sont fort pour nous rendre très cons.
    Pour ceux qui, à l’époque, il y a six mois, aller sur mon site, je mettais en ligne des articles (pas du publi-machin, du fait maison) ayant pour sujet, la déforestation, les OGM, les moratoires bidons sur la chasse à la baleine, … le tout étant issu d’un vrai boulot de journaliste, de l’investigation, de la vrai. J’ai après la naissance de mon fils, pris plus de liberté et j’ai un poil laissé tomber, mais je reprends le flambeau d’ici quelques semaines, super.
    Bref, Sur ces terrains d’investigations très Ecolo, je peux vous garantir que l’on nage en pleine mauvaise fois. Plus d’une fois, j’ai l’impression d’être pris pour un gros C… Non, non pas par les écolos, mais par ceux qui sont charger de la communication, et qui essayent de vous faire avaler que tout est merveilleux et sans danger. Une fois sur le terrain, on a la chance de voir que les écosystèmes sont dézingués, et que les biotopes partent en vrille.
    La déforestation planétaire va bien au delà du papier, de l’ameublement, ou du bois de chauffage. Il est certain, qu’en france, ONF veille au grain, et nous entretien de vraies forêts d’exploitation avec toutes les actions de replantage qui vont biens avec.
    Pour le Cananda, le problème est différent. Un grand nombre de forêt on était rasé pour des raisons précises et justifiables. Un champignon importé d’Europe s’attaquait aux pins blancs et risquait de se propager sur d’autres essences.
    A lire :
    http://imfc.cfl.scf.rncan.gc.ca/maladie-disease/pathol-fra.html
    Et cette page très très très interrésante :
    http://www.fao.org/docrep/t9500f/t9500f09.htm
    La politique a été de raser intelligemment. Tout bois vendu rapporte des dollars et tout dollar permet de replanter.
    Le Hic c’est que le vil parasite, lui s’obstine à revenir à la charge. Une édute à été lancer, afin de mettre fin au ravage perpétré par ce champignon.
    Evidement, pas de communication pour expliquer tout cela à la population.
    Bref, il faut faire attention. nous sommes nombreux à avoir la chance de voir la planète sous toutes ses coutures, et nous serons tous d’accord pour dire que cela n’est pas toujours mirobolant, mais il y a parfois des choses qui peuvent choquer et qui ont un sens.
    Plusieurs d’entre nous on vu ce qu’il on vu, et ce ne sont pas à des éplucheurs du web qui vont nous faire croire que tout va bien parce que X ou Y nous l’on écrit sur un site ou au travers d’un beau publi-machin dans tel ou tel magazine.
    Je crois vraiment que ce n’est pas une crêperie que je vais ouvrir, mais un PUB avec un espace ‘ICI ON REFAIT LE MONDE ».
    Bye, et à très bientôt sur mon nouveau site qui est encore au four… Démoulage programmé entre noel et nouvel an.

  37. Merci jean-François de me nommer correspondant de MacandPhoto au Canada. Oui j’ai gangé ma journée, mais pour l’instant j’ai plus la tête aux vacances de Noel !!! Pour la forêt je peut faire un petit topo vu que ça passionne les gens en ce vendredi, Aymeric a sorti de bons articles aussi. Je voulais juste apporter une précision, la tordeuse des bourgeons sévit plus en Colombie Britanique (Coté Pacifique) qu’au Québec.
    Je pourrais aussi vous parler de la photo d’hiver car ici en ce moment on se les gêle, en dessous de -20 toutes les nuits de la semaine !!!
    Joyeux Noel à tous.
    Olivier de Sept-Iles.

  38. haaa, la marde blanche tous les matins dans la rue. Côté pair tu dors, côté impair, debout à l’aurore pour le chasse neige !

  39. Alain LortalPosté le

    Bonjour à Tous,
    Même si la (les) discussion sont trés intérressantes, je trouve pour le moins bien peu sympathiques et trés à courte vue les réflexions de ceux qui – professionnels de l’image visiblement – font des critiques à lemporte-pièce de CI et de ses tests. Les tests sont certes toujours subjectifs, mais ils sont plutôt sérieux ; bien des tests, n’en déplaise, sont suivis par des tests de terrain. Oui de terrain … Alors bon, le test en question, ça n’est effectivement pas d’emmener l’objectif ou le boitier (voire les deux) pendant 3 semaines dans le Sahara : aucun journal n’a les moyens de faire des test comme ça (en tous cas à cette seule fin). Et le faire serit inconciliable avec le fait de suivre un peu l’actualité.
    Il ne faut pas ignorer la raison d’être principale des journaux photos : c’est faire partager une passion, en majorité à un public qui va des débutants au photographe expert (expert mais amateur).
    Aymeric, si tu as les moyens de tester sur le terrain tous les matériels dont tu as besoin, j’en suis ravi pour toi. Ce n’est pas le cas de tous. Personnellement, je me suis mis à la photo, il y a seulement quelques années et ma technique et mon équipement sont balbutiants : je n’ai qu’un boitier, un EOS 350 D et que 2 objectifs, en y incluant celui du kit. c’est probablement à travers les test de CI que j’ai fait le choix d’acheter un 50 mm/ 1,8 (qui, en plus n’est pas trés cher, il faut le reconnaître). Et je suis ravi de cet objectif, qui apporte un plus avec la sensibilité qu’il a et le fait que l’on puisse tirer parti de sa profondeur de champ (et de son bokeh). Tout ça pour dire que ce type de magazine, malgré ses défauts (c’est vrai que la boutique photim y est trés présente, c’est vrai que comme le J.F., les couvertures ne sont pas… trés photographiquement réussies, etc…), a une véritable utilité. Et effectivement, il ne vise pas le public pro, même si celui-ci peut (peut-être) parfois s’y retrouver: c’est un public qui est déjà averti (que va t-on alors lui apprendre ?) et qui de plus, représente probablement une trop petite fraction du lectorat potentiel pour prétendre pouvoir faire vivre un magazine de ce type. CQFD….

  40. les tests CI des objectifs ont toujours été techniquement fiables (par le passé, aujourd’hui j’en sais rien, je ne lis plus CI depuis des lustres). Pour les boitiers, on est déjà plus dans le subjectif, alors… parfois, c’est discutable, sans aucun doute là-dessus. Le marché étant tellement énorme, c’est marcher sur des oeufs…

  41. Je suis d’accord avec Alain ! Pourquoi tant de critiques sur les test de Chasseur d’Image (et les test en général) les amis ?
    J’ai en partie appris la photo en lisant Chasseur d’Image comme pas mal de gens ici… Du moins ça m’a permis de progresser 10 fois plus vite que si je n’avais pas lu tous ces articles (ainsi que quelques bouquins).
    On ne peut pas réinventer la roue sois-même !

  42. Comme JF !
    Et moi j’ai entièrement appris le Mac avec SVM Mac, Univers Mac, Golden, ect…
    Avant d’habandonner complètement ces magazines au profit du Web. mais je lis encore les magazine de photo (car on ne trouve pas sur le web pour la Photo, ce que l’on trouve pour le Mac)…
    A part sur Macandphoto évidement, ainsi que sur Macbidouille et sur Cuk ! Mes 3 bibles quotidiennes !

  43. Je savais bien que j’allais faire des vagues avec mes propos sur les tests.
    Je n’ai rien contre ces deniers, il ne faut pas croire. Je dis seulement que je trouve dommage de s’arrêter à un bout de papier pour choisir son matos.
    Pour Exemple, on achète pas une voiture parce que 5 mags et un animateur TV ont un discours positif. Le mieux, à mon sens, et de tester soi-même. La voiture est bien, tout le monde le dit, mais j’ai les bras trop court pour passer les vitesses ou les jambes trop courtes pour atteindre les pédales. C’est ballot, mais pour le matos photo c’est pareil, il faut essayer.
    Quand je cherche un grand angle, je ne vais pas m’enquiquiner à lire toutes la presse pour savoir lequel prendre. Uniquement parce que le test ne sera pas forcement établi dans les conditions qui m’intéressent.
    Maintenant, je n’ai rien contre CI ou autres, qu’il soit lu, je ne peux que leur souhaiter.
    Et la je vais encore faire des vagues il y a bien un monde entre les attentes d’un amateur et d’un professionnel.
    Pour ma part, j’ai eu la chance d’apprendre la photographie et toutes les ficelles du métier avec un grand reporter photographe baroudeur.
    Si j’ai un conseil à vous donner, tout du moins aux passionnés de la photographie, pour apprendre, je vous invite à aller frapper à la porte d’un pro et de leur demander de vous apprendre. J’accueille tous les ans 3 à 4 stagiares passionnés, et c’est un grand bonheur. Quand on aime, on partage…
    D’ailleurs, vu que je vais aller m’installer (15 jours encore) dans les alpes, je pense que je vais monter des sessions de formations à la photographie. Montagnes, trekking avec matos et gros partage de connaissances . Ca c’est formateur, NON ???
    Toutes les infos sur mon site d’ici quelques semaines.
    A plus, et ne prenez pas la mouche à chacune de mes paroles, il ne va pas falloir oublier que je suis malgré tout un gros râleur de Breton pur souche.
    bonnes fêtes à tous,

  44. Belle leçon d’éthique de la part de CI, on voit bien la différence entre journalisme et blogoshpere ( je ne vise personne, enfin pas içi :) )
    En tout cas c’est pas cette affaire qui va me faire changer d’avis sur Canon.

  45. Je tiens à te souhaiter de bonnes fêtes, et une année 2008 riche en lumières.
    Concernant Canon et CI le débat reste vaste, mais le constructeur nippon s’est embarqué dans une course folle qui le dépasse; comme en temoigne le Sav débordé, un club pro agonisant … Souvenez-vous:
    Certains Eos 10 D avait des soucis d’AF (échange par Canon après un dur combat)
    Le Mark II avait des problèmes lui assi (6 retours SAV).
    Alors pourquoi pas le Mark III ?
    J’avoue qu’a chaque sortie de boitier Canon me fait peur …. un manque cruel de sagesse au produit d’un marketing agressifs. Quant aux journalistes ils n’ont qu’a bien se tenir faute de quoi on coupe les rentrées publicitaires
    Une vieille méthode qui n’a jamais fait ses preuves. Soutenons Chasseurs d’Images pour que son équipe continue à exercer en toute liberté .
    Bravo Jean-François pour ton journal en ligne et la qualité de tes informations.
    Eric Beracassat/photojournaliste équipé en Canon :-)

  46. Bonjour Gilles,
    Pour suite à ton ticket ,
    Dans l’immédiat, je déménage donc pas de formation, mais…
    Bien au delà de l’idée, je pense mettre à exécution ce projet pour le printemps 2008, dans le pire des cas pour l’été.
    Je vais prendre le temps de monter des formations sérieuses.
    Je suis en train de refaire mon site internet, et je vais y intégrer un module « Formations »
    dans lequel j’y présenterai les contenus et les dates, ainsi qu’un formulaire de réservation en ligne.
    Je te transmets mes coordonnées par Courriel et je ne manquerai pas de te tenir informés.

Postez un commentaire