web analytics

Essais du flash Olympus FL-36 dans son caisson étanche !

5
BILLET PRÉC.
BILLET SUIV.

Ben là je dois dire que je suis épaté… Je ne m’attendais pas à obtenir de tels résultats avec un simple flash Olympus FL-36 (nombre Guide 36), dans son caisson étanche (PFL-E01).

_b050316edit

Du temps du Nikonos, j’ai été habitué aux gros flash sous-marin
embarquant plusieurs kg de batteries et je ne donnais pas cher de
l’autonomie de ce minuscule FL-36. Pourtant ses deux petites piles LR-6
ont assez bien tenu le choc et la puissance était au rendez-vous, du
moins avec un peu de patience le temps de recharger le flash entre
chaque prise. Le contrôle de l’expo était pour sa part assuré par un cordon TTL et de
ce côté là, les résultats sont impécables ! A suivre donc : demain je plonge sur
l’épave de l’Augustin Fresnel

BILLET PRÉC.
BILLET SUIV.

5 commentaires

  1. Splendide photo ! J’adore l’utilisation de la diagonale de l’image et le p’tit coup de flash qui va bien pour livrer les couleurs pétantes de ces sculpturaux habitants des mers !!
    Devine ce qui se passe actuellement à Paris ? Bien vu, il pleut et le vent du Nord souffle ! Et question coraux, la Seine, c’est pas encore ça (bien que j’y ai vu une très photogénique basket rouge cet après-midi ;-)

Leave A Reply