web analytics

L’Epson 5000 et le Canon M80 sont dans un bateau…

4
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Un petit commentaire de François Régis dans le post sur le Videur de carte Canon M80 mérite d’être repris à la Une (merci à lui pour ces infos) :

 » Je suis possesseur d’un M80… Et d’un Epson 5000. Je ne suis pas vendeur de matériel informatique, donc je me contenterais de vous expliquer comment j’utilise ce genre de disques dur pour sauvegarder mes images et quels sont les avantages ou inconvénients de ces deux bestiolles. Ah!… aussi bien que ces petites bêtes soient hors de prix, il m’est inconcevable de me balader avec un portable dans la poche revolver gauche…

  • Les deux joujoux travaillent presque de la même manière, avec 1 touche de sauvegarde immédiate pour le canon qui est bien pratique.
  • Une fois les sauvegardes effectuées il est possible à l’un comme à l’autre de ranger ses images par dossiers ; sous-dossiers ; etc…

166
Je trouve les differentes « manips » plus rapides avec l’epson… mais je suis peut-être plus habitué à lui. La grosse manip pour moi est que je ne peux effectuer avec le canon est la retrenscription de mes données sur une carte CF II. ( dommage car cela, pour 1 poids et 1 espace ridicule, m’offre 1 sauvegarde supplémentaire…)

Canon_m80_media_storage_2_1_1Bien évidemment je ne sauve que mes meilleurs clichés avec cette carte mais je peux la ranger dans mon slip si cela m’arrange ! ( ne rigolez pas un voyage en inde a failli très mal finir avec un militaire borné qui ne comprenait pas ce qu’était ce putain de disque dur). De même si j’ai déjà utilisé une carte CF II pour y sauvegarder des images, je ne peux les lire sur le CANON à contrario de l’Epson.

On ne peut pas transférer des images toujours pour le canon venant
d’un ordi et se trouvant dans le dossier import, vers un autre dossier
(dommage pour l’éditing d’un reportage fait sur plusieurs voyage,
etc… voir, la fabrication d’un reportage avec differents documents.).
Les images verticales affichées en horizontales (sur le Canon)
resteront horizontales …! (on peut les passer en verticales mais
redeviennent immédiatement horizontales) ; dommage dans la cas d’1
petite séance « diapo » via un vidéo-projo improvisé.

  • L’avantage de l’Epson est sa rapidité, je n’ai rien chronométré
    je laisse ça à d’autres mais la différence de chargement est
    remarquable d’avec le canon.
  • L’avantage du canon est bien sûr d’utiliser LA BP511 et de pouvoir
    travailler lorsque celui-ci est connecté à un ordi sans être branché au
    secteur (contrairement à l’Epson).
  • L’écran EST VRAIMENT DE MEILLEUR QUALITÉ SUR L’EPSON…

Voila c’est brouillon mais j’espère que cela aidera certains d’entre
vous. Pour ma part ces petits disques dur, me sont devenues
indispensables. vous pourriez penser que ma préférence va à l’Epson…
IL n’en est rien… TouT ce qui peut me faire gagner du poids remporte
mon adhésion.

Au fait la prise casque sur le CANON necessite d’ouvrir la
trappe…  Pas sur l’Epson. Et CANON n’aime que CANON ! Pour en savoir
plus n’hesitez pas : http://les2frd.free.fr et  Francoisregisphoto

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

4 commentaires

  1. En dehors de l’editing, quelques cartes CF de 8 ou 16 Go me semblent plus adaptées au voyage, non ?
    Cela d’autant que le prix de ces videurs de cartes sont loin d’être donnés, sans parler des problèmes que peut avoir un système mécanique comme un disque dur.

Postez vos commentaires, inutile de s'enregistrer ;-)