web analytics

A l’impossible, nul n’est tenu (revue de presse photo) !

25
BILLET PRÉC.
BILLET SUIV.

Le rythme de sortie des nouveautés en photo numérique est haletant, c’est le moins que l’on puisse écrire ! Et lorsque l’on prend en compte la photo (boîtiers, objectifs, accessoires…) et les logiciels (catalogueurs, derawtisers…) cela devient une avalanche « complètement ingérable »…

30
Aussi, même les meilleurs (en l’occurrence le mensuel Le Photographe) n’arrivent pas forcément à suivre. J’en veux pour preuve ce qu’on peut lire page 68 de leur dernière livraison (n°1655), dans un article de trois pages consacré au Digital Asset Management (la gestion des archives numériques). Le Photographe écrit (en parlant d’Expression Media) :

« …cette nouvelle mouture reprend peu ou prou les mêmes fonctionnalités, elle brille en plus par sa vélocité (point faible de iView Media Pro). »

Primo, pour l’utiliser quotidiennement je n’ai ressenti aucune différence de vitesse mesurable entre iView et EM (ça se saurait)… Secundo, la vélocité a justement toujours été le point fort de iView Media Pro, face à tous les autres ! Tout le monde ou presque le sait, du moins tous ceux qui l’utilisent et l’ont justement choisi pour ça… Ils ajoutent en légende :

« …le logiciel a gagné en rapidité et en ergonomie. »

Évidement, aucun changement ergonomique n’est évidement intervenu avec la mise à jour Expression Media ! Elle n’a connu que  quelques changements de traduction et de nouveaux boutons pas très jolis. On pardonne ce coup-ci, au journaliste du Photographe, car il écrit habituellement de passionnants papiers sur les appareils et les objectifs ;-) Mais on ne peut certainement pas laisser passer cela sans réagir !

Ce numéro vaut tout de même le coup, la prise en main du Canon EOS 40D
est excellente et très objective (bien qu’un peu courte, quatre pages
seulement). Ayant reçu le mien (yes…), je suis complètement d’accord
avec l’article du Photographe : cet appareil est une très grande
réussite (même s’il est moins impressionnant que le Nikon D300, que
j’ai essayé récement lui aussi). Je ne sais quand je trouverais le
temps de vous parler de tout ça (ainsi que du Nikon 3D et des images
impressionnantes que j’ai réalisé à 25 600 ISO)…

Tant qu’on y est, j’ai par contre été très étonné par le sous-titre peu objectif de l’article de 6 pages que Chasseur d’Image
consacre au même Canon EOS 40D :

« L’allure d’un pro, les performances d’un expert » (gloups)

Alors que c’est exactement l’inverse !
L’EOS 40D est un appareil discret, très efficace qui se fait
oublier mais qui délivre bel et bien des images professionnelles
(traitement 14 bit, maîtrise du bruit de haut niveau) et à la
cadence professionnelle s’il vous plait de 6,5 images / sec.

Le tout, dans un relatif silence : le bruit du déclenchement très
velouté est un vrai régale. Il a visiblement été conçu pour être le
second boîtier des pro et je suis certain que beaucoup d’entre nous
n’ont absolument pas besoin d’un EOS 1D !

Chasseur d’image décrit même l’EOS 40D comme « un 400D amélioré »
! Alors ça, c’est du grand n’importe quoi. Une connerie énorme et même une injustice susceptible d’influencer négativement des lecteurs pour qui ce boîtier serait vraiment le reflex idéal (solide mais pas trop lourd, hyper polyvalent, excellente qualité d’image, etc)…

Ci297250x330Cela me met en rogne de lire quelque chose d’aussi approximatif dans Chasseur d’Images ! Alors que cet EOS extraordinairement équilibré et pas trop cher, en offre plus que n’importe quel boîtier avant lui dans cette gamme de prix (le progrès par rapport à l’EOS 30D est spectaculaire) ! J’ai eu comme l’impression
que le journaliste était de très mauvaise humeur ce jour là…
Peut-être parce que 12 pages ont été consacrées aux Nikon dans ce
numéro, se serait-il vengé sur l’appareil ?

Rassurez-vous,
on sent (rien qu’à la prise en main) une énorme différence entre EOS
400D et 40D. Puis au niveau du viseur il n’y a pas photo… Ensuite la
fiche technique parle d’elle-même…

D’ailleurs Denis Boyard écrit dans Declic Photo n°33, (un numéro Spécial matos à lire absolument avec une intéressante prise en main du Sony Alpha 700 sur 8 pages, le Canon EOS 40D, le Nikon D300, le Panasonic Lumix L10, et un dossier sur le matos des professionnels ainsi que le Nikon D3, le Canon EOS 1Ds mark III) :

« Même s’il n’arbore pas le sigle « EOS 1″, l’EOS 40D voit sa fabrication se rapprocher sensiblement de celle des professionnels de la gamme »

Declicphoto
Nous sommes d’accord… Pour avoir essayé les deux : oui le Nikon D300 est un peu plus
impressionnant dans la plupart des compartiments du jeu que l’EOS 40D
! Meilleur viseur, meilleur écran, construction plus professionnelle et
capteur un poil plus grand (la différence reste modeste). Mais il est
aussi un peu plus cher, un peu plus lourd, un peu moins discret. Et
surtout la gamme optique Nikon reste un peu plus coûteuse.

Ou est par
exemple l’équivalent de l’indispensable Canon EF-S 10-22mm f/3.5-4.5 que l’on trouve pour environ 800 € ? Inversement Canon ne propose pas d’équivalent au très pratique Nikkor AF-S VR DX 18-200 mm f/3.5-5.6G IF-ED, une merveille de polyvalence. Comme je l’avais déjà écrit, le Nikon D300 est ciblé un peu plus pro avec tout ce que cela implique financièrement. La question à vous poser : êtes vous pro ?

« La Guerre est une affaire trop sérieuse pour être laissée aux militaires » aurait déclaré Clemenceau
(le ministre, pas le porte avion)… Et bien la photo est une passion trop
belle pour être laissée aux seuls journalistes ! Heureusement il y a les blogs… Avec tout ça, on en a
même oublié de parler de la couverture de Chasseur d’Image, encore un
grand moment de photographie !

BILLET PRÉC.
BILLET SUIV.

25 commentaires

  1. Oui, assez d’accord avec toi…
    CI est un peu sévère avec l’EOS 40D : on sent que les Nikon les ont complètement bluffé ! Pour autant le 40D est un très bon APN…

  2. Concernant EM : le journaliste n’aurait pas repris un communiqué de presse de MS qui devait bien tout de meme trouver des choses à dire pour justifier d’avoir mis son nom sur le produit ?
    Et pour le 40D : j’ai aussi lu le test et à sa lecture, j’en étais arrivé à la conclusion que, pour le remplacement de mon 350D, le 400D ferait finalement bien l’affaire alors que le 40D m’était d’abord apparu comme le successeur naturel. L’article avait donc porté !

  3. Les blogs aussi sont perfectibles. Mais ils permettent de diversifier les points de vue…à condition de diversifier la lecture des blogs. Par exemple j’ai l’impression que c’est le premier avis que tu donnes sur le D300 en tant qu’appareil photo.

  4. …en effet ! Car je l’ai touché pour la première fois jeudi ! J’évite de trop parler si je connais pas…
    ET je tenais aussi à prendre en main le Canon EOS 40D avant de donner un avis, car on ne peut parler de l’un sans l’autre.

  5. 25600 ISO ?
    JF, please, des exemples … J’étais déjà sur le cul avec mes images au MkIII à 6400 ISO…. mais si tu me dis que Nikon passe à 25000 ISO, là, c’est carrément dingue !!!
    Alors, ça ressemble à quoi une photo prise à 25400 ISO ? Quelqu’un a des images cropées à 100 % pour faire voir ? dpreview peut-être… ?

  6. Je ne sais pas si la remarque m’était destinée mais je sais bien que le 40D représentait un changement de gamme par rapport au 350D mais justement ;o)

  7. Tout pareil que JF… J’ai aussi eu l’occasion de prendre en main le 40D un petit quart d’heure (Fnac oblige…) et j’ai été impressionné par la prise en main et le viseur! Moi qui porte des lunettes, j’étais bien content que Canon ait enfin pensé à moi dans cette gamme! ;-)
    Par contre, autre truc de CI que je trouve bizarre, c’est justement quand ils parlent du viseur du 40D. Ils disent qu’il est moins bien que celui d’un Nikon D80!? Tu en penses quoi JF? Perso, j’ai pas l’impression qu’il y ait de différence notable… :-?

  8. Ha, j’oubliais : pour le D300, tu as aussi fait des essais avec différents iso?
    Pour le 40D, après avoir lu CI, j’ai été pris d’un gros doute également! Heureusement que certaines personnes (dont toi) font des commentaires sans parti pris! Moi qui pensais m’offrir ce 40D, j’en été presque dégoûté après avoir lu le test de CI et les commentaires sur le D300! Maintenant, j’hésite entre le 40D et le D300…voire l’A700. J’attend patiemment les tests (pour le 40D et A700 -> RP du mois prochain normalement!)…

  9. Chasseur d’images…voila bien longtemps que je ne lis plus cette revue qui s’engage dans des commentaires dont la finalite est souvent hors sujet, voir tres contestable. Leur independance leur monte a la tete. Reste les courbes de mesures, imparables, incontestables. Juste un coup d’oeil suffit. Le reste n’est que futilites. Tant que le cellophane ne les enveloppera pas….

  10. C’est vrai, heureusement que JF à lui tout seul peut rattraper les âneries de toute la presse photo réunie… Quel surhomme ce JF… Qu’est-ce qu’on deviendrait sans lui ?

  11. je me suis désabonné du Photographe, que je trouvais vraiment très léger. donc ça confirme. Réponses Photos, pourtant ciblé « amateurs » est bien plus intéressant.
    et vous, vous lisez quoi, sur papier j’entends ?

  12. Moi j’ai arrêté CI qui ne me convient plus depuis que leur tête enfle trop sous leur chapeau. Je lis Le Photographe qui est plus crédible, et depuis quelques numéros Déclic Photo dont la qualité du contenu est en forte progression.

  13. Je ne lis plus auune presse depuis bien longtemps, l’avis je me le fais au touché, au contact, je teste et je vois si cela colle à mes attentes.
    Je n’attends pas qu’un journaliste spécialisé ou non me donne son avis. C’est comme acheter une voiture sur les conseils de son voisin ou d’un magazine sans même avoir pris la peine d’aller voir le revendeur.
    Surtout, qu’il existe aujourd’hui, une comm énorme à chaque sortie de matos pour se faire une idée des innovations.
    Pour le D300, je confirme un point essentiel, le poid… Nikon ne met pas ses APN au régime. Chez Nikon ou oubie un peu le pauvre photographe qui pratique souvent son metier sur des terrains difficiles ou qui arrive à ne shooter son sujet qu’après de longues marches… Avis au amateurs, ce 40D est très bien et les optiques canon un poil (je dis bien un poil) plus légère et moins (parfois) encombrante.
    Pour le D3, 25400 ISO, que fais Canon… ???

  14. Voilà je suis le journaliste qui écrit des énormités sur le DAM. Permettez-moi donc de me justifier quelque peu. Je n’ai jamais reçu de communiqué de presse de Microsoft sur Expression Media, c’est moi qui ai contacté le chef produit après un vrai essai, mais sur une plateforme Windows. Et oui figurez vous qu’il existe des photographes pros qui travaillent sur Windows… Je teste des logiciels de catalogage depuis longtemps. Je connais assez bien iView Media, comme d’ailleurs Portfolio, tri-Catalog ou Cumulus pour citer les plus connus. iView est un produit qui supporte assez mal les montées en charge sur les grosses bases. (la mienne fait 25000 docs, mais certains photographes en ont beaucoup plus…) L’indexation puis les racherches sont environ 50% plus rapide avec un Portfolio 8. En outre, les filtres sont assez mal fichus à mon avis, par exemple iView peut buter des heures sur un doc corrompu alors qu’un autre est capable de simplement passer au suivant. Essentiel en production…
    Expression Media est plus rapide que iView, mais parce qu’il semble que l’optimisation du moteur ne concerne que la version PC. C’est malheureusment une donnée que n’a pas pu me confirmer le chef produit avec qui j’ai été en contact.

  15. Bonjour Maxime. Merci pour ces explications qui apportent pas mal de précisions et éclairent quelque peu ma lanterne (car vraiment ta remarque sur la vélocité d’iView m’avait choqué. C’est vrai que dès qu’on s’en prend à iView j’ai tendance à sortir assez vite les revolvers ;-)…
    Pour ma part j’ai quelques catalogues montant à 11.000 photos parfaitement fluides et ne posant pas de problèmes lors des recherches. Mais il est vrai que je n’ai pas testé de Très gros catalogues sur PC (iView monte à 128.000 en théorie)…
    Pourquoi seulement 11.000 images (soit un gros reportage de quelques dizaines de Go) ? Et bien car construire des catalogues énormes, n’est pas la meilleure philosophie d’emploi de iView je crois… (mais ce n’est évidement qu’une stratégie d’utilisation de iView parmi d’autres).
    Mieux vaut des catalogues thématiques plus petits (l’un n’empêche pas l’autre cela dit). L’outil de recherche opérant au choix sur un seul catalogue, tous les catalogues, les catalogues récents, etc… Donc : pas la peine de cataloguer toute sa base dans un unique catalogue pour se servir de iView !
    Aussi, dire que la vélocité était le point faible de iView reste selon moi incorrecte… Si seulement tu avais précisé la « vélocité des recherches » : cela aurait été tout différent (et je n’aurais pas relevé), car les recherches ne constituent qu’une faible partie du travail quotidien réalisé avec iView par un photographe…
    Pour aller dans ton sens : je confirme que sur Mac, mieux vaut avoir le reflex de rechercher avec SPOTLIGHT dont la rapidité dépasse tout outil imaginable… Une fois les meta données appliquées par iView et « Synchronisées » vers les originaux, mieux vaut effectivement rechercher avec SPOTLIGHT, les résultats sont identiques à ceux donnés par iView et plus rapides à venir.
    Voilà. En espérant que tu prenne ces remarques à la cool… Heureux de te compter parmi nos lecteurs (à notre tour), puisque tous ici (ou presque) sommes également fidèles lecteurs du PHOTOGRAPHE que nous apprécions beaucoup !

  16. Je travaille au Danemark où beaucoup de photographes utilisent Photo Mechanic (Camera Bits).
    Je n’ ai pas l´impression que ce programme soit trés connu en France.
    A mon avis le plus rapide de tous pour faire voir des previews (aussi en 100%).
    A essayer.

  17. D’accord avec Mach et christian, j’ai arreté CI à cause de leur prétention, de leurs erreurs et contradictions jamais reconnues et de l’EXPLOITATION GRATUITE du travail des photographes qu’ils utilisent dans le journal et son rejeton dédié uniquement à celà : avoir des photos gratuites en jouant sur la fierté des lecteurs de se voir publier.
    J’ai eu un 300D et maintenant un 40D. Je n’aurais JAMAIS acheté un 400D à cause de l’ERGONOMIE, de la prise en main (il est trop petit), de la qualité de fabrication même si, en dehors de fonctions avancées, il est sans doute capable de faire de très bonne photos comme le 40D. Mais la vitesse donne un taux de photos réussies incomparable. (rappel le 300D était gros, presque comme un 40D et pas du tout comme un 350D ou 400D).
    Pour la comparaison avec NIKON, c’est un demi problème, quelque chose de souvent théorique :
    Une partie des gens ont l’habitude d’une marque et en changer est difficile, et évidemment changer ses optiques pour d’autres très sensiblement plus cheres.
    L’ergonomie est très différente, des fonctions que l’on modifie peu ont un bouton dédié, je les trouve moins intuitifs, moins agréables, plus lourds (quoique le 40D ne se fait pas oublier : 1,8 kg avec un 17-40L).
    Le prix du boîtier lui-meme par rapport au 40d que l’on trouve : 700 euros de différence : un 17-40L !
    Je ne pense pas que l’on puisse passer d’une marque à l’autre sur quelques caractéristiques techniques mineures.
    Pour les magazines, je n’ai gardé que LE PHOTOGRAPHE après CI pendant très très longtemps et réponse photo (double emploi avec le Photographe). C’est plus court mais l’essentiel y est ainsi que des articles plus pointus ou sur du matériel pro. Il pourrait se renforcer un peu au niveau matériel (comparatifs plus que tests individuels uniquement la plupart du temps, technique,…) mais il est un niveau au dessus des autres à mon avis.

Leave A Reply