web analytics

JPEG XR contre DNG : bientôt le choc ?

12
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

La nouvelle date de mercredi 1er août et n’a pas encore été beaucoup commentée… Pourtant ses implications pourraient être énormes à moyen ou long terme. Extrait d’une info parue sur Yahoo Finance (le communiqué peut être lu ici) :

 » S’il est standardisé, le nouveau format de fichier JPEG XR permettra à la nouvelle génération de photographie numérique d’offrir de meilleuresimages et plus d’avantages à tous les utilisateurs d’appareils photonumériques.

Microsoft Corp (NASDAQ: MSFTactualité) se réjouit de la décision, annoncée aujourd’hui par le Joint Photographic Expert Group (JPEG), d’examiner un nouveau sujet de travail consacré à la standardisation du format de fichier HD Photo de Microsoft(R). Le scrutin formel de ce sujet de travail est soumis à l’approbation des délégations nationales du JPEG. La standardisation de HD Photo, nommé provisoirement << JPEG XR >>, permettra aux fabricants d’appareils photo, d’imprimantes, d’écrans et de logiciels de pouvoir développer leurs produits en ayant l’assurance qu’un projet cohérent garantira l’interopérabilité entre leurs produits » . (…)

 » En tant que société, Hasselblad pense que le format de fichier JPEG XR est une technologie à standardiser qui est très utile et opportune car elle promet d’apporter la réussite à de nouveaux consommateurs et professionnels et de la valeur au marché de la photographie numérique, a déclaré PeterStig-Nielsen, directeur de Digital Camera Products chez Hasselblad. « 

Nous le savons (nous l’espérons même) : le format JPEG (trop imparfait et destructeur) vit ses dernières années… On se souvient de la tentative de lancement du JPEG 2000, il y a quelques années. Restée apparement sans descendance. Pour le remplacer de nos jours deux grandes solutions semblent se dessiner :

Dng_logopng_2
D’un côté, un pan avant gardiste de la photo (professionnel pour l’instant) semble avoir pris son parti des fichiers RAW. Adobe accompagne notamment ce mouvement en promotionnant le DNG dans un soucis de standardisation… Cette solution passera obligatoirement par la mise au point de logiciels assez intelligents pour pouvoir exploiter (tous) ces RAW sans les convertir (les seuls à le faire sont actuellement Lightroom, Camera Raw et Aperture).

Inconvénient : l’utilisation du RAW est encore bien trop complexe pour le grand public et pas du tout universelle ! Allez expliquer à un lecteur multimédia construit à Taïwan, qu’il faut associer un .xmp avec votre .CR2 ou votre .NEF (pour ne citer que les moins exotiques) en vue d’obtenir une restitution correcte de l’image sur l’écran… C’est un peu comme de tenter d’organiser un congrès international sans l’aide de la langue anglaise, ni d’aucuns traducteur !

WmpDans le même temps, il semblerait qu’un tout autre pan de l’industrie de l’image (s’adressant plutôt au large marché amateur ainsi qu’aux utilisateurs de telephone photo) soit plutôt à la recherche d’un format de remplacement du JPEG, qui ne s’en éloignerait pas trop tout de même…

Histoire que rien ne change à nos habitudes ! Et qu’il ne soit pas nécéssaire de mettre au point des logiciels spéciaux pour enregistrer et lire ce format. Une simple mise à jour de ceux existants serait nécessaire, ou même pas : puisqu’il serait supporté nativement par Windows (pour commencer).

Voilà certainement l’ambition de Microsoft avec son fichier HD Photo, que nous présentions ici, il y a déjà un certain temps… Et tous les téléphones du monde pourraient se donner la main (et s’échanger des photos) !

Est-ce la raison pour laquelle Microsoft ne  juge pas
si urgent de transformer Expression Media en logiciel de retouche des
fichiers RAW, abandonnant (provisoirement) ce terrain à Lightroom et
Aperture ? Si tel est le cas (ce n’est qu’une vague supposition), nous
le saurons tôt ou tard (pas trop tard tout de même espérons)… Mais
j’en serais tout de même surpris !

Dans le même temps, il se murmure que Canon travaillerait également
à un nouveau format de fichier destiné à remplacer JPEG et CR2 (à moins
qu’il ne s’agisse du même). Des fois je me demande si l’on parlera
encore du format RAW dans 6 ou 7 ans ? Tant il est vrai que nous avons
besoin de standards pour avancer…

Que ferions-nous sans le .pdf, sans le .doc, sans le .pps, sans le .xls ? Que seraient nos Mac devenus, s’ils n’avaient pas adopté l’USB2, le SATA, le DVI… et surtout la puce Intel ?
Personnellement j’aime bien les standards, qu’ils soient signés
Microsoft, Apple ou Adobe : ils me permettent de travailler plus vite
et d’achanger sans problèmes mes documents (j’ai encore été obligé
récement d’exporter des .NEF en JPEG pour donner des photos souvenirs,
quelle perte de temps à chaque fois)…

Alors ? Que penser de tout ça ? Allons-nous assiter à un grand
affrontement DNG contre JPEG XR au cours des cinq années à venir ? Ou
la succession du JPEG devra-t-elle encore attendre de longues années ?

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

12 commentaires

  1. Sébastien DouchePosté le

    Bonjour,
    votre article oublie malheureusement un point fondamental : l’ouverture. A quoi sert un standart qui n’appartient qu’a une société si ce n’est enrichir cette dernière ? Un format se doit d’être ouvert pour être au service des utilisateurs. Un standart ouvert permet d’être implémenter partout et donc d’être invisible. Et c’est un sujet trop important pour être mis dans les mains de MS, Apple ou Adobe…

  2. Comme cela a été dit, le JPEG2000 a été un fiasco et on peux se demander si il n’en sera pas de même avec un format de fichier voulant remplacer le très installé JPG, format ouvert, lisible universellement et bourré de défauts. Ce qui est interessant dans l’évolution du Photo HD, c’est déjà ce changement de nom. On réessaye de le coup sous JPEG XR, genre, on vous montre que c’est un standard. Ensuite, on peut croire en l’adoption de ce format car la machine marketing et financiere de Microsoft pourrait suffir.
    Mais si on fait un parallèle avec les formats de fichiers musicaux, le MP3 (pleins de défauts aussi) est toujours vivant et bien vivant, alors que le WMA devait tout écraser. Et alors qu’Apple s’est imposé sur le marché avec l’Ipod et Itunes, l’AAC n’a toujours pas envahi le monde. On continue d’utiliser notre vieux format pleins de défauts mais tellement compatible. Et c’est pas les tentatives de MP3 Dolby et autres qui auront réussi.
    Un format qui est plus interessant à suivre dans son évolution et son adoption est le format PDF. Mais peut être parce qu’il ne tentait pas de remplacer de l’existant mais est venu combler un besoin (merci de me corriger si je me trompe).
    On pourrait aussi regarder du coté des formats vidéos. Là, l’évolution est bien différents. Quicktime a une époque aurait pu devenir un standard, le MPEG, le WMV aussi, le Divx est apparu, puis le format Flash pour la vidéo (avec Youtube & Co). Maintenant, c’est le retour du H.264. Bref, la valse des formtas… L’évolution est dépendante des avancées techniques, mais c’est le besoin qui impose un format.
    Bref, entre DNG et Photo HD (ou JPG XR), si il n’y a pas de VRAI nouveauté, le simple ajout de qualité/légèreté ne suffira pas à imposer le format. Une garantie d’universalité et de pérénité s’avère nécessaire pour les professionnels (et pour le format DNG). Mais quoi de plus universel et plus sûr que le JPEG ?
    Hélas… J’aimerais finalement me tromper, j’aimerais voir apparaitre un format universel, bourré de qualité, mais pas sous la tutelle d’un grand de l’industrie. Un format ouvert serait tellement plus interessant. D’ailleurs, où en est le travail de l’OpenRaw ?

  3. Je souscrit completement a l’analyse de Thomas.
    Un standard, c’est un format ouvert a tous, approuvé par des organisme de certification. Exemple, vu que 95% des utilisateurs sont sous Windows, certains pensent que le format vidéo wmv est un standard. Pourtant c’est un format propriétaire Microsoft dont les dernière version sont inaccessibles sur Mac. Du coup, impossible d’utiliser la VOD (location de films) sur mac. Flip4Mac comble un manque, mais ne suffit pas toujours).
    Tandis que la DNG ou le PDF, meme s’ils sont développés par Adobe sont des format ouvert et accessibles a d’autres sociétés. Le format vidéo H264 d’Apple est également un format avec certification et ouvert a tous. Idem pour le AAC. Adobe et Apple jouent l’ouverture pour imposer leurs formats de prédilection. Microsoft non. Le .pps, sans le .xls ne sont en rien des standards ! Ils sont juste utilisés par la majorité. mais si tu n’a pas la suite office, point de salut ! Un standard est forcément par définition un format ouvert.
    Donc pour moi, un format d’image d’image universel créé par Microsoft, c’est par définition un nonsens !

  4. personnellement je croirais bien a cetre voie du JPG boosté.
    Regardons =
    Ce que fait déjà un Fuji S5 résolution mise a part = du jpeg qui convient déjà a beaucoups d’exigeance « PRO »
    Ce qui tué entre autre le JPG 2000 c’est la puissance de calcul qui suivait pas/
    Maintenat elle st là, les algo on encore progresser.
    Alors un jpeg sur 14 bits ou « variable » passant de 8 a 14 selon, avec une séparation de couches luninace/chrominace, etc.
    Il e restera plus grand chose au RAW, ses guru, et ses pixelososdomites qui passe des plombes sur NX et DXO…
    Je pense que le RAW n’est qu’une étape intermédiaire, où est delégué a l’utilisateur le « décabossage » du manque maturité.
    et le « progres » est palpable.
    par exemple avec Lightroom pu ACR, qui deviennent photographique et « deux coups de cuillère à pot » et mettent a la benne plein de scripts savant sur CS concocté avec sueur.
    je doais pas être le seul, a avoir demmaré le numérique des ses début, et chemin faisant, « technoïdant » de moins en moins et désirant le faire encore moins.
    Que de chemein pour retrouver le plaisir d’un Bête Nikon 801 et une dias devellpper ou tirée par un labo consciencieux…
    Combien ?
    20 ans…
    et 6 ans de prise de tête numérique ou les gurus n’arrêtent pâ de dire « c’sest tout simple, vous savez pas vous en servir »…
    C’est comme le marteau sur la tête = un bonheur quand ça s’arrête.
    Ces 6 ans c’est un peu ça, = la recherche du bonheur avec un marteau…
    Qui se rapelle il y quelque années les « proussse » et calque savants ne serait-ce qu pour remonter les ombres a cause de la dynamique pleurer des captyeurs (qui l’on toujours, c’est le dématriça et et les DSP, les softs, qui surtout progressé)

  5. Bah, déjà il fallait pas taper avec un marteau sur ton clavier :D
    Plus sérieusement, pour répondre à Blazouf d’abord, les formats PDF et DNG sont certes ouverts mais restent des formats propriétaires. C’est plus une façon (très interessante pour Adobe ceci dit) de les imposer. On est loin d’un format comme l’Open Document. Je ne suis pas un grand adepte de Microsoft, je suis toujours méfiant mais j’essaye de ne pas faire de l’antimicrosoft non plus. Il pourrait être tout aussi inquiétant de voir Adobe être à l’origine d’un autre format de fichier devenu un standard si le DNG venait à s’imposer. Cela commencerait à faire peut être beaucoup de standard de fichiers d’image de chez eux (PDF, flash, DNG ?)
    Finalement, un standard, d’un point de vue grand public, ce n’est pas forcement ouvert, c’est juste celui qui est utilisé de partout, propriétaire ou pas. D’ailleurs, l’OGG, pour la musique, est ouvert mais n’est finalement pas un standard…
    Pour répondre à Bige. Je ne comprends ton point de vue. Le Raw ne doit pas être une souffrance à utiliser. Si tel est le cas, il suffit justement de faire du JPG. Mais le raw permet des ajustements, des corrections, d’une facilité et d’une rapidité avec les logiciels modernes simplement bluffant. C’est un avantage, pas une contrainte.
    Après, si certains aiment passer du temps, poruquoi pas ? C’est comme si tu disais à l’époque de nos chers vieux grains d’argent que certains gars passaient des plombes dans leurs chambres noires alors qu’il suffisait de laisser faire les labos du coin de la rue… Et bien, quel bonheur de travailler ses négatifs, de trouver le bon équilibre, de chercher à avoir son propre rendu…
    Bien sûr si ton plaisir se limite a appuyer sur un bouton et de laisser faire un labo, je le comprends, mais j’aurais pour ma part l’impression de passer à coté d’une grosse partie de ma vision de la photo. Surtout que depuis le numérique, on a tellement gagné en confort et en rapidité que cela n’a plus rien à voir. Et c’est toujours un plaisir, pas un enfer…
    Ah ! Si j’avais un marteau… :)

  6. Mais heuu… Pépère vibert
    je me sui pris le chou à tirer mes Cibrachrome moi-même avec mes petits doigts tout boudinnés dan les temps ancien à grain et chimie qui pue.
    Et je 5 dieselise en RAW, pardon… CR2…c’est vrai qu’avec Lightroom, comme je l’ai souligné « deux coups de cuillères à pot », presque plus instinctif er rapide que sous CS3 en rattrapant un JPEG.
    Cela justemnt, n’empêche pas, au contraire, ces progrès confirment, ce que déja disaient les planches contact avant de tirer les Cibachromme.
    « La photo qui doit parler au max dès le début ».
    Le prolème des RAW c’est leur multipllication « tour de babel, boite de pandore »… combien déjà plus de 160, je crois ?
    Cette entropie se condame par elle même pourait dire S.Hawking.
    Decabossage et acharnement thérapeutique ne sont que perte de l’esprit!
    pourais dire un Rabelais
    Picétou ;o)

  7. Pour répondre à Sebastien… L’ouverture c’est très bien (quand elle existe) mais plus important encore (et pluys pratique pour travailler en vrai) : c’est le nombre de gens qui parlent la même langue : Je n’aurais certainement pas l’idée d’utiliser autre chose que Word pour mes textes, Excel pour mes comptes… Et je bénie tous les jours Office d’exister !

  8. Pour rire un peu:
    il existe une langue universenelement partagée.
    L’espéranto ?
    non, la langue de bois.
    Pour word et cie, si la grande capricieuse Pommée nous plantait pas régulièrement (comment ça? j’ai pas cité Iwork et autre MacWrite « pro »..)…
    Un comble, je viens de recuperer des courriels, que Mail 2 avait supprimé en même temps qu’un compte que j’avais désactivé.
    Et quel soft m’a sauvé la mise ? tout recupéré et tout ?
    Entourage d’Office, du vilain Billou.
    amen

  9. richarrePosté le

    Du calme : cette industrie n’a qu’une dizaine d’années d’existence (de la manière dont nous utilisons les moyens mis à notre disposition).
    L’utilisation des fichiers « RAW » encore moins…
    Le DNG (dans sa version actuelle) n’est qu’un début de réponse aux multiples problèmes auxquels TOUS LES ACTEURS de l’industrie doivent faire face.
    Alors comme d’habitude en informatique : ne faite confiance à personne and wait and see…

  10. à Bige et autres tenants de la suppression du RAW, je ne vous comprend pas… qq qui shoote en raw n’est pas un pervers qui aime se faire du mal, mais quelqu’un qui apprécie de pouvoir corriger, tester, essayer des réglages sur ses clichés, si c’est pour des photos souvenirs il y a toujours la possibilité de sauver directement en jpeg, le format RAW n’est pas un boulet, c’est une liberté supplémentaire. Vous êtes pour la suppression de cette étape, et sa totale prise en charge par la machine, c’est comme vouloir interdire aux photographes de vouloir récupérer son négatif, lui dire que non, sa photo c’est celle qui est sortie de la machine de développement automatique, et qu’on ne pourra plus tellement la changer…
    pourquoi vouloir faire de DNG et JPEG XR des adversaires ??? DNG vise à réconcilier les centaines de format RAW qui existent (une abération) et JPEG XR à remplacer le JPEG, je n’aimerais pas que sous prétexte d’amélioration on ne laisse plus au photographe le choix/droit de choisir lui même ses paramètres d’expositions.

Leave A Reply