web analytics

Le Canon EOS 40D en août : premier boîtier EOS stabilisé ?

18
BILLET PRÉC.
BILLET SUIV.

Et si le prochain Canon EOS 40D était le tout premier EOS a offrir
un stabilisateur d’image embarqué ? La question se pose effectivement,
au vu de la grande richesse de fonctionnalités offertes par des
appareils financièrement beaucoup plus accessibles…

Canon_eos_40d
Tous particulièrement le Pentax K10D qui est exceptionnel (lire notre dossier ici) ! Et dans
une moindre mesure, l’Olympus E-510, très handicapé toutefois dans
certains domaines de prise de vue par ses trois petits collimateurs
hyper centrés, sans parler de la non disponibilité d’optiques à
motorisation ultrasonic jusqu’à fin 2007.

Et l’on ne sait rien encore
des nouveautées à venir du côté de chez Sony et de chez Nikon à la rentrée… Nul doute qu’il y aura du nouveau côté capteurs et surtout taille de capteurs !

Toujours est-il que Canon devra offrir pas mal d’arguments
percutants pour justifier un investissement de 1500 à 1700 euros dans
son prochain boîtier expert, l’EOS 40D. A l’heure ou l’on trouve des
boîtier hyper compétitifs à moins de 1000 euros optique comprise, cela
doit cogiter fort du côté de la R&D de Canon !

Car si la qualité d’image légendaire des EOS et des Nikon D devance
encore celle des autres marques (sur le terrain de la dynamique, de la
gestion du bruit, des performances en haute sensibilité), il faut bien
reconnaître que l’avance est moindre qu’elle n’était y a 20 mois de
cela… Alors pourquoi pas la stabilisation embarquée ? C’est ce que je
ferais si j’étais ingénieur chez Canon (sans oublier un écran 3 pouces,
une image traitée sur 14 bits, une fonction anti-poussières, ect…).

13_221317Petit
retour historique : jusqu’à récemment l’avantage des
APN Bridges et de certains compacts était d’offrir des solutions
anti-bouger à petit prix. Seules certaines optiques Nikon et Canon
bénéficiaient de la stabilisation, au prix d’un certain investissement (sans oublier le superbe zoom Leica D 14-50 mm f/2,8-3,5 stabilisé du Leica Digilux 3).

Mais
depuis fin 2006 et la tendance à la démocratisation du reflex, les
nouveaux entrant sur ce marché innovent à tout crin, afin de se
démarquer des deux leaders en place Canon et Nikon. De plus en plus de
modèles offrent donc un stabilisateur directement dans le boîtier : les Konica Minolta 5D et 7D avaient ouvert le bal, suivi plus récemment de Pentax et d’Olympus sur certains boîtiers.

Tous reposent sur un dispositif déplaçant le capteur afin de
compenser les mouvements involontaires de l’utilisateur. Toutes les
optiques même les plus modestes en profitent donc ! A commencer par
celles offertes en kit dès l’achat du boîtier, l’impact sur la qualité
des photos est évident, tout particulièrement pour les débutants.

Nikor_vr_2
Bien évidemment les stabilisateurs embarqués dans les optiques Nikon
et Canon offrent de meilleurs performances (la vitesse de prise de vue
minimale peut descendre encore plus bas) et leur visée est stabilisée
contrairement aux solutions embarquées.

Mais ces « beaux cailloux »
(comme le zoom Nikkor AF-S VR DX 55-200 mm f/4-5.6, récompensé en catégorie
grand public par la TIPA) restent financièrement hors de portée de
beaucoup d’amateurs.

La question de savoir si Nikon
et Canon viendront eux aussi à proposer des boîtiers à
stabilisation embarquée reste donc entière ! À moins qu’ils ne
préfèrent travailler à la démocratisation des optiques stabilisées ?
Nous en saurons plus avec ce nouvel EOS 40D, qui ne devrait
pas tarder à pointer le bout de son prisme fin août…

BILLET PRÉC.
BILLET SUIV.

18 commentaires

  1. Bonjour,
    Et bien ! apres nos escapades avec LR 1.1 ENG/FR, maintenant place au boitiers….que de mouvements ! ;-).
    Moi qui allé acheté la semaine prochaine un 30D ! je fait quoi docteur maintenant ??? j’attend ou pas ??
    En principe le 40 devrait être un poil au dessus non ?
    Avec plus de moyen, sans hésitation aucune, j’aurais plongé sur le 5D, mais la c’est 3X le prix…donc je suis resté sur le 30, maintenant le 40 arffff !!
    Dans l’attente de vos conseils.
    Merci
    YVES

  2. Salut Yves. Le 30D est un très bon boîtier (qui reste supérieur à pas mal de 10 megapixels question qualité d’image et polyvalence avec ses 5 images / sec) !
    Reste que le 40D devrait dépoter grave, j’en suis certains… Stabilisateur ou pas !

  3. J’ai une question idiote : comment se fait-il que tous les fabriquants (Pentax, Olympus et plus si affinité) puissent sortir une stabilisation capteur alors que c’est Minolta/Sony qui semble avoir « inventé » le concept ? N’y a-t-il pas un brevet béton sur un tel dispositif ?
    J’avoue ne pas comprendre.

  4. Pourquoi les objectifs stabilisés ne sont ils pas plus lumineux chez canon ? Peut être que justement ils savent qu’ils vont devoir en venir à faire des boitier comportant le système anti bougé…

  5. @Jean-François,
    Merci pour le conseil ;-)
    Bon, alors je crois que je vais remettre mon achat à la rentrée … !
    par contre ce qui serait le top du top c’est que le 40D soit « FULL_FRAMES » comme le 5D, là je pense qu’il arriverait en tête du Hit_P.
    Merci,
    ++
    YVES

  6. Avant d’ajouter ce genre de fonctions, il serait peut être temps d’améliorer les viseurs en les rendant plus lumineux … Un Eos 50 d’il y a 10 ans a un bien meilleur viseur que les 10D-20D-30D (+- la même gamme que l’EOS 50), de ce point de vue la je trouve qu’on a perdu beaucoup en confort de travail.

  7. Je ne suis pas un habitué des optiques stabilisées mais j’avais pu tester un gros caillou de chez Canon et j’avais été « déstabilisé » (si c’est le cas de le dire) par la stabilisation de la visée. Il y a un phénomène étrange qui passe sans doute avec l’habitude, mais comme ça, je préfèrerais une stabilisation du capteur et ne pas être géné par la visée stabilisé.
    Ceci étant, Canon comme Nikon ayant des optiques stab dans leurs catalogues, il n’y avait aucune raison d’integrer un tel système sauf à faire une croix sur les optiques (et les bénéfs). Maintenant, j’ai cru comprendre que les deux systèmes aditionnés (optique + capteur) n’étant pas une bonne solution, il va falloir choisir… Mais au niveau argument de vente, il va falloir y passer, comme l’antipoussière, même si il est inutile, c’est quand même bien de l’avoir dans la fiche produit…
    Le full frame sera une plus grande avancé sans doute, mais je pense que ce sera pas pour le 40 (si il sort en aout), mais plus la génération suivante… Quand au viseur, vu l’évolution, il diminue d’année en année, on risque bientôt de le voir disparaitre…
    Thomas

  8. salut
    euh, il me semble qu’adopter un tel systeme de stabilisation dans les eos irait à l’encontre de la politique commerciale de canon.. Que deviendrait les optiques stabilisées et leur prix exorbitant ?
    Pour le full frame dans le 40D je n’y crois pas non plus. Canon a declaré clairement à la sortie du 1DmkIII vouloir conserver 3 formats de capteur, et qq part je trouve ca tres bien en tant que pro, car chaque capteur a son avantage. J’adore mon 5D mais parfois j’aime la multiplication par 1,6 de mon tres vieux 20D qui démultiplie mes teleobjectifs.
    D’ailleurs Jeff ca y est j’ai craqué pour le mkIII !

  9. Oui ! Effectivement trois tailles de capteurs, c’est vraiment le top…
    J’apprécie la taille APS-C du 30D, super pratique en sport… ET bien sur mon 5D ! Ne me manque que le 1D mark III et sa taille APS_H qui est un excellent compromis (sans doutes la meilleur taille) !

  10. Pour ma part, je ne crois pas à une révolution sur le 40D, mais plus sur des simples modifications, anti-poussière, capteur à 10M, cadence de prise de vue supérieure et peut être un écran plus grand, ou une visée par l’écran (comme sur le markIII). Je pense en effet que la différence sera équivalente la même qu’entre le 20 et le 30D.
    En revanche je vais acheter un 5D, Jean-François, pense-tu qu’il va lui aussi être prochainement remplacé ?

  11. L’écart entre 20d et 30d n’était pas très important. Le passage au 40D sera-t-il une révolution ? La stabilisation en serait une…
    En attendant, comme c’est l’été, saison des randonnées, certains se demandent peut-être comment recharger leur cher reflex loin d’une prise de courant. Je viens de tomber sur ce site :
    http://www.websolaire.com/
    Mais peut-être connaissiez-vous déjà ?

  12. Bonjour Jean-François,
    Dire que le Sony Alpha a ouvert le bal de la stabilisation du boitier c’est enterrer un peut vite les Konica-Minolta 7D et 5D ainsi que les bridges de la même marque non? ;)
    Merci et bonne continuation à Mac & photo.
    Bart.

  13. Effectivement, merci pour ta vigilance, je corrige ça… C’est même écrit ici :
    http://www.macandphoto.com/2007/06/que_penser_du_s.html
    Apparu tardivement en septembre 2004, le Dynax 7D fut le premier reflex digital de Konica Minolta. Face à des concurrents au design lisse, il fait un peu « usine à gaz » avec tous ses boutons (même si c’est un peu affaire de goût).
    Présenté en juillet 2005, le Dynax 5D était une version plus accessible et plus légère du Dynax 7D. Attention d’ailleurs à ne pas le confondre avec le Canon EOS 5D de 13 megapixels apparu peu de temps après…
    Ces deux boîtier offraient déjà l’innovant système de stabilisation d’image (Anti shake, renommé Super SteadyShot par Sony) qui déplace le capteur pour compenser les mouvements du photographe.

  14. Pourquoi Canon ne stabilise pas ses appareils tout simplement parce que ses plus beaux objectifs intègrent le stabilisateur (Gamme IS). Si l’Eos 40D avait un stabilisateur, Canon ne vendrait plus ses objectifs IS.
    Vu le prix des objectifs IS qui sont compatibles avec les eos numériques , bon nombre de professionnels ne pourraient acheter à nouveau ces objectifs !

  15. Pas besoin de racheter des objectifs non IS avec un système débrayable directement sur le boîtier, ce qui règle d’entrée le pb pour ceux qui ont déjà des objectifs stabilisés ou pour le maintien de ce système sur des objectifs de haut vol. Un bon complément par contre pour tous les objectifs qui n’en bénéficient pas et une réelle économie pour nous consommateurs. Je ne pense pas que le 40D en sera muni, canon ne faisant évoluer ses derniers reflexs que par petites touches (et ne voulant pas non plus tirer sur la gamme d’objectifs IS qui est une manne financière) mais vu le succès rencontré par d’autres, l’avenir des entrées et milieu de gamme en reflex passe par là, de mon point de vu en tout cas. :-)

Leave A Reply