web analytics

Lightroom ou Aperture ? Ma préférence (à moi)…

81
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Je crois bien que ce coup-ci, la messe est dite ! Mon sentiment est que Lightroom 1.0 bat assez largement Aperture 1.5. Quelque soit le type de workflow envisagé, quelque soit le type de photos que vous réalisez et quelle que soit le type de machine sur laquelle vous travaillez…

Box_lightroom_112x112Cette intuition (qui s’était imposée à moi au bout de quelques heures passées sur la première beta de Lightroom) est progressivement devenue une certitude depuis la sortie de la version 1… Pour autant, j’ai attendu longtemps avant de rédiger cet article. Pas question en effet de publier un tel verdict, sans de très sérieux arguments.

Aperture_boxLa question est stratégique pour beaucoup de photographes qui hésitent entre Aperture, Lightroom et d’autres solutions… Par exemple rester fidèle à iView Media Pro, dont on attend une grosse évolution lors de la sortie prochaine de sa nouvelle version sous le nom Microsoft Expression Media (cette mise à jour sera gratuite pour tout possesseur d’une version 3)…

J’ai d’ailleurs pris conscience que mon avis compte pour beaucoup, lors de l’achat de votre équipement, vos mails sympas le prouvent ! Je profite de l’occasion pour vous rappeller de poser vos questions en commentaires plutôt que par mail, afin que tout le monde en profite. A ma grande surprise, vous êtes quelques uns à avoir par exemple changé votre écran, en tenant compte de cet article (et vous avez bien fait)…

C’est une responsabilité qui me pousse donc à faire encore plus attention à ce que j’écris. Car vous êtes en moyenne 2500 à lire Macandphoto.com quotidiennement, avec des pointes impressionnantes (on est monté à 15.000 visiteurs / uniques par jour certains jours de scoop)…

lightroom1

 



Lourde responsabilité que d’afficher sa préférence…

Donc c’est en parfaite connaissance de cause, que je suis maintenant en mesure de vous livrer mon point de vue. Je suis convaincu, que Lightrom 1.0 bat assez nettement Aperture 1.5 aux points !

Rac_clav_petit Aux points et non par Ko ! Ce qui aurait été le cas, si l’on avait comparé la beta de Lightroom avec Aperture 1.0 (ça nous le savions déjà depuis ce tout premier article écrit lors de la sortie d’Aperture)…

Je sais que ce parti pris risque de déplaire un peu sur Macandphoto, et même de faire grogner derrière les Cinema Display (comme à chaque fois qu’on critique Apple, à commencer par ses écrans)… Vous étiez jusqu’à présent une majorité sur ce site à préférer Aperture et à l’utiliser (si l’on en croit notre sondage), mais on note que la cote de Lightroom remonte doucement depuis la sortie de sa version 1 (attention, le sondage cumule tous les votes depuis son ouverture, vous pouvez d’ailleurs retourner voter).

lightroom2

Malgré tout, ma conviction est faite… J’ajouterais qu’il est peu probable qu’Aperture 2 parvienne à me faire changer d’avis (même si on ne peut pas l’exclure complètement). SI cela arrivait ce serait d’ailleurs une bonne nouvelle pour tout le monde, puisque la concurrence entre les éditeurs profite aux utilisateurs !

Mais l’avance prise par Lightroom me semble telle, qu’elle sera difficile à rattraper. Signalons en passant qu’il est fort intéressant de lire l’histoire de la genèse de Lightroom, dont l’histoire remonte à pas mal d’années sous le nom de code Shadowland

lightroom3

 


 Avantages de « première importance » pour Lightroom.

Je suis aussi certain de mon choix, que je suis certain de préférer Mac OSX à Windows XP (je n’ai pas eu l’occasion d’essayer très longtemps Vista). C’est dire ! Voici mes arguments de première importance en faveur de Lightroom :

  • La réactivité générale de Lightroom est bien meilleure, y compris après de multiples ajustements. En comparaison Aperture apparaît parfois
    insupportable de lenteur lors de certaines manipulations. La base de données de Lightroom est plus légère que celle d’Aperture et l’import des images est également plus rapide.
  • Il est donc possible de travailler sur des machines moins puissantes ce qui devrait convaincre un grand nombre d’utilisateurs d’adopter Lightroom. Un G4 à 1 Ghz seulement et 728 Mo de RAM sont théoriquement suffisant. Alors qu’Aperture exige un G5 à 1,6 Ghz, 1 Go de RAM et une carte graphique puissante. Qui peut le plus peut le moins, le logiciel d’Adobe s’avère par ailleurs extrêmement fluide sur les machines puissantes.

lightroom4

  • Lightroom existe sur Mac et PC. C’est une idée folle, mais je garde toujours à l’esprit qu’un jour, il pourrait m’arriver de ne plus travailler sur Mac… Soit que les PC deviennent aussi bon que les Mac. Soit qu’une catastrophe nous prive de Mac. Heureusement, le pire n’est jamais certain.
  • Lightroom est compatible avec les réglages d’Adobe Camera Raw (et vice versa)… Du moins les versions récentes 3.7 pour Photoshop CS2 et 4.0 pour la beta CS3 et suivantes. Sans oublier Photoshop Element et Adobe Bridge. Il est donc plus facile de « sortir » de Lightroom, si un jour cela s’avérait nécessaire.

lightroom4

  • Lightroom sait également générer et lire tous les fichiers DNG, contrairement à Aperture qui refuse (pour l’instant) de le faire… Il faudrait faire une pétition pour obliger Apple à prendre en compte le format DNG, sans quoi les utilisateurs d’Aperture resteront à jamais dans l’isolement.
  • Lorsqu’il s’agit de transmettre des RAW à des clients ou des amis (accompagnés de XMP), il y a donc de bonnes chances qu’ils profitent de mes réglages sur Mac ou PC, du moment qu’ils possèdent un logiciel Adobe (l’autre solution étant le DNG). Avec Aperture, impossible de transmettre des RAW et leurs réglages à quelqu’un non équipé de ce soft. La seule solution qu’il reste est d’envoyer des Tiff 16 bit, qui sont 5 à 10 fois plus lourds et potentiellement moins qualitatifs que les RAW. 
  • Lightroom offre une très bonne compatibilité avec les metadonnées implémentées par iView Media Pro (Microsoft Expression Media), sans qu’elle parvienne toutefois à la perfection (mais dans ce domaine, la perfection n’est pas de ce monde). IVMP qui a prouvé depuis longtemps qu’il est le logiciel le plus compatible avec Photoshop et une référence incontournable pour la gestion de photothèque. Pour ce que j’en ai vu, la gestion des meta-données par lot me semble bien meilleure avec Lightroom qu’avec Aperture dans le cadre d’une activité professionnelle.
  • J’apprécie la finesse avec laquelle Lightroom et ACR 4 gérent l’exposition. Notamment la récupération des hautes lumières et l’amélioration des tons sombres… Le savoir faire d’Adobe me semble supérieur à celui d’Apple en la matière. Par ailleurs le nombre d’outils disponibles est exceptionnel. Par exemple le curseur « Vibrance » (issu du rachat de Raw Shooter) embale tout le monde, il permet de saturer l’image tout en préservant les tons chairs…
  • La prise en charge des formats RAW des nouveaux appareils photo est bien plus régulière et rapide par Adobe que par Apple (qui génère de nombreuses et longues frustrations). De plus la mise à jour du moteur RAW d’Aperture passe par une mise à jour de MacOSX lui-même, une situation pénible qui pourrait vous obliger à mettre à jour votre Tiger vers Leopard, même si vous n’en aviez pas l’intention…

Soyons beaux joueurs et reconnaissons qu’Adobe nous avait fait le même coup avec Photoshop CS1 qui ne supportait pas Adobe Camera Raw au delà de la version 2.4. De nombreux utilisateurs avaient ainsi étés obligé de passer à CS2 pour accéder aux version 3 de ACR, seules capables de gérer les appareils récents comme le Canon EOS 5D…

lightroom5

 


Avantages « de moindre importance » pour Lightroom

  • Lightroom possède une palette d’historique avec la gestion des instantanés, qui reste accessible indéfiniment (contrairement à Photoshop, car enregistrées dans les XMP). Alors qu’Aperture ne gère que des annulations multiples. Sur ce point Lightroom est bien supérieur et profite du retour d’expérience de Photoshop…
  • Lightroom bénéficie d’une meilleure conception ergonomie générale. Tout tombe naturellement sous le clic de la souris et l’on ne cherche jamais une fonction plus de 3 secondes (il n’en va pas de même avec Aperture)… Même si tout cela reste un point de vue finalement personnel, habitué que je suis à Photoshop depuis des années…
  • Grâce aux palettes latérales escamotables très astucieuses, on peut travailler sur de petits écrans (en reportage sur un Macbook par
    exemple). L’accès aux outils est immédiat grâce à des onglets efficaces. Les quelques innovations qui étaient l’apanage d’Aperture profitent maintenant également à Lightroom, les copies virtuelles notamment, ainsi que les piles (qu’Adobe avait paraît-il utilisé dans Element avant Apple)…
  • Aperture_ecran_10Tous les outils sont systématiquement disponibles sous le clic droit, ce qui vous sauve la mise lorsqu’on a oublié l’emplacement d’une fonction. Il existe beaucoup moins de menus contextuels dans Aperture et c’est regrettable…
  • La correction des poussières dans Lightroom est plus fluide que celle d’Aperture. Alors que Lightroom automatise l’usage du tampon de façon intelligente et rapide, Aperture se contente par défaut de « flouter » la zone en mélangeant les pixels. Il faut utiliser la touche option pour qu’il se comporte comme Photoshop (je ne l’avais pas découvert au début)… S’il y a beaucoup de taches à corriger, mieux vaut passer par Photoshop, car au bout de quelques dizaines de coups de tampon, le
    temps de réaction s’allonge et devient pénible…

Les quelques points suivants sont moins stratégiques que les précédents. Mais ils pèsent également dans la balance et méritent de ne pas êtres oubliés :

  • J’aime le mode d’affichage « Light outs » qui est assez mal traduit par « éclairage de fond », il permet de se retrouver dans l’ambiance d’une salle sombre avec une table lumineuse allumée. Splendide !
  • Les fonctions d’impression et de colorimétrie sont de très haut niveaux et vraiment efficaces dans Lightroom. Alors que l’impression pose parfois problème avec Aperture. Jusqu’ici je n’ai jamais utilisé autre chose que Photoshop pour imprimer en profitant de la gestion des profils ICC des images et de mon Epson… Maintenant il y a en plus Lightroom !
  • La présence d’un outil Courbe très élaboré dans Lightroom rassure (comme dans beaucoup de logiciels de traitement d’image). La courbe reste à ma disposition même si je n’en ai pas souvent besoin (j’utilise d’ailleurs assez peu celle de Camera Raw). L’outil niveau d’Aperture est intéressant, mais je le trouve beaucoup moins intuitif et moins précis que la courbe de Lightroom.
  • Je retrouve dans Lightroom l’ergonomie d’Adobe Camera Raw, mon derawtiser principal depuis longtemps, ce qui me fait gagner du temps… Son outil de copie des réglages (tout ou partie) d’une image à l’autre me satisfait parfaitement. Et je retrouve certains raccourcis claviers qui me sont familiers… Un seul exemple : beaucoup d’applications (de Photoshop à iView Media Pro en passant par Safari made in Apple), utilisent Pomme + et Pomme -  pour la fonction zoom… Presque toutes les applications, sauf Aperture ! Il est vraiment idiot de se passer d’un raccourci clavier aussi universel et évident… C’est pour moi le signe d’un développement hâtif et d’études ergonomiques peu à l’écoute des photographes et de leurs habitudes.
  • Les fonctions d’export web de Lightroom sont exceptionnelles… Et soit dit en passant, elles m’intéressent beaucoup plus que la création et l’impression de livres, dont je n’ai pas grand chose à faire personnellement (c’est un des points forts d’Aperture régulièrement mis en avant). Lightroom permet même un export direct vers des serveurs FTP (comme iView d’ailleurs), alors qu’Aperture ne reconnaît que les comptes .Mac (que je trouve chers). Mais il est évidement possible d’utiliser son propre logiciel FTP pour publier les galeries d’Aperture qui sont elles aussi très belles. Aperture ne propose pas de galeries Flash, pourtant intéressantes pour beaucoup les photographes (il est en effet plus difficile de récupérer les images d’une page en Flash, que d’une page html par simple « glissé-déposé »)…
  • Appert_111_snow3Grâce aux utilisateurs PC, le nombre de licences installées de Lightroom sera certainement plus élevé que celles d’Aperture. Ces nombreux clients assureront et garantiront le développement de ce logiciel. Pour cette même raison, l’architecture de plug-in de Lightroom est susceptible de connaître d’intéressants développements.
  • La licence de Lightroom vous permet d’installer le logiciel sur deux machines (Mac et PC, portable et bureau) tout en coûtant un peu moins cher (299 € ), qu’Aperture (319 €).

En résumé, tous ces éléments me donnent une grande confiance en l’avenir de Lightroom et en son développement à très long terme. D’ailleurs cette application est vitale pour son éditeur qui la soutiendra coûte que coûte.

Aperture ne représente par contre qu’une minuscule division au sein d’Apple… Qu’arriverait-il si ce logiciel ne donnait pas pleinement satisfaction d’un point de vue commercial ? Quels que soient les efforts de communication de la marque à la Pomme pour nous convaincre d’adopter Aperture, les exemples de produits lancés, puis abandonnés par Apple ne manquent pas…

 


Qui génère le meilleur « rendu », Aperture ou Lightroom ?

Comparer le rendu par défaut de ces deux applications pour dire quel est le meilleur, ne me semble pas très intéressant ! Ne comptez donc pas sur moi pour me prononcer sur cette question, d’autant que l’exercice est délicat, tant il fait appelle à des notions parfois subjectives. Nous ne partageons pas forcément les mêmes mots pour évaluer la qualité d’une image…

Certains photographes préfèrent Aperture pour son rendu plus vif et soit disant « plus argentique ». D’autres défendent le développement plus nuancé de Lightroom… Pour ma part je ne suis pas trop inquiet sur les capacités d’Adobe à proposer des réglages par défaut neutres et performants.

Je note qu’Aperture est plus souvent critiqué (on se souvient des errements de la version 1.0) que Lightroom, qui rassure plus facilement (l’expérience acquise avec Adobe Camera Raw depuis des années me semble irremplaçable).

Mais au final, tout cela n’a aucune espèce d’importance… Car ces deux logiciels sont justement là pour vous permettre de prendre le pouvoir et décider vous-mêmes du rendu que vous désirez pour vos images. Tous les outils sont à votre disposition pour cela. Pas la peine d’utiliser Lightroom ou Aperture, si c’est pour en rester aux réglages automatiques non ?

Dans ce cas, mieux vaudrait confier vos RAW, aux bons soins des logiciels fournis par les fabricants de vos appareils pour des conversions idéales. Ou même à iView Media Pro qui converti parfaitement vos RAW à la demande dans le format de votre choix (Tiff, jpeg, psd…) en utilisant au choix le moteur d’Apple (celui d’Aperture donc) ou celui du fabricant de l’appareil photo (à régler dans les préférences après avoir installé les logiciels fournis avec l’appareil)…

Car après tout, DPP et Capture NX sont les plus qualifiés pour cela… Ils savent même exploiter certains secrets des fichiers CR2 et NEF, qui resteront toujours inaccessibles tant à Lightroom qu’à Aperture.

 


L’accentuation et la gestion du bruit de Lightroom devront progresser !

Le seul véritable point faible de Lightroom est à mon sens, le manque d’une gestion plus avancée de l’accentuation et de la gestion du bruit… Mais c’est le lot de presque tous les derawtiser et Aperture n’est pas vraiment plus doué dans ces domaines : même s’il offre 2 ou 3 curseurs de plus, il se montre moins réactif, ce qui rend le travail sur l’accentuation peu efficace…

Les outils trop basiques de Lightroom, sont directement issus de ceux de Camera Raw et obligent souvent à passer par la case Photoshop… Pourtant, s’il est bien un éditeur expert de ces questions, c’est évidement Adobe (explorez donc les outils avancés de Photoshop pour vous en convaincre)… Alors ?

lightroom6

Les experts le savent bien : très peu d’utilisateurs ont le niveau suffisant pour prendre véritablement le contrôle de l’accentuation de leurs images en toute sécurité. La plupart d’entre eux « abîment » leurs images plus qu’autre chose, dès qu’ils utilisent l’accentuation et la correction du bruit (je suis passé par là il y a quelques années)…

Ceci expliquerait-il cela ? Adobe aurait-il choisit de « brider » son logiciel, en attendant de mettre au point des outils plus conviviaux et plus faciles ?

Rencontres après rencontres, stages après stages, je constate à quel point les photographes sont démunis en ce domaine et manquent d’expérience. Tout ça, faute d’imprimer leurs images régulièrement. Car il y a une différence entre observer des images à la taille écran et étudier des tirages à la taille finale prévue pour l’impression ! Il m’a fallu personnellement plusieurs années et des litres d’encre Epson, sans oublier l’étude de mes images publiées dans la presse, des catalogues et des livres pour finalement maîtriser cette question.

Logoaperture_rond_2Généralement les images publiées en Offset semblent insuffisamment accentuées : la question est donc jusqu’où ne pas aller trop loin avec l’accentuation… Gérer l’accentuation avec Photoshop me prend donc beaucoup de temps…

Dans les cas difficiles, je l’applique par zones après avoir fait une sélection et je l’atténue ensuite par endroits grâce à l’outil Forme d’historique, qui est tout simplement magique… Les progrès arrivés depuis la CS2 (Accentuation optimisée, que j’utilise pour 70% des images) ont également changé et compliqué la donne (on a maintenant l’embarras du choix). À ce propos, je vous recommande une fois de plus la lecture de l’ouvrage de Bruce Fraser, Netteté et accentuation avec Photoshop CS2.

Pour refermer cette parenthèse, je suppose donc qu’Adobe en encore occupé à peaufiner son outil d’accentuation et de débruitage des RAW (et cela ne doit pas être si simple). Je fais le pari qu’il arrivera comme une belle surprise dans une prochaine version de Lightroom…


Une base très saine en vue d’évolutions futures…

La bonne réactivité et la légèreté de la version 1.0 de Lightroom nous laissent en tout cas espérer de très bonnes choses pour le futur… Voici de quoi je rêverais personnellement :

  • Des corrections par zone, similaires aux U-Point de Capture NX. En ce sens le réglage couleurs d’Aperture (qui ressemble à une sélection par « Plage de couleurs » dans Photoshop) est un point fort du logiciel d’Apple qui est plus facile à appréhender que celui de Lightroom.
  • Des options de correction d’objectif plus avancées, telles que l’on trouve dans Photoshop. Sans forcément aller aussi loin qu’avec DxO, afin de ne pas ralentir exagérément le logiciel…
  • On attend impatiemment une gestion du double écran par Lightroom… C’est un élément vraiment fondamental et très agréable sur Aperture qui fait réellement gagner du temps lors de l’éditing. La remarque s’applique également à iView Media pro qui gagnerait encore en efficacité si l’on pouvait afficher son excellente table lumineuse sur un second écran.
  • Une table lumineuse aussi simple, efficace et rapide que celle de iView Media Pro, qui reste ma référence. Le mode Comparaison de Lightroom est très inférieur à la table lumineuse de iView qui réunit à elle seule les avantages des modes Comparaison et Ensemble de Lightroom)… Tout ça est à revoir je crois, en s’inspirant  éventuellement du mode Plein écran d’Aperture qui n’est pas si mal que ça…
  • La fonction Piles devrait progresser et devenir plus visuelle (celle d’Aperture est nettement plus impressionnante). On espère également très fort l’arrivée des piles dans Expression Media (le nom de la prochaine version de iView Media Pro).
  • On aimerait disposer d’espaces de travail configurables et mémorisables tels qu’on peut les organiser avec Photoshop et Bridge. On aimerait paramétrer finement l’affichage des données IPTC et EXIF à la façon de iView Media Pro, dont les options de vue permettent de personnaliser l’interface les couleurs, les polices, leur mise en forme, les champs à afficher, le nombre de lignes de chaque champs, la taille des vignette, ect… Ce qui permet de créer des catalogues aux Look très différents selon les types de projets. Une aide visuelle dont je ne saurais plus me passer !

Évidement Lightroom n’est pas parfait, comme tout logiciel en version 1.0 et il sera évidemment amélioré par petites touches au fil de versions… Mais une chose est évidente : la base que constitue cette version 1.0 est exceptionnelle et facilitera les progrès à venir. On se rappel qu’Apple avait du reprendre à zéro nombre de fonctions de la version 1.0 (autant d’énergie qui n’a pas été consacrée à optimiser les autres fonctions de l’application)…

lightroom7

 


Ras le bol des fonds noirs…

Aperture_ecran_9_1Dernier détail : je n’apprécie plus vraiment les logiciels sur fond noir. Car le noir n’est pas neutre contrairement au gris… Et je crois que ce noir pénalise Lightroom auprès de nombreux utilisateurs. Personnellement je m’en lasse déjà, (c’est également le cas pour DxO)…

Dans le même temps, tout le monde apprécie dès le premier coup d’œil, les gris délicats d’Aperture qui sont extrêmement agréables et donnent toute leur place aux photos, ce qui laisse croire à tord que l’ergonomie d’Aperture est meilleure (malheureusement, plus joli ne signifie pas toujours plus ergonomique). Il serait donc indispensable qu’Adobe permette de paramétrer plus en détail les couleurs de l’interface, un peu à la façon des Options de vue de iView et de la beta de Bridge.


Pour autant, je continue de travailler avec iView Media Pro !

Cet article est peut-être le plus important à avoir été posté sur ce blog depuis sa création en 2004. Tout simplement car il pourrait pousser certains d’entre vous à choisir une application pour de nombreuses années. Il faut rester en effet conscient, que lorsqu’on s’embarque sur des logiciels comme Lightroom ou Aperture c’est pour du long terme (qu’on le veuille ou non)… C’est tout particulièrement vrai dans le cas d’Aperture qui aurait – plus que d’autres – tendance à vous retenir prisonnier.

Voilà pourquoi à titre personnel je préférerais longtemps encore, utiliser iView Media Pro (Expression Media) pour la gestion de mes 800 Go de stock ! Et je crois qu’une majorité de photographes qui maîtrisent bien cet outil génial auront fait le même choix… Car ni Lightroom, ni Aperture ne sont – dans leurs versions actuelles – tout à fait capables de le remplacer.

Cela pourrait venir, mais nous n’y sommes pas encore. Et oui ! On ne change pas une équipe qui gagne… En plus de ses caractéristiques inimitables, iView Media Pro me laisse le choix d’utiliser le meilleur derawtiser disponible du moment, en fonction du type d’images à traiter. Selon les cas, j’opte pour :

  • Adobe Camera Raw 4.0 (celui de la Beta de CS3) qui utilise le même moteur que Lightrom avec qui il est compatible.
  • Nikon Capture NX pour les NEF : l’utilisation des U-Point est un plaisir extraordinaire, qui m’évite de faire des sélections par Plage de couleurs dans Photoshop.
  • Canon Digital Photo Professional parfois, car la qualité de derawtisation des RAW Canon est la meilleure et il me permet de profiter des Styles d’Images…
  • DxO l’original logiciel made in France : quand j’ai un peu de temps libre et dans des cas très particuliers (utilisation du 16-35 f/2.8 à pleine ouverture sur le Canon EOS 5D)…

Un choix qui engage pour des années.

Pour autant je n’exclus pas un jour de basculer tout ou partie de mon Workflow sur Lightroom (sans toutefois me passer des centaines de catalogues iView consciencieusement accumulés depuis des années)… Mais si ce jour devait arriver, ce ne serait qu’après avoir scrupuleusement comparé Lightroom 2.0 avec les évolutions prochaines d’iView Media Pro (pardon : Expression Media)… Dont on ignore encore tout et dont j’espère beaucoup !

Il est donc urgent d’attendre… Pour résumer, je conseillerais à ceux qui recherchent une alternative à iView Media Pro, de se tourner plutôt vers Lightroom que vers Aperture… Quoiqu’il en soit, comparez bien Lightroom face à Aperture et ne vous décidez pas à la légère car revenir en arrière ne sera pas une partie de plaisir !

 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

81 commentaires

  1. Alain photo - graphistePosté le

    hummm assez d’accord avec toi JF ! Voilà un beau post qui fera certainement couler beaucoup d’encre. Je n’ai jamais été très convaincu par Aperture et à l’issu de la période d’essai de Lightroom je suis embalé !

  2. Je te rejoint complètement,
    pour avoir essayé lightroom et aperture, mon choix est sans conteste lightroom pour grosso modo les même raison que les tiennent, plus une autre, la volonté d’adobe d’imposer le DNG comme format raw universel ; un gage de pérénité pour le format et d’universalité (exemple : le pdf, aussi d’adobe)
    Ainsi, pour aller plus loin, jusqu’à présent j’utilisais lightroom + Capture NX, mais je pense très sérieusement abandonner NX pour lightzone basic (voir le blog de Volker Gilbert pour une présentation vidéo) en raison de mon nouveau flux de travail intégralement en DNG dés l’import des fichiers sur l’ordi (d’où l’impossibilité d’utiliser NX).
    et à mon avis le couple lightroom – lightzone basic va me suivre pendant longtemps… à une condition, que lightroom se révele capable de gérer de grosses bases de données ; l’avenir me le dira.

  3. Bonjour,
    vraiment très intéressant ce post! J’ai opté pour Lightroom il y a quelques temps et je ne regrette rien. Cependant je commence à me perdre dans mon workflow. je travaille depuis peu avec un eos 400d et un imac intel 20p. et j’utilise les logiciels Iview media pro (pour archiver et noter les méta ca j’ai bien compris!).Je découvre petit à petit dxo, camera raw, dpp et lightroom. je travail principalement sur photoshop, Illustrator et Indesign et je ne sais pas par ou commencer pour traiter les photos sortant de mon appareil ! Pour simplifier le tout j’utilise ces photos aussi bien pour de l’offset que pour le net…
    Ou puis je trouver une réponse à ma question svp, afin que je puisse enfin commencer à être productif!
    Si vous avez un bon ouvrage, lien ou descriptif pouvant décrire un workflow comprenant ces logiciels et à quel moment les utiliser….
    Je veux m’en sortir!
    Merci

  4. François CuneoPosté le

    Hello!
    Merci pour cet article intéressant.
    Je suis également d’accord avec toi.
    Sauf sur un point: les métadonnées en provenance d’iView sont passablement mal reprises. J’ai patiemment tagué mes images dans iView, au niveau des « personnes », rien n’est repris dans LightRoom alors que dans Aperture oui, sous « Contacts ».
    Je me demandais d’ailleurs s’il y avait un moyen, un script, qui dirait de passer tous les tags « personnes » dans « Mots-clé » qui après synchronisation dans iView sont repris dans LightRoom.
    Quant au bruit et à l’accentuation, mon petit doigt me dit que LightRoom pourrait bien intéresser DxO à une intégration possible de ce dernier dans le logiciel d’Adobe (et paf, correction des objectifs au passage), et soyons sûrs que NoiseNinja va nous faire très vite (dès qu’Adobe aura distribué ses outils de développement, ce qui ne saurait tarder) un petit « plug-in » de derrière les fagots…
    Pour Aperture, tu oublies les avantages de publication tout de même. LightRoom est bien moins avancé niveau Web et livres surtout qu’Aperture.

  5. DavidoffPosté le

    Félicitations pour ce post ! du bon boulot …
    Je ne suis pas passé du côté obscur de la force d’Aperture ! J’ai fini par acheté la semaine dernière ce superbe ligtroom. En plus de toutes ces qualités le fait de pouvoir l’installer sur mon imac 24 et sur un portable dell me ravi !

  6. Mr François Cuneo …
    Tu lirais les réponses des gens qui participent à ton blog tu saurais pour le transfert de « Personnes » sur Iview à « mots-clés » sur LR …
    ;o))
    Le script « tranfert d’annotations » focntionne ….
    A+
    Dub

  7. Salut Tout le monde.
    Je viens de rentrer après un bon moment d’absence.
    Voilà, moi je suis content d’Aperture 1.5, même si, effectivement, il reste des lenteurs, des lourdeurs etc.
    Mais en ce qui concerne la dérawtisation, tous mes tests, poussés, y compris à 1000 ISO, 1600 ISO, ne me font plus hésiter. Les TIFF venant d’Aperture 1.5 sont superbes. Quand au Workflow, ben, juste un chiffre, je rentre avec plus de 18000 images pré-éditées, dont 2600 images selectionnées sur le terrain avec Iview MP première selection et a travailler et avec un choix final à rendre en 48 heures chrono d’environ 50 images. Voilà, deux jours seulement devant le MAC et c’était fait…
    Qui dit mieux ? Avec quoi comme soft ?
    D’autant que j’ai devant moi, sur mon écran de gauche, TOUTE ma production réparties sur tous les disques. En un seul clic… j’envoie un TIFF par FTP à l’autre bout de la terre…
    Lightroom est surement un très bon soft, mais perso, Aperture correspond parfaitemet à ce que je cherchais depuis des années… à savoir un soft qui permet d’avoir une vue globale de son boulot en permanence, un bon derawtiseur, et ensuite, si besoin et c’est très souvent le cas, j’affine avec CS3.
    Pour moi, c’est clair, c’est iViewMP + Aperture + PS CS3.
    En tout cas, très bon papier JF !
    Ravis de me replonger dans Mac&Photo en rentrant !

  8. Sinon ;o))
    de toute façon , la question ne se pose meme pas pour tout les « vieux » MacUsers qui ont conservé leur (vénérable) G4 …ou LR tourne super bien …!!!
    Merci Apple …
    Dub

  9. A propos du tampon sur Aperture relis le mode d’emploi !
    Il agit comme tu le décris et avec option il agit comme le tampon photoshop!

  10. Aperture ou LightRoom? Bordeaux ou Bourgogne? Ségo ou Sarko? Fromage ou dessert?
    Pourquoi choisir? J’utilise indifférement Aperture et LightRoom, suivant ce que je veux faire.

  11. Ah oui, c’est vrai concernant le tampon (merci bvde)… Je corrige à ce propos (il reste toutefois tellement plus lourdingue que celui de Lightroom).
    Je n’avais pas découvert cette option du tampon… Voilà ce qui me déplaît chez Aperture : ce logiciel ne se comporte jamais comme on aimerait qu’il le fasse simplement ! Difficile de l’explorer sans le mode d’emploi, car rien n’est vraiment intuitif (d’ou ma mauvaise opinion sur son ergonomie).
    Alors qu’avec Lightroom, tout tombe sous le sens : jamais besoin de lire le mode d’emploi (et ce n’est pas parcequ’il offre moins de fonctions, juste car elle sont intelligement agencées).

  12. François CuneoPosté le

    Mr Dub, merci!:-)
    Cela dit, évidemment que je lis les commentaires sur Cuk.ch, mais alors là, je ne m’explique pas, mais alors pas du tout, comment j’ai pu rater le tien, alors qu’il avait pour moi une importance capitale.
    Je viens d’essayer, ça marche impec!
    Paf, je passe sur LightRoom ma production 2007!, c’est dit c’est fait!!!
    Ben oui Jean-François! C’est vrai que la table lumineuse me manque un peu dans LR, mais dans iView, elle ne me sert pas vraiment non plus. En effet, lorsque je veux comparer un RAW d’un JPEG pour voir les différences après traitement DxO par exemple, eh bien je n’ai pas la même taille à gauche et à droite. Pourtant j’ai bien choisi dans les prefs le bon moteur de rendu et tout et tout.
    Donc bon… au final… ce sera LR.
    Mais je garde iView pour la découverte des images à toute vitesse, pour le choix de ce que je fous à la poubelle ou de ce que je garde.
    Pour l’instant…
    Vivement que DXO soit intégré cela dit! A ce moment, on aura la totale.

  13. Ahhh bah quand meme …
    à votre service Mr CUK …
    ;o))
    PS:j’ai fait pareil IView->LR je garde IView pour le PowerBook 12 pouces , un peux petit pour LR …!!!

  14. François CuneoPosté le

    Mr Dub, TOI, passer sur LightRoom? Qu’est-ce qui s’est passé?
    La même chose que moi? Une découverte d’un produit sublime?
    Sérieusement, ça m’intéresserait de savoir si Microsoft a cassé tous les liens avec des gens comme toi qui ont tout fait pour le produit (pour le traduire en français en ce qui te concerne).
    T’es pas obligé de répondre hein, mais si tu veux satisfaire ma curiosité!:-)

  15. Pour moi, Apeture me semble plus adapté au photographe. Un test simple, recadrez une photo avec Lightroom et essayez de me dire combien le recadrage fait en pixel (pas en cm)… ? si vous trouvez bravo ! en revanche sur Aperture c’est indiqué sur le côté (taille réelle et taille recadré) simple et intuitif comme toujours chez Apple…

  16. Excellent article !!
    Après avoir longtemps hésité, j’ai également choisi Lightroom pour la qualité de ses outils et de son ergonomie et je ne le regrette pas !

  17. chrisb63Posté le

    Bonjour,
    Merci beaucoup pour cet article tout à fait éclairant. Avec mon PB G4, Aperture n’est pas une option pour l’instant, j’ai donc essayé LR.
    J’ai quelques questions :
    1) si j’ai bien compris, les modifications des photos, JPEG ou RAW, peuvent être stockée soit dans la base de données de LR ou dans un fichier XMP. Quelle est la meilleure solution ?
    2) si c’est stocké dans la base de donnée de LR et que je veux changer pour Aperture ou autre dans quelques années, sera-t-il possible ?
    3) durant mes tests je n’ai pa pu voir l’intégralité des données EXIF dans LR pour les photos prises avec le D80 en raw ou jpeg
    4) Pour l’instant j’utilise iPhoto (d’ou mon envie de changement). En important des photos dans LR, les keywords, les rolls etc… n’ont pas suivis. Est ce que quelqu’un connait la procédure ?
    Merci

  18. François CuneoPosté le

    @Dub.
    Oups, vu le lien qui menait sur le site de Daniel Robilllard, j’ai fait un petit amalgame un peu rapide j’en conviens.
    Désolé, mais merci quand même!

  19. Raudel RomeroPosté le

    Bonjour JF.
    J’ ai une question que vous n’avez pas abordé sur cet excellent article sur LR V1.
    Bonjour Volker,
    Je travaille avec Lightroom V1. Avec la version B4 je pouvais faire une sauvegarde d’ un dossier , à l époque on parlait de Shoot complet avec tous les réglages appliqués aux images : trie, sélections, corrections etc. Depuis la sortie de la version finale je m obstine à chercher la possiblité de faire des sauvegarde de mes dossiers dans le module « Bibliothèque » de manière séparée en Lightroom sans aucun succès. Exite-t-il cette possibilité et comment la trouver?. Le seul moyen qui m’a été proposé c est de faire une sauvegarde complete de ma bibliothèque (le logiciel me le prose une par par semaine il me semble). Pour votre information j’ai choisie de copier les réglages métadonnées en XMP et pas dans la base du logiciel.
    Je vous remercie d’avance pour tout le temps que vous consacrez à nous faire partager votre expérience et votre savoir faire.
    Très cordialement,
    Raudel Romero

  20. Pierre LaurentPosté le

    François écrit :
     » Ben oui Jean-François ! C’est vrai que la table lumineuse me manque un peu dans LR, mais dans iView, elle ne me sert pas vraiment non plus. En effet, lorsque je veux comparer un RAW d’un JPEG pour voir les différences après traitement DxO par exemple, eh bien je n’ai pas la même taille à gauche et à droite. Pourtant j’ai bien choisi dans les prefs le bon moteur de rendu et tout et tout.  »
    … OK, mais si tu utilise DxO, le mode avant / après devrait te permettre cette comparaison et rend moins importante ce petit problème de taille dans iView (qui ne me gène pas beaucoup)… Tu peux d’ailleurs choisir ajuster puis zoomer ensuite.

  21. Hello : je tente de répondre à tes questions :
    1) si j’ai bien compris, les modifications des photos, JPEG ou RAW, peuvent être stockée soit dans la base de données de LR ou dans un fichier XMP. Quelle est la meilleure solution ?
    ——– Il faut évidement choisir le stockage des XMP dans le dossier ! Tu pourra transmettre les dossiers (donc les régalages résidents dans les XMP) !
    2) si c’est stocké dans la base de donnée de LR et que je veux changer pour Aperture ou autre dans quelques années, sera-t-il possible ?
    ——– On peut espérer qu’un jour Aperture accèpte de lire les DNG. Si cela arrive le transfère sera sans problèmes ! Pour l’instant ce n’est pas simple.
    3) durant mes tests je n’ai pa pu voir l’intégralité des données EXIF dans LR pour les photos prises avec le D80 en raw ou jpeg
    ——– Je ne sais pas… Moi j’ai tout ce qu’il me faut…
    4) Pour l’instant j’utilise iPhoto (d’ou mon envie de changement). En important des photos dans LR, les keywords, les rolls etc… n’ont pas suivis. Est ce que quelqu’un connait la procédure ?
    ——– La procédure passe peut-être par iView (comme souvent), car au premier lancement il propose d’importer la base iPhoto ! Mais je n’en sais pas plus…

  22. Félicitations pour ce blog dont je ne peux plus me passer ! Nous avons droit à un très bel article aujourd’hui… Qui fera référence pour beaucoup de gens !
    Cela fait des mois que je lis tout ce que je trouve sur le web Français à propos de Lightroom et Aperture (j’hésite à me décider comme pas mal de photographes)…
    Et c’est vraiment la première fois que je lis quelque chose d’aussi clair et visiblement honnête (trop d’articles sont bêtement pro Aperture ou pro Adobe sans réflexion préalable)…
    Bravo ! Bravo ! Et Bravo : ce site est décidément une référence !

  23. François CuneoPosté le

    Ça y est, grâce à Dub ET à Daniel, j’ai passé mes images 2007 sur LightRoom en gardant mes mot-clés de personnes.
    Je vais me lancer pendant ces vacances sur les images des années précédentes.
    J’aime vraiment beaucoup ce logiciel.
    Et comme je sais qu’il va devenir une référence, et que tous les petits plug-ins pour une application seront faits pour lui (bien moins de chance avec Aperture, qui n’est que pour Apple, donc moins tentant pour les développeurs), tu dis qu’il est urgent d’attendre JF, eh bien moi je m’y lance.

  24. Il faut suivre son instinct ! De toutes façons avec Adobe tu ne prends pas trop de risques…
    … mais si Microsoft sortait une version de iView reboostée ? Qui intègrerait la gestion avancée du RAW à haut niveau comme le fait Lightroom ? Ahah ! ! !
    Voilà pourquoi je pense qu’il est urgent d’attendre un peu (quelques mois tout au plus) afin de savoir de quoi sera fait Expression Media !
    … Mais bon, faire des aller retour entre les marques n’est pas forcément un problème non plus ! C’est amusant et c’est formateur… J’en connais un qui est passé par Canon, puis chez Nikon, avant de revenir vers Canon, et qui pourrait bien encore changer d’avis (quand le Nikon Full frame sortira…) ! ! !
    N’est-ce pas François ?
    ;-)

  25. Renaud SavignardPosté le

    Salut à tous, bonjour Jean-François,
    « La prise en charge des formats RAW des nouveaux appareils photo est bien plus régulière et rapide par Adobe que par Apple (qui génère de nombreuses et longues frustrations »
    Apple est certes moins réactif qu’Adobe…
    mais ce n’est rien à côté d’iView, toujours infoutu de lire, et même de voir les .arw de mon Sony A100 (sorti en juillet 2006 !!), qu’OSX et donc Aperture reconnaissent parfaitement depuis des mois.
    Je vois aussi iView comme la colonne vertébrale d’une bonne organisation (ne serait-ce que parce qu’il reconnaît les clips de mon Canon S70), mais il est beaucoup plus inquiétant qu’Aperture quand à l’avenir et à l’universalité !
    L’effet Microsoft, sans doute.
    Et -dans mon cas- il plante bcp + souvent qu’Aperture..

  26. bonsoir bonsoir!
    quel talent! bravo mister JF.
    j’utilise du macBookPro 2,16Ghz intel core duo, 2 Go de ram, Nikon D2Xs, en Raw et en reportage réalise une moyenne de 20 GO d’image par jour.
    pour faire mon editing, je souhaite absolument un logiciel rpaide, lorsqu’on est en plein écran!
    Aperture c’est environ 3 sec entre deux images! beaucoup trop long!!ça doit être instantané
    IVMP pareil trop long je trouve!!
    du coup j’utilisais capture one pro …mais là j’en ai marre je dois trouver la solution.
    Et j’insite sur le fait que j’utilise un Nikon, car il me semble que les Raw des D2x sont plus lourds que chez Canon.
    Est ce que LR est plus rapide avec les NEF ?
    dois revendre mon macbookpro pour un intel core 2 Duo, avec 4 Go de ram?
    d’avance merci messieurs……

  27. Merci pour cette comparaison, mais une des raisons qui mont poussé à abanonner ACR (et donc à ne pas utiliser lightroom) était la grande difficulté que j’avais à sortir des couleurs correctes (même en jouant sur les réglages) à partir des fichiers RAW de mon D50 (peaux tirant sur le jaune, peu saturées, vert de la végétation peu naturel, etc.), alors qu’avec aperture c’est parfait par défaut (et ne parlons pas de NX) !
    Existe-t-il une solution à cette malédiction ??

  28. Bonsoir Vincent,
    j’ai le même équipement que toi, et pour l’éditing rapide, je te conseil vivement photo mechanic dont je parlais plus haut.
    une fois lancé, il n’y a pas de temps de chargement entre les vus plein écran.
    c’est assez bluffant les premières fois je dois dire…
    il faut bien entendu attendre l’édition des vignettes, mais ensuite, c’est du quasi instantané.
    une version d’évaluation est dispo sur le site de photo mecanics.
    je te remets un lien vers le site de rob galbraith qui en parle plus en détail:
    http://www.robgalbraith.com/bins/content_page.asp?cid=7-8737-8890

  29. Bonsoir,
    Je vais faire l’idiot du village (mais ma question est tout de même sérieuse ;-) Est-ce que ces logiciels de nouvelle génération sont vraiment utiles à quelqu’un qui connait Photoshop sur le bout des doigts?
    Bien sûr, cela n’exclut pas de se servir de iView (indispensable), de DxO (pour ses possibilités uniques de corriger les déformations des optiques) et d’autres petits plus comme NoiseNinja.
    Bon, je crois comprendre qu’un des principaux atouts de ces logiciels est d’optimiser les flux de production. Mais à part cet aspect, certes important, y a-t-il des choses que font ces logiciels qu’on ne puisse faire sur Photoshop? J’ai le sentiment, mais je ne peux pas le vérifier, que c’est plutôt l’inverse, c’est-à-dire que Photoshop pourra toujours faire plus. Peut-être en y mettant du temps – mais ne pas oublier que celui qui maitrise un logiciel y travaille très rapidement.

  30. Bravo pour l’article et la discussion qu’il suscite !
    Je serais trééééééés intéressé de lire la réponse à la question posée par Piero. J’ai ce problème avec les cr2 des 350D et 20D.

  31. Le concept de ces deux logiciels est différents de Photoshop. On travaille sur des versions d’une image originale. On a pas à dupliquer x fois l’image contrairement à Photoshop (les disques durs apprécient).
    De plus pour rencontrer beaucoup de photographe pro, je peux te dire que beaucoup ne save pas utiliser Photoshop qui les rebute tant c’est devenu une usine à gaz. Pour eux ces deux nouveaux produits proposent d’une manière plus accessible de faire le travail de post production.
    Aperture a ouvert la voix et Lightroom propose plus ou moins la même chose.
    Pour iView : j’attends de voir ce que va en faire Microsoft avant de le mettre à la poubelle ou au contraire dire qu’il est indispensable.

  32. François CuneoPosté le

    En plus de ce qu’écrit Benoît qui est tout à fait juste, Photoshop, pour travailler le Raw, c’est pas terroche non? On doit tout faire dans l’interface de CameraRaw, personnellement, je n’aime pas trop.
    Eh puis, pour moi (mais je me trompe peut-être), Photoshop, c’est de la retouche d’image avant tout, ou du montage. Pour travailler sur une image à fignoler.
    Pour ce faire, (fignoler donc, je n’aime pas le montage photo) j’utilise de plus en plus LightZone (pas LightRoom hein!).
    Photoshop m’est utile parfois, mais me dépasse tellement souvent…

  33. Ton article m’a donné envie de retester Lightroom hier soir, c’est vrai qu’il y a de très bonnes choses, par contre la récupération des tons foncés n’arrive pas à la cheville de ce que fait Aperture et ça me gène un peu… ha la la c’est pas facile de choisir entre les deux !!!

  34. Gildas,
    un grand merci….je viens de télécharger photo mechanic , c’est de la folie!!!
    jamais vu mes fichiers NEF s’afficher aussi rapidement….ça va me changer la vie!
    La, en reportage je peux gagner une bonne heure de sommeil chaque soir!!!!!

  35. @ Benoit, François
    - Les disques durs sont de moins en moins chers et les machines toujours plus puissantes ;-)
    - Je comprends bien que pour les photographes «qui débarquent» dans le numérique, on réalise des logiciels spécifiques qui se concentrent sur leurs besoins les plus courants. Et je n’ai rien contre ces logiciels!
    - Pour iView, en effet, il faut dire qu’il est indispensable «pour l’instant».
    - Moi je m’en sors bien avec CameraRaw. Il est dans le flux de production de Photoshop.
    - Photoshop ne sert pas seulement à la retouche, on peut y régler énormément de choses sur l’apparence des images et cela de façon très précise. Par exemple, on peut délimiter des zones exactes sur lesquelles agir. Mais il ne propose pas d’outils spécifiques pour tous ces réglages, il faut un peu d’ingéniosité. Le seul ennui – mais en est-ce vraiment un? – c’est que bon nombre de réglages ne se font qu’après que le RAW ait été converti.

  36. @ Béat
    1- les photographes ont pas tous beaucoup de moyen. C’est un métier difficile où il y a très peu d’élus. Donc si des applis (moins chers et moins gourmandes en espace disque) sont apparus : tant mieux.
    2- On peut tout à fait se passer de iView si on a mis en place une bonne organisation de ses dossiers et sous dossiers donc le mot indispensable ne me semble pas approprié : ok c’est un peu gonflé que de dire ça ici mais j’assume.
    Je trouve la gestion de mes banques d’images très bien avec Aperture ou Lightroom. La gestion de mes données IPTC et EXIF me convient toute à fait dans AP ou LR.
    3- Tu es bien obligé de convertir ton RAW pour le travailler dans Photoshop. Aperture et Lightroom sont à considérer comme des labos photos et représentent ce que font les photographes dans 80 à 90 % des cas.

  37. Question budget, je remercie AP et LR.
    Je fais des économies en me passant de l’achat de Photoshop et d’iView : mon portefeuille apprécie.
    Du coup cette économie se reporte sur l’achat d’un LA CIE 2To.

  38. De mon côté, j’ai toujours un problème sur les tons chair produits par Lightroom. Avec Aperture, c’est plus naturel et plus agréable à mon sens. Mais bon, question de goûts.
    Pour ce qui est de la rapidité, il est clair que le produit Adobe est meilleur, y compris pour les exports en JPEG (ce n’était pas le cas dans sa version B4 il me semble).
    Aperture est un produit plus intégré qui permet de se passer d’autres logiciels.
    Bref, difficile pour moi d’être aussi catégorique dans le choix, les deux ayant des atouts importants. De toute façon, on est lié à un éditeur et il n’y a pas de compatibilité directe entre les logiciels. Le jour où l’on arrivera à reprendre une image avec ces retouches entre les différents produits, on aura fait un énorme pas dans l’interopérabilité… cela reste du domaine de l’utopie dans le proche avenir tellement les enjeux commerciaux sont importants pour tous.
    Ce que je trouve idiot c’est que les fabricants d’appareils se soient lancés dans la bataille pour rajouter de la confusion sur le marché, alors qu’il aurait été plus intelligent à mon sens de s’associer avec un éditeur qui sait faire des logiciels. Parce lorsqu’on voit l’ergonomie d’un DPP et son côté poussif, on se demande comment personne n’a eu le courage chez Canon de stopper les dégâts. Pourtant, la qualité des images qui en sortent est ce qu’il se fait de mieux.
    Question :
    Est-ce que l’on peut réellement reprendre les réglages faits sur une image depuis Lightroom dans CameraRAW/Bridge de la CS3 et vice versa ? Il me semblait que ce n’était pas le cas.

  39. Désolé les gars ! Le plus rapide c’est iView sans discutions possible (encore faut-il lire le mode d’emploi)… Pour les couleurs dans ACR des Nef, c’est une question de régale encore ! Lire le mode d’emploi…

  40. salut a tous,
    « 1- les photographes ont pas tous beaucoup de moyen. C’est un métier difficile où il y a très peu d’élus. Donc si des applis (moins chers et moins gourmandes en espace disque) sont apparus : tant mieux. »
    Sauf qu’il me semble que ces 2 logiciels ne sont pas fait pour remplacer photoshop mais viennent en complément de celui-ci, le photographe qui n’a pas beaucoup de moyen se voit alors devant une dépense supplémentaire.
    Photoshop est encore indispensable et il l’est notament pour une étape essentiel : L’accentuation – Il l’ est également pour le traitement des images qui necessitent des ajustements locaux.
    Comme le dis JF le gestion de l’ accentuation dans Lightroom et Aperture est très insufisante et il est nécessaire de passer par photoshop, tout le bénéfice apporté est donc anéanti.
    Le bénefice apporté par LR et Aperture me semble aussi réduit avec l’arrivée prochaine de la version définitive de Photoshop CS3 accompagné de Bridge et Camera Raw 4. J’utilise la version Beta et depuis j’ai complétement delaissé LR, l’association Bridge + CR comporte à quelques détails près les mêmes outils et fonctionalité que LR. et comme Photoshop est encore indispensable/incontournable il me parait plus approprié à un photographe de prendre une licence photoshop CS3 et de se passer de LR ou Aperture.
    Pour moi LR ou Aperture ne m’apporte pas plus que PS, Bridge et Camera Raw réunis. Il y a quelque mois je pensais qu’un tout en un serais un plus, je le pense encore mais ce tout en un n’est pour moi pas encore abouti.
    Au passage, aller jeter un oeil sur le numero d’Avril de « déclicPhoto » on y trouve 5 doubles pages de Jean-François sur le Ladakh. Les photos illustrent très bien ce que veux dire « gestion de l’accentuation pour l’offset » ( le portrais du moine est superbe, on peut lui compter les rides et les poils de la barbe).
    Le première double est aussi superbe et pour ceux d’entre nous qui suivent régulièrement ce blog c’est très interessant de voir ces photos passer de l’écran au papier.

  41. LR et clairement une tentative (plutôt réussi semble-t-il) de simplifier les choses. Un petit exemple : la courbe. Outil central de Photoshop, il nécessite cependant non seulement de la pratique mais même un enseignement si on espère le maîtriser (on appréciera son évolution dans CS3 avec l’excellent show clipping). La courbe paramétrique que propose LR peut être découverte sans aide et sa maîtrise se fait assez vite en fait. Mais bien évidemment, elle est limitée, moins puissante. Il me semble que cela illustre bien tout cela. Pour ceux qui on une grande maîtrisent de photoshop et de CameraRAW, difficile de se passer de la courbe en points dans CR, des corrections et accentuations sélectives s’appuyant sur les masque de fusion dans Photoshop. Pour ceux qui n’utilisent que très ponctuellement photoshop et pour qui la courbe reste un outil vraiment pas pratique voir spaciale, alors LR est un bijou. Il est clair qu’il a été conçu pour la grande majorité des photographes dont le passage par photoshop ne concerne qu’une minorité de clichés semble-t-il.
    Mais comment Adobe va-t-il négocier le virage de l’intégration de la correction sélective du RAW ? Car les calques de fusion, autre clef de voûte de Photoshop sont encore un élément qu’il est difficile de maîtriser sans un enseignement et une longue pratique. Intégration dans LR avec une fusion de CR dans Photoshop en parallèle ?

  42. @ Eric
    Voilà des choses que je souhaitais entendre (enfin, certaines). J’ai aussi le sentiment que Photoshop (avec CameraRaw) va bien plus loin que LightRoom ou Aperture (mais je n’oserais l’affirmer, n’ayant pas testé ces nouveaux logiciels, d’où mes questions). Il y a l’accentuation et encore bien d’autres choses, mais on ne va pas faire une liste, car je crois qu’on ne peut pas lister tout ce que sait faire Photoshop.
    Par contre, je ne suis pas d’accord pour dire que tout photographe se doit d’avoir Photoshop. Je pense que, comme le dit Benoit, ces nouveaux logiciels couvrent 80 à 90% des besoins des photographes. Cela suffit peut-être à beaucoup de photographes qui souhaitent passer plus de temps sur le terrain que dans leur labo (virtuel). On a vu ce phénomène de tout temps et notamment à l’époque argentique. Mais si on veut aller plus loin, alors effectivement il faut se mettre à Photoshop.
    Je crois finalement qu’on peut dire que ces 2 types de logiciels ne sont pas vraiment comparables. Je vais tenter un résumé: Lightroom a un nombre fini de fonctions et de possibilités, alors que pour Photoshop ce nombre tend vers l’infini… Allez, je simplifie encore plus: Dans Lightroom il y a pratiquement un bouton pour chaque chose, alors que dans Photoshop, il faut pour chaque cas de figure, trouver le bon moyen de faire interagir différentes propriétés.
    Mais je reviens à ma question du début -car je n’aimerais pas passer à côté de certaines nouveautés- y a t’il quelque chose que sait faire Lightroom et que Photoshop ne saurait pas faire?? Je parle du point de vue du résultat et pas de «comment on y arrive».

  43. Non, je ne vois pas, personnellement. Je crois que tout ce que fait lightroom, CS3 le fait; je dit bien CS3 et non CS2 car camera RAW 3.7 (intégré à CS2) ne peut pas ouvrir les fichiers Tiff et JPEG alors que Camera Raw 4.0 intégré à CS3, le fait, comme lightroom.
    Pour moi, le choix est clair: soit je reste avec CS2 et lightroom est intéressant, soit je suis intéressé par CS3, alors, j’hésite (mais j’adore lightroom et donc, je crois que je vais craquer …)

  44. J’oubliais de mentionner que, ce que je trouve très bien dans LR est de pouvoir accentuer lors de l’impression uniquement afin de compenser la « perte » de netteté due à cette opération et ceci, sans « détériorer » l’image d’origine…

  45. Photoshop reste Photoshop : LA référence absolue qui répond aux besoins de tout le monde (photographes – graphistes – maquettistes – web designer…).
    AP et LR sont des produits destinés uniquement aux photographes comme philosophie d’être des labos photos et couvrent 80 à 90 % des besoins des photographes.
    Au risque de me répéter, je rencontre actuellement beaucoup de photographes pros en ce moment en France et la majorité est largée dans Photoshop : c’est une réalité de terrain.
    AP et LR sont donc fait poue eux. Mais je suis également d’accord pour dire que ceux qui maitrisent Photoshop peuvent rester sur Photoshop.

  46. Aperture ou Lightroom? on peut dire que le sujet fait couler beaucoup d’encre et c’est tres bien (comme ça apple et adobe se bouge le c..) moi tu le sais , jean francois j’ai choisi aperture et j’en suis vraiment tres content pour moi sa superiorite par rapport à lightroom , c’est le cataloguage, archivage, editing.. etc . c’est (je sais que je vais te faire bondir) pour moi beaucoup plus performant que iview cette fois plus de catalogue à ouvrir on a tout directement sous la main sans parler des dossiers et galerie web intelligents, de la palette des mots cles , tres pratique qund on en gere beaucoup, les 2 ecrans etc .., il me semble qu’avec LR on est obligé de travailler comme tu le fais, avec iview sinon on ne s’en sort pas

  47. François CuneoPosté le

    Volker Gilbert me disait au téléphone que justement, le fait que LR ne fonctionne que sur un écran n’était pas si mal! On a tous dans une même fenêtre, l’interface est faite pour ça, c’est limpide, alors qu’Aperture, sur un seul écran…

  48. Tout à fait d’accord sur le fait que Lightroom fonctionne – déjà – très, bien sur un seul écran (même petit).
    Signe d’une conception ergonomique globale étudiée (avec le temps Adobe a forcément débeloppé une liste de recettes ergonomiques, de petites règles qui aident au fonctionnement et que la concurence n’a jamais expérimenté)…
    Mais, lui adjoindre un affichage optionnel plein pot sur un écran en plus ne gâterait pas les choses je crois ! Idem pour iView…
    Si l’on prend le cas de Bridge ou de iView, il suffit de le placer l’explorateur ou le catalogue sur l’écran N°2 et Camera Raw (ou Photoshop, ou Capture NX) sur l’écran N°1 pour avoir un soft « double écran » très agréable…

  49. ProudhonPosté le

    M. Vibert, puisque vous êtes disposé à attendre de voir ce que va faire Microsoft d’iView / expression, pourquoi n’attendez-vous pas qu’Apple corrige le tir avec une version 2 d’Aperture ?
    Beaucoup reprochent à Aperture sa lenteur mais je crois savoir que coredata comme coreimage seront bien plus optimisés sous MacOS 10.5 (qui sortira d’ici 3 mois)
    Alors pourquoi tant d’impatience et d’intransigeance envers Aperture et Apple ? D’autant qu’Aperture est aussi un excellent catalogueur comparable à iview…
    Personnellement, je travaille avec Final Cut Pro depuis qu’il existe et je me souviens du côté « brut de décoffrage » de la première version. Apple a mis du temps et malgré une concurrence féroce, FCP est aujourd’hui le logiciel référence dans le domaine du NLE.

  50. Et bien je crois avoir précisé à moult reprises que cet avis ne concerne que Aperture 1.5… Et ne s’applique donc pas une version future. Je m’intéresse aux outils disponibles n’est-ce pas ! ! !
    Et je serais très heureux qu’Aperture progresse pour revenir au niveau de Lightroom… Que l’on me comprenne bien : je ne suis pas un adversaire d’Aperture ni de personne d’ailleurs ! J’essaye juste de trouver quel est le meilleur logiciel : celui qui va me (nous) faire gagner du temps !
    Une saine concurence entre éditeurs profite aux utilisateurs ! ! !

  51. Bon très bien, je reste avec mon Capture NX et mon Iview Media Pro qui sont performants l’un l’autre et j’attends les évolutions à venir pour rester dans la course.
    Merci encore…!

  52. Bonjour à tous. Jean François, sans vouloir te mettre la pression, je te confirme que tes écrits ont beaucoup d’impact et ont pesé dans mes choix depuis un an : achat EOS 5D (après tes essais en conditions de voyage), essai d’iView, achat de Lightroom.
    Je partage l’avis de beaucoup ici, après avoir essayé iView c’est difficile d’imaginer s’en passer. Je ne l’ai cependant pas acheté car j’ai eu de nombreux plantage sur mes catalogues qui ne pouvaient plus être ouverts (un bug sur la version d’évaluation j’espère). Aussi je recherche à implémenter une logique équivalente avec d’autres supports.
    Comment organiser vous les « étages » Bibliothèque et Catalogue dans la structure de Lightroom ? Si on peut ouvrir plusieurs Bibliothèques, on ne peut pas les importer ou les fusionner comme les Catalogues. Alors que conseillez-vous
    - une seule Bibliothèque et des catalogues (mais jusqu’à quelle taille de base d’image êtes vous arrivé à monter sans problème ?), ou
    - plusieurs bibliothèques totalement indépendantes, ou
    - une bibliothèque régulièrement remise à zéro, avec la structure des archives et les catalogues uniquement dans iView ?
    PS : Lorsque j’avais eu l’occasion de te rencontrer et de te témoigner de tout le bien que je pense de ton blog tu avais insisté pour que chacun participe au maximum aux commentaires. La qualité de cet article m’a poussé à « sortir de ma réserve », merci encore de tes efforts de pédagogie et de diffusion.

  53. Mes chaussures me vont bien, elles sont confortables, je peux marcher des heures avec et je mets quiconque au défi sur ce blog de pouvoir en faire autant avec.
    Pour les logiciels, pour les boîtiers, pour les écrans c’est pareil on peut confronter les idées mais pas mettre les chaussures d’un autre !
    C’est pareil pour l’utilisation des logiciels, j’utilise Photoshop depuis la version 1, quand quelqu’un qui a suivi des stages plus ou moins récents voit comment je m’en sers il se demande si c’est le même logiciel !
    Je reviens d’un long reportage et j’avais décidé de remettre mon iBook à plat (clean install) et d’installer LR pour voir si sur une petite configuration c’était aussi performant que je le lisais sur ce blog. Après m’être arraché les cheveux et fumé un paquet de clopes, j’ai visionné les photos de la journée avec … Aperçu, impossible de me servir de ce truc-là. Visiblement c’était les chaussures d’un autre … !

  54. @Gilles
    Il faut faire très attention, je me suis fait refiler des fausses SD Kingston (au prix des vraies !!!), il n’y avait plus que ça au Caire. Quand en reportage tu as tes cartes qui crashent les unes après les autres, il faut beaucoup d’humour pour pas craquer ! Heureusement que j’avais pris de DSC-R1 … Un copain m’amène des vraies Extrem la semaine prochaine, je peux te dire qu’il ne les achètera que chez Prophot et je me fous du prix ;)

  55. Merci Arnaud, c’est ce que je craignais. En fait, je me posais la même question sur des barettes de Ram pour booster mon PowerBook à 2 Go, on trouve des marques peu connues (du moins en ce qui me concerne) à moindre prix sur ebay (65€ x 2 au lieu de 149€ x 2, ça mérite réflexion). Dans l’absolu, tous ces machins ne sont que des composants informatiques fabriqués en Chine pour peanuts et revendus en Europe un prix exorbitant, alors… Mais dans le doute, je vais m’en tenir à des marques connues (SanDisk et Dane-Elec) sur des sites marchands français ou européens.

  56. @ Gilles et aux autres…
    La RAM, c’est pas une roue de secours , hein… Faut choisir ce qu’il y a de mieux pour votre MAC, il le mérite. Cependant, hors RAM APPLE au prix du caviar, La RAM DANE-ELEC est TRES TRES bien.
    sur MacWay… c’est un très bon compromis. Moi, j’en suis très content, j’ai boosté mon MAC avec de la dane-elec et c’est top niveau.
    Laissez tomber les autres marques à deux balles… que des soucis en perspectives.

  57. Hello Arnopier !
    … il y a 100 ans les sportifs utilisaient les chaussures qu’ils avaient à leur disposition… Et puis des progrès techniques ont révolutionné le sport. Les performances des athlètes daujourd’hui n’ont rien de commun avec celles du passé : et leurs schaussures ont leur part du succès…
    Pour moi les « chaussures Lightroom » permettent de courir plus vite que les « chaussures Aperture » (et ne parlons pas de celles d’Aperçu) !
    Le tout est d’apprendre à enfiler les nouvelles chaussures… Changer d’outil implique un apprentissage ! ! !

  58. Salut JF,
    moi je chausse du Aperture 1.5 et comme je grandis vite, j’ai hâte d’enfiler la taille au-dessus : la 2.0 !!!
    Car avec ça… je bats de sacrés records de vitesses d’editing…
    En athlétisme, c’est pas forcément la puissance qui détermine la performance, c’est aussi et surtout la technique et la maitrise du terrain… Ce qui passe par l’apprentissage évidemment… comme pour tout.
    Bon WE de de Pâques à toutes et à tous…
    Bonnes photos !
    oui, c’est ça l’essentiel, faire de bonnes photos…
    Ne l’oubliez pas !

  59. Certes cher JF, le grand défi de demain sera Adidas ou Nike, avec un ou deux qui seront des inconditionnels de Reebok, mais souvenons-nous que les Kenyans ont été champions olympiques et champion du monde … pieds nus !
    Sont forts ces Kenyans !

  60. Lightroom pour développer les images, les exporter… et puis une fois qu’on a « fini » : iView pour archiver. Mais à son futur prix, ça va devenir moins intéressant… heureusement que je me suis offert la version 3 à temps ;)

  61. Et la gestion des IPTC ? Un comparatif Aperture/LR devrait comparer les 2 modes de fonctionnements. Malheureusement, je n’ai pas encore trouvé aussi simple qu’iView pour ca, je dis malheureusement parceque j’aimerais bien pouvoir me débarasser d’iView et de photoshop pour remplacer les 2 par une seule et unique applie. Pour l’instant, je ne pense pas utiliser ni Aperture, ni LR pour la gestion des IPTC. Trop galère (après de nombreux tests). D’ailleurs même Photoshop depuis les versions CS est devenu lourdingue pour insérer des IPTC, j’utlise « encore » ma bonne version 7 (même sur mon MacIntel) qui me permet de créer et d’anexer simplement ce que je veut.
    Sinon, Bravo, le résultat de ce « test » me correspond bien.

  62. Quel article… Bravo! J’utilise Aperture, j’entends de plus en plus de monde venter Lightroom, ma curiosité m’a amenée sur ton blog et maintenant j’y vois plus claire, il faut que j’essaie lightroom!

  63. bro françoisePosté le

    Pour JF (rédacteur de cet article )
    Une question, pas un commentaire
    (est ce quand même le bon endroit?)
    Pas pro en photo, pas pro en ordi, mais pour 56 ans je me débrouille, ceci pour faciliter votre réponse.
    J’ai un macbookpro, photoshop éléments,un canon 40D
    J’ai vraiment divorcé de mon PC.
    Depuis que je désire passer à la vitesse supérieure et le traitement des RAW, je suis perdue. Est ce que j’achète aperture, dans canon DDP il me manque »redreser » et on ouvre les photos une à une, pas de possibilité de diaporama, il faut passer dans iphoto ou elements .J’ai pris la demo en ce moment d’aperture qui me parait assez convivial ayant l’habitude de iphoto(effectivement le redressement est nul a coté de celui de iphoto)
    QUESTION POUR UNE PERDUE
    Est ce que j’achète aperture ou j’essaye la démo de lightroom, n’étant pas férue de photoshop?????
    voilà pour aujourd’hui
    merci de votre réponse
    FAFOU
    je me suis fait un petit site pour rester en contact avec les amis quand je sis en voyage
    si vous avez un peu de temps
    fafoubobybro.com

  64. Salut Fafou ! Ben pour moi c’est incontestablement Lightroom, qui me semble à la fois plus facile à prendre en main et est plus performant… Mais d’autres ont un avis différent. alors au final il faudra choisir vous mêmes !

Postez un commentaire