web analytics

Une petite histoire d’iView Media Pro en Français

10
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

J’ai récement eu l’immense plaisir de discuter au téléphone avec Daniel Robillard, l’auteur de la traduction Française de iView Media Pro. Ce fut une conversation passionnante, Daniel n’a pas sa langue dans la poche…

CamerafileJe lui ai notamment demandé de me raconter comment il était entré en relation avec Yannis Calotychos, l’auteur de « ce petit logiciel rudimentaire nommé « iView » (je vois). C’était bien avant qu’Apple lance la mode des “iBidules”. L’histoire est sympathique et Daniel la raconte ici avec beaucoup de liberté et d’humour. Je cite : 

 » Si iView est devenu la référence en catalogage multimedia, c’est aussi parce que les principaux fournisseurs de logiciels dans le domaine des médias numériques avaient jusque là négligé ce besoin (…) Parmi « les grands » une absence remarquable, Microsoft. Hormis les inconditionnels de la marque (nombreux quand même), bien peu de professionnels utilisent ses rares produits de gestion et traitement de médias numériques. Microsoft est une entreprise véritablement paradoxale, leader mondial du logiciel et toujours en retard d’une génération. Les historiens auront du travail pour expliquer ça.

C’est probablement une prise de conscience de ce retard qui fit que des émissaires entrèrent discrètement en contact avec iView début 2006. Suivirent plusieurs mois de tractations et d’audit (façon inquisition) pour aboutir le 27 juin 2006 à l’annonce officielle : « Microsoft achète iView Multimedia ». (Lire la lettre ouverte de Yan Calotychos) »

Ne manquez pas cette page donc ! Monsieur Robillard est aussi l’animateur du site bien connu de la traduction Française du site de l’éditeur, toujours accessible à cette adresse, http://iview.free.fr ainsi que du Forum en Français des utilisateurs… Espèrons que Daniel (qui a décidé de prendre sa retraite) ne le ferme pas trop vite. Il semblerait en effet que le Forum officiel sur le site anglais doivent bientôt s’arrêter. Et pour l’instant le nouveau forum lancé sur le site de Microsoft est encore très, très light…

« Ce site est maintenu, non par
nostalgie, mais parce que l’offre de soutien de Microsoft ne satisfait
pas les utilisateurs francophones. (…) iView MediaPro vit toujours.
Aujourd’hui 16 mai 2007, à la maternité de Microsoft est née
“Expression Media”, la fille de iView MediaPro. Son teint jaune
inquiète pour son état de santé, mais c’est parait-il fréquent chez les
nouveaux-nés ».

C’est envoyé ça ! En ce qui me concerne, j’accorde
un délais suplémentaire de 10 à 12 mois à Microsoft pour nous rassurer sur les développements futurs
d’iView qui reste toujours en 2007, le meilleur logiciel de catalogage
sur le marché
… Il faudra bien que Microsoft communique (tôt ou tard) sur la
stratégie qui sera adoptée pour Expression Media ! Particulièrement en ce qui concerne la question du
traitement des fichiers RAW…

Ivmp3box
Espérons que le géant américain ne tarde pas trop à intégrer à iView,
les
fonctions avancées qui font le succes d’Aperture
et de Lightroom (les deux seuls logiciels « Tout en un » sur
le marché)… Tant il est vrai que chaque mois, de nombreux
utilisateurs d’iView (souvent des photographes qui n’ont jamais apris à
l’utiliser correctement) succombent aux sirène des soft d’Apple
et d’Adobe, qui sont plus rapides à prendre en main…

Rappelons qu’il ne reste que quelques jours pour profiter de notre offre d’affiliation (-15% sur iView Media Pro 3,
soit 143,65 €) qui vous donne droit à la mise à jour gratuite vers
Expression Media, vous permettant d’économiser 155,03 €, puisque que
Microsoft Expression Media coûtera lui : 299 €…

Attention : si vous possèdez une version 3 de iView Media Pro, n’oubliez pas de vous enregistrer ici, avant le 1er aout 2007 pour recevoir votre mise à jour gratuite vers Expression Media !

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

10 commentaires

  1. Très intéressant en effet…
    Perso j’ai choisi d’attendre moi aussi. iView répond à tous mes besoins (je ne m’encombre pas très souvent du RAW qui est surtout utile aux photographes incapables d’exposer correctement et de faire une bonne balance des blancs)

  2. « Tant il est vrai que chaque mois, de nombreux utilisateurs d’iView (souvent des photographes qui n’ont jamais apris à l’utiliser correctement) succombent aux sirène des soft d’Apple et d’Adobe, qui sont plus rapides à prendre en main… »
    c’est tellement vrai… j’aimerais vraiment maitriser ce logiciel, mais apprendre = cours = argent. Et pour un amateur même passionné, entre le boitier, les objectifs, le pc, l’écran, la sonde de l’écran, et tout le reste, ça fini par être beaucoup. Et je parle pas de l’investissement en temps, puisque ce n’est que du plaisir :)

  3. A monsieur Michel :
    Heu, là, je voudrais pas dire, mais dire un truc pareil sur un forum comme celui-là :
    Je cite :
    « je ne m’encombre pas très souvent du RAW qui est surtout utile aux photographes incapables d’exposer correctement et de faire une bonne balance des blancs »
    C’est :
    1/ de la pure provoc
    2/ une sacrée grosse connerie
    3/ Finalement très marrant !

  4. Personnellement, je trouve iView bien plus intuitif que Lightroom. J’ouvre mon dossier images, elles s’affichent, je me fais un petit diaporama pour voir de quoi il retourne rapidement, ajout de quelques infos (©, mots clefs), je renomme lorsque c’est nécessaire, j’applique tout ça aux photos et ça roule. Si je ne veux pas mémoriser les imagettes je ferme l’ensemble sans enregistrer.
    Sur Lightroom, l’import des images est bien plus long, les mots clefs sont à mon goût inutilisables, le logiciel perd très souvent les liens avec les photos quand on a plusieur disques sources… je ne réussis pas à m’y faire.
    Pour moi iView ce que je veux sans broncher, alors de Lightroom se la joue « assistance auto pour débile léger », ce que je ne supporte pas.

  5. François Cuneo on

    Christophe, tu as parfaitement répondu.
    Incroyable comme sortie, ce qu’a écrit Michel…:-)
    Sinon, comme le dit Daniel, Microsoft a toujours une année de retard. Quand ils auront intégré la technologie mise en oeuvre par Aperture et LightRoom, ces derniers seront déjà bien plus loin.
    Non, pour moi c’est clair, iView et Expression restent de très bon logiciels, mais ne sont plus l’avenir.
    Tu leur donnes 12 mois JF? Moi je les leur ai déjà donnés.
    Trop tard.

  6. François Cuneo on

    Christophe, tu as parfaitement répondu.
    Incroyable comme sortie, ce qu’a écrit Michel…:-)
    Sinon, comme le dit Daniel, Microsoft a toujours une année de retard. Quand ils auront intégré la technologie mise en oeuvre par Aperture et LightRoom, ces derniers seront déjà bien plus loin.
    Non, pour moi c’est clair, iView et Expression restent de très bon logiciels, mais ne sont plus l’avenir.
    Tu leur donnes 12 mois JF? Moi je les leur ai déjà donnés.
    Trop tard.
    Nestor, je suis parfaitement d’accord avec ce que tu écris. Sauf que lorsque les images sont prêtes, on peut les incorporer à la bibliothèque LR ou Aperture. Personnellement, je ne garde EM que pour le dégrossissage de nombreuses images à voir rapidement, puis à jeter.
    C’est vrai que je leur mets encore les mots clé sur EM, aux images qui restent, mais après, je passe dans LR.

  7. «…j’aimerais vraiment maitriser ce logiciel, mais apprendre = cours = argent…»
    Et les modes d’emploi? Et les livres? Et les divers tutoriels? Et les forums d’utilisateurs? Et l’expérimentation? (Et la volonté d’en découdre ;-)

  8. J’apprend justement à travers le net, les forums, etc… et crois moi j’ai la volonté d’en découdre.
    Seulement, un VRAI cours, par quelqu’un qui maitrîse parfaitement un outil est irremplaçable.
    Pour exemple, j’ai appris à me servire de Capture sur le net et les forums. Très bien. Mais quand j’ai eu l’occaz de suivre un « cours/démo » lors d’un salon à Paris, ça a posé concrètement les choses et m’a énormément aidé.

Leave A Reply