web analytics

Tribune libre : Pascal est passé du côté obscur !

56
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Ce qu’il y a bien avec un blog, c’est que l’on y « croise » des gens très intéressants, dont l’opinion mérite le détour… Même si vous ne la partagez pas ! Pascal est l’astucieux lecteur qui nous a communiqué l’astuce pour règler le contraste du Dell 2407WFP dont nous parlions il y a quelques jours (l’astuce se trouve dans les commentaires). Comme j’ai découvert au fil des commentaires qu’il fut Mac et qu’il est passé PC, j’ai insisté pour connaître les raisons qui l’ont fait basculer du côté obscur (visitez son site Yapasmaphoto.net) ! Voici donc sa réponse :

Dark_vador1
 » C’est à contrecœur, mais le cœur ne connaît pas la raison. En fait, si je trouve le système merveilleux, à quelques détails prêt (comme l’impossibilité de faire du plein écran correct, comme n’importe qu’elles autres systèmes), Apple par contre me donne des boutons !

C’est une compagnie qui semble ne connaître que le mépris dans sa communication. Que ce soit au sujet de Greenpeace, qui pose les bonnes questions ! Que ce soit dans sa pub systématiquement mensongère (Ahhh la puissance du G4/G5) ou de ces moqueries face à ces concurrents  (Apple qui se moque du retard pris par Vista… ou des processeurs Intel et leurs vieille technologie… hum hum).

Obi_wan1… et de ces clients ! Il faut presque chaque fois une Class action pour faire reconnaître un défaut de construction ! Voir les borne wifi par exemple, ou le 23″ à ces début, avec une dominante magenta (je confirme avoir tenté d’en calibrer certains à leurs débuts, cette dérive était tout à fait évidente ndlr), etc…

Pour les prix excessifs aussi (suffit de comparer le 23″ Apple, qui commence à être une antiquité et dont le prix vient enfin de baisser, comparé avec le 24″ de Dell. Qui comprend une garantie de 3 ans (vous allez croire que j’ai des actions chez Dell, mais il n’en est rien, ndlr)…

Il y a aussi l’absence de choix. J’ai maintenant un portable PC avec
deux stations d’accueil, qui font également office d’hub USB. Une au
boulot et une chez moi. Je pose le portable dessus et hop, le 24″, les
disques dur externes, l’imprimante, le réseaux, les haut-parleurs,
l’alimentation… Tout est branché en un petit clic ! Devoir
visser/introduire/clipper tout ça 2 fois par jour, simplement parce
qu’Apple ne daigne toujours pas se professionnaliser un peu (ça
représente 8 câbles tout de même) !

Il manque également une machine milieu de gamme, genre HP Pavillon.
Car l’iMac vous oblige à acheter l’écran en même temps que la
machine… Très peu pour moi ! (Je
suis assez du même avis, je conseille toujours aux professionnels
d’utiliser une tour plutôt qu’une machine tout intégrée pour un grand
nombre de raisons, ndlr
)…

Je ne suis pas très intéressé pour acheter un serveur
(les Xeons sont des processeurs de serveur et vous n’en trouverez
jamais dans un PC grand public, et pour cause) avec une RAM ecc pour
serveur, qui elle aussi coûte une fortune, alors que la machine ce
dépréciera tout aussi vite qu’une autre. Voir même plus, puisque
l’upgrade de ce genre de bête coûte plus cher que d’en changer (on
achète pas des processeur Xeon comme on le fait avec la gamme grand
public).

Bref, avec le premier téléphone à 500 USD ou l’on ne pourra pas
changer la batterie (une première, même avec des Natel gratuits) et un
avenir informatique quelque peu obscure… Alors qu’en face, je
découvre un Office 2007 fantastique, avec notamment OnNote dont je ne
peux déjà plus me passer, un Vista certes moins beau et plus plantogène
mais assez novateur, comme par exemple le meilleurs système de gestion
de contact que je connaisse ! Chaque contact étant un fichier
individuel que l’on peut envoyer, copier dans une autre machine ou
backuper sur un FTP sans devoir auparavant l’exporter ou avoir un
compte .Mac pour les mettre à jour… Je trouve que ce que je perd d’un
coté, je le gagne plus que largement de l’autre ! « 

Son
analyse est d’autant plus intéressante, que Pascal (qui travail
dans un groupe de presse) connaît aussi parfaitement le monde Mac, que
le l’univers PC, ce qui est extrèmement rare pour un utilisateur de
PC… C’est pour ça que j’ai absolument tenu à partager avec vous ce
texte, qui était à l’origine une série de mail que nous nous sommes
échangé ! J’imagine que ce cri du coeur d’un utilisateur de Mac déçu,
devrait déclencher quelques réactions
en commentaire… Y-a-t-il quelques chances pour que Pascal échappe un
jour au côté obscure ? Posez lui directement la question…

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

56 commentaires

  1. De mon côté j’ai un mac et un pc pour travailler; le pc pour la 3D, la PAO et web pour le mac. Mais par contre je n’arrive toujours pas à me faire à Windows xp, même s’il a des avantages indéniables. Vista, quand à lui, est trop buggé à mon sens pour être optimum en prod, et son prix carrément abusif.

  2. Magnifique argumentaire ! Je ne suis pas d’accord avec tout, mais certains arguments font mouches…
    Apple « pousse un peu » parfois… C’est causé par une situation de monopole ! Et le monopole est toujours au détriment des utilisateurs. Imaginez que Canon et Nikon soient les deux uniques fabricant de réflex : Pas d’Olympus, pas de Pentax, pas de Fuji S5Pro, (pour citer les quelques marques les plus intéressantes)…

  3. En même temps un argumentaire de ce type contre Microsoft, ça doit pas demander non plus beaucoup d’efforts. ;)

  4. Hello Bob… Je te prends au mot ! Envois moi un argumentaire contre Microsoft du même genre qui explique pourquoi tu préfère le Mac (puisque tu bosse avec les deux) et le le passe (l’éponge)… ahah (passe l’éponge) ! ! !

  5. Je bosse aussi sur MAC et ou PC. Ma préference va à Mac pour certianes raisons qui me sont propre.
    Maintenant je n’achète pas APPLE pour leurs campagnes de PUB ou de Communication. J’y trouve juste mon compte pour ce que j’en fait – Workflow – editing, etc.
    De toutes facons, les goûts et les couleurs, n’est ce pas… !!! il y a du bon deux deux cotés du mur MAC/PC.
    Pour conclure, a chacun ses mauvais goûts.
    Aymeric,

  6. Salut !
    Il est vrai que certains aspects mentionnés par Pascal sont justifiés et indéniables.
    Néanmoins, je ne comprends pas que cela suffise à justifier un switch.
    De plus, je ne vois pas ce qui fait du coté Windows compense ce que l’on perds en switchant de OSX.
    Office 2007 sort à la fin de l’année, quand aux contacts, tu peux utiliser le carnet d’adresses d’entourage (et puis, tu as besoin de transborder tes contacts si souvent que ça ?)
    Ce que j’aime dans un Mac, c’est principalement son système. Tous les jours j’apprécie os x et les programmes de qualité que l’on peut trouver sur notre plateforme. Et je parle en connaissance de cause, puisque j’eu eu un pc.
    Windows est une bouse à côté, et j’espérais qu’avec Vista, Microsoft (qui a quand même de bonnes idées des fois, qui emploie des gens brillants) allait tordre le coup aux préjugés. Eh bien non, Vista n’est pas une révolution et les changements restent superficiels.
    D’ailleurs, je connais des pc-users qui après avoir essayé Vista sont revenus sous xp : c’est plus léger, ça bouffe moins de batterie, etc.
    Et puis au niveau Hardware; oui Apple est un peu plus cher, oui ils sont chiants pour la garantie, oui les Macs ne sont pas plus fiables que les pc.
    Néanoins, j’ai tous les jours du plaisir à utiliser mon mbp, j’adore les « détails » Mac. Par exemple le chargeur avec les petites pattes pour enrouler le câble, la magsafe, le clavier rétroéclairé, le mangeur de disque, etc.
    Ce sont des détails, mais ils ont pour moi de l’importance et je pense que c’est le cas pour beaucoup de Mac users.
    En résumé, j’ai de la peine à comprendre ce que tu as trouvé de plus de l’autre côté, je n’y vois presque que des désavantages au niveau software & hardware !

  7. Excellente analyse, d’autant qu’il devient souvent enervant de devoir adopter des comportements differents au boulot (Windows) et a la maison (Mac). Pourtant, meme avec Vista, il reste des defauts redhibitoires, comme par l’exemple la gestion en UTF des noms de fichier : il faut encore un Windows US aux US, un Windows FR en France, IT en Italie ou JP au Japon, sous peine d’afficher n’importe quoi comme nom de fichier et de faire planter des programmes pourtant archi utilises comme Media Player ou iTunes.

  8. … oui les petits détails ergonomiques comme les pates pour enrouler le cable !
    OK, mais je préférerais qu’Apple donne à ses 23 pouces autant de connections que Dell sur son 24″… Qui pour moins cher offre même un lecteur de carte sur le côté !

  9. santiago Antoine on

    Hello à tous,
    moi qui suis infographiste et « geek » j’utilise XP pour 3d studio max et OSx pour tout le reste…(photo,video,internet,etc) osX est formidable niveau securité et stabilité. Aujourd’hui je peux faire tous ce que je veux grace a l’architecture unix, ce qui n’était pas le cas avec OS9. même si il est evident que Apple se fout de nous (client) il est évident pour moi que le couple macbook pro, Mac pro est le top en ce moment en therme de materiel. Ce n’est qu’un avis perso mais (et c’est là que le coté geek rentre en jeux) j’ai teste bon nombre de materiel (dell,ibm,HP et bien sur mes propres configs) et aucun ne m’a donné le niveau de satisfaction de mes deux machines actuel.

  10. François Cuneo on

    Eh bien moi, je n’entrerai pas dans ce genre de polémique.
    Elle est largement dépassée.
    En plus, nous pouvons avoir les deux, alors…

  11. Hello François ! Dépassée, dépassée… c’est vite dit ! c’est évacuer un peu vite le problème !
    Tu dis qu’on peut avoir les deux sur un Mac… Mais l’intéret de XP ou Vista est justement de pouvoir choisir un ordinateur moins coûteux qu’un Mac (il arrive en effet qu’Apple « pousse » un peu).
    Donc on peut concevoir que certains hésitent ! D’ailleurs je connais pas mal de gens que je n’ai jamais réussi à convaincre de venir (ou revenir) sur Mac ! Et ces personnes ne sont pas des nazes… Et je ne manquais pas d’arguments non plus !
    Donc le débat est loin d’être dépassé. Et faire le point depuis la sortie de Vista n’est pas inutile… Histoire de savoir ou nous en sommes !

  12. Mercedes ou BMW ?
    Canon ou Nikon ?
    Apple ou Microsoft ?
    Carrefour ou Auchan ?
    Orange ou SFR ?
    Fender ou Gibson ?
    Chasseur d’images ou Réponses photo ?
    Armani ou Cerruti ?
    Photoshop ou Photoshop (non là, ça marche pas ;-) etc…
    Le débat restera éternellement ouvert et sans réponses définitives, alors pourquoi pas les 2 !

  13. Alain photo - graphiste on

    … dans le genre je fais avancer le débat merci Benoit ! Sans déconner il y a de vrais raisons pour choisir OSX ou Windows !
    Des raisons stratégiques et financières qui pour certaines personnes peuvent s’avèrer cruciales ! Choisir entre les deux n’est vraiment pas anodin…

  14. Bill disait qu’il faut faire en sorte que l’acheteur ne puisse plus se passer de Microsoft, Adobe en fait autant, Apple aussi et plein d’autres. À croire que vous découvrez le capitalisme du milieu informatique.
    La politique du mutisme d’Apple leur joue des tours et je peux comprendre que cela donne cette impression de se moquer des gens. Néanmoins, on a cette mauvaise manie de juste voire les mauvais côtés des choses. À l’inverse de Pascal, je suis passé du PC au Mac et bon sang que ma vie informatique est plus simple depuis 3-4 ans.
    Par ailleurs, la stratégie de Microsoft à vouloir à tout prix imposer ses « standards » m’agace au plus haut point, mais ce ne sont pas les seuls.
    Alors, entre la peste et le choléra, j’ai choisi… je sais, j’exagère.
    Bref, si le matériel que vous utilisez jusqu’à présent ne vous convient plus, allez voir ailleurs, c’est cela le libre arbitre/choix. Mais ne faut pas oublier qu’à la fin, ce n’est que de l’informatique et que d’énormes progrès doivent encore être faits par tous les éditeurs pour la rendre vraiment accessible à tous, spécialement ceux qui ne l’ont jamais pratiqué. Car à y regarder plus près, rien n’a vraiment fondamentalement changé depuis l’arrivée de l’interface graphique au grand public en 1984.

  15. A l’heure où il faut renouveler les logiciels (ps,…), j’hésite: je ne voudrais pas quitter Mac, mais le Mac Pro est innabordable pour un « privé ». Et si je compare un Dell équivalent à l’Imac 24″, c’est d’un côté 2000€ et 2500 de l’autre – et j’en ai un peu plus chez Dell (ex:HD 1T au lieu de 500G, clavier souris Logitech sans fil).
    De toute façon j’attendrai l’arrivée de la puce Penryn (qui augmente de 20 à 40% la vitesse d’encodage des vidéos). Cet automne, on devrait avoir toutes les pièces en mains pour faire le choix.

  16. Je suis passé au Mac il y a 7 ans, je ne ferais plus marche arrière. Au quotidien, j’utilise un PC pour mon boulot, mais que je suis content quand je rentre le soir de retrouver mon mac adoré. Mon PC avec XP SP2 me fait perdre du temps pour des bétises: lenteur dans l’affichage du « finder », lenteur dans le redémarrage après mise en veille, nécessité de rebooter de temps en temps pour passer du réseau filaire au réseau wifi, etc….

  17. Je suis passé au Mac il y a 7 ans, je ne ferais plus marche arrière. Au quotidien, j’utilise un PC pour mon boulot, mais que je suis content quand je rentre le soir de retrouver mon mac adoré. Mon PC avec XP SP2 me fait perdre du temps pour des bétises: lenteur dans l’affichage du « finder », lenteur dans le redémarrage après mise en veille, nécessité de rebooter de temps en temps pour passer du réseau filaire au réseau wifi, etc….

  18. Bonjour ,
    (((Mon PC avec XP SP2 me fait perdre du temps pour des bétises: lenteur dans l’affichage du « finder », lenteur dans le redémarrage après mise en veille, nécessité de rebooter de temps en temps pour passer du réseau filaire au réseau wifi, etc….)))
    j’utilise les deux depuis 4 ans , je crois tout simplement que tu ne connais « pas bien  » XP parce que ce que tu dis est justement pour ma part l’inverse ! seulement il faut savoir bien configurer son ordi , et l’alleger au maximum . chose que je maitrise , alors c’est vrai tout ces pseudo tracas , je ne les connais pas ! Pour moi aujour’hui le seul vrai point positif avec Osx c’est de pouvoir aller sur le web en toute securite ! je trouve quand meme que mon mac est un veau , comparativement a mes anciennes config , et j’ai quand meme un Macbook Pro Core2duo ! moi aussi je suis tres decu de mac , il y a vraiment du foutage de gueule ! En realite tu peux te servir de ton win comme Osx , il y a juste des reflexes differents.

  19. Un avis un petit peu different sur mon choix mac ou pc
    d’abord le contexte : je suis ce qu’on peux qualifier de « geek », j’ai toujours aimer bidouiller mes machines, tester plein de choses etc
    Je travaille dans l’informatique decisionnelle, milieu totalement étranger au mac car il n’y a aucune offre majeure de business intelligence qui existe sur osx (il existe des offres open sources qui emergent mais avec un niveau de maturité equivalent a ce qu’il se pratiquait il y a une 7 ou 8 ans)
    Alors pourquoi prendre un mac?
    J’avais envie d’un environnement stable pour les pratiques « familiales » de l’informatique : catalogue de photo et retouche, mp3, surf, un peu de bureautique (et puis comme ca madame n’avait plus le droit de toucher au pc et a toutes ces bidouilles :) ), en gros je voulais une becane ou ca marche et ou j’ai pas envie de bidouiller dedans.
    Les bonnes impressions :
    -la prise en main rapide
    -L’incroyable vélocité du systeme avec les medias externes (je pleure chaque fois que je branche une clef ou un hdd externe sur un pc depuis que je l’ai fait sous osx)
    -evidement l’absence de virus
    -j’ai retrouver de quoi faire sur le net tout ce que je faisais avant (msn,irc,itunes etc)
    -le soft comic life (c’est une broutille mais je l’adore)
    -keynote qui est genialissime
    -parallel desktop
    -le magsafe
    Les mauvaises impressions :
    -quand je l’ai acheté il n’y avait que 512 et c’etait un veau, apple se fout de notre gueule en ayant vendu la machine avec si peu de ram
    -ca chauffe beaucoup trop
    -ca plante plus que mon pc (sous xp ou vista), j’ai plusieurs plantages quotidiennement (surtout du finder et safari)
    -La suite ilife qu’on me presentait comme extra geniale est plutot quelconque : iWeb c’est une daube infame, itunes super mais le meme que sur pc donc pas d’avantages a switcher, iphoto est sympa mais sans plus, idvd idem, garageband je ne me prononce pas je ne suis pas musicien
    -frontraw qui apres 2 premiere minutes ou on se dit « c’est beau » nous fait dire « quoi c’est tout? », essayer le media center de microsoft, ca a pleins de defaut mais fonctionnellement c’est quand meme autre chose
    -OsX ne sais pas ecrire sur du NTFS, alors la carton rouge. j’ai l’habitude de faire mes sauveguardes sur hdd externes et donc en ntfs (je ne vais pas me trimballer avec le cd d’install du soft de lecture du format mac partout ou je veux brancher mon disque). j’ai cru comprendre que c’etait un probleme de licence etc mais sous linux on a pas de problemes avec ca alors mr jobs svp arrete de te moquer de nous.
    -pas la possibilité de brancher le macbook sur un moniteur sans aller acheter un adaptateur, en 2007 c’est une honte
    -seulement 2 ports usb, un troisieme ca aurait pas été du luxe
    -la qualité de finition : il a meme pas un an et le plastique de la touche du touchpad a changer de couleur, de plus la coque est ultra sensible aux rayures
    Donc au final une experience du mac mitigée mais enrichissante, je ne pense pas que ce macbook soit mon dernier mac mais mon pc n’est certainement pas mon dernier pc non plus, je pense rester sous mac pour le portable (avec bootcamp et //) et garder en machine fixe (qui me sert aussi de centrale multimedia) un pc.

  20. Le débat PC/MAC, c’est un très vieux débat, et personne n’est vraiment objectif. Je vais donc simplement apporter mon expérience.
    pendant un certain temps, j’ai géré un parc informatique (65 machine, 40% PC, 60% MAC). Mon job consistait à l’installation, la mise en réseau et la maintenance. L’utilisation des machines était simple (traitement de texte, mail, surfe, éventuellement traitement de statistiques). Dans ce contexte, pour moi il y a pas photo :
    Pour configurer proprement un mac, c’est une heure maxi, pour un PC, c’est l’après-midi complète.
    Pour les demandes d’interventions, 70 à 80% sont pour des PC. Par rapport à ces interventions, beaucoup sont liées à l’utilisation qui en est faite, et c’est mon principal reproche envers Windows : Son utilisation requiert un certain niveau d’expertise ou d’habitude que beaucoup d’utilisateurs n’ont pas.
    Mac OSX fait un pas dans le sens des utilisateurs lambda sans pour autant être parfait. Mais ça fait quand même une différence.
    Sinon, c’est vrai que Cupertino est arrogant, et que les effets d’annonces sont toujours un peu trop poussé. Mais bon, c’est propre à une culture marketing américaine que Microsoft ne renierait pas.
    Côté prix, il y aurait à redire, mais ça s’améliore. Et personnellement, je suis prêt à payer un peu plus si j’ai pas besoin de configurer mon ordi pendant une journée avant de commencer à être productif.
    Enfin, petite réaction face à certains commentaires ci-dessus : Apple est aussi victime de son image, et on en attend souvent un peu trop. « La couleur du bouton du trackpad a changé » serait à propos d’un dell, on penserait peut-être même pas à le dire, parce que Dell n’a pas une réputation de qualité comme Apple. Apple reste finalement une industrie, qui a ses ratés (batteries, qui a dit batteries?) comme toutes les autres.
    Conscient des limites de ce qui m’est proposé, je trouve que le produit reste meilleur qu’en face.

  21. Christophe_p49 on

    Je bosse sur des PC depuis MS DOS. J’ai donc connu pas mal d’évolutions. Lassé de tous les plantages et pannes matérielles (pourtant uniquement en utilisation pro) j’ai décidé de passer à 50% PC-50% Mac pour très rapidement finir à 100% Mac.
    La plus grosse raison AUCUN plantage et AUCUNE panne matérielle. Pourtant mes powerbook sont vraiment malmenés lors de mes reportages. Depuis j’ai réduit ma maintenance à 0,00 € par an. Poste qui me coûtait une fortune avec mes PC…

  22. On le sentait venir avec ton choix pour Lightroom plutôt qu’Aperture (qui est passé en 1.5.3 gagnant bcp en vitesse mais tu n’en a même pas parlé)… tu es prêt pour le switch JF ;-)

  23. J’ai les deux. J’aime les deux.
    Mac est sexy/propre/… J’aime le coté « Think different », et le coté communautaire…
    Mais je travaille surtout sur PC.
    Je traite, au cas par cas, un grand nombre d’images et mes années de piano s’exploitent mieux sur PC car les raccourcis clavier y sont beacoup mieux exploités. Je n’ai toujours pas réussi à dérouler un menu sans souris sur Mac. Sur PC, on fait Alt et on a tout de suite tous les raccourcis soulignés, c’est ultra-performant.
    Si vous savez faire çà sur Mac, çà m’intéresse …
    @+ Mc

  24. La grande majorité des problèmes informatiques viennent de l’interface fauteuil/clavier, et j’ai de gros problèmes avec ça, jamais résolus et jamais cherché à les résoudre, en deux mots, l’informatique me gonfle !
    Pourquoi j’ai un Mac ? En 87 je travaillais comme DA pour une agence qui avait le budget P-Ingenierie qui importait Adobe et autres douceurs, et pour faire tourner tout ça on avait des Mac+ puis des SE30.
    Quiche avérée, j’ai eu tellement de mal à piger comment on s’en servait qu’il ne m’est jamais venu à l’idée d’en changer.
    Maintenant il m’arrive d’avoir à utiliser Photoshop sur des PC, franchement je n’ai jamais vu de différence avec Mac, sinon qu’en général les écrans semblent plus sombres et que je n’ai jamais compris les raccourcis clavier. C’est bien la marque de la faiblesse de l’interface fauteuil/clavier, rien d’autre !

  25. Interessant débat je le savais à l’avance… Ce qui prouve bien que la question Mac ou PC n’est absolument pas dépassée ! Il est légitime d’hésiter…
    Personnellement je suis certain de rester sur Mac encore quelques temps et pour répondre à Seb ma préférence pour Lightroom par rapport à Aperture n’a rien à voir avec un débat Mac / PC ! Mes conclusions auraient été identiques si Aperture avait existé sur PC !
    J’ai trouvé l’avis de Gilles particulièrement intéressant et clair, lorsqu’il parle du  » budget astronomique d’un MacPro ou l’absence totale d’évolutivité d’un iMac » qui l’ont renvoyé chez Dell… Apple en faisant l’impasse sur une tour d’entrée de gamme oblige ses clients pro à se saigner pour le MacPro !
    C’est un abus de « position dominante » selon moi. L’absence d’une tour d’entrée de gamme est je crois parfaitement calculée… Si Apple n’était pas en position de monopole, soyez certain que cette machine intermédiaire existerait au catalogue !
    Je vous recommande d’ailleurs le site de Gilles :
    http://utiliserlightroom.blogspot.com

  26. Qu’on me comprenne bien : Apple constructeur de machines est INDISCUTABLEMENT EN SITUATION DE MONOPOLE !
    Si vous utilisez Mac OS vous n’avez aucun choix concernant la machine : c’est un Apple ou rien !
    C’est exactement comme si Microsoft fabriquait l’OS et tous les PC du monde… Avec les dérives que vous pouvez imaginer (et que nous constatons dans le monde Mac).
    Pour répondre à Padaboum, changer le processeur du Mac n’est pas ce qu’on appèle être évolutif (juste une maigre consolation)… Peut-on changer son écran ? Sa carte graphique ? Combien de disques durs peut-on mettre dans son iMac ? Combien de barettes de RAM ? Peut-on rajouter une carte SATA externe ? ? ? Non le iMac n’est pas évolutif ! ! !

  27. Et les portables, c’est évolutif peut-être ? Pourtant tu pleures pas de rage ? C’est un intégré, voilà tout, ça sert à rien de s’énerver…
    Et non, il n’y a pas de monopole.
    Il y a eu une tentative d’ouverture vers d’autres constructeurs à l’époque des clones, qui a été à deux doigts d’être fatal pour Apple, alors j’imagine qu’ils doivent hésiter à réitérer pareille démarche.
    D’autre part il faudrait qu’Apple abandonne le fait d’avoir ses propres machines (une majorité irait sans doute voir ailleurs pour bénéficier de meilleurs tarifs), et instaure un nouveau système (à la windows ?) pour enrayer un piratage massif de son OS.
    Le vrai problème, selon moi (mais je ne détiens pas la vérité ultime…), c’est qu’Apple a une gamme d’ordinateurs bien trop réduite en l’état, qui ne répond pas toujours aux attentes des pros et utilisateurs avertis.
    Maintenant, le client s’en fiche pas mal sur quel typ de machine vous bossez, quel os tourne dessus; il veut le boulot fait en temps et en heure, point. Le reste c’est du blabla inutile.
    Et chercher à convaincre que votre démarche est la meilleure est illusoire, car nous sommes incapables d’être objectifs et impartiaux sur ce sujet.
    Un débat lightroom versus Aperture est déjà plus constructif et enrichissant. ;)

  28. Bonjour,
    Ce débât je le subit au quotidien, sur un plan privé, sur un plan professionnel (je suis responsable au Conseil Général de la Haute-Vienne d’une cellule chargée du suivi des nouvelles technologies dans les collèges du département)… je ne peux que faire part de mon expérience assez mitigée mais penchant vers le Mac, aussi subjective soit-elle.
    J’ai « switché » (je déteste sincèrement cette expression très Apple addict, comment si cela revétait un caractère définitif) sur Mac à la maison il y a maintenant 5 ans, je continue aujourd’hui à utiliser du Windows XP (pas vraiment le choix en fait) en tant que workstation au bureau et du 2003 server pour l’hébergement de services.
    Il est vrai que le Mac m’a réellement apporté un plus en terme d’ergonomie et de simplicité (j’avoue que les connexions de media externes me font tout autant sourire que Nico) de qualité de l’environnement de travail… le système est tout simplement bluffant et complet, je dois dire que là il y a un véritable argument pour moi… Et puis la maîtrise de la conception du système est en parfaite synergie avec l’utilisation du matériel, et ça on ne peut pas vraiment faire beaucoup mieux, c’est très clair. Quant à l’abscence (ou quasi) de virus je ne peut que m’en réjouir et si je teins compte de la sécurisation et du Wifi, alors là… RIEN A DIRE bien au contraire !
    En contre partie je ne peut que regretter quelques manquements de la part de la firme de Redmond :
    – iLife franchement bidon, iPhoto est tout de même une sacrée plaisanterie (oui, OK, pour des amateurs cela suffit) (iTunes est parfait mais multi-plateforme, il ne constitur en aucun cas un argument)
    – le tarif est élevé (on va me dire qu’à config équivalente cela se vaut, le PC est parfois même plus honéreux… nan nan nan, pas de ça s’il vous plaît !!!). Le design se paye, j’en conviens, mais à quel prix ??? Je suis totalement fan des produits Apple quels qu’ils soient, mais tout de même !!! Ajouter de la mémoire à l’achat est franchement décourageant quant on voit la somme à débourser.
    Pour ce qui concerne la finition des produits (j’en suis aujourd’hui à mon 2ème MacBook Pro, j’ai commencé par 2 PowerBook et je garde encore un vieux G4 qui fonctionne mieux que n’importe quel PC du même âge) je la trouve exemplaire dans un certain niveau de prix (d’ailleurs il n’y a à mes yeux aucun équivalent en machines portables aujourd’hui) ma chérie ne peut pas tout à fait en dire autant de son MacBook et encore moins de son ancien iBook, tout ça reste fragile après quelques mois d’utilisation.
    Quant à l’offre logicielle, on ne peut pas dire que les PC soient dépourvus, entre Photoshop, Lightroom et autres softs dédiés photos, on ne peut pas dire que l’argument puisse aller en faveur de l’un ou de l’autre (bon, OK, Aperture ne verra pas le jour sur PC, c’est un fait !!! et alors ???)
    Pour moi au final, il y a du bon et du mauvais des deux côtés et la seule chose qui m’intéresse au final c’est le système et non le matériel (malheureusement ce système m’oblige aujourd’hui à acquérir Apple et uniquement Apple, et là je m’associe à Jean-François). Même si je reste sur mon Mac OS fétiche, et donc sur le matériel qui va avec, je ne perds pas de vue qu’un Mac OS pourrait un jour tourner de façon officielle et stable sur un autre support… et à ce moment là DELL pourrait me faire oublier le design pour le tarif… (avec une petite larme tout de même, une grosse larme d’accord !)

  29. Désolé Bob, mais la situation de monopole d’Apple sur le marché des PC capables de faire tourner OSX est aussi… irréfutable que 2+2 font quatre ! ! ! Et le résultat de cette situation monopolistique est immédiat, tu le décrit toi-même :
     » Le vrai problème, selon moi (mais je ne détiens pas la vérité ultime…), c’est qu’Apple a une gamme d’ordinateurs bien trop réduite en l’état, qui ne répond pas toujours aux attentes des pros et utilisateurs avertis.  »
    Apple n’ayant aucun concurent, ils ne sont pas « pouss » à sortir les machines dont nous aurions besoin (un vrai ultra portable notament et une tour de milieu de gamme)… Au lieux de cela, ils ne fabriquent que les machines qu’ils sont certain de vendre et qui raportent le plus ! ! !
    Le monopole est toujours au détriment du consomateur… Voilà pourquoi les marges d’Apple sont indécentes (les plus élevées de tous les constructeurs)…

  30. Une petite précision à propos de ce que vous appelez le « monopole » d’Apple.
    Ce monopole, autrement dit couple software – hardware est précisément ce qui fait en grande partie le Mac !!!
    Imaginez un mac avec windows… c’est plus un Mac, imaginez os x sur un PC… c’est plus un Mac !
    Et parceque je n’ai pas envie de répondre point par point aux différents arguments des posts précédents, je remarque une chose : on voit souvent revenir le « ça me suffit ». Eh bien il me semble nécessaire de préciser une chose : en plus d’être une plateforme facile à utiliser, le Mac est une machine de perfectionnistes !!!
    Tant au niveau software que hardware, je constate (non seulement ici, mais aussi autour de moi) que beaucoup de gens n’ont rien à faire ou ne voient simplement pas les choses qui rendent le Mac super pour moi !
    Et c’est pour cela qu’il aura toujours beaucoup plus de PC.

  31. J’ai eu grand plaisir à lire vos commentaires, qui sont resté bon enfant. C’est rare dans ce genre de débat et c’est cool de voir ça !
    Je me permet d’affiner mon point de vue de départ.
    Comme Jean-François le dis, oui, Apple est un monopole, c’est clair. Il est même le plus mauvais qu’on puisse imaginer et vous en avez la preuve chaque fois qu’Apple choisi de changer de direction et vous l’impose. Même le dernier système vous est imposé pour faire fonctionner les derniers programmes, en intégrant des fonctionnalités directement dans le système (regarder tout les softs qui demande la 10.4 pour fonctionner). Imaginer que Microsoft vous impose de passer à Vista pour bénéficier d’Explorer 7 ! C’est pourtant exactement ce que fait Apple sans que vous vous en rendiez compte !
    Plus grave, Adobe à sorti la première application qui vous impose de passer à un MacIntel, si ce n’est déjà fait. Ca vous rappelle pas quelque chose (68000-powerpc)?
    Au journal, alors que notre système fonctionnait parfaitement, nous nous sommes soudainement retrouvé devant un mur lorsque Apple à obligé tout le monde au passage à MacosX (ca n’allait pas assez vite pour eux) en supprimant la possiblité de l’installer sur les nouvelles machines. On a réparé tant qu’on à put !
    (non Christophe P49, les macs ne sont pas plus solide que les PC, bien au contraire. Les iMac de l’époque avait la carte graphic très fragile et ca coutaît presque le prix de la machine pour les changer ! on à déguster quand on à dû les faire tenir le plus longtemps possible ! Et on a rencontré pas mal de problème avec la carte mère des G4, qui coutaît 5x le prix de son équivalent PC)
    Pour comprendre le problème, il faut ce mettre à la place d’un journal qui doit soudainement investire masivement dans un nouveau système éditorial, la mise à jour de tous ces programmes ainsi que les cours pour les utilisateurs etc. à cause d’une entreprise informatique qui ne nous laisse pas le choix ! Je vous laisse imaginer ce que nous avons pensé du monopole d’Apple à ce moment précis ;-)
    Le résultat ne c’est pas fait attendre: le mac disparaît petit à petit du monde de la presse, alors que la firme y était largement majoritaire il y a quelques année !
    Mais effectivement, comme le dis Jer o-nimo, la maintenance prend plus de temps sur windows que sur macosx, c’est indéniable ! Sans parler des sécurités qu’il à fallut mettre en place !
    Mon coeur reste Mac, c’est clair. C’est le meilleurs système actuel, il n’y a aucun doute là-dessus !
    Mais voilà, le plus important sur un ordinateur, ce n’est pas le système qui le fait tourner, mais les applications qui tourne dessus. Et là, Windows et imbattable !
    Le gestionnaire de document OnNote de la suite Office 2007 (absend de la version Mac) et là pour me le rappeler ! Il y a parfois des absences cruels.

  32. Désolé, dans le passage:
    « Au journal, alors que notre système fonctionnait parfaitement, nous nous sommes soudainement retrouvé devant un mur lorsque Apple à obligé tout le monde au passage à MacosX (ca n’allait pas assez vite pour eux) en supprimant la possiblité de l’installer sur les nouvelles machines. On a réparé tant qu’on à put ! »
    Je oublié de mentionner OS9 ! C’est ce dernier qu’Apple empêchait d’installer sur les nouvelles machine et comme notre base ne fonctionnait pas à travers Macosx…

  33. J’ai un portable plus trop récent où je fais tourner Linux dessus. Où est le monopole pour Apple ? Sur leurs machines vous pouvez installer Windows xp ou Vista, ou encore n’importe quelle version x86 de Linux. En quoi est-ce un monopole ?
    Adobe a un véritable monopole, en tant que graphiste c’est difficile de se passer de leurs logiciels. Par contre vous pouvez très bien vous passer d’une machine Apple ou de leur os phare pour travailler avec les softs Adobe.
    Je comprends ce que vous sous-entendez par le fait qu’on ne puisse pas utiliser OSX sur autre chose que sur un ordi Apple, mais ce n’est pas un monopole ! C’est une CONTRAINTE ! Ce n’est pas la même chose.

  34. Désolé Bob l’éponge, mais je pense que tu ne comprend pas le fond du problème. Un monopole, c’est lorsque tu peux imposer tes choix aux clients car ces derniers ne l’on justement pas ! C’est exactement ce qui ce passe avec Apple, et ils nous l’on fait payer très cher !
    Avoir un monopole, c’est pouvoir contraindre tes clients captif, donc ça revient au même, non ?
    Si le journal avait été sur PC avant, personne ne nous aurait obligé à tout changer et c’est nous qui auriont put planifier une mise à jour, tantôt des machines, tantôt des programmes ou du système. Voilà la différence !
    Une entreprise qui choisi Apple, subit les décisions de Mr. Jobs et on à plus qu’à prier qu’il n’envisage pas un nouveau virage ;-)

  35. Bob, je crois nous avons à règler un problème d’ordre sémentique (plus qu’informatique) : c’est à dire la compréhension du mot monopole (et si nous nous mettons d’accord sur les mots je pense que nous serons d’accord ensuite)…
    Apple est le seul fournisseur (monopole donc) du seul système capable de fonctionner sur les machines Macintosh…
    Du point de vue du consomateur ayant acheté un Macintosh donc, il n’existe qu’un seul fournisseur pour sa machine : Apple (bien en situation de monopole)… Précisons qu’il n’est pas facile d’installer Linux sur Mac et que 0,1% des utilisateurs de Mac sont intéressés, par ailleurs OSX est nécessaire pour installer XP ou Vista.
    Donc Monopole (et contrainte cela va de sois)…

  36. Apple est le seul fournisseur (monopole donc) du seul système capable de fonctionner sur les machines Macintosh…
    Ah, windows et Linux ne fonctionnent pas sur mac ? Première nouvelle…

  37. « Apple est le seul fournisseur (monopole donc) du seul système capable de fonctionner sur les machines Macintosh… »
    Ah, windows xp, Vista et Linux ne fonctionnent pas sur mac ? Première nouvelle…

  38. C’est comme dire qu’avec tel objectif, je ne peux utiliser que du Nikon. Or ce n’est pas un monopole, sous prétexte que la bague ne me permet pas de le mettre sur un canon par exemple, juste une contrainte. Rien ne m’empêche d’acheter chez un concurrent pour avoir le même type d’objectiif compatible avec mon appareil.
    Un monopole c’est une entreprise qui est maître de l’offre. Or, si OS X ne me convient pas, j’ai deux autres systèmes sur le marché qui font grosso modo la même chose. Donc de facto pas de monopole.
    Tu me dirais que Apple a le monopole dans le secteur de la vidéo pro, je te dirais qu’on en est pas loin, tant ils deviennent incontournables en ce domaine.
    Et ce n’est pas parce que TU trouves compliqué d’installer Linux ou que tu ne vois pas l’utilité d’avoir xp sur un mac qu’une partie des utilisateurs ne le font pas.
    Maintenant, vu ton ton condescendant, tu devrais ouvrir ton dico et te mettre à jour sur le terme monopole…

  39. Et bien en effet Bob, Windows XP et Windows Vista (depuis fin mars) peuvent tourner sur Mac via Boot Camp dans sa version 1.2 (très bon d’ailleurs), mais non en natif, quant à linux je crois que nous parlons de la même chose, il faut bien une partition MAC OS pour envoyer une distrib Linux et on ne parle plus du tout du même type d’utilisateur !!! En ça je reste d’accord avec JFV : de nombreux acheteurs, un seul vendeur (et oui seul Apple peut fournir un système pour sa machine dans la mesure où elle ne tournera pas sans), et ce dernier contrôle les prix => c’est ça la définition du monopole ! La contrainte on s’y adapte et dans le cas présent on contourne cette contrainte pour avoir un autre système sur un Mac, tu ne peux tout de même pas dire qu’Apple ne fait pas tout pour que son système soit bien plus qu’indispensable sur ces machines ???. Le principe n’est pas d’être contre toi, et encore moins d’être condescendant je pense… je crois que ce n’est pas le principe ici non ? respect/échange/débat ???

  40. Autant je suis d’accord avec l’analyse de Pascal concernant les produits Apple vs les autres, autant je suis en parfait désaccord avec sa gestion de parc.
    Bien sûr, cher Pascal, n’y voit aucune attaque personnelle je généralise une situation bien française, et uniquement professionnelle.
    Comment du matériel à usage professionnel peut-il devenir obsolète ?
    C’est une chose que j’avais déjà remarqué dans les années 80 avec le matos photo. Quand on visitait 80% des studios français le matériel était usé jusqu’à la corde (soufflet de chambre réparé au scotch noir, cordon syncro avec des épissures, pied colonne plein de chocs, …). En Allemagne, que du matos neuf, nickel ! Et ce n’est pas seulement parce que nos amis allemands sont allemands, mais la gestion du parc est différente.
    En France on s’imagine que quand le matériel est amorti on commence à gagner de l’argent dessus, et c’est une « kolozale » erreur !
    Un mien comptable m’avait expliqué que le matériel devait être pris en leasing. Et quand il arrivait à son terme on reprennait un nouveau leasing sur du nouveau matos. Ce qui était vrai pour le matos argentique devient encore plus juste pour ce qui est du numérique et les ordinateurs.
    Comment un journal en 2007 (ou 2006 ou 2005) peut avoir des iMac berlingo ? Imaginez-vous le temps perdu quel que soit la charge de travail, imaginez-vous les conditions de travail sur des écrans qui ont cinq ans (bonjour les migraines !).
    Un iMac en 2007 coûte le même prix ou presque d’un iMac de 2000 ! Et qu’on ne me dise pas que l’écran blablabla, parce que même s’il n’est pas une flèche il est à des années-lumière de celui d’un iMac de six ans !
    Un leasing est l’équivalent d’un amortissement et d’une récupération de Tva mensuels, on décide du délai de renouvellement sur deux, trois ans ou quatre ans, c’est un acte de bonne gestion, du respect des conditions de travail et une marque d’efficacité. Il n’y a pas d’immobilisation de capitaux ou d’impossibilité de sortie de trésorerie.
    Bien sûr je le répèrte ça n’est valable que pour du matériel professionnel, et ce n’est pas une attaque contre Pascal mais juste une réflexion, comme ça ;)

  41. Sémantique économique…
    Apple n’est pas une entreprise monopolistique et non, cette société ne possède pas de clients captifs, ou alors ce débat est totalement inutile… en effet, un monopole découle d’une domination totale d’un marché avec impossibilité pour un acteur de celui-ci de passer par un autre fournisseur ; exemple : avant l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, aucun acteur économique français ne pouvait passer par un quelconque autre fournisseur que le couple EDF-GDF. Il s’agissait donc là d’un vrai monopole justifié par une réglementation régionale interdisant toute concurrence.
    De même, si je veux faire un trajet en train, je n’ai pas le choix de la compagnie qui me fournira ce service… et là vous allez me dire : et la voiture! et moi de répondre : non, la voiture est un service différent, sur un autre marché que le train.
    Or, dans l’univers informatique, tout les particuliers utilisent des pc, Mac inclus, PC signigiant Personal Computer… ce qui est le cas d’un mac. et de fait, rien n’existe dans l’univers Mac qui ne trouve d’équivalent dans l’univers Windows, et vis-versa. Il n’existe donc pas de situation de captivité de la clientèle, celle ci n’ayant qu’à changer de crêmerie pour trouver un équivalent.
    Par ailleurs l’interopérabilité est un fait entre apple et windows, sionon vos clients ne pourraient pas ouvrir des tiff Adobe/Apple sur un ordinateur Windows, et un mp3 encodé sur Windows iTune ne serait pas utilisable sur Apple/itunes, etc. etc.
    Non, si l’on doit caractériser la situation économique du marché des OS, on doit parler d’oligopole entre Windows, Apple et le tout petits autres.
    Il faut bien garder à l’esprit que le facteur coût ne défini pas un monopole, et que même si aujourd’hui je suis mécontent de ma nouvelle fiat (exemple, je n’en possède pas), ce n’est pas parce-qu’il va me falloir débourser 15000e pour une autre voiture que fiat est en situation de monopole. et il en va donc de même pour l’informatique. ce n’est pas parce-que cela va me couter cher de migrer d’apple à HP/ windows (par ex.) qu’apple est en monopole, car au final, tout mes fichiers photos seront lisibles sur mon nouveau système.
    il ne faut pas confondre contrainte liée à un opérateur et monopole.
    En conséquence ce débat est d’autant plus intéressant que la bascule entre les deux systèmes est toujours possible.
    pou ma part, je viens de l’univers Windows, et mon récent choix pour Apple est, comme tout choix, autant rationnel qu’irrationnel. Je serai bien incapable de vous dire qui de la raison ou de la passion l’a emporter sur l’autre pour me dicter mon « switch » vers mac… mais au final je fait la même chose qu’avant et grosso modo à la même vitesse et pour le même prix (a config. équivalente. Pour vous amuser configurer un macbook pro et un alienware pour comparer les prix sur une configuration équivalente et à niveau de gamme constant).

  42. … bon tout ça est jouer sur les mots Bob ! Je renonce donc à te convaincre… (je jette l’éponge oserais-je). Nous sommes pourtant plusieurs à tenter de t’expliquer ce qu’en Français Monopole veut dire…
    Linux c’est très bien, je n’ai jamais dit le contraire (j’ai instalé mon premier Linux en 99, puis je m’en suis désintéressé assez vite), et justement son intéret est d’être pas cher et d’échapper à tout monopole… Mais il est très peu répandu sur Mac. Et de toute façon la question du monopole n’est pas là (tu prends le problème à l’envers)…
    La question du monopole c’est : quels fabricants de machines pour faire tourner OSX (les consomateurs utilisant OSX depuis des années n’ont pas le choix d’acheter autre chose qu’Apple = monopole sur le secteur des machines entendons nous bien)….
    Apple est donc bien en situation de monopole… Je n’en démordrais pas ! Et je pense que les gens qui ont un peu d’ouverture d’esprit comprendront aisément pourquoi !

  43. Aujourd’hui les communautés du libre font des proces a microsoft et aux constructeurs quand ils ne peuvents pas acheter une machine sans windows
    A quand la meme chose avec apple!!!!!
    La vente d’un mac avec macos c’est clairement de la vente liée obligatoire et c’est interdit par la loie
    Ensuite on a aujourd’hui un probleme qui demontre bien une situation de monopole : la quasi obligation de changer d’os a chaque nouvelle version d’osX (et de payer)
    Il n’y a qu’a regarder la liste impressionante d’applis qui ne fonctionnent que sous tiger…
    Quand on est passé a xp quasiment tout les softs tournaient sous 2000 (et d’ailleurs presque toutes les applis actuellent tournent sous 2000, et le dotnet framework s’installent tres bien dessus)
    Des appli apple qui tournent sur les versions d’un os apple datant de 2000….ca court pas les rues
    Memes les applis pros sont tres peu a necessiter windows 2003 (produits microsoft compris, sql serveur 2005 marche tres bien sous windows 2000 par exemple). On trouve souvent des fonctionnalités dans les produits nécéssitant la derniere version du serveur mais 90 des fonctionnalités marchent sur les anciennes version
    Donc au final c’est beaucoup plus risqué pour un pro d’investir dans de l’apple : il est a la merci de l’editeur , sous microsoft on le pousse fortement a migrer mais il est rarement obligé (il y est obligé 1 fois tout les 8 ans, chez apple c’est tout les 2-3 ans)
    D’ailleurs sous mac on decouvre les appli ou il faut obligatoirement un macintel
    Sous microsoft la philosophie est differente : « tu veux un nouvel os?te faut une nouvelle machine », sous mac c’est « tu veux une nouvelle version de soft?te faut le nouvel os », et on change quand meme plus souvent la version de ses softs que de ses os!

  44. @ Nico
    belle analyse sur cette histoire de compatibilité OS – Softs… cela me donne des sueurs froides quant à la compatibilité des softs actuels avec leopard, ou plutôt des softs futurs avec tiger. Tu vas finir par me faire regrêter les virus ;)

  45. regard du sujet totalement différent car je suis un étudiant (en école de design) et passioné de photos. Evidement je suis accro au design mac, c’est magnifique! Mais sa rame!
    J’ai 19 ans et j’utilise le pc depuis que j’ai 10 ans. Je joue beaucoup, j’aime gratter et le demonter de A à Z (point de vue different du votre car j’aime ça, et ce n’est pas dutout dans le cadre de votre productivité -_-). Un PC sa avance et avec un minimum de rigueur, on s’en sort.
    J’ai acqui un macBook intelcoreduo 2ghz et j’ai était effaré. Pour un prix comme ça, il suffit d’aller à carrefour pour trouver à équivalence un pc au minimum 2 fois plus puissant.
    Lorsque j’ouvre photoshop CS3, j’ai le temps d’aller boire mon café, lire le journal et d’appeler un ami (alors multiplier par 2 pour cs2, catastrophique)
    Tout ça pour dire que si on a une machine comme dans le test de wisibility (2*2ghz coreduo + 8ghz de ram) alors sa avance! mais pour avoir un mac, faut y mettre le prix.. :(

  46. Je le répète je suis effaré de ce que je lis de la part de professionnels.
    Oui il faut de nouveaux systèmes pour de nouveaux softs et oui il faut de nouveaux ordinateurs pour des nouveaux systèmes. Pour troller un coup ce que je lis c’est un pilote R8 Gordini qui se plaint de se faire tailler des croupières par les voitures modernes et que Renault ne soit pas performant.
    Qui travaille encore avec son Nikon D1 ?
    Soyons sérieux il n’y a pas d’obsolescence chez Mac à moins de trois ans, le temps de l’amortissement, et si vous avez des problèmes avec ça il convient de faire une analyse de votre façon de fonctionner, la vôtre, pas celle d’Apple.
    Maintenant si vous pensez que Windows est mieux, faites tourner Vista sur un PC d’il y a trois ans et notre ami Narco* aura le temps en plus de relire son Bled et son Grevisse avant de lancer CS3 …

Leave A Reply