web analytics

Photo de la semaine : à travers la foule de Kowloon…

10
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Je n’ai eu le temps, que de prendre une image… La chance à voulu que mon 70-200 soit en place sur mon boîtier et celui-ci allumé (comme souvent) sur mon épaule. Je vise en catastrophe, sans même vérifier la mise au point en espérant que l’autofocus et la mesure de lumière ne se plantent pas (ouf, je me rappèle que je suis en RAW)…

Hong_kong_vibert_2

Et puis la foule pressé de Tsim Sha Tsui se referme devant moi, cachant définitivement la scène… Aurais-je rêvé ?

Je m’approche et je fais d’autres images. Mais… un bateau, même très joli, face à des buildings, ça ne veut rien dire du tout tant qu’il est tout seul. Cette jeune fille avait disparu… Le lendemain, je suis revenu. Et par la suite, une  bonne dizaine de fois, pour guetter une scène de ce genre à travers la foule.

Mais cette jeune fille et ce bateau ne se sont plus jamais recroisé… En fait, je ne crois pas qu’on gagne quoi que ce soit, à tenter de refaire une photo qu’on a aimé ! Il faut déjà s’estimer heureux d’en avoir fait une…

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

10 commentaires

  1. Oui cela se vérifie toujours, rien n’est jamais identique, ni la scène, ni le photographe d’ailleurs. Une belle image .

  2. TRès juste JF, d’ailleurs, je dis toujours : « une photo remise au lendemain n’est jamais prise »…
    Scène typique parfois en balade : « tiens, une fleur sympa, je la prendrai au retour… » et puis on ne revient jamais par le même endroit, ou il pleut, ou un con a mis le pied dessus, etc….
    Si ton oeil voit une image, faut pas trop réflechir longtemps, faut shooter !!!! Notre appareil est juste le prolongement de nos yeux !!!
    Belle image JF, un vrai « instantané »…

  3. Merci les gars, heureux que cette image vous plaise… C’est aussi pour ça qu’on aime faire des images, faudrait pas l’oublier : pour les partager !
    Il est vrai que chaque fois que je tombe sur cette photo, elle me donne un certain plaisir. Jusqu’à maintenant, je ne savais pas l’effet s’appliquait seulement à moi… Parcequ’elle me rappèle (à moi) de bons souvenirs et une certaine atmosphère de fin d’après-midi… Vous savez ces moment ou l’on ne fait rien de précis, ou l’on attend juste le crépuscule, sans réflechir…
    Dire que j’avais failli oublier cette belle image au fond du disque dur… Elle a bien failli par deux fois ne jamais exister !

  4. waltokranPosté le

    « En fait, je ne crois pas qu’on gagne quoi que ce soit, à tenter de refaire une photo qu’on a aimé ! Il faut déjà s’estimer heureux d’en avoir fait une… »
    C’est tellement vrai. On a toujurs une photo qu’on pense pouvoir refaire en mieux et finalement… la première reste toujours la meilleure.
    Et dans ton cas présent, c’est une très jolie photo ;o)

  5. Photo-journalisme ?

    De ce coté ci de l’atlantique, les choses vont très vite, on le sait. Les Américains sont également très fort en marketing de masse. Très fort pour créer de nouvelles tendances, de nouvelles modes, de nouveaux usages. C’est en lisant

  6. La force de la photo reste ce moment Unique, ce temps suspendu, on l’a eu ou pas, on ne la refera jamais…en ces temps ou l’on peut tout re-créer, la magie de l’image reste celle qui croise le regard et l’instant unique.c’est ma quête de photographe et c’est ce qui me fascine encore aujourd’hui, bravo! gardes ces moments là! amicalement.

Leave A Reply