web analytics

Ecrans pour photographes… (suite)

24
BILLET PRÉC.
BILLET SUIV.

Un petit mot pour vous dire que je suis toujours enchanté de mon écran ViewSonic VX2025wm dont je vous avais parlé en détail ici même.

41_1025_4_copie_1
L’ami Gilles qui cherche un écran, nous a envoyé le test de 01.net qui est intéressant en complément de l’outil de comparaison de Les Numériques. 01.net semble accorder plus d’importance à divers détails ergonomiques qu’à la seule qualité d’image et leur palmares est donc différent. Ils ne font pas de différence entre le respect des couleurs avant calibration… et après ! Et c’est là justement que le ViewSonic revèle sa valeur.

Côté 24 pouces, j’avais repèré depuis longtemps le Dell 2407WFP, particulièrement bien équipé et au prix très étudié. Sa qualité d’image après calibration semble exceptionnelle elle aussi (comparez le par exemple avec le Samsung SyncMaster 244T).

Toutefois, on se doute que l’homogénéité d’un 24 pouces ne peut rivaliser avec celle d’un 20 pouces, ce qui m’a fait préférer le ViewSonic VX2025wm , que j’ai payé 408 euros frais de port compris (avouez que c’est tout de même pas cher)… Si vous désirez investir un peu plus et disposer d’un excellent 24 pouces regardez cette excellente présentation du Dell 2407WFP :

BILLET PRÉC.
BILLET SUIV.

24 commentaires

  1. Tiens, le Dell 2007WFP vient lui aussi de baisser de 100€. Du coup, il se retrouve quasiment au même prix que le Viewsonic VX2025wm, aux alentours des 400€. M’en fous, je reste sur Viewsonic, cette histoire de dalle que Dell change quand ça leur chante (lesnumeriques.com) ne m’inspire pas confiance. En plus, ils n’offrent pas de garantie contre les pixel morts… A ce propos, JF, la garantie Viewsonic n’est pas une garantie zéro pixel mort, il me semble ? Mais plutôt une garantie du type zéro point lumineux, si ce qu’expliquait Micro hebdo en mai 2006 est toujours valable…
    “Depuis début mars, ViewSonic décline ce type de garantie dans une version plus personnelle, mais qui reste avantageuse pour le client. Elle ne concerne que la série de haut de gamme VP, et ne protège que contre les pixels dits « lumineux ». Tous, donc, sauf les noirs, heureusement moins gênants et même très rarement détectés.”
    http://www.01net.com/article/315185.html

  2. j’aimerai savoir comment tu as reglé ton ecran , luminosité , contraste , couleur reglage ( 6500/ utilisateur/sRVB ) avant calibration,
    Merci.

  3. Le rapport qualité/prix de cet écran est pour sûr excellent, mais si on veut sérieusement calibrer son écran, rien de mieux qu’un écran avec calibration hardware. Pourquoi? Parce que ce ne sont plus des courbes qui modifient le signal de la carte graphique, mais une caractérisation de l’écran en interne qui permet de garder un signal linéaire de la carte graphique. En quelque sorte on perds moins de nuances avec une calibration hardware qu’avec une calibration software.
    Pour tester son écran et sa calibration: faire un dégradé dans Photoshop d’un noir RVB vers un blanc RVB sur une image de la taille en pixels de l’écran et afficher cette image à 100% (on appuira sur Tab et sur F pour le plein écran). Dans 99% des cas, un écran calibré en software ne pourra visualiser le dégradé comme il est, mais confondra certaines valeurs qui formeront des traits verticaux plus ou moins épais. Souvent il est impossible de distinguer visuellement un noir d’un gris foncé. Et très souvent ils sont colorés. Un noir violet, un gris orange un gris vert etc… Avec un écran calibré en hardware, le dégradé est presque parfait.
    Ce test tout simple permet de se rendre compte d’une partie importante des caractéristiques de son écran, caractéristiques à tenir en compte avant de commencer à retoucher quoi que ce soit.
    Salut,
    Yann

  4. JF,
    qu’entends tu par « calibration puis caractérisation »?
    Quelles manip particulières (s’il y en a) se cachent derrière ces 2 termes ?
    1000 excuse si ma question est redondante…

  5. Yann, tu es ce qu’il est convenu d’appeler un « sale type » !
    Je viens de faire le test, c’est terrifiant !
    S’il n’y a pas de dominante par « bande », p*t**n, y en a des bandes !
    Du coup je vais mal dormir, 18000 LE soit 2400 € pour deux écrans et je vois ça !
    Mais pourquoi tu as posté ça Yann, pourquoi ?

  6. Et bien :
    – calibration veut dire réglage de l’écran (pour l’amener au plus près de la neutralité).
    – caractérisation veut dire créer son profil ICC (pour s’approcher de la perfection)
    Et voilà !

  7. Arnaud,
    t’as quoi comme écran ?
    2400 Euros, c’est e prix d’UN seul écran haut de gamme 24″.
    Faut pas se leurer..
    Ceci étant dit, un écran, c’est un écran. ON voit des choses…..virtuelles.
    Nos photos, même si on les voit pas comme il faudrait à l’écran, et ce quel que soit le prix qu’on veut ou peut y mettre… on s’en fout un peu…
    Nos photos, elles existent QUAND ELLES SONT IMPRIMEES… pas avant. Et si toi, ou le client est CONTENT du résultat, c’est le principal. Et je dirais même, c’est l’essentiel !
    LEs dominantes, les machins, les bidules à l’écran, ouais, mais tout est relatif… L’image, reste l’image, et surtout, ce qu’on en fait APRES, une fois IMPRIMEE…
    Alors, pas de panique, hein…
    Si tu es content de ton boulot aujourd’hui, même avec des bandes dans les dégradés sur tes écrans, ben c’est l’essentiel…
    Pour ne pas avoir de dégradés, faut effectivement un écran calibré « hardware » de compétition. Donc, hors de prix.
    Mais franchement, qui, de nous tous ici, en a REELEMENT besoin ? On revient à la question de base : la chaine graphique…
    Est-ce que tous ici vous travaillez vos fichiers en 16 bits avant de passer en 8 ? Parce que sinon, vos histogramme seront à foutre à la poubelle… tellement il va manquer des infos à votre beau fichier RAW… Là, ce ne sont pas des bandes, mais bien des canyons que vous avez dans les histogrammes si vous retouchez vos niveaux en 8 bits….

  8. C’est rien je suis un peu fatigué ces temps-ci !
    Mes écrans un 23′ et un 20′ Apple ! Je sais ce sont des daubes mais de bonnes daubes qui correspondent à mes besoins et je suis content des résultats.
    Et je travaille et imprime en 16 bits, ce qui permet, en plus, de voir cette p*t**n de roue colorée encore plus longtemps !
    Vivement un vrai MacPro avec un vrai système dedans et que ça sorte avant la prochaine génération de boîtiers, depuis deux ans, l’informatique est en retard d’un train par rapport au matos photo, ça devient fatiguant !
    Parce que tu sais Monsieur Apple, il y a une partie de ta clientèle qui s’en fout de savoir que le nouveau MacMini soit plus performant que l’ancien et pour qui 1000 € de plus ou de moins sur un MacPro n’est rien si ça fonctionne selon ses besoins. Et oui nous sommes moins nombreux, hélas … !

  9. là, Arnaud, suis assez d’accord avec toi.
    C’est aussi la raison pour laquelle j’attends la rentrée pour switcher sur le MAC PRO II…. Ha tiens, ça ma rappelle l’Apple II !!! La belle époque, hein !
    Ahhh, l’Apple II, le Comodore 64 et autre spectrums et Atari de ma jeunesse… ! :o))
    hem hem, reprennons.
    Sinon, ben je voudrais pas être défaitiste Arnaud, mais Canon sortira probablement le 1D Mark III bien avant qu’Apple ait mis sur le marché du nouveau matos en adéquation… surtout si tu attends un 1DS Mk III
    A suivre… on verra bien…

  10. par contre JF tu dis pas ce que tu fais avec les reglages de couleurs , a savoir , tu calibres avec l’ecran reglé sur 6500 / 5400 etc ou couleur utilisateur , et si c’est en couleur utilisateur , comment le regles tu ? par exemple pour avoir un bon RVB ma sonde me dit 77 / 78 / 86 . est ce le cas ? Merci

  11. Arnaud, merci pour le compliment ;-)
    Pour les écrans Apple inréglable en hardware, un conseil: garde la température de base, ou plutôt, ne change pas la température dans ton logiciel de calibration. ça te bousille des nuances et te crée des bandes. La température d’usine des moniteurs Apple est à environ 6700°K… Il y a pire.
    Salut,
    Yann

  12. Christophe, je ne suis pas d’accord: mes photos et les retouches (d’autres photos aussi) je les fait à l’écran, et pas une fois imprimées.
    D’ailleurs, je m’en moque un peu du rendu à l’impression, car je sais qu’après demain avec les avancées technologiques des fabriquants d’imprimantes (ou de machine d’impressions, ou de flasheuse RVB etc.) mes impressions d’aujourd’hui feront pâle figure.
    La même chose d’ailleurs pour les écrans, tout juste capable d’afficher un sRGB pour 99% d’entre eux.
    Salut,
    Yann
    PS: J’adore l’expression des « canyons » :-)
    PPS: Les écrans calibrés hardware ne sont plus hors de prix. Pour l’investition d’Arnaud on a 2 écrans 21 pouces acceptables calibrés en hardware (EIZO CE210W).
    PPPS: à la question de savoir si on en a réelement besoin je répondrai « vraisemblablement pas » tout en en accentuant le fait qu’il ne faut pas se leurer avec des écrans à 400 EUR (ou à 2800 EUR, désolé Arnaud). J’avais un peu peur que les conseils de JF au sujet des écrans « pas cher » trompe le lecteur. Il vaut toujours mieux savoir ce qu’est (pas) capable d’afficher l’écran qu’on a devant ses yeux que le croire de visu. A vos pipettes ! ;-)

  13. @ Yann,
    j’imagine que personne ne retouche ses images après impression évidemment, mais ce que je veux dire, et j’insiste, c’est que TOUT est relatif…
    D’ailleurs, on a tous des besoins différents et des façons de bosser différentes aussi.
    Les imprimantes d’aujourd’hui évidemment seront dépassées demain, tout comme nos écrans et nos….fichiers….
    Le RAW qu’on connait va évoluer, comme la Kodachrome, la Velvia etc… Là n’est pas le problème.
    Pour faire provoc, je dirais que non seulement on devrait être formés pour être capables de bosser sur des écrans pourris uniquement grâce à l’interprétations des différentes courbes RVB etc, mais je dirais même plus, on devrait quasiment pouvoir bosser…. sans avoir besoin d’avoir l’image à l’écran !!!! Que des courbes, des historgrammes , des 0 et des 1 puisque ce sont des images numériques 100 % virtuelles !
    Le même fichier RAW, vu sur deux écrans à 3000 Euros chaque, calibrés par un pros n’aura pas le même espect, il y a toujours une nuance, une différence…
    Tout est relatif… tout est… virtuel !
    Aller, je vais au bout du truc : un de mes meilleurs potes, pour pas dire mon meilleur, utilise un écran apple d’emac de base, avec Photoshop element livré avec son vieux scanner Epson, il ne sait même pas ce que c’est un histogramme, il shoote avec un 20D et + récemment avec un 5D que je lui ai conseillé… Il
    travaille en… JPEG, sRVB (j’ai vu ça y a pas longtemps, j’arrive pas à le persuader de bosser en RAW, rien à faire).
    il bosse avec un vieux zoom canon 20-35 mm L et un vieux 70-200 L non IS, et un 300 mm F:4 L IS. C’est tout.
    He ben, avec toute son ignorance totale de ce qu’est la technique, la technologie numérique, pré, post traitement d’images etc,…. il s’en cogne totalement et fait plus de 200.000 Euros de chiffre d’af. chaque année tout seul comme un grand ! Je gagne même pas ce qu’il paye comme impôts…!!!!
    Il ne sait même pas qu’un écran ça se calibre si ça se trouve !
    Bonne journée quand même amis photographes !

  14. Christophe, tout à fait d’accord: le talent photographique et le talent informatique sont deux choses bien distincte qui ne se retrouvent pas forcément chez un individu (ni chez ton pote, ni sûrement chez moi d’ailleurs ;-)
    Mais pour revenir au sujet: un écran pas calibré c’est moche, un écran pas cher calibré en software c’est mieux, un écran calibré en hardware et software c’est encore mieux, un écran calibré en hardware piloté par un soft, c’est top.
    Bonne journée amis photographes *et* inforMaciciens ;-)

  15. Franchement Yan, ce View Sonic est parmi ce qu’il se fait de mieux… Non calibré il est proche de la neutralité et une fois calibré proche de la perfection !
    Il n’y a rien a redire et je ne vois pas bien ce que pourrait apporter de plus un écran Arts graphique…

  16. … sauf évidement à trouver un écran capable d’afficher du Adobe RGB, mais pour ça l’investissement est plus important ! Il y a des investissements qui viennent bien avant dans la vie du photographe : nottament au niveau des optiques !
    Car faire de mauvaises photos pour les afficher sur un bon écran ne sert à rien !
    Mieux vaut des images faites avec les meilleurs optiques affichées sur un View Sonic à 400 euros (il sera toujouyrs temps de changer d’écran d’ici 3 ou 4 ans quand ils afficheront tous du Adobe RVB).

  17. Je crois que tu as raison J-F. J’ai fait l’erreur d’acheter un CD23 » lorsque j’ai acheté mon G5. Globalement il n’allait pas trop mal, mais depuis quelques mois, j’ai une frange colorée verdâtre sur fond gris qui fait le tour du cadre et le noir ressemble plus à un rose délavée. Pourtant, la sonde XR lui a bien dit d’afficher des trucs corrects, mais bons, rien à faire.
    Du coup, j’ai trouvé un vieux CRT 21 » de chez Sun avec un tube Trinitron qui affiche des couleurs et des noirs bien plus corrects. C’est sûr, ça fait chauffage d’appoint et prend de la place, mais le rendu est autrement meilleur que sur un écran LCD, alors qu’il ne s’agit pas à proprement parlé d’un écran pour la photo.
    Actuellement, un écran comme le Samsung XL-20 qui affiche du AdobeRGB (rétro éclairage à LED) vaut sur le marché dans les 1800€. Investir 400€ dans un 20 » me paraît plus raisonnable, en attendant d’avoir un peu plus de choix avec cette nouvelle mouture du LCD.
    Il y aura toujours des différences de rendu entre un écran qui fonctionne avec un mélange additif des couleurs et d’une imprimante qui fonctionne en mélange soustractif et bien entendu avec des gammut différents.
    Par ailleurs, il ne faut pas oublier que toute la chaîne graphique fonctionne sur des valeurs par canal RVB différentes (RAW, carte graphique, écran, imprimante). Il faudrait aussi harmoniser ces points plus techniques, histoire de travailler sur des gammes tonales identiques sur tout le parcours numérique.

  18. le ViewSonic coute 400 en europe , mais j’ai acheté le mien ( il y a 1 mois) pour 215$ (USA) et j’ai un deuxieme en attente au meme prix , c’est a dire 430$ pour les deux !!!! ha ha … le store , c’est Office Max , voir sur le net .

  19. je viens de voir sur leur site le prix est 399$ , mais quand tu l’achetes en boutique , sur place donc… c’est 215$ , c’est peut etre pareil sur le net en faisant l’achat , ou bien voir avec eux pour le prix .

  20. Jean-François, pour voir ce que t’apporte de plus un écran « Arts graphiques » il suffit de mettre les deux a coté et visualiser une même image, sur l’un et sur l’autre. Les différences ne sont pas extraordinaires, ça dépends aussi des motifs, mais en retouche « Arts graphiques » quand la photo d’un même produit gris tends vers le rouge sur un écran et vers le bleu sur l’autre, je préfère me fier à l’écran calibré en hardware. Même chose pour toutes les parties sombres d’une photographie, où les écrans calibrés en hardware ont des atouts indéniables (plus de détails et de parties sombres visibles).
    Je le sais pour travailler sur des écrans de haute factures (tout les deux des EIZO 21 pouces) dont les dalles sont identiques, mais où l’un est calibré par un soft causant directement avec l’hardware et l’autre en software et où l’on règle l’hardware manuellement.
    Quand à la qualité des optiques (et des photos) je suis tout à fait d’accord: c’est pas la magie des écrans calibrable en hardware qui changera grand chose à un mauvais cliché. Mieux vaut un bon matos (et un talent photographique au moins équivalent) pour redécouvrir ses photos dans quelques années…

  21. Je comprends pas tout votre charabia.
    je viens de faire l’acquisition d’un écran viewsonic VX2025wm.lorsque j’ai voulu installer les pilotes du logiciel sur mon PC équipé de windows XO pro. le système m’a recommandé fortement de ne pas installer ce logiciel non validé par windows.(risque de désactivation du systeme, menace sur le bon fonctionnement de mon ordinateur.
    Quelqu’un a t’il déja eu ce problème , ou se procurer le logiciel validé par windows.
    Merci

Leave A Reply