web analytics

Premieres sensations sur Photoshop CS3

0
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Après deux jours d’essai, dressons un premier bilan de cette version beta de Photoshop CS3… En nous en tenant strictement à un point de vue de photographe bien évidement !

Gains de vitesse : Oui, il y a du progrès sur les configurations MacIntel, comme on pouvait s’y attendre… Et il me semble avoir également ressenti une certaine accelération sur Powermac G5 (je ne me suis pas lancé dans des test chronomètrés, nous en saurons plus, bien assez tôt)… Ce sont les fonctions les plus gourmandes en ressources processeurs qui sont le plus nettement accélèrées, par exemple « Netteté optimisée » que j’utilise très souvent (on ne peut se passer de cette fonction lorsqu’on a bien compris son fonctionnement)… A noter que j’ai déploré quelques crash sur mon Macbook Pro MacIntel, mais aucuns sur mon G5. N’en tirons aucunes conclusions, n’oublions pas qu’il ne s’agit que d’une version beta !

Cs3_bridge_table_lum_recCs3_bridge_general_rec

L’interface générale d’Adobe Bridge : Les nombreuses nouveautés
sont bienvenues (il faut avouer que Bridge commençait à dater un tout petit
peu)… Commencez par une petite visite dans les préférences, pour virer
cet horrible gris antracite (soit disant à la mode) qui rend les
listes plus ou moins illisibles. Et adoptez comme moi un gris plus classique (CF copies d’écrans) plus
adapté à un usage photographique (vous constaterez à la longue que vous yeux s’en porteront bien mieux)… Voilà, vous vous retrouverez en
terrain connu.

Cs3_bridge_importationTéléchargement des photos depuis un APN : Ce nouveau dialogue d’importation (image de droite) vous offre même la possibilité de convertir vos RAW en DNG à la volée (en encapsulant éventuellement le fichier original si vous le désirez)… Il est bien évidement possible de renommer les images (ce que je vous déconseille, mais ceci est une autre histoire), de les prévisulaser et de faire à peu près tout ce qu’il est pratique de faire lors de l’importation… On apprécie en particulier d’appliquer des groupes d’annotation (ceux de Bridge CS1 sont reconnus). Sur le plan des annotations, Bridge et Camera Raw sont toujours parfaitement compatibles avec iView Media Pro ce qui en rassurera plus d’un…

Cs3_bridge_mots_clefs_recBridge offre de nombreuses innovations : A commencer par l’apparition de « stack », les fameuses piles qui sont bien pratiques pour regrouper les images d’une même série et simplifier l’éditing… Mais il faut bien reconnaitre que ces piles sont vraiment beaucoup moins jolies que celles d’Aperture !

On a aussi la possibilité de comparer jusqu’à 6 images entres elles sur une table lumineuse (première image en haut à droite) ce qui est très largement suffisant… Au delà, les images sont de toutes façons bien trop petites, autant repasser en mode vignettes. Sans que cette table lumineuse arrive à la cheville de celle d’Aperture et encore moins à celle de iView Media Pro (inventeur du concept qui a développé selon moi la plus efficace light-table du marché), cela dépanne tout de même pas mal… On dispose également d’une loupe (qui devrait connaitre certains progrès).

Bridge reste un simple navigateur de fichiers : Pas de miracles de ce côté là, Bridge reste par nature un strict navigateur de fichier, incapable de créer des albums (appelés aussi : catalogues, collections, projets ou shot, c’est selon)… Impossible donc de regrouper ensemble des sélections trans-thématiques indexant des images situées dans des dossiers différents et distants (Best of images de voyages par exemple). Les iView, Lightroom et Aperture ne sont donc pas encore directement concurencés par Bridge de ce point de vue.

Cela arrivera-t-il un jour ? En version finale cet été ? Ou en CS4 ? A moins que Bridge et Lightroom ne fusionnent totalement dans l’avenir ? Possible qu’Adobe garde quelques bottes secrètes dans son jeu… A noter en passant que Bridge permet maintenant d’explorer les fichiers multimédia (son, vidéos, animations).

Camera Raw : Voici la révolution de cette CS3 ! Cette partie stratégique de la suite garde la même ergonomie très classique, très simple et superbement efficace… Son interface est particulièrement facile à appréhender (quel bonheur vraiment), tout y est disponible sous le clic-droit quelques soient les outils. Camera Raw 4 gagne de nombreuses fonctions dont certaines manquaient cruellement à la version précédente (fonctions qui étaient apparues progressivement chez des softs plus récents).

Cs3_camera_raw_standard_rec

Parmi les fonctions les plus attendues : la récupération des hautes lumières et une fonction de débouchage des tons foncés… Le génial mode Vibrance de lIghtroom est au rendez-vous. Pas encore d’antipoussière et je m’avoue un peu déçu des progrès inexistants en terme de correction géométriques, de débruitage et d’accentuation (Adobe qui a inventé Netteté optimisé est capable de mieux que ça)… Mais peut-être les nouvelles futures versions de ces fonctions sont-elles en cours d’affinage dans les labos ?

Si d’ici l’été vous souhaitez règler de gros problèmes géométriques, il vous sera toujours possible de le faire dans DxO, puis de récupèrer votre RAW corrigé en DNG dans Camera Raw ou Capture One (vive les standards ouverts)…

Au vue de ces évolutions, il me semble clair que Camera Raw restera le module de derawtisation des professionnels… Doit-on en conclure que Lightroom sera celui des amateurs ? Rien n’est moins certains… Wait and see !

Cs3_camera_raw_tiff_openDu TIFF dans Camera Raw : vous avez maintenant la possibilité d’ouvrir les TIFF dans Adobe Camera Raw, cela est très pratique et constitue un progrès notable qui tendrait à combler quelque peu la différence avec Aperture et Lightroom. A noter que cela n’est pas possible directement par clic-droit dans Bridge… Il vous faudra donc obligatoirement passer par le dialogue de Photoshop « Ouvrir » (CF image de droite)… Une petite contrariété qui sera sans doutes corrigée d’ici la version finale.

Le traitement de l’image dans Photoshop :
Nous ne parlerons pas immédiatement des nombreuses nouvelles fonctions. Toutes ne concernent pas le photographes, seulement certaines méritent votre attention car elle vous feront sans doutes gagner un temps précieux !

Cs3_phot_select_tools_rec_1Par exemple l’outil de sélection rapide (que vous voyez en action sur l’image de droite)… Génial ! Même s’il est probable que je reste longtemps fidèle aux sélections via « Plages de couleurs » pour tout ce qui est retouche photo (nous verrons bien, il faut toujours passer par un temps d’adaptation)… Citons également les « smart filtres », des filtres intelligents et non destructifs, l’alignement automatique des calques, des outils de conversion au noir et blanc plus faciles à utiliser, ect…

Cs3_phot_print_recLes dialogues d’impression ont également évolué, sans que je puisse vous donner beaucoup plus de détails pour l’instant (si ce n’est que ça semble un peu plus clair). Les anciens dialogues me convenaient déjà pas mal…

Jusqu’à présent je n’ai d’ailleurs fait confiance à aucune autre application que Photoshop pour ce qui est d’imprimer fidèlement mes photos via les profils ICC.

Pour essayer tout ça chez vous, vous aurez besoin d’un serial de CS2 valide, qui vous permettra d’obtenir un serial d’activation de cette CS3 ; que vous pouvez télécharger ici :http://labs.adobe.com. N’hésitez pas à nous faire par de vos remarques questions, impressions et expériences en commentaires. Photos : © Vibert.

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Leave A Reply