web analytics

Encore un test du Leica M8…

8
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Le Leica M8 continue de faire parler de lui et à fasciner le web. A notre grande surprise, c’est grâce à notre prise en main du Leica M8 que nous avons connu notre record d’audience avec 20.000 pages vues pour 15.000 visiteurs uniques en une seule journée ! Oui, c’est beaucoup…

Leica_m8_3Petit à petit, les fans commencent à mettre la main dessus et livrent leurs premières impressions… Par exemple ici sur Camera Testreports qui publie d’intéressantes images du M8 comparé au M7. Le jugement de ce premier testeur semble d’ailleurs assez nuancé. Extrait :

« Professional photographers (with a handful of exceptions) have long ago abandoned the M-system and it is unlikely that they will return to this system. The enthusiast photographer (as it is known now) wants the long list of features now commonly provided by the major manufacturers and here the M8 has its weaknesses. »

Lisez et faites vous votre propre idée… Nous vous recommandons en tous cas la visite de DPreview pour  tout connaitre des détails techniques de la bête.

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

8 commentaires

  1. En tant que jeune photographe, j’ai souvent rêvé des leica sans jamais pouvoir m’en offrir un. Alors, j’ai « lâché l’affaire » et me suis concentré sur mes nikon, d’autant que je suis passé pro récemment : fallait faire au plus « efficace ».
    Mais avec l’arrivée d’un beau leica numérique… Les gros réflex me sortent par les trous de nez, le Full Frame des Canon 5D me fait qd même de l’oeil (je fais surtout du portrait).
    Mais là, un beau leica… pas trop gros, au bon goût du manuel… j’ai l’impression que le « côté numérique » se laisserait plus vite mettre de côté. Et puis, l’approche avec ceux que l’on photographie… ils auront moins peur qu’avec un gros reflex.

  2. Tu écris : « ils auront moins peur qu’avec un gros reflex »
    Tu n’est absolument pas obligé d’utiliser un gros réflex : l’EOS 400D ou le 30D font quasiment tout ce que sait faire un Leica, ils acceptent eux aussi de discrètes optiques fixes…
    Sans oublier les Nikon D80, Sony Alpha et surtout le petit nouveau Olympu E-400 qui gagne le concours question discretion !

  3. C’est drôle, moi je viens de lire le spécial « Noir & Blanc » de Réponses Photo (du mois de Septembre) et je me prends à rêver d’un Leica M6 … afin de laisser de côté tous ces « features » des appareils numériques (je possède un D70).

  4. cet article au départ reprenait des photos comparatives faites avec le M8 et l’eos 5D. Mais l’auteur a du les retirer car Leica lui a demandé de changer l’article, en effet le firmwire du M8 n’est pas encore terminé. Au vu des images, le leica était très en dessous niveau granulation et netteté, contrate (mais sans doute que la version du M8 n’était que béta).

  5. Oui, en effet… C’est vrai qu’il est tout de même plus fair-play d’attendre un firmware definitif avant de faire de telles comparaisons… Mais on peut se douter qu’il sera de toutes façons impossible à Leica de rivaliser avec le 5D de Canon : pour diverses raisons :
    - Primo : La plus importante est le différence de technologie : le CMOS est pluis performant en terme de bruit, de consomation, ect… Les CCD ont du mal à rivaliser !
    - Secundo : les 6 ans d’expérience de Canon dans le domaine du traitement du signal ne sont pas rattrapables par Leica qui est un peu plus jeune en terme de technologie numérique.
    - Tertio : Canon maîtrise en interne la fabrication du CMOS et le logiciel de traitement… L’un peut donc s’adapter à l’autre et inversement (même si Kodak a dessiné un capteur special pour le M8, ce n’est pas tout à fait la même chose)
    - Quatrièmement… to ! Le CMO du 5D est un 12,87 Mo full frame, contre un 10.1 pour le M8… Ce n’est pas ça qui creuse le trou entre les deux appareils, mais c’est un « petit plus ».
    Ceci étant dit : le M8 n’a pas besoin de rivaliser avec le M8… Il intéresse les Leicaïstes pour d’autres raisons… Avec un bon traitement du DNG, se performances devraient tout de même être « suffisantes »…

  6. Au prix de la bête, le fait de ne pas avoir un capteur plein pot est quand même une erreur, à mon sens.
    il y a des usages ou le Leica est précieux, par exemple en photo de théâtre, grâce à son silence…
    mais bon… le 5D m’a déja assez ruiné… ;-)

  7. Malgré la prix d’un leica, ce qui me plaisait avec mon M6, c’était l’assurance de la qualité. Si le M8 n’est pas au top, je vois pas trop l’utilité et j’attendrais le M9 !
    Que ce soit 5, 10, 12 mégapixels importe peu, si la qualité de l’image est au rendez-vous. C’est un appareil qui marche à la confiance (confiance que l’on ne peut avoir totalement dans les numérique actuellement) et vue le prix on est pa slà pour faire les béta testeurs.

  8. Il faut attendre encore pour avoir plus de précisions sur ce M8, mais arrêtons de comparer les appareils reflex avec les télémétriques argentiques ou numériques.
    Ce sont des appareils complémentaires selon la photographie que l’on pratique mais l’un ne remplace pas l’autre.
    Bref, il fait beau, profitez, sortez vos boitiers quelqu’ils soient.

Leave A Reply