web analytics

Le Nikon D2Xs remplace le D2X

13
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

D2xs_front_l_1
Quelques nouveautés intéressantes pour ce D2Xs, évolution du D2X qui a le bon goût de rester en dessous des 5000 euros (oui quand même).

Le but n’étant pas de pousser les propriétaires de D2X à les troquer contre des D2Xs… Mais plutôt de faire profiter les nouveaux acheteurs de composants plus récents.

Par exemple le nouvel écran ACL de 2,5 pouce bénéficiant de 170° de visibilité : le même que le D200 parait-il, ainsi qu’un nouvel accumulateur « lithium-ion EN-EL4a »…

Ccp_box_lEtc, consultez la liste en français des nouveautés sur le site de Nikon France ainsi que la brochure de 16 pages du D2Xs en pdf et même une fiche comparative exhaustive des D2X et D2Xs… François : pas une petite envie de repasser sur D2Xs ?

Parlons aussi rapidement du nouveau logiciel Camera Control Pro annoncé en même temps. Il permet le controle par cable ou sans fil de toutes les fonctions de l’appareil depuis votre poste. Plus d’infos chez Nikon ici… Et si j’ai bien compris, il n’existe que sous PC ! Heureusement que maintenant on a Parallels, (RC2 dispo ce même jour en version)…

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

13 commentaires

  1. RenaudPosté le

    Francois, non, je sais à quoi tu penses. Tu gardes ton 5D, tu n’as le droit qu’à un seul boitier par an. En plus y a toujours pas d’antipoussière chez Nikon non plus.

  2. christophe_p49Posté le

    Ce qui me fais rigoler avec ce soft a priori dispo uniquement sous PC c’est que toutes les démonstrations Nikon auquelles je suis allé, se passent toutes sous Mac. De toute façon les softs Nikon, que je trouve au demeurant, fort bien conçus, n’ont jamais été optimisés pour Mac.

  3. J’apprécie les nouveautés, je suis les news de près bien que penchant nettement du coté Canon. Je suis évidemment un fervent partisan du numérique bien qu’ayant eu du mal au tout début à quitter mes Velvia. Le numérique progresse encore et toujours, les perf de l’EOS 1DS (que je n’ai pas achéeté) sont phénoménales mais…. il se trouve que je discutais ce matin avec un autre photographe pro. Ancien d’un grosse agence française, passé ensuite chez Corbis et aujourd’hui collaborateur d’une agence ne news européenne. La réalité du numérique, c’est aussi une loi de l’offre et de la demande qui a fermé plus de portes qu’elle n’en a ouverte, des prix d’achat de photo par les magazines qui ont chuté. Dans le même temps, nous avons tous énormément investi en boitier, ordinateur, disque dur et heure de travail. C’était nécessaire pour s’adapter à cette énorme évolution qu’est le numérique mais … et j’en reviens à la news, à chque nouveauté matos, je ne peux m’empêcher de penser au ration argent dépensé-heure de travail et prix de vente. C’est pas que je sois cupide, sinon je ne serai pas photographe mais bon, j’avais enie de mettre un peu d’ambiance….

  4. AnonymePosté le

    Bien dit ! Moi j’ai la ferme impression que je deviens plus pauvre de jours en jours grâce au numérique…
    Ou alors c’est à cause d’internet, de la crise de la presse et de la concurence des photographes chinois ?

  5. Je suis un peu d’accord avec toi Thierry… Mais comme dit le commentaire précédent, d’autres facteurs font que les photographes gagnent plus difficilement leur vie que auparavant… Et les changement de notre métier ainsi que les investissements nécéssaires sont des difficultés qui viennent s’ajouter à la conjoncture.

  6. Effectivement il ne faut pas réduire les difficultés des pros au seul numérique. Encore une fois, je trouve l’évolution de cette technologie carrément génial et je ne regrette pas les heures passées derrière mon Mac. La crise de la presse n’y est certainement pas pour rien mais confrontée à cette crise et à une gestion centrée sur la rentabilité, les rédac chef de prennent plus trop de risque. Mais bon, il y a une réponse « stratégique » à tous les problèmes y compris celui-là. Je crois qu’aujourd’hui il faut se démarquer en créativité et en qualité car le numérique à fait grimper le niveau général (tant mieux) et qu’aujourd’hui beaucoup de gens pensent qu’ils vont faire des photos de pro, sous prétexte d’avoir 10Mpix sous el capot (tant pis). Bon, j’espère que j’ai pas trop cassé l’ambiance. L’idée, c’est de dire que les photographes sont globalement très isolés face à ce changement de technologie qu’ils ont globalement tous suivi, que ca leur à couté la peau des couilles (et que ca va continuer) et que le retour sur investissement est une vue de l’esprit. je ne connais qu’un photographe qui a su imposer un vrai changement de tarif en passant au numérique…

  7. François CuneoPosté le

    Envie de passer au Nikon moi? Non non.
    Mon 5D m’ira très bien… quand je l’aurai à nouveau! Pourvu qu’ils aient pu enlever les taches sur le capteur… Et refixer le joint au-dessus du dépoli qui s’est barré!
    Quand je pense que je suis hyper soigneux!!
    Cela dit, je suis sur le derrière de voir que Nikon se met à changer lui aussi si vite ses boîtiers… Le D2X était magnifique, je pense que le grand nouveau sera encore mieux…
    Ah au fait, zont pas mis d’anti-poussière!:-)

  8. christophe_p49Posté le

    Thierry,
    je suis réellement surpris de ton post. Sans être mauvaise langue je suis passé au numérique en douceur avec le Nikon D1 en alternant argentique et numérique. En toute franchise lorsque je faisais mes prix de revient (temps, cout, etc …) j’ai toujours été largement gagnant avec le numérique. Quand a augmenter ses tarifs ou non cela regarde chacun mais mes tarifs augmentent autant que si j’étais en argentique. Il n’y a aucune raison aujourd’hui de les stabiliser sous prétexte de bosser en numérique. Je suis d’accord avec toi sur le fait qu’il faut se démarquer en créativité et en qualité mais toutefois en réajustant ta remarque que cela ne date d’aujourd’hui mais de toujours.

  9. thierryPosté le

    Pour finir, je me suis mal exprimé et j’ai un peu mélangé les choses. A croire que j’étais un peu à l’(ouest. Le fond de ma pensée et du post tenais à la presse. En presse, tu subis le prix du titre, à moins de faire de la photo people. Et en presse, les prix ont globalement baissé. Voili-voilà. ailleurs, avec le entreprise ou la pub, c’est autre chose et là moi aussi j’en ai tenu compte dans mes tarifs, mis à part le fait (on en revient au départ) que les boitiers actuels sont plus rapidemet obsolètes que les équivalents argentiques. Salut à tous

  10. Est-ce que quelqu’un peut me dire pourquoi je n’arrive pas à vider mes cartes du D2Xs sur Iphoto, alors que je pouvais le faire avec les cartes provenant du D2x ???
    Merci d’avance pour une petite aide !
    Jean

Leave A Reply