web analytics

« Développer ses fichiers RAW » à partir du 6 Juillet

16
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Vous connaissez surement Volker Gilbert (Volker est son prénom), un grand spécialiste de l’image numérique qui vient régulièrement poster de petits commentaires sympas et intéressants chez nous (n’arrête pas, j’ai particulièrement appréciés les derniers dans le post précédent).

Couv_volkerVolker est l’heureux papa de « Développer ses fichiers RAW » ; édité par Eyrolles à partir du 6 juillet : le premier livre francophone qui traite d’une façon exhaustive le développement de vos fichiers RAW.

« Développer ses fichiers RAW » est loin d’être un simple manuel technique des logiciels de conversion. Bien que cet ouvrage explique en profondeur comment utiliser nombre de logiciels de conversion,  (Adobe Camera Raw, Bibblelabs Bibble, Phase One Capture One, Canon DPP, Nikon Capture, DxO Labs DxO Optics Pro, Pixmantec Raw Shooter Essentials et Premium ainsi qu’UFRaw), il a pour ambition d’apporter des solutions efficaces à tous les photographes soucieux de la qualité de leurs fichiers.

Les détails du livre : « Développer ses fichiers RAW » par Volker Gilbert, Editions Eyrolles , juillet 2006, 340 pages, Prix 36 €

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

16 commentaires

  1. C’est marrant, pendant un instant je me suis dit que ce serait un bon livre à acheter « pour faire le tri »… Jusqu’à ce que j’apprenne dans le fil précédent que je suis « persona non grata » pour l’auteur (eh oui, j’ai le malheur d’être ingénieur informaticien). Dommage !

  2. Ne vous frappez pas ! Volker n’en veut pas du tout aux ingénieurs informatitiens (et moi non plus d’ailleurs). Mais il faut nous comprendre nous autres photographe de métier : on regarde parfois avec un peu d’étonnement ces utilisateurs qui à cause du numérique s’intéressent plus aux pixels des images (ou à leurs poussières)… qu’aux images elles-mêmes !

  3. PatashopPosté le

    A propos de raw les .CR2 de mon 1D MII N ne sont plus lisible ds CS2 fr, voici le message : impossible d’effectuer cette opération car Photoshop ne reconnait pas ce type de fichiers.
    Je repasse en 9.0.0 et oublie pour l’instant le 9.0.1 ou bien ???
    merci

  4. Les obsédés du pixel sont rarement ingénieurs informaticiens. Je les connais bien, ils ont toutes sortes de métier et viennent souvent souvent me voir avec leurs questions sur les compacts à 8 Mpixels ! Je ne leur jette pas la pierre, ils sont simplement victimes d’autres professionnels de la photo… Les marketeurs des fabricants qui ne parlent que de pixels. C’est plus facile que de parler de la résolution angulaire de l’oeil humain, de la problématique de la couverture de champs des optiques et de la raison du bruit sur les petits capteurs ! Je trouve tout simplement stupide, pour quelqu’un qui espère vivre de la photo de mépriser des amateurs sincères victimes du marketing. Ce sont souvent eux qui achètent le plus de photos ! Imagine-t-on un écrivain se moquer de ceux qui ne font que lire ?

  5. Personne ne se moque, ni ne méprise personne ici ! Bien au contraire on essaye de conseiller et d’aider… La meilleur preuve c’est qu’on approche les 2000 visiteurs par jour…
    Comme je l’ai dit : « on fait preuve d’un peu d’étonnement parfois » !

  6. Ok Ok, on ne va pas se fâcher. D’autant plus que j’apprécie beaucoup ce site. Disons simplement que j’ai des doutes sur l’ouverture d’esprit de l’auteur du livre, ces commentaires sentent l’esprit de chapelle.

  7. Denis, sois rassuré, ce post un peu virulent d’aujourd’hui n’est pas de mon style habituel et quelques uns de mes meilleurs amis sont informaticiens. Et le fait que tu fréquentes Macandphoto te distingue de tous ceux que j’ai visé (injustement ??)dans mon commentaire. Car certains amateurs souvent plus pointus et plus habile en informatique que nombre de photographes professionnels oublient que c’est l’oeil, l’index et la sensibilité du photographe qui créént une image qui parlera aux autres et non pas un « appareil parfait » générant une image sans bruit, sans vignetage, aberrations chromatiques, flare, purple fringing etc. etc. Je suis convaincu que jamais avant les discussions sur la photo n’étaient autant centrées (et obnubilées) par ses aspects techniques. Et cela effraie plus d’un qui est simplement motivé à faire jouer sa créativité…. C’est vrai que le discours simpliste des fabricants dont le marketing se base toujours et encore sur le nombre de pixels n’y est pas pour rien !

  8. Oublions un instant les informaticiens (on pourrait discuter sur le parallèle entre photo et informatique concernant les professionnels et les amateurs), le fond du problème à mon sens est assez bien résumé dans le titre du livre « Développer ses fichiers RAW ». Aujourd’hui les photographes (professionnels ou non) se trouvent dans l’obligation d’apréhender un nouvel outil : l’informatique. Une opération de photo -développer- se trouve associée à un objet informatique -le fichier. Beaucoup sont perdus et se focalisent sur l’outil. On peut leur répéter à l’envie qu’une image se construit avant tout par le regard dans le viseur, le problème du rapport à l’outil informatique reste réel. L’électronique et l’informatique ont remplacé la chime dans une optique de progrès et c’est bien. Mais pour s’y retrouver maintenant, il faut en savoir beaucoup plus en électronique et en informatique qu’il ne fallait en savoir en chime (je ne vois pas pourquoi je parle au passé, même si je numérise je n’ai pas encore remplacer mon F100 par un D200). Bref, je pense que les questions sur la technique sont légitimes; même si parfois on a la désagréable impression que la photo disparait derrière la technique.

  9. volkerPosté le

    D’accord avec toi, Denis. Il faut peut-être aussi ajouter qu’autrefois la manipulation (développement et tirage) d’une photo en couleur était effectivement réservé à une « certaine élite » (qui possédait les outils de labo couleur ainsi que les connaissances assez pointues pour le faire), aujourd’hui cette tâche peut être executée avec Photoshop par une grande partie des photographes pas forcement formé en labo…Nous avons donc aujourd’hui une chance extraordinaire d’aborder ce travail sans grands investissements et en toute tranquilité chez nous, mais ne possédons pas toujours le bagage technique pour y arriver. L’outil informatique revêtit donc une grande importance et on est vite obnubilé par tous ses aspects techniques. Cépendant il est sur que la photographie est éternelle et même si nous changeons nos outils de travail, nous continuons à écrire avec la lumière ce qui nous contraint à connaître l’essence de la photo, le mariage entre ses aspects techniques et artistiques.

  10. Surtout NE VOUS PRÉCIPITEZ PAS chez votre libraire… LE livre ne sera dans les stocks de la SODIS sur le 24/26 juin et réellement distribué chez les libraires avec les autres commandes que le 6 juillet…
    La seule chose à faire est de la faire noter par votre libraire pour le réserver… Là, on est à 40 jours de la sortie car le bouquin est parti en impression que mercredi…

  11. dominiquePosté le

    Volker Gilbert n’aime pas non plus les gens qui photographie avec un leica M.Je trouve son avis la dessus terriblement réducteur . Par contre félicitation pour ton site Jean Francois tes tests en photo numérique sont toujours basés sur un vrai savoir faire avec une volonté d’ouverture très productive.

  12. Dominique, j’ai effectivement dérapé un peu dans mon post d’hier – et je m’en excuse. Mais arrêtons de juger les gens sur un seul propos et nous comporter comme « français râleur » – soyons constructif !

  13. Je propose chers amis que nous passions à un autre sujet ! Tout à été dit et il n’y avait pas de quoi fouetter en chat dans la remarque de Volker concernant les Leïcaistes ou les ingénieurs informatiques. Je partage d’ailleurs son avis…
    Volker s’est plusieurs fois excusé auprès des gens qui auraient pu se sentir froissé (il n’y avait pas grand chose de méchant). J’estime que c’est bien sufisant, alors je vous en prie passons à des choses interessantes !
    Je ne ferme pas les commentaires sur ce post, mais j’invite ceux qui voudraient continuer ce débat à le faire par mail entre vous.

  14. Hummmm… Volker n’a pas dérapé. Il se passe simplement un phénomène habituel, celui de l’amplification…
    Nous serions tous accoudé à une table en train de boire un verre ensemble, la remarque pour « rire » de Volker (…et en plus en le voyant plisser les yeux) n’aurait pas même été relevée par l’ami informaticien ou le Leicaiste de passage, juste un sourire ou un clin d’oeil de celui qui aurait pu — à cet instant — se sentir visé… Mais sur un blog, en commentaires, tout prend une proportion ridicule, pour ne pas dire grotesque parfois…
    Bref, au lieu de jouer les veufs outragés, nous ferions mieux de nous souvenir qu’il ne s’agit ici que d’un nouvel espace de discussion et que personne ne cherche à être plus intelligent que les autres… D’autant que l’ami Volker s’est excusé, désolé de voir que sa remarque sarcastique avait eu une autre portée que celle quil avait imaginé au départ…
    En gros, il faudrait ajouter des conditions générales dès lors que l’on utilise le mode commentaires dont « sens de l’humour et de l’auto-dérision obligatoire »…

  15. AnonymePosté le

    Ben woui… Certains manquent vraiment d’humour ! Des pisse-froids comme on dit !
    Car franchement ça fait quelques années que tout le monde est parfaitement au courant de ce que tu viens de résumer fort à propos et fort efficacement…
    Ou alors ces Leicaïstes offusqués sont aussi nouveau sur internet qu’ils le sont dans la photo numérique et pas très au fait des usages et de la netiquette ?
    Bon mais on avait dit qu’on changeait de sujet, hein !

Leave A Reply