web analytics

Du 4 x 3 mètres à partir d’un 8 mega pixels…

14
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Clubav_mg_9155_web
Regardez cette image… C’était juste en passant pour montrer aux grincheux qu’il est tout à fait possible de faire du 4 par 3 mètres en numérique à partir d’un « simple fichier de 8 MP » ! J’ai moi même été surpris de la qualité d’impression de cette photo que Club Aventure à utilisé sur son stand du Salon de la Randonnée. De près ou de loin, c’est nikel… Ils ont simplement envoyé à leur prestataire le fichier que j’avais préparé pour leur catalogue : à savoir un JPEG de 3504 par 2336 pixels…

_mg_1742_1_copie
Et oui, cette image faite avec mon EOS 20D, n’a même pas été shootée en RAW ! Voilà qui va étonner les puristes… Pour être précis j’étais à 100 ASA, avec une correction d’expo de moins 1/3 de diaph (pour ne pas « cramer » les montagnes),  une ouverture à f/5 et au 200em de secondes (pour compenser les risques de bougé liés à l’éssoufflement autour de 4000 m d’altitude).

Vous pouvez d’ailleurs voir ici : le reste du reportage au Ladakh

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

14 commentaires

  1. C’est ce que ne cesse de me dire Volker depuis des mois quand à la taille du capteur…! Je pense que le 8MP est la taille optimale même si on a désormais du 14MP… Pour des travaux courants, on passe partout en 8…
    Bon, et puis ne passons pas sous silence le fait que tu est aussi un excellent photographe… Ça aide aussi :-)

  2. Ouah comment il s’la joue !!! :-) Je plaisante bien sur. Tes photos sont tres belles, et je ne crois pas une seule seconde qu’une belle photo demande un EOS 5D ou un D200. Ca peut aider, mais c’est qu’un maillon de la chaine.

  3. Super bonne nouvelle ! Je vais envoyer certains de mes clients lire ton post… C’est vrai que ça fait quelques années qu’on se bat contre les idées reçus !

  4. L’idée que le photo numérique dépasse maintenant la photo argentique a toujours du mal à s’imposer dans les esprits… Des exemples comme ceux-ci sont pourtant assez parlant ! Merci pour cette démo épatante !

  5. Affirmer que le numérique dépasse l’argentique c’est comme dire que l’iPod a un son aussi bon qu’une chaîne Hi-Fi… En revanche, le numérique se rapproche de l’argentique.
    La photo de JF se prête volontiers à un fort agrandissement, car les points de vue de l’image sont imposants avec un premier plan et un arrière-plan parfaitement identifiable.
    L’exercice aurait été périlleux s’il s’agissait d’une forêt d’un sous-bois avec beaucoup de détails.
    Pour un salon à Barcelone, en 2005, l’affiche de 12 par 9 m (±) était faite à partir d’un D2Hs de 4 millions de pixels.

  6. … tu veux mon avis Thierry ? Et bien je suis complètement d’accord avec cette affirmation globale : Oui l’argentique est largement distancé…
    Si l’on prend en compte tous ces aspects (définition, profondeur des couleurs, souplesse, sensibilité, et encore de nombreux autres domaines…) : oui l’argentique est maintenant franchement dépassé en ce qui concerne la qualité de l’image !
    Certains répondront queuuuhhhh « dans les hautes lumières »… OK, c’est encore un des point fort de l’argentique : Mais si l’on travail en RAW avec un 5D ; la différence devient franchement minime ( et les hautes lumières ne sont pas ce qui domine la majorité des photos hein ? )…
    Débattre de ce point n’a pas beaucoup d’intéret de toutes façons puisque les jeux sont fait : bientôt on ne fera de l’argentique que par nostalgie… Un peu comme certains maintiennent encore vivante la tradition du livre d’Art et des grimoires reliés en parchemin… Ou encore du daguerréotype. Et c’est très bien que l’on n’oublie pas les vieux métiers…
    Mais en ce qui me concerne l’argentique (en tant que pratique courrante) est vraiment mort ! C’est arrivé le jour ou Canon et Nikon ont dépassé les 8MP…

  7. Et pour enfoncer le clou : l’exemple que tu donne est selon moi mal choisi, car je pense justement qu’un RAW issu d’un 5D ; excellerait à cet exercice du sous-bois avec beaucoup de détails !
    Il faudrait faire le « test qui tue » pour en avoir une preuve… Mais moi je suis pret à prendre les paris ;-)
    Au fait ce dèj. ?

  8. AnonymePosté le

    Complètement d’accord ! Mais ce serait domage que toute cette belle science (tirages, chimies, appareils mécaniques) disparaisse ! ! !
    Le jour ou les moteurs à essence laisseront place aux moteurs électriques à pile à combustibles (ou autres) on pleurera aussi surement la disparition des V8 et autres merveilles de mécaniques (sans parler du savoir faire des mécaniciens)…
    Mais c’est le progrès, parfois il faut abandonner des techniques dépassées, sans renier pour autant la passé ! Ahhh nostalgie…

  9. thierryPosté le

    Cool. Encore une preuve qui va dans le bon sens. J’ai exposé le mois dernier au salon nautique de Marseille une série de 50 x 75 et quelques 60 x 90. Certaines images étaient issus de mon 10 D d’autres d’un 20 D. Le tout tiré par PICTO marseille et la qualité était vraiment top (netteté, couleurs, saturations..). Tout issu de format JPEG HD. Sur 18 photos, il y avait 4 diapos et ce n’était pas ça qui ressportait le mieux… la plupart des gens quyi voyaient l’expo n’auraient jamais pensé que c’était du numérique. Mais du 4 x 3 je n’aurais pas juré

  10. richarrePosté le

    Très instructif en effet. Le papier utilisé pour cette impression absorbe les reflets spéculaires de manière assez spectaculaire…

  11. bottoisPosté le

    mais quelle est la manipulation photoshop pour passer d’un JPEG de 3504 par 2336 pixels à un 4×3 de qualité????
    Merci beaucoup de me répondre
    Franck

Postez un commentaire