web analytics

l’iPod reste le meilleur instrument de piratage !

25
BILLET PRÉC.
BILLET SUIV.

Piratehook
Je ressorts du placard un vieux débat qui avait généré des commentaires très agressifs il y a moins d’un an (avis aux passionnés d’iTunes, ne recommencez pas de la même façon SVP). Il se trouve que tout ce que j’ai pu lire et entendre sur le sujet depuis… n’a fait que me confirmer dans mon idée (notament le dernier édito de ipodgeneration.com qui m’a motivé pour écrire ce post).

Selon de nombreuses sources, les ventes de lecteur MP3 (iPod en tête) progressent beaucoup plus vite (c’est énorme) que les ventes de musique en ligne (qui progressent aussi, mais c’est sans commune mesure comme vous le savez…) Qu’en déduisez-vous ? Surtout lorsque l’on sait que les capacités de stockage moyennes sont en très nette hausse et que les disque durs portables Mac et PC (en USB2 surtout) se vendent comme des petits pains (demandez-donc à Macway ce qu’ils en disent).

Alors ? Qu’en déduisez-vous ? Toujours rien ?

Cela me confirme donc dans l’idée (qui n’était qu’une intuition il y
a un an et qui est devenu une certitude entre temps) : que l’énorme
majorité des morceaux qui habitent les lecteurs de MP3 (iPod en tête)
ne sont pas téléchargés légalement (je ne porte d’ailleurs aucun
jugement moral sur la question, c’est un fait et je ne suis ni juge, ni
partie).

Premièrement (et dans le meilleur des cas) : il s’agit de la
CD-thèque de l’utilisateur qu’il a lui-même encodé. C’est ce que je
fais personnellement : je n’ai jamais acheté le moindre morceau sur le
iTunes Musique Store… D’ailleurs aucuns de mes amis ou connaissances
ni à Paris ni en Savoie ne l’a fait (et je connais des dizaines de gens
qui ont des iPod) !

Secondement : dans la majorité des cas, il
s’agit bel et bien de la copie des « X dizaines de gigas » de la
mp3thèque d’un copain, d’un voisin ( un coup de disque-dur ou un DVD
gravé et hop, c’est si facile et sans risque ! )… Le téléchargement devient moins pratique et commence à effrayer les novices (les habitués se sont renseigné et savent qu’ils ne risquent en fait pas très lourd moyennnant certaines précautions).

Je sais d’avance ce que les  Hayathola du Mac vont répondrent en
commentaire : libre à eux de penser ce qu’ils veulent : qu’ils fassent
un sondage dans un lycée ou une fac (comme je l’ai fait) et ils
constateront que pas un étudiant sur 10 n’a encore acheté le moindre
morceau sur aucun système de téléchargement légal. Prétendre le
contraire relève du doux rêve ! Il serait temps de cesser cette langue
de bois incroyable et d’accèpter certaines réalités (à l’image de la
part de marché des Mac qui ne progresse pas et reste entre 2 et 4 %) !

Tout le monde admet l’idée qu’en chine 90% des logiciels utilisé
sont piratés…  Mais personne ne veut admettre que c’est le même
chiffre (ou pire) pour la musique numérique chez nous ! D’ailleurs,
existe-t-il des chiffres officiels publiés ? A votre
avis pourquoi ? L’industrie du disque (qui fait des statistiques
soyez-en certains) n’y tient pas : ces chiffres  pourraient apparaitre
comme un encouragement et la preuve d’une relative impunité à le
faire…

Il est évident que les baisses des profits liés à la vente de CD (bien visibles elles) sont la résultante
directe de la copie de musique numérique (entre nous : je trouve ce
retournement de tendance plutôt logique vu les profits indécents de
l’industrie du disque depuis des décénies, mais passons). C’est un fait qui explique
leur combativité sur le terrain médiatique. Je l’affirme : c’est un
phénomène quasiment sociologique : les utilisateurs qui se sont ruinés
durant des années en achetant des album hors de prix ( du vol ! ),
estiment avoir droit maintenant de copier et de s’échanger librement la
musique… Et ils le font sans arrière pensée et sans retenue.

A juste
titre ? Ce n’est pas à moi de le dire (mais j’ai du mal à les trouver
coupables)… Ils savent pourtant bien que « copier c’est voler » (je
sais ce que c’est, on me vole tous les jours des photos sur mon site,
c’est assez désagréable). Peu importe ! L’objet de ce post n’est pas de
porter un jugement moral, mais juste de rappeler certaines réalités que
les afficionados du Mac refusent de voire… Je mets les pieds dans le plat avec bonheur !

Je finis ici en vous priant – de grâce – de rester courtois en
commentaires (pas comme la dernière fois) quelque soit votre position !
Je supprimerais sans avertissement tout commentaire agressif cette
fois-ci. Et irais jusqu’à supprimer la possibilité de commenter cette
note, si cela dégénérait… On a le droit de s’exprimer que diable ! Et d’échanger des idées… Vous êtes libres de ne pas être d’accord avec mes idées et de le dire… En argumentant et en restant courtois, c’est la règle ici ! Merci d’avance.

BILLET PRÉC.
BILLET SUIV.

25 commentaires

  1. Ah ! Ah ! Et bien c’est envoyé ça… Je suis 100% d’accord avec toi comme très souvent ! Je ne suis pas prêt à laisser 1 centime à l’industrie du disque (j’ai assez donné pendant des années moi aussi). Qu’ils aillent au diable, je vais pas les plaindre !

  2. De la musique « piratée » sur les iPods et consorts ? Oui, très certainement, 90%… là, c’est dans les cas extrêmes ;)
    N’empêche, moi aussi j’ai du pas très légal des fois, mais quand je pense aux CDs que j’ai acheté suite aux écoutes dites « pirates », les maisons de disque devraient plutôt me remercier d’avoir téléchargé certains mp3 !

  3. Oui, 90% est peut-etre un peu exagéré, sauf peut etre pour les étudiants (les cds sont vraiment très chers).
    Concernant les capacités grimpantes des iPods et autres : je pense aussi qu’ils servent, comme le mien, de disques dur externes très petits et très pratiques. Vous ne faites pas ça avec le votre ?

  4. Bof, pas vraiment, un iPod c’est pas assez gros pour cloner mon system, travaux, soft, musiques… Le iPod c’est que pour la musique (piratée à 99% évidement comme tout le monde)

  5. Je suis assez d’accord avec cette réflexion (et je me souviens aussi des commentaires de la dernière fois)… Mes fils (16 et 19 ans) ont chacuns leurs lecteurs MP3 : désolé pas des iPod et puis ils détestent aussi les Mac (comme 95% des ados et des jeunes de leur age qui ne jurent que par les jeux)… Je ne les ai jamais vu acheter de musique, ni même encoder quoi que ce soit ! Je ne sais pas ou ils la trouvent mais je peux vous assurer qu’ils la trouve… (télécharger est maintenant interdit à la maison). Idem pour les jeux d’ailleurs ! Mais bon, je ne vais pas allere surveiller leurs PC non plus ! Et je suis pret à parier que tous leurs camarades de classe font pareils ! Dans les lecteurs de la tranche 15 à 20 ans je suis certain que c’est 99% de musique pirate… Alors bien vu JF ! Je pense comme toi…

  6. Certes, l’argument se tient. Toutefois, un autre point de vue est possible et tout aussi intéressant. Les grandes majors qui décident de qui produire et comment produire (+ ou – de pub dans les radios ados) font le choix de la « musique jetable ».
    Il y a encore 5-10 ans, à l’aube du phénomène iPod et du P2P, il existait des groupes de musique qui faisaient carrière, qui sortaient albums sur albums d’une année sur l’autre, qui faisaient des tournées, des concerts mythiques, qui avaient de vrais fans.
    Finalement, si la musique était restée plus crédible (ca fait une paye que je n’ai plus acheté un seul CD) et moins commerciale, ce problème serait … obsolète.
    La musique est un loisir, certains l’ont compris. A partir du moment ou le musicien devient suffisamment bon pour être considéré comme professionnel, il gagne le droit d’être payé. Les véritables voleurs sont les émissions « Starnac » et autre « Popstar »… qui en substituant les critères de qualité d’artistes par des quotas de quantités ont en même temps pris de l’argent aux talents pour le donner à des emplois « temporaires ».
    Tiens, cela ne nous rappelle-t-il pas ce que fait le MEDEF en ces jours de mondialisation ? Empoyer des CDD plutôt que CDI…
    Cordialement.

  7. Même débat qu’il y a 10 mois en arrière… Je reste du même avis : 90% est un peu exagéré même si vous avez probablement raison sur le fond de l’affaire ! Je notte que vous avez évité de titrer comme la dernière fois : « Deux tiers des revenus d’Apple générés par le piratage »… Un titre un tantinet provocateur qui avait mis le feu au poudre ! Je note que vos arguments « passent mieux » lorsque vous êtes plus mesurés ! Une leçon à méditer !
    Il était pourtant pas mal ce titre ! Et il y avait surement quelque chose de vrai là-dedans :
    Les lecteurs de MP3 se vendent car ils permettent le piratage à large échelle > Apple domine largement ce marcher > Apple génère de confortables revenus directement grace au piratage !
    Vous aviez raison, cette équation est imparable ! La seule interrogation est la part du piratage… Toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire ! Bravo.

  8. Arnaud écrit que ses fils « détestent les Mac (comme 95% des ados et des jeunes de leur age qui ne jurent que par les jeux) »… Je confirme !
    Je suis prof à Annecy, pas un de mes élèves n’utilise un Mac (pour ceux qui ont la chance d’avoir des parents qui leur offre un ordi, enfin c’est pas dans notre petite ville très bougeoise que les ados sont les plus malheureux ! )… J’ai pas posé la question pour la musique. Mais je ne me fais pas trop d’illusion : l’argent de poche des ados ne risque pas de passer par l’iTunes Music stor s’ils ont la possibilité de s’échanger des CD plein de MP3…
    Par contre il est bien malheureux de constater que beaucoup fumment (et pas que du tabac) : voilà ou passe leur argent de poche et c’est beaucoup plus grave que de pirater quelques morceaux de musique… Le problème des joints est une véritable catastrophe pour nous les profs : dans chaque classe au moins deux ou trois élèves sont régulièrement « envapés » ! Et l’on y peut rien…
    L’an dernier la police est même intervenue dans le Lycée pour arrêter un jeune dealer. C’est dire !

  9. J’ai environ 95% de musique dite « légale » sur mon iPod, qui me sert aussi à backuper mes photos depuis mon PowerBook quand je suis en déplacement.
    Avec plus d’un millier de CD à la maison, je pense avoir déja largement contribué à la fortune des maisons de disque et aussi des artistes.

  10. C’est un peu fatiguant les ressorties de placard.ça sent la naphtaline.
    Juste une petite précision: la copie privée en france N’EST PAS répréhensible( on paye assez de taxes sur les supports ).Ce qui est interdit et punissable est la mise à disposition publique.Ce qui veut dire que si sur mon ipod j’ai 99,99% de musique copiée (de mes cds ou de la
    bibliothèque du coin ) ce n’est pas de la musique piratée.
    Les quelques personnes en France qui ont été mises en examen l’ont été parce qu’elles mettaient en ligne leur discothèque et non ce qu’elles avaient copiées;C’est assez hyppocrite je vous l’accorde
     » Les ventes françaises de Cd montent de 7,5% en volume, ce qui permet au marché local de ne perdre que 2,7% de sa valeur. La baisse signifative du prix de vente des CD explique que le marché perd en valeur malgré une augmentation du volume. Cette tendance est particulièrement notable en France sur les DVD musicaux qui ont gagné 22% en volume et seulement 3,9% en valeur. »
    enfin un lien oû l’on peut voir que le plus légal n’est pas forcement celui que l’on croit
    http://www.ratiatum.com/news2611_Warner_Music_paye_aussi_les_frais_de_la_corruption.html

  11. Pourquoi trouvez-vous que ressortir ce thème passionnant de discussion sent la naphtaline et est fatiguant ? Pas du tout ! Bien au contraire ! Du moins à en juger par la richesse des réactions ce soir en commentaires ! A commencer par la votre qui est intéressante et informative (et je vous en remercie)…
    Parlons un peu de la nature de cette hausse quantitative des ventes de CD : elle est particulièrement discutable puisque nous savons bien que l’on fait acheter aux gens, grâce à un assomant marketting TV : des kilos de disques de « starac » ou autres sous-produits packagés qui sont à la musique ce que le Coca-Cola est à la gastronomie !
    C’est la débacle de la musique, des artistes et de la culture (rock ou classique) à laquelle nous sommes en train d’assister depuis 10 ans. Une véritable « défaite de la pensée » pour reprendre le titre d’un bouquin que j’ai lu en 1987 et qui était prémonitoire !
    Le matracage marketing pathétique des « marchands de soupe » (comme disait Souchon) qui nous fourguent des kilos de reprises merdiques à prix cassé, des tonnes de pseudo « nouvelles-stars » jetables soldée par lots ; tous leurs efforts peinent à masquer la ruée des jeunes et des vrai amateurs de musique vers le MP3 gratos… Les chiffres que vous citez le prouvent !
    Voilà, c’est dit ! Je n’en peux plus de ce qui passe à la radio et à la TV… Et je ne supporte pas non plus l’hypocrisie (ou pire l’aveuglement) de certains gentils utilisateurs de Mac qui ici ou là, prèchent que grâce à iTunes Apple est en train de sauver la musique légale.
    C’est tout bonnement faut : Apple est une multinationnale comme une autre, dont la seule philosophie est le profit. Et même si Steve Jobs était un philosophe humaniste (ce qu’il n’est peut-être pas), il serait pieds et poings liés face à la logique implacable de la bourse et d’un conseil d’administration !
    Apple à inventé l’iPod et itunes car il existe un énorme marché pour un outil efficace servant à transporter des MP3 (100% piratés l’année de la sortie du premier iPod). Que ces MP3 soient honnêtement encodés ou illégalements copiés n’est pas son problème ! L’ambition d’Apple n’est pas de devenir marchand de musique (ça c’est une façade) : l’ambition d’Apple est de vendre des machines (ipod et iMac, ça c’est son métier)…

  12. Et j’ajoute : bravo aux quelques utilisateurs (ils sont une minorité élitistes) qui ont choisi d’acheter leur musique en ligne (et peuvent financièrement). Bravo pour leur honnêteté intellectuelle ! Mais à l’heure ou le chomage fait peur même à ceux qui ont un job, à l’heure ou les gens perdent confiance dans leurs institutions, leurs politiques, leur justice… Les gens (oui j’écris « Les gens » et je pense à des gens normaux : secrétaires, profs, employés de bureau…) s’ils ont quelques sous de côté, les investisse de préférence dans une imprimante pour imprimer leur CV (au cas ou) plutôt que dans des AAC sur l’iTunes Music Store… Pour la musique cela vient après et s’ils savent se servir d’un PC, ils refusent de l’acheter. Dans la tête des « gens normaux » que je fréquente : leur musique électronique sera gratuite ou ne sera pas ! Peut-être changeront-ils d’idée peu à peu, mais cela prendra encore quelques années…

  13. Je suis d’accord sur ce qui est dit dans cet article, mais finalement, tout n’est qu’un éternel recommencement, Sony s’est fait des c……. en or à l’époque du Walkman; qui à cette époque achetait des K7 originales ? La plupart du temps c’était déjà des compils des vinyls des petits copains.
    Le débat pourrait être rendu plus croustillant en parlant des futurs profits d’apple grâce au porno qui va surement faire vendre des tas d’ipod video…

  14. Mon iPod transporte mes CD qui ne peuvent être à deux endroits à la fois, il me permet de décharger mes cartes mémoires de mon appareil numérique. Mais surtout de faire un diaporama sur grand écran pour présenter mes images. Rien d’illégal, et pourtant j’ai payé une taxe sur l’iPod, les disques durs de mon Mac !
    Petite réflexion sur la part de marché du Mac, on parle toujours de la vente en volume, par contre les machines en circulation sont plus nombreuses, la durée de vie étant de 2,7 fois plus longue. Ce n’est pas moi qui le dit mais les mêmes personnes qui ont donné les chiffres de parts de marché.
    Part qui n’a pas d’importance tant qu’Apple peut en vivre… et nous les acheter.

  15. perso pour moi y’a rien a en deduire.. j’ai un ipod.. je possede de la musique d’avant mon ipod… il me sert à l’ecouter.
    pourquoi toujours vouloir porter la faute sur les pirates c’est ridicule. La musique que j’ecoute est vieille et provient d’une epoque ou les majors produisaient des disques de qualité, bien loin des PRODUITS MARKETING genre star’ac et autres bouzes du meme genre. Si les ventes s’effondre pour les majors c’est que le probleme vient peut etre du fait d’une baisse de qualité de leur production et d’une capacité à prendre les client pour des vache à lait. Au us et en angleterre le prix des cd est bien inferieur à celui en france …

  16. Si tu lis bien ce qu’a écrit JFV (et les autres aussi) : il n’a jamais été question de porter la faute sur les pirates ! Bien au contraire ; vous semblez plutôt d’accord en fait (surtout en ce qui concerne la baisse de qualité des productions et le prix des CD) !

  17. en effet, je pense que je suis 100% du meme avis que JFV, surtout sur ce passage :
    « Voilà, c’est dit ! Je n’en peux plus de ce qui passe à la radio et à la TV… Et je ne supporte pas non plus l’hypocrisie (ou pire l’aveuglement) de certains gentils utilisateurs de Mac qui ici ou là, prèchent que grâce à iTunes Apple est en train de sauver la musique légale. »
    Etant un utilisateur d’ordinateur depuis 20 ans (durée pas l’age lol) et apple poweruser depuis 9 ans j’ai dans un premier temps été ulceré par le changement de politique maison de la firme de Cupertino qui a legerement déviée de son objectif 1er l’ordinateur, puis par le comportement de certain utilisateur « naif et parfait ».
    Pour ce qui est de la soupe que nous servent les majors ne l’achetons pas, ne la volons pas elle n’en vaut pas la peine ;)

  18. Ben n’en déplaise à certain ici, dans mon entourage (moi compris) c’est plein d’iPod et de gens qui achètent régulièrement sur l’ITMS !
    De plus je considère qu’en France, le piratage de la musique quand on a un iPod est légitime quand on a du payer une taxe de 50€ sur un iPod Nano ! Heureusement elle vient de passer à 9€.
    Faudra bien que les maisons de disque s’y fassent, ils nous refont le même coup que lorsque la K7, puis le CD sont arrivés !
    Quand à la part de marché d’Apple faudrait se renseigner un peu car elle est en train de grimper (près de 5%) et c’est pas fini, en 2006 Apple va en remettre une louche avec se qui se prépare…

  19. Et alors? Pendant des décennies, on a copié des disque vinyl sur K7, et maintenant, sous prétexte que la qualité est meilleure, on veut nous faire changer de comportement?
    En Belgique, nous avons une médiathèque assez bien organisée et achalandée. On y loue des CD, DVD et autres pour une somme modique à la semaine. Du temps du vinyl, je louais pour faire des K7, aujourd’hui, je loue pour encoder sur mon Mac/iPod. Et c’est même légal pusique sur chaque location on paie des droits d’auteur, plus une taxe sur les disques durs et les CD vierges et même sur l’iPod. Alors que l’industrie du disque, mal préparée aux changements (ils n’ont rien vu venir ces gugusses!, ne vienne pas nous gonfler. Gouverner c’est prévoir, et c’est encore plus vrais pour les grands patrons de cette industrie qui sont payés à prix d’or!

  20. Pour moi les pirates sont ceux qui font du commerce avec leur téléchargements et donc du profit
    Sinon pour ce qui est de l’industrie du disque, il ont voulus nous faire acheter de la musique, nous faire bouffer de la musique, et en complicité avec les fabricants de matériel d’écoute nous donner encore plus envie deconsommer de la musique.
    Ils ont voulu faire de la musique un produit de consommation, et bien les voila servis.
    Je crois que la technologie et le marché sont arrivé à un résultat qui leur a échappé.Ils ont mis à la disposition des gens une technologie et en plus les gens s’en servent!?? Whouarf moi ça me fait marrer!

  21. je crois qu’il ne faut pas se cacher la face, et être hypocrite!
    qui n’a pas enregistré sur un vieux magnéto à bande les émissions radio de « salut les copain »?
    qui n’a pas échangé avec ses pots des K7 des derniers tub’s copiés et recopiés ?
    quel fabriquant n’a pas mis à disposition des minichaines avec double lecteur de K7 avec un bouton « copy rapid »?
    personne ne s’en est jamais plains, pas même les maisons de disque!!
    on a changé simplement de support, dans dix ans il y aura un autre support, et les gamins auront les même reflex!!!
    faut bien transférer ses données d’un support à l’autre ! non ???? ;=))
    bon noel

  22. Bonjours nouveau par ce petite monde que je trouve très sympathique.
    ma réflexion irait même plus loin que la musique, à mon avis une bonne partie des fabriquants de matériel informatique profitent directement du piratage que ce soit musiqual ( ipod, graveur cd),vidéo (lecteurs de salon divx, gros disques dur) photo ou jeux video (nouveau photoshop gratuit==> j’achète 1 giga de ram, 6 nouveaux jeux d’un coup ==>hop nouvelle carte graphique ) pour beaucoup de monde le seul prix de l’informatique est le prix du hardware, si les jeunes devaient toujours acheter la totalité des programmes disponibles sur leur disques durs respectif nul doute qu’une partie d’entre eux se tournerai vers d’autre activité. de la à dire que l’explosion de l’informatique grand public est due au piratage… pas d’extreme , mais cela contribue (combien de personne serait rester sur windaube 98 des année de plus s’il devait effectivement payer plein pot XP ? )
    Merci

Leave A Reply