web analytics

Prise en main Canon EOS 5D

12
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Eos_5d_back_1Ce matin, essais rapides d’un EOS 5D et du nouveau zoom série L 24-105 F/4  stabilisé… Il est évident que cet appareil remplacera bientôt un de mes EOS 20D (en ce qui concerne le zoom c’est moins évident qu’il remplace bientôt un 24-70 f/2.8)…

Tout ça je le savais déjà, rien qu’à lire la fiche technique. Mais faire des plans sur la comète n’est pas tout à fait la même chose que tenir l’appareil entre ses main… Et mieux encore : examiner les fichiers obtenus ; en les comparant avec d’autres images du même sujet prises par un appareil bien connu (le 20D) dans les mêmes conditions de prise de vue.  

Téléchargez ici un fichier du 5D : _MG_9661_test.JPG, c’est juste pour vous donner une petite idée, elle a été réalisée avec le 16-35 f/2.8, la lumière était vraiment grise et moche (donc pas flateuse ce qui permet de voire ce que le boîtier à dans le ventre).

Eos5d_3_4Voilà qui est fait. Maintenant, place au faits… Et surtout au test comparatif en grand angle : Qu’en est-il si l’on compare EOS20D équipé d’un zoom Canon EF-S 10-22mm f/3.5-4.5 , avec un EOS 5D équipé d’un zoom Canon 16-35 mm f/2.8 …

Premières impressions de prise en main : Boîtier très similaire au 20D un poil plus encombrant et plus lourd. L’absence de capot de flash en plastique (remplacé par un capot en aliage métalique) donne une sensation de solidité un peu supérieur au 20D. De mon point de vue de voyageur, je préfère tout de même la légèreté du 20D, mais le 5D reste tout de même beaucoup moins génant qu’un EOS1D !

La visée est une assez bonne suprise ! Claire et nette on se croirait revenu au temps de… L’argentique ! Je dis bravo ! Tout de même quelle bonne nouvelle que ce retour en force du capteur Fulframe…

L’écran : Boudiou ! Quel bel écran ! je suis certain que sa
qualité améliorera le contrôle des images en cours de prise de vue…
Surtout avec tout ce que l’on entend dire sur les histoires de
profondeur de champs causées par la passage au numérique : je n’hésite
plus (si j’ai le temps) à contrôler la netteté de mes images en cours
de prise de vue ! Voilà pourquoi un écran plus lisible est un net
progrès.

Les menus : Rien ne change vraiment par rapport au 20D, ils
sont toujours 10 fois plus pratiques que ceux du 1D (quand Canon
décidera-t-il d’uniformiser tout ça ? ). Je n’ai pas eu le temps
d’aller regarder du côté des fonctions personalisées dont le nombre est
en hausse (c’est toujours bien). J’ai pu rapidement essayer les styles
d’image, ça a l’air intéressant, d’autant qu’on peut les personnaliser.

Autofocus : RAS, fautes de conditions d’expériences adaptées, je n’ai pu ressentir de différence malgrès les 6 capteurs invisibles suplémentaires… A suivre.

Importation des images : Importation imédiate dans Iview Media Pro 2.6.4, toutes les images sont reconnues immédiatement et les vignettes recalculées JPEG et RAW. Les RAW s’ouvrent avec la dernière version de Camera RAW…

Qualité des images : Bon, si je vous confirme que c’est du beau, vous me croirez sur parole ? Et bien vous auriez tord… D’autant que comme je l’ai déjà écrit, c’est un véritable non sens de parler de la qualité des images produites par un appareil… sans ni sans les comparer « côte à côte » avec celles d’un appareil de référence… Primo imprimées en A3. Secundo à 100% dans Photoshop (aller dans le menu : Fenêtre > Réorganiser > Mozaïque verticale ).

Alors j’ai pris les mêmes photos avec le 5D et mon 20D et shooté tous réglages à zéro en JPEG, (je ne m’attarderais pas sur le RAW, car je pars du principe qu’un appareil dois déjà donner le meilleur de lui-même en JPEG)… Oui je sais il aurait fallut aussi tester un Nikon D2X pour se faire une idée, mais je n’en avais pas sous la main. Le gain en définition est visible mais modéré, assez sensible dès l’affichage à 50% à l’écran. Il faut monter à une impression au format A3 pour bien voire la différence avec les images du 20D. Autrement dit : de nombreux photographes pourront se contenter du 20D… Il est certain que le gain de définition ne justifie à lui seul la différence de prix avec le 20D ( pour le dire autrement : la différence de prix est tout à fait justifiée… au vue de l’ensemble des qualités du boîtier, ouf je vais y arriver ! )

Le test comparatif en grand angle : Qu’en est-il si l’on compare EOS 20D équipé d’un zoom Canon EF-S 10-22mm f/3.5-4.5, avec un EOS 5D équipé d’un zoom Canon 16-35 mm f/2.8 ? Et bien vous allez être déçu, je n’ai pas trouvé que la différence soit si énorme que cela. Certes les images issues du couple boîtier fulframe + optique série L haut de gamme sont un peu meilleurs. J’ai pu noter une  abération chromatique beaucoup plus marquée avec le 10-22… Mais la différence n’est pas si évidente que cela, il est d’ailleurs difficile de dire si les images sont meilleurs à cause du boîtier ou de l’optique… En conclusion : définition mise à part, je pense que beaucoup de pro seraient bien incapables de différencier les images une fois imprimées. Ce zoom 10-22 est réellement étonnant, je l’avais déjà écrit ici ! Pour l’instant difficile de me faire une idée définitive, je vais essayer de faire des test complémentaires avec une meilleur lumière que ce matin…

A propos du zoom 24-105 f/4 : Moins encombrant que son grand frèere non stabilisé de la série L, il fera l’affaire en reportage tant que l’on a pas besoin de grande ouverture ( oui mais ça, ça arrive ! Heureusement que sur nos Canon récents, le 200 ASA est maintenant pleinement exploitable )… La stabilisation n’est pas un gadget en situations extrèmes (mais pour le tout venant entre 24 et 60 mm, c’est un peu too much non ? )… Je me suis pas encore fait un avis définitif. Pourquoi pas (après-tout) s’équiper de ce zoom, si l’on doit repartir de zéro. Il est moins cher qu’un 24-70 f/2.8 non stabilisé… Mais de là à en acheter un en complément du second, il y a un pas que beaucoup ne franchiront sûrement pas.

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

12 commentaires

  1. Superbe ! J’attend également de le tester… Sans aucuns doutes la nouveauté matos la plus importante de 2005 (devant le D2X car moins cher et fullframe)

  2. Bonjour @tous
    Ca fait un petit moment que je vous lis et je trouve votre site tres interressant, mais là vous parler d’un sujet qui m’obsede en ce moment, et dont je n’arrive pas à trouver la solution :/
    En effet je voulais m’acheter un zoom 24-70 2,8 L jusqu’a ce que Canon sorte ce nouveau 24-105 4 L IS… Maintenant je ne sais plus.. :’(… je doute c’est affreux.
    je vous explique: Pour moi le 24-70 est une optique magnifique et pleine de qualité.. je l’ai deja utilisé et trouvé formidable. Mais ce 24-105 offre une plus longue plage d’utilisation, ce qui peut m’eviter de transporter 2 objectifs parfois… et oui ca prend de la place un 70-200 ;) Pour cela je le trouve super ce 24-105, mais je reste dubitatif lorsque je vois 4 en ouverture max, surtout au prix ou il est vendu. La stabilisation de l’objectif permet d’avoir de bon résultat sur un sujet fixe, cela semble interressant, mais sur un sujet mobile ca sert pas à grand chose… et la focal de 4 doit permettre une moins bonne vitesse de mise au point que sur la focal à 2,8. En plus, je n’arrive pas à trouver des test de ce nouvel objectif sur mon boitier (20D). Qu’en est-il des preformences de ce nouvel objectif sur un capteur non full frame? merci d’avance de m’aider à me sortir de ce cruel dileme ;)

  3. Le 5D question piqué… Pas de soucis c’est piqué (plus qu’avec le 20D). J’ajoute une image JPEG réalisée avec le 16-35 f/2.8 (avec une lumière toute grise et moche) à télécharger afin que vous vous fassiez une idée…
    Quand au dilème d’Olivier, j’en suis au même point que lui, et que je n’ai pas encore de réponse… Mais d’ici quelques temps je pourrais probablement répondre. Stay tuned !

  4. C’est ce que l’on appelle une prise en main rapide :-)
    Je me demande si la chose ne devrait pas remplacer un jour mon 10D vieillissant.
    Mais bon : EOS5D + 16-35/2.8 + 24-70/2.8 + 70-200/2.8, ça commence à chiffrer. Misère, misère, que le marketing nous tient.
    Olivier,
    Selon les tests que CI a fait sur ce 24-105, il a une certaine déformation géométrique qui devrait être aussi visible quelque soit la taille du capteur. Pour le reste, tout semble assez bon.
    L’avantage aussi d’une ouverture à 2.8 reste la profondeur de champ, d’autant plus avec les petits capteurs qui allongent la zone de netteté. Donc, pour le portrait une grande ouverture est plutôt utile. Pour le paysage, c’est certain que ce point est moins important.
    La stabilisation est très utile, mais d’un autre côté l’objectif est plus encombrant et lourd.
    Donc, tout est question de concession.
    Je sais, cela n’aide pas beaucoup à la décision, mais la vie est injuste comme dit l’animateur sur France 2 :)
    Tony
    PS :Sinon pour le tout-terrain, il y a le F 28-300mm f/3.5-5.6L IS USM

  5. Merci @vous 2 pour une réponse aussi rapide ;)
    Jean-François, pas de problemes, je reste tuned :)) Meme si je pense que je vais opter pour le 24-70 (oui ca me démange lol)… C’est quand meme hyper pratique une optique qui ouvre à 2,8 comparé à l’autre même si elle est pas stabilisée. (En plus je l’ai trouvé à peu près au meme prix que le 24-105)
    Tony, merci egalement pour ta reponse constructive, j’ai lu l’article de CI et je reste perplexe sur ces tests. :/ Sinon pour le 28-300 .. il a l’air terrible niveau polyvalence (peu etre meme trop polyvalent pour mon utilisation), evite les changement d’objectif sur le terrain et par là meme minimise les risques de poussiere sur le capteur. Mais bon il est encombrant :) et puis je suis deja equipé d’un 70-200
    En tout cas, merci encore de votre aide ;) je vous tiens au courant si je craque bientot ;)

  6. De rien Olivier :)
    Je viens de voir le boîtier en magasin, mais pas pu toucher. Juste vu de devant, pas vu l’arrière avec le LCD.
    On sent que la bête est tout de même plus massive que le 20D, mais bien entendu rien à voir avec la série 1D. Cela dit, de loin, on n’y voit pas grand chose.

  7. Petit argument supplémentaire en faveur des optiques à grande ouverture, dont j’ai oublié de parler, est simplement la visée à travers l’oeilleton.
    Une optique ouvrant à f2.8 offre bien plus de luminosité qu’une optique à f4. Je ne parle même pas des 50 mm/f1.4. Ceci est bien plus agréable pour le cadrage et le control de la mise au point, et on n’a pas cet effet « trou de serrure » d’autant plus marqué avec certains reflex numériques.

  8. Bonjour,
    Merci pour le test réaliser sur ta page, que je pense presque plus fiable que ce des magasins ;)
    Bref, le 5D me fait rever, mais le prix est trop élevé… je fais de la photo en exterieur, a ton avis quelles sont les differences entre le 20D et 5D pour ce type de photo??
    Merci en tout cas!

Postez un commentaire