web analytics

PD70x, Bête de course efficace et difficile à maîtriser

23
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Enfin ! Je viens de recevoir mon videur de carte Compactedrive PD70X… Je ne dirais pas que l’usage de cet appareil est simple et rassurant ! Loin de là… Il est pourtant diablement efficace si l’on sait s’en servir… Donc plutôt à réserver aux experts pour des situations exceptionnelles ! Je comprends mieux d’ailleurs aujourd’hui, que cet appareil (en fait le modèle précédent) ai put être sujet à caution… Reste que je l’ai tout de même déclaré « bon pour le service », à condition de respecter certaines précautions !

Pd70xPas très intuitif donc, ce PD70X ! Surtout lorsqu’on le compare à ses grands frères (Epson P2000 ou Nikon Coolwalker) dotés d’une interface de navigation élaborée en français et d’un grand écran couleur (grand, c’est relatif évidement)…

Tiens, petite remarque en passant : comment se fait-il que Canon soit absent de ce crénau ? Je suis personnellement certain, que le grand fabriquant japonnais paufine un prototype depuis longtemps, mais que les responsables de la firme attendent de maitriser un produit parfaitement abouti avant de le proposer… Car il semblerait finalement, que mettre au point un videur de carte efficace, soit une autre paire de manche de fabriquer un lecteur mp3 !

_MG_6645_copie_web_498px

Tout est là : l’usage du PD70X est fort différent des disques durs à écran couleur. Il ne répond pas du tout aux même besoins… Il ne fait qu’une seule chose et le fait vite et longtemps (sinon bien à coup sur) : vider les cartes ! A ma connaissance, le PD70X est imbatable question autonomie (du moins au 1er juillet 05)… S’il s’agit de partir dix ou quinze jours (ou plus) loin de toutes prises électriques, votre choix sera vite fait : c’est le produit qu’il vous faut…

 

A ce prix là, le PD70X n’a pas beaucoup de concurents  : il commence à partir de 157 euros TTC pour 40 Go et même 99 euros TTC, si vous montez le disque vous-même) ! On peut même monter un disque de 100 Go à l’interieur (enfin, là je préfère prendre mon powerbook et des batteries solaires). Avant d’aller plus loin, et pour tout connaître des nombreuses raisons qui m’ont poussé à m’équiper de ce boitier, lisez ceci « 10 jours loin de toutes prises électriques« …

Pd70xbuttonsPassons à la prise en main de la bête. Le manuel de 45 pages est clair mais seulement en anglais ! Mieux vaut comprendre quelques termes informatiques dans la langue de Shakespear avant de se lancer.  Il est de petit format et c’est très bien, car il faut l’emporter avec vous…

Car on ne confie pas à un appareil aussi spécial, ses 10 jours de prise de vue réalisées à l’autre bout du monde… sans en connaître parfaitement le fonctionnement ! Ses forces et surtout ces faiblesses…

Et comme je suppose que 99% des acheteurs d’un tel engin sont des professionnels, on peut conclure que l’importance de leurs images est carrément… professionnelle ! Sinon vitale ! Au passage, je conseillerais donc aux photographes amateurs d’opter lors d’une longue expédition, plutôt pour une collection de plusieurs cartes de fortes capacité (comme je l’ai déjà expliqué ici). L’idéal étant encore d’emporter un petit Powerbook 12″ si cela est possible, voire un vieux PC portable (sans grande valeur car ce n’est qu’un vieux PC)…

Pd70xchargestatusJ’ai donc commencé par me procurer 2 jeux des meilleurs accus disponibles chez 1001 Piles (et oui, l’appareil sert de chargeur mais les accus ne sont pas fournis, mauvaise surprise à l’ouverture du colis)… Et j’ai embêté le vendeur pendant 20 minutes pour connaitre tout sur la puissance et la courbe de décharge des accus. D’après ce que j’ai compris, mes accus seront encore quasiment pleins lorsque je commencerais à les utiliser entre le 4em et le 6em jour de mon Trek au Ladakh  (enfin, en théorie car à 4000 m d’altitude et par grand froid, cela risque d’être minoré d’un certain facteur)… Alors par sécurité j’ai aussi pris deux jeux de piles lithium de haut rendement (3000 mh) au cas ou… L’alimentation par piles n’est plus supporté sur ce PD7X, alors qu’elle l’était sur son prédécesseur… Toujours est-il que les piles que j’ai acheté ne sont pas n’importe quelle piles (et puis c’est au cas ou)… Toutes ces sécuritées ont un coût : pas loin de 40 euros pour 8 accus et 8 piles (les plus chères que j’ai jamais vue)….

Bon inutile de faire durer le suspense plus longtemps ! Alors Y marche ou Y marche pas ce PD70X ?

Et bien ça marche… Mais à la condition express d’avoir des accus chargés à bloc !

Pd70x20004gb_250Pour en être certain, j’ai multiplié les expériences de déchargements : j’ai vidé des dizaines de fois de nombreuses cartes différentes (de type 1 à type 3, de 256 Mo à 2Go, cette dernière étant même pleine à craquer)… Tout se passe bien au début. Mais après une trentaine de déchargements  consécutifs sans problèmes (avec un jeu de batterie, c’est bien plus que suffisant pour tenir 10 jours), j’ai quand même réussi à planter l’opération avec ma carte de 2 Go de type 3, probablement à cause des batteries qui n’étaient plus au top (l’indicateur ne marquant qu’une barre sur trois)… Et ( hypothèse personnelle tout à fait invérifiable ) peut-être un peu à cause de la vitesse de la carte (type3), qui tire peut-être plus sur les batteries ? …

Pd70x_gray_vtc_200Cela est en tous cas très embêtant ! Car par la suite, il m’a été absolument impossible de re-décharger cette carte, même après recharge complète des accus… Et le pire était à venir : impossible de rapatrier l’intégralité des images sur mon disque directement via un lecteur de carte : quelques images (je ne sais combien) ont étés perdues dans les nombreux sous-dossier de la carte (certaines données n’ont pu être lues ou écrites : code d’erreur 36). En conclusion, j’ai bien l’impression que des fichiers ont été corrompues par le PD70X ! Et oui, ça craint je sais… Mais apparement (et d’après mes nombreux test) cela n’arrive que si les accus sont en bout de course ! Autant dire que mettre un disque de plus de 40 ou 60 Go dans ce boitier est un peu inutile à moins d’emporter plusieurs jeux d’accus…

J’ai également conclu provisoirement qu’il fallait mieux éteindre et rallumer l’appareil avant de décharger une autre carte. Mais sur ce point, je pense que les échecs constatés étaient plutôt dus à un problème de batterie que de procédure à suivre… (MAJ, je viens de réussir plusieurs déchargements consécutif sans redémarrage de la machine, il s’agissait bien d’un problème de batterie, inutile donc de redémarrer, ce qui ne doit d’ailleurs pas être super pour les batteries…).

Mais au bout du compte, il semblerait que l’appareil ne soit pas si dangereux… Exception faite de cet énorme problème des batteries qui doivent absolument être au top pour réussir les téléchargements et ne pas mettre en risque ses images ! Vous voilà prévenus…

Une fois les fichiers téléchargés, ils semblent en sécurité : le PD70X crèe 1 nouveau dossier à chaque téléchargement, l’appareil indiquant la taille de chaque dossier et le nombre d’images qu’il contient, c’est assez rassurant. Reste que comme tout disque dur (idem pour votre PWB), le PD70X doit être protègé des choc…

Au retour de reportage, la connection du disque (en FAT32) se fait sans soucis par USB2 et la récupération des images ne pose pas de problèmes particulier (impossible de faire importer depuis iView cependant, une copie manuelle est nécessaire). A noter qu’il est possible (et conseillé) de reformater son disque dur
avant de partir sur une expédition. La procédure n’est pas très simple,
mais cela se fait en respectant les instructions précises du manuel…

Bref il est quand même conseillé de procèder à de très nombreux test avant de se lancer à l’autre bout du monde avec cet appareil. C’est un peu comme piloter un avion de chasse ! On a pas droit à l’erreur (code 36) et en ce sens je ne le conseillerais pas à tout le monde ! Mais ceci étant précisé et maintenant que je me suis parfaitement familiarisé avec son fonctionnement, je suis certain que cet appareil me permettra de produire entre 10 et 20 Go d’images durant 10 jours loin de toutes prises électriques« , ce qui m’aurait coûté beaucoup plus cher si j’avais du acheter cette capacité en  cartes (j’emmène déjà 7 Go de cartes, c’est déjà tout ça de pris en cas d’échec du PD70X)…

En attendant voici 2 articles en anglais qui parlent du PD70X :
Download compactdrive-streats160904.pdf
Download PD6A-HWZ-AUG04.pdf

Le lien vers site du fabriquant : compactdrive.com et le lien vers la page du produit (chez Macway)… Et pour finir ce lien : www.compactdrive.net, il s’agit d’un distributeur qui ne semble pas du tout convaincu par le produit (c’est l’ancienne version le PD7X et non le PD70X) et annonce ne plus le distribuer… Vous verrez c’est instructif. On comprend mieux après avoir fait les expérience et les essais auxquels je viens de me livrer durant de longues heure…

Voici enfin en français : le petit manuel d’utilisation résumé que je me suis fabriqué (je ne saurais être tenu responsable des bêtises qu’il pourrait contenir)… Bonnes photos, je vous raconterais comment cela s’est passé sur le terrain !

Formatage du disque avant utilisation :

1. Préparer une carte (formatée par l’EOS) et comportant un dossier FORMAT70.CMD (crée par votre Mac).
2. Inserer la carte et redemarrer (avec le bouton « ON/OFF ») en maintenant la roue codeuse enfoncée.
3. Relacher d’abord le bouton « ON/OF », puis la roue (une erreur 18 apparaît, la diode rouge s’allume).
4. Tourner la roue vers le bas (la capacité du disque apparaît)
5. Tourner la roue vers le haut (une seule petite icône apparaît en bas à droite)
6. Enfoncer la roue pour déclencher le formatage (l’icône du disque clignote quelques secondes)
7. Une icône « successful » apparaît et la diode verte s’allume (capacité 55.8 apparaît). Eteindre.

Avant de décharger une carte, penser à noter :

1. Le numéro de la carte.
2. Le nombre d’images présentes sur cette carte.
3. Les noms de la première et de la dernière image.

Décharger une carte :

1. Inserer la carte à sauver puis allumer le disque.
2. L’appareil affiche la taille de la carte et du disque pendant quelques secondes. Attendre la diode verte !
3. Enfoncer la roue pour déclencher la copie (l’icône copy apparaît et le disque clignote). Patienter !
4. Face à l’icône disque : un nouveau dossier est créé (000, puis 001, puis002, ect.). Patienter…
5. Face à l’icône carte : la taille en MB des images téléchargées apparaît puis leur nombre… Patienter…
6. Ne pas retirer la carte avant l’icône « successful ». Patienter encore…
7. Merci d’avoir patienté sans rien toucher ! Une icône « successful » apparaît ! Retirer la carte.
8. Il est possible de télécharger une autre carte dans la foulée (sans éteindre puis redémarrer le PD7X) à condition que les batteries soient bien pleines !

Vérifier les données présentes sur le disque

1. Retirer toutes cartes, puis allumer le disque.
2. Enfoncer la roue codeuse sans attendre
8. Les dossiers apparaissent (000, puis 001, puis002, ect.). Sélectionner un dossier avec la roue…
3. Juste en dessous la taille en MB des images stockées apparaît ainsi que leur nombre…

Vérifier l’espace disque disponible

4. Allumer le disque.
5. La capacité globale du disque (55,8 Go) s’affiche pendant une seconde.
6. Commence alors un affichage qui va en augmenter doucement jusqu’à afficher l’espace libre.
7. Le disque entre en mode veille quelques secondes après.

En cas de déchargement incomplet d’une carte une erreur 11 apparait :


Des erreurs ont étés constatées avec une carte 2Go type 3,
ainsi qu’avec une carte 1Go type 3 (peut-être causée par des batteries
faibles : une barre seulement était allumée). Des données sur la carte ont été corrompues !


Nouvelle erreur avec carte 256 Mo, causée par des batteries (erreur 20) faibles ? Les données
n’ont pas été corrompues et la carte a été déchargée avec succès après recharge des accus.

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

23 commentaires

  1. etbien… Justement je m’interrogeais à propos de ce produit. Je ne suis pas très rassuré, je crois que je vais pluto investir dans plusieurs cartes 1 Go ! merci de tes conseils

  2. Si ce genre de matériel était facile à fabriquer, il y aurait beaucoup plus de modèles sur le marché et plus de choix… La technologie d’un disque dur alimenté par de petit accus est évidement très délicate ! Mettre au point un produit efficace et fiable doit demander beaucoup d’essais et n’est pas à la portée du premier fabriquant de gadget electronique venu… Par ailleurs le besoin est réduit à certains professionnels, le developpement de la taille des cartes et leur prix en baisse risque d’empêcher le developpement de cette niche. Moi aussi je prefere acheter plusieurs cartes de 1 ou 2 go !

  3. J’ai lu sur le site de MacWay que le poids du Compactdrive PD70X est de… 800 grammes ! Puisque tu en as un entre les mains est-ce que tu peux confirmer le poids de l’engin avec ses quatre accus ? Merci :)

  4. Possédant le PD7X depuis déjà un petit moment, je peux dire que c’est un bon produit, parfaitement fiable jusqu’à maintenant et extrêmement économique.
    Le PD70X choisi par Jef semble corriger tous les petits défauts de jeunesse du PD7X (ergonomie, qualité de fabrication…)
    Il existe une pléthore de produits de ce type, cf. le lien suivant :
    http://fhoude34.free.fr/PortableHD.htm
    Je confirme qu’avec le PD7X, il vaut mieux insérer / désinsérer les cartes appareil éteint.
    Poids de la bête : 447g.
    Bonne continuation.
    Emmanuel

  5. 450 grammes ! C’est presque deux fois le poids du Nexto qui est maintenant disponible à un prix sensiblement comparable et des performances indéniablement plus élevées et – SURTOUT – un connecteur firewire qui lui assure une parfaite transparence pour le Mac user que je suis. Cela dit, je ne confierai pas mon job à ce genre de gadget. Je préfère embarquer des cartes CF supplémentaires. Canon va bien finir par nous pondre un coolwalker à sa façon qui permettra de gérer le transfert de façon sécurisée et visuelle. J’ai du mal à imaginer les conséquences dramatiques d’une quelconque erreur de hardware qui anéantirait une ou plusieurs de mes journées de travail, parce que les accus sont trop faibles, ou trop forts ou que le disque 2,5 pouces s’est gamellé pendant le transfert de données !

  6. Ben woui… Je suis bien d’accord avec ça ! Mais il est des cas de force majeur ou l’on est obligé de faire avec un videur de carte… Imagine que tu shoot 2Go par jours pendant 10 jours lors d’un trek : Cela fait donc 20 Go il faut donc acheter 20 cartes de 1Go soit : dans les 2000 euros de carte (un peu stupide comme investissement) !!!
    Les cartes 1Go ultra 2 sont environ à 100 euros TTC… Quand aux 1Go ultra 3 c’est plutôt 130 à 140 euros pièces…
    Et 2 Go par jour c’est une moyenne, il est des jours magnifique ou l’on monte à 3 Go… Un photographe pro utilisant un 8mp doit emporter avec lui au moins 4 Go pour une journée de reportage normal (qu’il peut vider chaque soir dans son powerbook à l’hôtel)… Possèder 20 cartes de 1Go est un vrai gaspillage (à moins de les revendre au retour du trek…)
    A noter que JF Vibert part avec 7 Go de carte (ce qui est déjà une bonne sécurité et un investissement non négligeable)…

  7. Ce NEXTO à l’air pas mal en effet… Le déchargement sur mon Mac de 30 Go du PD70X est en effet très lent à cause de l’USB (j’ai testé)…
    Mais si j’ai tout bien compris, la batterie du NEXTO n’est pas amovible (j’en suis pas très certain)… Problème ! ! ! Impossible donc d’emener 3 ou 4 jeux d’accus bien plein pour un trip de 10 ou 15 jours donc ? Défaut rédhibitoire dans mon cas (si c’est vraiment le cas)…
    Ce NEXTO est-il distribué en France ? Je l’ai vu nul part…

  8. Investir dans 2000 euro de carte serait effectivement assez crétin ! A tout prendre, je préfère mettre 850 euro (c’est son prix hors taxe) dans un excellent iBook 12 pouces, relativement compact et très performant. La batterie du Nexto est effectivement fixe, il existe un add on qui permet d’étendre l’autonomie mais je suis d’accord que c’est pas ça non plus. J’ai cru comprendre que le nexto se recharge via Firewire, c’est le serpent qui se mord la queue… Et pour le moment il n’est pas distribué en France mais on le trouve en Allemagne (shop.shuk.de). Bon cela dit, pour reprendre ce qui a été dit, je cite : « imagine que tu shootes 2 Go par jour… » okay mais imagine qu’à ton retour de voyage tu t’aperçois que le système n’était pas trop fiable et que tu as perdu la moitié des tes shoots, j’ose même pas imaginer la scène ! Tant que je ne peux pas checker sur un écran que l’image est transférée et validée je ne formatte pas ma CF. C’est pour ça que ces systèmes me font flipper et que je refuse de les utiliser. Le coolwalker de Nikon est un bon premier pas, les deux défauts sont 1- c’est relativement lent 2- c’est Nikon (c’est le Canoniste de toujours qui parle). J' »espère seulement que Canon nous prépare un appareil de ce genre.

  9. Hello,
    Le NEXTO pèse 240g à vide sans disque dur, avec, il pèse la même masse que le PD70X.
    Je pense qu’il faut arrêter de psychoter, mais il est vrai qu’un disque dur peut lâcher dans un PD70X comme dans un excellent iBook 12 pouces, c’est comme ça …
    Pour revenir au PD7X / PD70X une petite icône indique après chaque vidage de carte si l’opération s’est bien passée (faute de pouvoir admirer les images sur un écran).
    C’est un peu fruste comme technologie, mais pour le moment cela a toujours été fiable depuis que je possède ce petit gadget. Je touche du bois ;o)
    @+
    Emmanuel

  10. Merci Victore pour les précisions sur le Nexto. La question du poids (tant qu’on est sous les 600 gr), n’est pas déterminante (un PWB 12″ pèse deux kg avec une seule batterie)… Par contre la batterie fixe est un vrai problème.
    …concernant un Pwb12″ : mais évidement que j’emène mon PWB 12 pouces ! Mais il restera à l’hôtel gentiment à m’attendre pendant les 10 à 12 jours du Trek. Il ne faut pas oublier que les bagages (tentes, sac de couchage, ect…) sont transportés à dos de Yak ! A mon retour d’expé, je décharge le PD70X dans le PWB et je reformate son disque pour le trek suivant… (je resterais 1 mois et demie dans la région, le PD70X ne servira en principe que lors du trek de 10 jours)…
    EN ce qui concerne la fiabilité du disque PD70X elle est je pense aussi bonne que celle du disque du PWB 12 (permière génération). Je le transporterais dans un pain de mousse (emballage d’expédition de disque dur Macway) enfermé dans une boite tuperwear (avec quelques pastilles dessecantes)… Et puis j’ai testé au moins une cinquantaine de déchargement depuis quelques jours… Les problèmes ne surviennent qu’avec des accus faibles… A part ces cas là, ça marche comme une horloge, je me sens assez en confiance après avoir fait ces multiple essais.
    L’interface (un peu) graphique indique le nombre de dossiers et le contenu de chaque dossier… C’est béton : ce qui est écrit sur le disque NE PEUT ETRE EFFACE QUE PAR UN CRASH PHYSIQUE OU UN FORMATAGE DU DISQUE (pour ce faire il faut introduire une carte spécialement préparée pour cela)…
    … oui il faut pas trop psychoter. De nombreux pro utilisent ce genre de système depuis quelques années. Et visiblement le PD70X semble être l’un des meilleurs outils du genre. Je ne crois pas que les P2000 et Coolwalker soient réellement utilisables sur batterie sur une longue périod, vu leur écran qui doit consommer beaucoup…
    Enfin, je vous en dirais plus dans 1 mois et demi !

  11. bizare que rien de réellement convainquant n’existe dans ce style de produits… Ce serait la fin de la fortune pour les fabricants de carte…

  12. On peut dire que l’outil est bien emballé avec JFV ;-)
    Pour essayer de répondre au pré-précèdent commentaire, je dirais que rien n’existe, car un truc solide, sans mécanique, avec une grande autonomie et fiable ferait appel à des mémoires statiques (flash) comme celles des CompactFlash.
    De ce fait, un déchargeur de cartes de 20 G coûterait environ le prix des 20 cartes de 1G. A ce moment, il faudrait voir si ce ne serait pas plus judicieux d’avoir justement 20 cartes différentes en cas de perte du déchargeur, et donc éviter d’avoir l’objet de son travail sur un seul support. Et là, c’est le retour case départ. C’est une problématique sans fin. Sauf si le prix de ces puces vient à chuter considérablement (ce qui est loin d’être gagné).
    Malheureusement, tant que nous n’aurons pas d’alternative aux disque durs, il n’y aura pas de solution plus fiable (les problèmes sont toutefois bien rares avec ces équipements sauf évidemment en cas de chute).
    Peut-être avec des mémoires holographiques directement implantés dans les APN qui aurait une capacité pour plusieurs milliers d’images au maximum de la résolution. Mais là, c’est de science-fiction pour le moment.
    Au fait, bon voyage, chanceux personnage :)

  13. Après plusieurs tranferts de cartes CompactFlash Sandisk ExTREMEIII 2 GO ou UltraII 1GO, voici mes remarques:
    Extreme fragilité des pines de connection pour cartes CF bien que je sois très soigneux(3 fois tordues et une fois cassée apparemment sans incidence sans doute inutilisée?). Il faut être très calme se placer en face du connecteur, ce probleme aurait été facilement résolu si le guide de la CF avait été plus long. Je dois dire que possesseur d’un DD amovible de 10 GO pour CF DIGITAL WALLET (utilisé depuis 5ans) je n’ai jamais eu le moindre problème justement grace à un guide carte conséquent et amovible.
    QUESTION: y a t’il possibilité de vider mon REFLEX numérique (NIKON D200) comme sur un PC par prises USB comme on le ferait sur un PC?
    merci au créateur de ce dial

  14. Bonjour,
    je suis équipé d’un Canon EOS-300D et d’un iMac double corps. Je recherche un logiciel me permettant de piloter, visualiser la mise au point et déclencher mon EOS via mon Mac. Je travail essentiellement la prise de vue macro (débutant…), cet outil me semble indispensable pour visualiser et optimiser ma photo autrement que par le viseur.
    Je sais qu’il existe certain logiciel mais au vu de l’évolution des appareils numérique chez Canon et les autres, y a t’il un logiciel pour mon EOS 300D.
    Merci

  15. Hello ! Il ne s’agit pas d’un fichier mais juste d’un dossier vide qu’il faut créer vous même sur la carte (après qu’elle soit formatée par votre appareil photo) et nommer FORMAT70.CMD ! ! !

  16. Leonard,
    Depuis le temps as tu trouvé la solution ? sinon : formater une carte CF de + de 256 mo en fat32 ensuite créer un dossier depuis ton explorateur vers ce disque et le nommer FORMAT70.CMD
    c’est tout
    ensuite suivre les instructions page 11 et 12 du manuel pour le formatage.
    Cordialement

Postez un commentaire